compteur

Avertir le modérateur

mardi, 26 novembre 2013

Claire Perraux remporte Gujan-Mestras

IMG_8371 (853x1280).jpgQuatrième l’an passé, la Marseillaise a pris une belle revanche, hier.

Elle a fini en boulet de canon. Pourtant assurée de couper le ruban en première position au regard de son avance conséquente sur sa dauphine, la Kényane Joan Maiyo, Claire Perraux a encore allongé sa foulée dans la dernière ligne droite. Au moment de lever les bras, l’impression visuelle était éloquente : Maiyo, à quatorze secondes, semblait terriblement loin. Claire Perraux était bien inaccessible, hier, sur le circuit roulant de Gujan-Mestras.

« Je suis bien en forme, j’ai bien la caisse », avouait-elle en descendant du podium. « La course est partie doucement, ça aide ». C’est en fait dans les derniers hectomètres que la victoire s’est jouée. Le podium, lui, était entériné dès lors que Maiyo, Perraux et sa coéquipière, et championne de France de cross, Clémence Calvin, se détachaient de la meute.

Plus habituée aux distances courtes, Perraux accélérait pourtant irrésistiblement, pour s’offrir le bouquet si convoité. De bon augure avant les championnats d’Europe de Belgrade, pour lesquels Claire et Clémence vont défendre les couleurs de la France.

IMG_8345 (1280x853).jpg

photo d'archive

Les derniers réglages

« C’étaient les derniers réglages », souriait Claire Perraux. « Aux championnats d’Europe, je vais essayer de faire la meilleure course possible. Je n’ai pas d’ambition personnelle démesurée, mais je me sens bien et je crois qu’il est possible de faire une performance par équipe. »

À noter par ailleurs la très belle performance d’Amandine Bourgeix. Partie avec les meilleures, la périgourdine s’est accroché toute la course pour signer une sixième place au-delà de ses espérances. « J’avais de supers sensations, de supers jambes, un super cœur. Tout était parfait aujourd’hui ! » Voilà une saison qui ne pouvait commencer sous de meilleurs auspices.

A-O

Sud Ouest

15:58 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Résultats | Commentaires (0) | Tags : perraux |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 03 novembre 2013

Bob Tahri, des parcs lyonnais à Central park (Eurosport à 15h15)

2010_0710Image0293.JPGL’ancien médaillé mondial de 3 000 m steeple (34 ans) court aujourd’hui à New York son premier marathon qu’il a préparé dans la banlieue lyonnaise.

J-16 avant le marathon de New York. Pile à l’heure prévue, 16h45, Bob Tahri se gare sur le parking de la base d’aviron de Décines au bord du Rhône. À ses côtés, son kiné perso venu spécialement du Qatar le bichonner dans la dernière ligne droite. Le Messin aurait bien aimé poser ses valises dans l’hôtel « La Passerelle » juste de l’autre côté de la départementale, à un jet de pierre du Parc de Miribel-Jonage et son vaste réseau de pistes, mais c’est complet depuis le lancement des travaux du Grand Stade de l’OL… « Dommage, cela aurait été l’idéal » râle-t-il car avec deux sorties par jour, les soins et la récupération, chaque seconde compte.

2010_0710Image0297.JPG

Ce n’est pas le Kenya où il avait ses habitudes dans les camps d’entraînement en altitude, mais l’ancien recordman d’Europe du 3000m steeple (8’01’18’’), médaillé de bronze aux Mondiaux 2009 à Berlin et d’argent aux championnats d’Europe 2010 à Barcelone apprécie le décor. Tant mieux car après deux semaines dans le 8e arrondissement de Lyon, il s’y est installé deux longues semaines, les plus importantes de sa préparation… « Pour mes premiers cycles, j’allais au Parc de Parilly où il y a beaucoup de coureurs et de marcheurs, c’était un peu dangereux à haute vitesse, explique-t-il. Ici, c’est un grand tour. Quand tu passes par des endroits que tu ne connais pas, tu es obligé de t’adapter. C’est bien quand tu prépares un marathon comme New York qui est loin d’être plat… »

Aussi beaux soient-ils, ce n’est pas la qualité des parcs qui ont incité Bob Tahri à s’établir ici un mois. Ce sont plutôt ses sparring-partners (le Kenyan Benjamin Kipruto et le Rwandais Dieudonné) et surtout son nouvel entraîneur lyonnais Bastien Perraux. Les deux hommes collaborent ensemble depuis le mois d’août 2012. C’est l’athlète qui a sollicité le jeune coach, de 17 mois son cadet, marié à la meilleure coureuse française de steeple (Claire Perraux-Navez).

IMG_8399 (1280x853).jpg

À l’époque le Messin avait l’idée de créer une structure d’entraînement dans la région de Strasbourg. Le projet a fait long feu. Faute de partenaire, les athlètes du groupe se sont vite disloquées. Mais pas le couple Tahri/Perraux. « À l’origine, avec Bob, je devais surtout faire l’œil de Moscou pour Jean-Michel Dirringer (son coach historique qu’il partageait avec Mehdi Baala). Finalement, je continue avec le seul athlète que je ne devais pas entraîner, raconte Perraux. De lui, je ne connaissais que l’image publique. Ce qui nous a rapprochés, c’est la passion. Avec lui, c’est un investissement total. »

C’est dans la difficulté que le jeune coach a su gagner la confiance de Tahri. Quand ils ont commencé à travailler ensemble, il n’avait plus couru depuis un an après deux opérations pour une excroissance osseuse au tibia et une fracture du sacrum. « Je pense avoir des qualités physiques au-delà de la norme et un gros mental, mais si on m’avait dit quand j’ai repris que j’allais recourir en 3’32’’ sur 1500m à la fin de l’été 2013, alors que mon record datait de X années (3’34’’65 en 2009), et que j’irai au marathon de New York pour faire quelque chose, j’aurais dit : ‘‘c’est qui ce ouf !’’, avoue Tahri. Quand on arrête un an, il faut un an et demi pour revenir. Avoir Bastien avec moi a été un gros plus. »

Un nouveau coach, un appétit renouvelé, pour une nouvelle carrière. Fini le steeple où il était de toute façon barré en France par Mahiédine Mekhissi. Il aurait dû passer sur 10 000 m cette saison sans une entorse au meeting de Eugene. Après la parenthèse 1 500 m aux Mondiaux de Moscou (demi-finale), ce coureur à large spectre entend maintenant se découvrir sur marathon. « Je ne suis pas dans l’optique de me dire que je passe sur marathon parce que j’ai 34 ans. L’idée c’est plus d’aller sur une distance où j’ai aussi les armes. Ce n’est pas un one-shot, mais cet hiver, je ferai de la salle et l’été prochain, je serai sur le tartan aux Europe à Zurich. »

Depuis deux mois, il a ajouté un tiers de volume en plus à ses séances («Au lieu de faire 30x400m et 8x1000m, je faisais 40x400m et 12x1000m »), ses semaines passant de 160 km à 210 km. Des tests au semi de Nancy (1h03’38’’) et au marathon de Metz (arrêt après 21 km) ont boosté sa confiance. Malgré la présence du champion olympique et du monde Wilson Kiprotich et de marathoniens confirmés comme Mutaï, Kebede, Lel, il vise une place dans le top 5. « J’ai choisi New York parce que c’est le plus mythique, mais aussi parce qu’il n’y a pas de lièvre et donc qu’il n’y a pas des allures de dingues. La distance ne me fait pas peur, j’ai même la conviction que ces allures m’iront bien. Mon objectif, c’est de gérer, de remonter, de prendre mon destin en main et de ramasser du monde. Vu comme j’ai bossé depuis deux mois, j’y crois. »

Benjamin Steen

leprog.jpg

10:19 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) | Tags : tahri, perraux |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 20 octobre 2013

10 km de Caluire: Les Résultats

10 km de Caluire

IMG_8440.JPG

1: Onesphore Nkunzimana 30'15

IMG_8521.JPG

2: Nathan Chebet 30'18

IMG_8523.JPG

3: Josephat Muraga 30'58

IMG_8527.JPG

Féminines

1: Francine Niyonizigiye 35'46

IMG_8556.JPG

2: Godelieve Nizigiyimana 35'54

IMG_8563.JPG

3: Félicitas Mensing 36'35

IMG_8476.JPG

Résultats du 10km

Sur le 5km

Mickael Moissonnier l'emporte devant l'internationale Claire Perraux.

IMG_8340.JPG

IMG_8345.JPG

IMG_8370.JPG

Résultats du 5km

18:45 Écrit par La Com | Commentaires (0) | Tags : perraux |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 13 juillet 2013

Championnats de France à Paris . Mélina Robert-Michon et Térésa Nzola Meso en or

11095_big.jpg

Et de 13 ! Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme) a décroché son treizième titre national au disque ce vendredi sur le stade de Charléty à Paris. Déjà qualifiée pour les Mondiaux de Moscou (10-18 août), la Lyonnaise 5e des JO de Londres a dû se contenter d’un jet à 59,55m, sa troisième moins bonne performance de la saison loin de ses 63,75m réalisés à Gateshead lors des championnats d’Europe par équipes…

« Je n’ai jamais réussi à rentrer dans le concours, j’ai eu un moment d’absence », soufflait-elle après coup. « Cela confirme que dorénavant, j’ai besoin d’être poussée. C’est quand même décevant parce que je pensais que j’arriverais à me bouger dans n’importe quelle circonstance. » Sans concurrence, dans un stade totalement vide en ouverture de programme, ce n’était - il est vrai - pas le contexte idéal pour la Lyonnaise qui effectuera un dernier test au meeting de Monaco (19 juillet) avant de s’envoler pour la Russie des espoirs de médaille en tête.

2009_0517Image0296.JPG

Térésa Nzola Meso (Entente Sud Lyonnais), 29 ans, a pour sa part renoué avec la première marche du podium aux championnats de France cinq ans après son dernier titre acquis en 2008. La Lyonnaise s’est très largement imposée grâce à un triple bond à 13,95m (+2,7m/s) qui lui a permis de surclasser Nathalie Marie-Nely (13,37m). « C’est hyper important pour moi, je suis très contente, a-t-elle déclaré. J’ai surtout retrouvé de très bonnes sensations. C’est de bon augure. Il me reste quelques jours pour faire les minima (14,40m). »

2013_0512Image0336.JPG

Lemaitre titré avec le 4x100m
Deux autres athlètes régionales se sont illustrées : l’ancienne Décinoise désormais licenciée à Marseille Claire Perraux (ex-Navez) a conservé son titre sur 3000m steeple en prenant la deuxième place derrière la Portugaise Pinho. Et Christine Bardelle, 38 ans, décroche une nouvelle médaille en terminant 3e du 5000m dix jours après son titre aux Jeux méd’.
A noter enfin que l’AS Aix-les-Bains s’est imposée dans le 4x100m (39’’96) avec Christophe Lemaitre et Pierre-Alexis Pessonneaux dans ses rangs. Une bonne mise en jambe pour Lemaitre qui affronte ce samedi Jimmy Vicaut dans un 100m à suspense. « C’était bien de gagner ce titre, plus pour le club que pour moi. Cela m’a aussi permis de me débarrasser de la fatigue du voyage. »

B.Steen (à Paris)

Tous les Résultats

leprog.jpg

lundi, 17 juin 2013

Le demi-fond à la fête au Meeting National de l’Est-Lyonnais

kDLY-jNRquL-EVF73VeoUVLBinnGsGMIfSNp45slXXM.jpgLe Meeting National de l’Est-Lyonnais, organisé cette année sur la nouvelle piste de Décines, a tenu toutes ses promesses pour sa troisième édition.

Sur le 1500 mètres, Sandra Beuvière a créé la surprise en devançant la locale de l’étape Claire Perraux (ex-Navez), double championne de France Elite en salle en titre sur 1500m, dans l’excellent temps de 4’15’’94. Cette performance permet à la Rémoise de prendre la seconde place au bilan français juste derrière Laurane Picoche (4’15’’72) et d’améliorer son record personnel de près de 4 secondes : 4’19’’73 réalisés à Marseille le 31 mai dernier. Claire Perraux, passée des couleurs du Décines Meyzieu Athlétisme à celle du SCO Sainte Margerite depuis la rentrée, espérait quant à elle mieux que ses 4’18’’63 du jour, même si cette course s’inscrivait dans une semaine d’entraînement dense. En effet, l’ingénieur en Génie Civil diplômée de l’INSA de Lyon depuis septembre dernier, va tenter de décrocher les minima pour les championnats du monde sur 3000m steeple (9’34’’30) après avoir ouvert sa saison à New York en 9’43’’70. Elodie Guégana dû abandonner à 800 mètres de l’arrivée, à cause d’une douleur au tendon d’Achille.

navez,perraux

 Chez les hommes, le Haut-Savoyard Guillaume Adam confirme son potentiel sur le 1500m, neuf jours après avoir abaissé son record personnel à 3’40’’35 lors du meeting de Montbéliard. Il remporte le 1500m en 3’41’’81 devant le Kenyan Benjamin Cheruiyot, vice champion du monde junior sur 1500m en 1998 à Annecy, en 3’41’’93 et Thomas Cattin Masson(3’43’’64). L’étudiant à l’INSA de Lyon en Génie Mécanique signe à Décines sa onzième victoire en 2013 et espère que ces 3’40’’35, quatrième performance française de l’année, lui permettront de rentrer dans des meetings encore plus rapides.

navez,perraux

 Sur 3000m steeple, la Quimpéroise Hasna Tabboussi l’emporte en 10'34"84 (record personnel à 10’15’’17 à Metz en 2010), soit la sixième meilleure performance française de l’année, devant Anne-Cécile Thévenot (10’38’’37) et Nathalie Favreau (10’41’’36). Chez les hommes, l’Espoir Jeffrey De Freitas l’emporte en solitaire et passe pour la première fois sous les 9 minutes : 8’57’’98, améliorant son record personnel de 13 secondes. Le Haut-Savoyard El Houssine Mouzountermine second en 9’08’’86.

navez,perraux

navez,perraux

Les résultats

Plus de 1500 PHOTOS plus tard dans la semaine

 

Source: Culture Athlé

378920_490278201007088_794230923_n.jpg


20:11 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Résultats | Commentaires (0) | Tags : navez, perraux |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu