compteur

Avertir le modérateur

vendredi, 24 août 2012

Objectif atteint pour Renaud Lavillenie

2010_0710Image0428.JPG

Le perchiste Français Lavillenie s’est assuré la Ligue de diamant hier. Les Jamaïcains ont également brillé à Lausanne au 100m et 200m, Blake devenant le 2e performer de l’histoire.

Le champion olympique de saut à la perche, le Français Renaud Lavillenie, s’est assuré pour la 3e année consécutive la Ligue de diamant de la perche, en s’imposant avec un saut de 5,80 au 1er essai hier soir à Lausanne.

Lavillenie, le premier à réaliser la passe de trois, a devancé au nombre des essais l’Allemand Malte Mohr, le Britannique Steve Lewis et le Grec Konstantinos Filippidis, qui ont également franchi 5,80 m.

Quel que soit le résultat de la finale de la discipline, le 30 août à Zurich, Lavillenie ne peut donc plus être battu.

Ainsi, le perchiste clermontois a réalisé son 4e et dernier objectif qu’il s’était fixé en début de saison. « Les trois autres objectifs ont été atteints : la victoire aux Mondiaux en salle à Istanbul, conserver le titre de champion d’Europe en plein air à Helsinki et bien sûr l’or olympique. »

Le Jamaïcain Usain Bolt, sextuple champion olympique, a dominé le 200 m en 19 sec 58, mais c’est bien son jeune compatriote et dauphin des Jeux Yohan Blake qui a fait s’enthousiasmer le public en s’adjugeant le 100 m en 9 sec 69, hier soir.

Quand Bolt se contentait de faire le « boulot », à distance de sa marque planétaire (19.19), Blake, également triple médaillé à Londres, mettait le feu à la piste et aux tribunes.

Champion du monde du 100 m, Blake, 22 ans, est devenu sur les hauteurs du lac Léman le 2e performer de l’histoire sur la distance, à égalité avec l’Américain Tyson Gay, derrière Bolt justement, dont le record du monde est perché à 9 sec 58.

Les Américaines Dawn Harper et Carmelita Jeter ont quant à elles remporté respectivement les 100 m haies et 100 m.

Vice-champion olympique à Londres, l’Américain Jason Richardson a fait sien le 110 m haies (13.08). Mais son compatriote Aries Merritt, or olympique et candidat déclaré au record du monde, avait laissé tristement les starting-blocks, éliminé pour faux-départ.

 

lavillenie

Tous les résultats


samedi, 31 juillet 2010

Renaud Lavillenie, l'OR sans le record !

lequipe_sport.gifRenaud Lavillenie a réussi son pari. Il a remporté la médaille d'or au saut à la perche aux championnats d'Europe de Barcelone (5,85m). Pas de podium pour Romain Mesnil et Damiel Dossevi.

Renaud Lavillenie a décroché le titre européen.(REUT)
Renaud Lavillenie a décroché le titre européen.(REUT)

Renaud Lavillenie est le maître de l'Europe. Un an après avoir conquis le titre continental en salle, il s'est, cette fois, paré d'or dans le stade de Barcelone, avec le ciel au-dessus de sa tête. Il a ainsi décroché le premier grand titre de sa carrière, lui qui est apparu au sommet de sa discipline il y a moins de deux ans. Lavillenie a ainsi offert à la France sa sixième médaille d'or à ces Europe 2010, quelques minutes après le titre de Myriam Soumaré sur 200m. Cela valait bien un tour d'honneur et d'être soulevé par la mascotte du stade olympique.

Lavillenie en 2010 : dix concours, dix victoires

Lavillenie est entré dans le concours à 5,60m, inaugurant sa finale par un premier raté, vite corrigé par la suite. Il a aussitôt placé la barre quinze centimètres plus haut et l'a passée après deux tentatives. On a alors retrouvé le Renaud Lavillenie suivi tout au long de l'été et invaincu après maintenant dix concours (Il est également meilleur performer mondial avec 5,94m, ndlr). 5,80m et 5,85m ont été effacés dès le premier essai, alors que les derniers adversaires calaient à ce moment-là. Le titre européen en poche, Lavillenie a voulu, cerise sur le gâteau, battre son propre record de France (6,01m). La barre placée à 6,02m est néanmoins tombée trois fois.

Mesnil et Dossevi se sont loupés

L'Ukrainien Maksym Mazuryk (5,80m) et le Polonais Przemyslaw Czerwinski (5,75m) ont complété le podium. Du côté de Romain MesnilDamiel Dossevi, la réussite n'a pas été au rendez-vous. Médaillé d'argent il y a quatre ans à Göteborg, double vice-champion du monde, Mesnil repartira de Catalogne sans être monté sur le podium. 5,60m, la marque avec laquelle il a débuté, a en fin de compte été la seule barre qu'il a pu franchir samedi. Il a fini 8e. Dossevi, lui, espérait passer 5,80m. Il s'est arrêté dix centimètres en-dessous et a pris la 5e place. - Olivier PAQUEREAU, à Barcelone et de

22:41 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : lavillenie |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 12 juillet 2010

Championnats d'europe (27juillet-1er aout) Sur la route du soleil

leprog.jpgLes championnats de France à Valence ont confirmé la bonne santé des Bleus qui viseront haut à Barcelone

Valence n'a pas déçu

Tout était réuni pour faire des championnats de France de Valence un grand millésime : des Bleus, en plein renouveau, portés par un trio d'As Lemaitre/Tamgho/Lavillenie irradiant, des conditions parfaites sous un soleil de plomb et une nouvelle règle du jeu (disputer la discipline où on brigue une sélection au championnat d'Europe) qui favorise l'excellence. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les espoirs n'ont pas été douchés. Et un, et deux records de France pour Lemaitre (9''98 sur 100m ; 20''16 sur 200m), c'est un de plus que prévu ! Lavillenie qui décolle à 5,94m pour s'emparer de la meilleure performance mondiale de l'année ; Tamgho qui assume son rang malgré les crampes ; Tahri et Mekhissi-Benabbad qui débutent le match… Zéro couac. Sept athlètes en ont profité pour réaliser les minima. Le record de médailles au championnat d'Europe (15 en 1950 à Bruxelles où Bally avait remporté le 100m et fait 2e du 200m...) peut devenir un objectif : « L'Europe, c'est notre jardin. On doit finir dans les trois premières nations. On visera douze médailles dont cinq titres », annonce le président Bernard Amsalem. C'est raisonnable au regard du bilan puisque les Bleus apparaissent 13 fois dans les top 3 de la saison, et cinq fois au sommet (Lemaitre sur 100m et 200m, Tamgho, Lavillenie et Tahri).

2010_0710Image0509.JPG

 

Une sélection resserrée ?

La sélection sera annoncée aujourd'hui. Elle devrait comporter une grosse cinquantaine de noms en comptant les relayeurs. Un chiffre qui témoigne d'un resserrement de l'Élite, alors que les vannes avaient été ouvertes en grand l'an passé aux Mondiaux de Berlin (75) pour la prise de fonction de Ghani Yalouz. Le DTN entend filtrer de plus en plus d'ici les JO 2012. Pas de passe-droit donc. Ne seront sélectionnés que les athlètes ayant réalisé les minima (ils sont 39) ou ceux figurant dans le top 12 européen. Si la liste est publiée aujourd'hui, les « retardataires », comme Ladji Doucouré, ont jusqu'au 16 juillet compris pour rentrer dans les critères.

Quatre régionaux

À l'heure qu'il est, deux Rhonalpins sont à Barcelone : Lemaitre, qui hésite encore à doubler 100m et 200m, et Heni Kechi, le vice-champion de France du 400m haies. Garfield Darien (110m haies) victime d'une contracture aux ischios en demie, mais détenteur des minima, en saura plus aujourd'hui ou demain. Quant à Pierre-Alexis Pessonneaux, il a très certainement gagné sa place dans le relais 4x100m en prenant le bronze sur 200m. Remis de la sciatalgie qui lui a pourri le printemps, il renaît au bon moment : « Je lance ma saison », espère le Belleysan. Restent quatre cas en suspend. Emmanuel Biron qui candidate au poste de suppléant du relais 4x100m ainsi que Térésa Nzola Meso Ba (triple saut) et Télie Mathiot (perche) qui doivent réaliser les minima cette semaine pour espérer, alors que Dora Jemaa-Amirouche, la championne de France du 400m haies, en est trop éloignée pour rêver.

2010_0710Image0477.JPG

Pessonneaux et Lemaitre

 

B.Steen

dimanche, 11 juillet 2010

Christophe Lemaitre double titres et records

leprog.jpgAprès avoir gagné hier le titre et battu le record de France sur 100 mètres en 9''98, le kid du Bugey Christophe Lemaitre a doublé la donne en remportant le 200 mètres en 20''16, profitant du même coup pour égaler le record de France.

2010_0710Image0500.JPG

 

Christophe Lemaitre a égalé celui du 200 m avec un succès en 20''16 en finale des Championnats de France, aujourd'hui samedi à Valence. Poussé par un vent de 1,2 m/s, il rejoint dans les bilans français Gilles Quénéhervé, qui avait couru le demi-tour de piste dans le même temps le 3 septembre 1989 à Rome.

2010_0710Image0497.JPG


"Pendant ces deux jours, je me suis donné à fond. Le but était de gagner le titre. Le chrono est du bonus", s'est réjoui Lemaitre, quelques minutes après sa course.
Sous une chaleur caniculaire, le Savoyard de 20 ans a largement devance David Alerte (20''55) et Pierre-Alexis Pessonneaux (20''95).
A noter que le Français Renaud Lavillenie a établi la meilleure performance mondiale (MPM) de la saison en franchissant 5,94 m (voir photo) à la perche à son premier essai lors de la troisième et derière journée des Championnats de France d'athlétisme, samedi à Valence. Le médaillé de bronze des Mondiaux-2009 a ensuite tenté trois fois sans succès une barre à 6,02 m.

2010_0710Image0416.JPG

De nombreuses photos à venir bientôt....

 

08:52 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : lemaitre, lavillenie |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu