compteur

Avertir le modérateur

lundi, 24 juin 2013

Ayodele Ikuesan ressurgit sur 100 mètres

IMG_6089 (1280x853).jpgLa Lyonnaise, licenciée à Clermont-Ferrand, a égalé la meilleure performance française de la saison de Myriam Soumaré (11’’38) après un début de saison très poussif. La relayeuse internationale retrouve la forme au bon moment.

«Il faut être fair-play : vu comme j’étais à la rue en début de saison, je ne méritais pas d’y aller… » Ayodele Ikuesan est d’autant plus « fair-play » qu’en ratant la sélection pour le championnat d’Europe par équipes ce week-end à Gateshead, la sélectionnée olympique sur 4x100m a pu profiter de conditions exceptionnelles hier aux Interrégionaux pour revenir dans le jeu.

Poussée par le bon petit vent qui soufflait de dos (+1,5m/s) sur la piste du stade du Rhône, la Lyonnaise licenciée à Clermont-Ferrand a fait un énorme bon en avant dans la hiérarchie pour égaler la meilleure performance française de la saison de Myriam Soumaré (11’’38; +1,2m/s à Oslo), à quatre centièmes de son record personnel (11’’34 en 2011 à Albi).

IMG_6088.JPG

Ikuesan naviguait jusque-là dans les profondeurs du bilan national (11’’81 à Villeneuve d’Ascq le 19 mai…) après une saison en salle déjà en demi-teinte (6e du championnat de France en salle sur 60m)… «J’ai eu un hiver compliqué, explique-t-elle. J’ai eu du mal à me relancer après les JO. Pourtant, j’ai bien travaillé. Ensuite, je crois que j’ai eu du mal à encaisser le stage de préparation (à Los Angeles). »

Légèrement blessée à son retour (contracture), elle a surtout accusé le coup. « Au meeting de Genève (12’’09; +0,2m/s le 1er juin), j’étais au fond du trou. J’ai fait le point et j’en ai conclu que c’était physique. Je ne me suis pas affolée. Je me suis reposée, et la machine s’est remise en marche. En courant en 11’’81 face au vent (-2,2m/s) à Valence, j’ai repris confiance. »

Satisfait de son chrono d’hier, son coach Daniel Darien propose une lecture un peu nuancée : « C’est toujours pareil avec Ayo : c’est au pied du mur qu’elle réagit. Maintenant, il va falloir confirmer dans une course où elle sera à la bagarre. »

En attendant, elle retrouve le sourire à trois semaines des championnats de France (12-14 juillet au stade Charléty à Paris). « C’est nickel ! Maintenant, j’espère descendre mes chronos course après course. Aux championnats de France, tout sera possible… »

Benjamin Steen

leprog.jpg

16:32 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : ikuesan |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu