compteur

Avertir le modérateur

vendredi, 05 avril 2013

Cross de l'INSA: Victoire pour Hélène Guet et Tanguy Pépiot

guet,pepiotLe Cross de l'Insa est au delà d'une compétition, l'occasion de se retrouver entres étudiants pour participer à une épreuve dans une ambiance sportive, musicale et avec des déguisements qui n'ont rien à envier aux marathons du Médoc ou du Beaujolais.


L'histoire retiendra les victoires de deux pointures de l'Athlétisme Hélène Guet et Tanguy Pépiot.

 

Les podiums:

1re Hélène Guet, 2e Vickie Audubert, 3e Orianne Riccitiello.

De droite à gauche sur la photo.

guet,pepiot

Et pour les hommes : 1er Tanguy Pepiot, 2e Guillaume Adam, 3e Igor Bougnot.

guet,pepiot

Tanguy devant Guillaume

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

 guet,pepiot

guet,pepiot

guet,pepiot

Toutes les PHOTOS

16:49 Écrit par La Com dans Coup de Coeur, Course sur route | Commentaires (2) | Tags : guet, pepiot |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 03 mars 2012

Hélène Guet : direction le championnat de France de cross

leprog.jpg

Edition de Décines

Ce dimanche, l’athlète brondillante de Décines-Meyzieu athlétisme espère faire au moins aussi bien qu’en 2010, où elle s’était hissée à la 7 e place.

Deuxième des championnats interrégionaux Centre-Est de cross, dimanche dernier à La-Tour-de-Salvagny, Hélène Guet n'est aucunement marquée par la déception et reconnaît être tombée sur meilleure qu’elle, ce jour-là.

2012_0219Image0286.JPG

Sans sourciller, elle poursuit son programme d'entraînement, sous la direction de Bastien Perraux, afin de préparer le championnat de France élite de cross, qui aura lieu à La Roche-sur-Yon, dimanche 4 mars, avec la participation de six autres athlètes de Décines-Meyzieu athlétisme.

A raison de deux sorties quotidiennes sur quatre jours, par semaine, elle espère faire, au moins aussi bien qu'une 7 e place, performance qu'elle avait réalisée en 2010.

Bien qu'originaire de Bourgogne, et plus précisément de Nevers où elle est née le 14 janvier 1985, mais venue de la région parisienne, où elle s'était illustrée sur la piste en remportant plusieurs titres nationaux sur 1 500 mètres, Hélène Guet se joint au club Est-lyonnais en 2008.

Elle brille, depuis, en cross et sur le 5 000 mètres, ce qui constitue de bons atouts complémentaires grâce à sa pointe de vitesse et à son expérience sur le demi-fond...en attendant ses projets de courses sur route.

Accompagnée à ses débuts par son frère, elle a toujours aimé courir. Elle a débuté dès l'âge de 7 ans, et tout naturellement a signé à Viry-Chatillon pour perfectionner sa technique. Les victoires se sont succèdé jusqu'au plus haut niveau dans ses catégories d'âge.

Domiciliée aujourd'hui à Bron, et pharmacienne (études effectuées à Paris V puis à Lyon) à Heyrieux, Hélène Guet a la volonté de s'investir pour sa préparation physique, même si ses ambitions demeurent modestes, « Me classer au pire entre la 31 e place, qui a été mon plus mauvais classement, et la 7 e, la meilleure », avoue-t-elle. Elle espère toutefois retrouver le maillot tricolore, après l'avoir porté longtemps. En effet, elle avait représenté la France pour la première fois, un certain 14 décembre 2003, lors des championnats d'Europe juniors, en Ecosse.

09:03 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès, Coup de Coeur, Cross | Commentaires (0) | Tags : guet |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 06 février 2012

Championnats Rhône-alpes de cross-country: Hélène Guet s'est fait violence

2012_0205Image0009.JPGTrès déçue après avoir plié face à Emmie Charayron il y a trois semaines aux championnats du Rhône, l’athlète de Décines Meyzieu Athlétisme a pris une revanche sur elle-même en conservant son titre régional sur l’hippodrome enneigé d’Aix-les-Bains devant la Grenobloise Bernard et Charayron.

Elle a levé les bras en franchissant la ligne d’arrivée… Voilà qui ne ressemble pas à Hélène Guet. Ce n’est pas qu’elle n’en a pas souvent l’occasion. Mais à 27 ans, malgré une longue et riche carrière (des podiums aux championnats de France sur piste et des sélections en équipe de France), elle reste cette athlète tourmentée, sujette aux doutes et aux complexes.

guet-(dossard-1182)-aux-cotes-de-charayron-et-bernard-photo-bs.jpg

Pas plus tard qu’il y a trois semaines, elle avait été à deux doigts d’abandonner les championnats du Rhône à Parilly après avoir été rattrapée et déposée par Emmie Charayron sans que la championne d’Europe de triathlon ait à placer une attaque… Hier, elle a réapparu transfigurée : « Mon coach (Bastien Perraux) m’a martelé que tout se joue dans la tête : il ne m’a pas lâchée une seule journée avec ça. Je sais que ce manque de confiance en moi me bride. Je suis sans doute passée à côté de beaucoup de choses à cause de cela. Je m’en rends compte, mais j’ai toujours été comme ça. C’est dans mon caractère, mon éducation », reconnaît-elle.

La thérapie de choc a fonctionné. « Lorsqu’elle est en confiance, l’essentiel est fait d’autant que les conditions lui convenait. C’est une rustique ! », disait après-coup Perraux. Sur la neige qui recouvrait hier l’hippodrome d’Aix-les-Bains, la Décinoise avait effectivement le visage de la patronne. Imprimant elle-même le train, elle a d’abord fait plier Emmie Charayron, sans doute fatiguée après sa troisième place aux championnats de France militaires jeudi dernier, puis Magalie Bernard pour conserver son titre régional. « J’étais vraiment très bien, souriait-elle. Je craignais que le parcours soit très monotone. Mais la neige a tout changé. S’il n’y avait pas eu ce vent assez violent par endroits, je serais partie beaucoup plus. » Et de conclure sur une note d’optimisme : « Cela fait tellement plaisir! C’est une victoire sur moi-même. » À confirmer dans deux semaines aux championnats Interrégionaux à La Tour-de-Salvagny où elle avait été battue l’an dernier par Clémence Calvin. Deux semaines de travail incessant pour Bastien Perraux…

Benjamin Steen

vendredi, 13 mai 2011

MEETING NATIONAL de l'Est Lyonnais

affiche MNEL.jpg.pngA un mois du premier Meeting de l'Est Lyonnais de demi-fond organisé par le Décines Meyzieu Athlétisme sur le stade de Chassieu (une piste synthétqiue remplacera l'actuelle cendrée de Décines en 2012) le plateau commence à se constituer.

Si les organisateurs rêvent d'un Mehdi Baala, le modeste budget du meeting ne permettra pas  d'inviter de grandes stars médiatiques.

Mais ceux-ci ont d'autres possibiltés de monter un beau plateau. En effet, Bastien Perraux entraîneur du DMA et de l'association Matumaïni  possède un vivier d'athlètes tout trouvé pour étoffer les épreuves reines.

Avec à l'heure d'aujourd'hui,

sur 1500, Abdelkader Mahmoudi (record à 3'39'59),Sébastien Gamel (3'42"55), Julien Calandreau (3'44'23), Hassan Chahdi (2ième européen au dernier mondial  de cross (3'45"45), Julein Masciotra, Fernando Da Silva.

sur 3000 m steeple, Michael Simon (8'44"84), Tanguy et Valentin Pépiot (8'49"38) et (8'53"00), Sébastien Hours (8'53"95).

sur 1500m féminin, Aurélie Coulaud (4'11"92), Hélène Guet (4'16"49) , Claire Navez (4'17"87), Ophélie Claude-Boxberger (4'22"07).

sur 3000m steeple, Anne-Cécile Thévenot (10'23"56).

Toute l'Actu du MNEL sur le site officiel

 

 

23:47 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : chahdi, navez, guet |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 14 février 2011

Interrégionaux de Cross à Annonay

leprog.jpgHassan Chahdi comme il veut

Le champion d’Europe espoir a passé un test concluant en s’imposant une stratégie attentiste

Hassan Chahdi aime le show. Il y a quinze jours aux Régionaux, on n’avait vu que lui d’un bout à l’autre de son raid solitaire. Au contraire, hier aux Interrégionaux, le champion d’Europe espoir au format poche (1,69m; 58kg) s’est fait tout petit. A l’issue de la première boucle de circuit, il a fallu laisser passer la tête du paquet, puis attendre quelques secondes, pour enfin l’apercevoir, tranquille, en train de musarder l’air de courir son footing du dimanche.

Désormais, c’est un peu ça pour lui, les championnats centre-est. Le jeune Haut-Savoyard (21 ans) installé à Lyon dispose d’une telle marge qu’il peut s’autoriser toutes les fantaisies. En l’occurrence, ce n’en était pas totalement une. Plutôt une stratégie, dans l’optique des championnats de France (27 février à Paray-le-Monial). « L’objectif, c’était de conserver de la force pour faire un dernier 5000m très costaud », avait réclamé son coach, Christian Dunand. C’est ce qu’il a fait.

 

IMG_0521.JPG

Thibaud Nael et Hassan Chahdi

Revenu aux avant-postes, il a d’abord testé Thibaud Nael, le vice d’Europe de duathlon Étienne Diemunsch et Hakim Merzougui qui l’accompagnaient encore, avant de produire son attaque décisive à quatre kilomètres de l’arrivée. Un peu de changement, cela ne peut pas faire de mal : « C’est sûr que la saison commence à être longue et il faut trouver le moyen de pimenter ces courses. Je suis parti quand j’avais prévu. Sur le coup, ça allait. Mais à la fin j’ai trouvé le temps long à cause du vent. Et je n’étais peut-être pas aussi bien qu’il y a quinze jours, parce que depuis, vendredi, j’ai mal à la gorge. J’avais les jambes un peu lourdes. » Pas d’inquiétude toutefois. Il sera prêt pour le championnat de France où il visera la qualification pour les Mondiaux. Il a aujourd’hui parfaitement digéré son stage de trois semaines au Kenya en janvier. « La semaine dernière, il a fait une grosse séance prometteuse, confie Dunand. Avec les crossmen confirmés qui vieillissent, Hassan aura sa chance. Il est solide en course. »

Un cran en dessous, Thibaud Nael abordera lui aussi le championnat en France en confiance. « Au départ, dans ma tête, je jouais la deuxième place. Hassan, c’est tellement un autre niveau ! » Beau dauphin, à seulement sept secondes, il est comblé après deux saisons gâchées par une série de blessures : « J’ai failli lâcher à six bornes de l’arrivée. Je me suis accroché et c’est revenu. A l’arrivée, je suis moins loin que prévu. ça fait du bien. »


Calvin met fin au duel Guet-Mendes

Hélène Guet (championne Rhône-Alpes) et Ruth-Diana Mendes (victorieuse au championnat du Rhône) n’ont pas eu droit à leur troisième duel de l’année. Les deux Rhodaniennes sont tombées sur plus forte qu’elles. Clémence Calvin (20 ans), invaincue en championnat de France chez les cadettes et les juniors, s’est imposée hier à Annonay, tout en s’appliquant à ne pas s’épuiser. Cet hiver, la Vichyssoise mène de front la saison indoor (« pour développer ma vitesse ») et les cross et disputera le week-end prochain le championnat de France du 1500m, une semaine avant ceux de cross…

IMG_0365.JPG

Ruth-Diana Mendes a été la denière à lui résister. Mais, dans le dernier tour, l’Ougandaise a été victime d’une chute. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. j’ai glissé. Je suis tombée sur le genou. Mais je n’ai pas de regret. La fille qui a gagné (Calvin) était la plus forte. » Du coup, Hélène Guet a hérité de la deuxième place : « J’ai fait ce que j’ai pu, dit-elle. Clémence est très forte. Elle finira dans les dix au championnat de France. Moi, je serais contente si je fais dans les 20. »

Benjamin Steen

Tous les Résultats

Challenge Robert Bobin

Les PHOTOS

 

lundi, 29 novembre 2010

Hélène Guet, une saison triste

leprog.jpgEn stand-by pour raison professionnelle, la Décinoise a pris hier la 2 e place

Il n’a pas manqué grand-chose à Hélène Guet hier aux Myriades. La Décinoise n’a jamais perdu de vue la petite Burundaise Francine Niyonizigiye avant de franchir la ligne en deuxième position avec six petites secondes de retard. Pas grand-chose et beaucoup à la fois : « Je m’attendais à être plus mal que ça, a-t-elle reconnu. En fait je pensais que ça partirait plus vite. J’ai pris la deuxième place. Et finalement, j’ai plus assuré ce résultat que réellement tenté de gagner. C’est bizarre mais en ce moment, j’ai l’impression de ne plus être athlète à part entière… »

IMG_6519.JPG
La vice-championne de France du 5 000 m a le blues. Depuis le début du mois, a commencé son stage de fin d’études en pharmacie : 35 heures de travail par semaine, « à piétiner toute la journée », des séances d’entraînement nécessairement raccourcies et surtout isolées du reste de son groupe d’entraînement (elle s’entraîne en temps normal avec Bastien Perraux à la Doua). Résultat, elle n’a même pas pu défendre ses chances lors des cross qualificatifs pour le prochain championnat d’Europe dont elle avait pris la 41 e place à Dublin en 2009. « Comme je travaille le samedi, je ne pouvais pas aller au cross d’Allonnes au Mans ou au cross de l’Acier à Leffrinckoucke. » Elle a dû se rabattre sur les 10 km de Vénissieux la semaine dernière où elle a battu son record personnel (35’06’’) avant de monter hier sur la deuxième marche du podium à Saint-Priest.

Maigre consolation : « Ce stage, c’est un passage obligé. Mais même pour six mois, c’est difficile à avaler. C’est frustrant quand on sait qu’on a les moyens de faire des choses. J’aimerais exploiter mes capacités. Pour la saison estivale, on va essayer de s’adapter, mais je ne pourrai pas avoir un entraînement aussi soutenu que l’an dernier. »

B.Steen

16:02 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès, Coup de Coeur | Commentaires (0) | Tags : guet |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 21 novembre 2010

Foulée Vénissiane

triptiq radio.jpgLe 10km de Vénissieux est connu pour être très rapide et nombreux sont les athlètes du département à avoir réalisés de bons chronos.

Sur le 10km, c'est en 29'35 que Willy Nduwimana l'emporte devant Alaa Hrioud en 30'22 et Eric Niyonsaba 30'22.

En féminine, le niveau était très relevé avec la victoire de Francine Niyonizigiye en 33'31 devant Immaculate Chemutai 34'56 et Hélène Guet du Décines Meyzieu Athlétisme qui prend la troisième place en 35'06.

Sur le semi-marathon, victoire de Richard Musagirije en 1h08'52 devant Michel Ribeiro 1h09'01 et Yves Palandre 1h09'11.

En féminine c'est l'athlète de l'Asvel Florence Reignier qui l'emporte en 1h24'15, à quelques secondes en 1h24'28 Géraldine Simbolea de l'ESL prend la seconde place et Aude Kienzler la troisième en 1h25'28.

Tous les résultats: Le 10km Le semi-marathon

17:33 Écrit par La Com dans Athlétisme, Course sur route, Résultats | Commentaires (0) | Tags : guet |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 20 novembre 2010

Athlétisme, dernières infos

leprog.jpgBardelle et Berioui rentrent à Allonnes

La Lyonnaise Christine Bardelle (Alès-Cévennes Athlé) et Saïd Berioui (ACO Firminy) ouvrent leur saison de cross demain à l'occasion du cross du Maine-Libre à Allonnes sélectif pour les championnats d'Europe organisés cette année à Albufeira au Portugal (12 décembre). Les deux Rhônalpins rentrent tout juste d'un stage fédéral organisé à Ifrane au Maroc. A noter également la présence dans la Sarthe de Thibaut Nael (FAC Andrezieux), Julien Masciotra (EA Grenoble), Claire Navez (Décines-Meyzieu Athlé) (photo) et Marie Alirol (FAC Andrézieux). Sébastien Hours (ESL) espère décrocher sa sélection en espoir au cross du Val de Marne à Créteil.

2010_1107Image0498.JPG

Guet renonce au championnat d'Europe

Sélectionnée l'an dernier pour le championnat d'Europe de cross à Dublin (41e), Hélène Guet (Décines Meyzieu Athlé) doit cette année faire l'impasse. La championne interrégionale, 7e des championnats de France 2010, ne peut participer ni au cross sélectif d'Allonnes demain, ni à celui de l'Acier à Lefrinckoucke la semaine prochaine pour raison professionnelle. La vice-championne de France du 5 000 m disputera à la place le cross des Myriades à Saint-Priest (28 novembre).

SAINTELYON

Relais 4 : une poignée de dossards disponibles

A la suite de défections d'équipes engagées, les organisateurs de la SaintéLyon ont remis en vente quelques dossards pour le relais à quatre. Les relais à deux et à trois sont pour leur part complet. Il reste également quelques places dans le raid individuel (68 km) et la SaintExpress (44 km) créée cette année.

dimanche, 07 novembre 2010

L’Athlétisme, un sport de Groupe !

MATUMAINI.jpgLe demi-fond de haut niveau se structure en Rhône-Alpes avec la création de l’association MATUMAÏNI, présidée par Bastien Perraux, entraineur du Pôle Espoir de Lyon.
Ça y est ! Depuis le temps que les coureurs de demi-fond se rassemblent à Lyon, la structuration était nécessaire.
C’est chose faite avec la création de MATUMAÏNI, association 1901, née de l’attractivité croissante du groupe de demi-fond de Lyon, entraîné par Bastien Perraux (Pôle Espoir).


MATUMAÏNI est aujourd’hui l’un des plus grands groupes de demi-fond jeune en France et détient une part importante dans la composition des équipes de France.
Le groupe se compose d’une vingtaine d’athlètes dans une démarche de haut niveau avec entres autres Hélène Guet (vice-championne de France Elite sur 5000m), Julien Masciotra (champion du monde de Cross universitaire), Claire Navez (médaillée aux Championnats d’Europe de cross) et se renforce avec l’arrivée des frères Pépiot (Valentin et Tanguy, finale des championnats du Monde Junior sur 3000m steeple) mais aussi d’Hassan Chahdi, vice champion d’Europe de cross et membre du Rhône-Alpes Elite Athlétisme (LARA).
« La croissance du nombre et du niveau de performance du groupe nous oblige à nous structurer de manière plus professionnelle afin d’offrir le cadre nécessaire à l’accession au plus haut niveau » souligne Bastien Perraux, entraîneur et président de l’association. « Nous sommes dans une dynamique de projet et les compétences en interne ne manquent pas ! »
En effet, les athlètes suivent aussi un cursus scolaire de haut niveau au sein d’établissements prestigieux comme l’INSA de Lyon (qui offre une section sport études), l’IAE de Lyon, la Martinière (classes préparatoires aux Grandes écoles), etc.


MATUMAÏNI ? Cela signifie « ESPOIR » en swahili (langage kényan). Romantiques les athlètes ?
Disons plutôt qu’ils reviennent d’un long stage d’entraînement au Kenya (Iten, 2500m) aux côtés des meilleurs athlètes mondiaux, avec des images et des projets pleins la tête.


Bref, ils n’ont pas fini de faire parler d’eux.


Contact média :
Quentin Willems – quentin.willems@gmail.com – 06 88 65 19 60

MATUMAÏNI – Groupement d’athlètes
Association 1901, enregistrée à la préfecture de Lyon le 23/06/10, n° W691076715
63 rue Jean Collet, 69330 Meyzieu, Rhône (69)
Compétition/ Meeting : 0033(0)77808707 – Bastien Perraux
Média / Partenariat : 0033(0)688651960 – Quentin Willems

 

08:28 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : navez, guet, chahdi, masciotra, pepiot |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 09 juillet 2010

France Elite à Valence: Premier jour

leprog.jpgLes minima de Christine Arron sur 100m ont marqué une première journée brûlante

A défaut d'être show, le démarrage a été très chaud. Ça cognait dur hier à Valence, plus de 35°C à l'ombre, s'il est possible d'en trouver dans le cratère du stade Pompidou où l'on est entré «gentiment» dans la compétition. C'est à peine si un léger souffle donnait un peu d'air et d'allant aux sprinteurs qui n'en demandaient pas tant. «On aime la chaleur, mais là, c'est quand même un peu trop», soupirait Mbandjock.

Christine Arron «n'aime pas du tout» non plus, mais il ne serait pas venu à l'idée de la championne d'Europe 1998 de se plaindre. Sans attendre la finale, elle a réalisé les minima pour le championnat d'Europe (27 juillet-1er août à Barcelone) en courant en 11''30 en série. A voir son grand sourire, c'est un immense soulagement. A 36 ans après deux saisons blanches, elle aura le droit de terminer sa carrière en beauté: «Il fallait que je me reconstruise physiquement... Les sensations sont bonnes même si je ne vaux pas onze secondes. Mais j'aurais encore dix jours pour préparer Barcelone», où, il ne faut pas rêver, le podium sera sans doute un peu haut.La Guadeloupéenne est la seule à avoir grossi la liste des minima. C'est raté pour Eunice Barber (6,60m), 2e de la longueur dominée par Eloyse Lesueur (6,71m). Pas de minima non plus pour Manuela Montebrun au marteau ni pour Sophie Duarte sur 3000m steeple où l'Oyonnaxienne Anne-Cécile Thévenot signe l'une des belles surprises du jour en décrochant le bronze! C'est décidément une grande journée pour le groupe de demi-fond lyonnais de Bastien Péraud puisqu'Hélène Guet a fini le 5000m à bout de souffle mais argentée comme l'an dernier.

2010_0508Image0731.JPG

«J'y ai cru, peut-être un peu trop, râlait-elle. J'ai fait une énorme erreur en attaquant à 700m au lieu d'attendre les 300m. C'est quand même un super résultat!» A part ça, il n'y a pas eu de casse ni sur 110m haies, où Garfield Darien a assuré (13''70), ni sur 400m haies. La grande finale aura lieu avec tous les acteurs, y compris Hugo Grillas. Le jeune Lyonnais déjà pourvu des minima, mais handicapé par une fracture de fatigue au pied, a accroché la qualif', in-extremis (7e). Pas de souci pour Heni Kechi, le tenant du titre, vainqueur de sa série sur un train de sénateur (51''16). Il a sans doute beaucoup moins puisé que les autres cadors qui s'étaient tous retrouvés dans la deuxième série. Fadil Bellaabouss, champion en 2007, a impressionné (50''02) à la corde. «Il est le grand favori», en déduit Kechi. Maillard sera dans le coup. Du côté des femmes, c'est passé pour Dora Jemaa avec le 5e chrono du jour. La championne de France 2006 devra hausser le ton tout à l'heure pour se mettre en évidence au milieu d'un programme énorme. Il va falloir avoir les yeux partout...

B.Steen

15:21 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : guet, thevenot |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 27 juin 2010

France et Pré-France à Villefranche.

leprog.jpgEl Himer et Bardelle ont décroché le titre mais pas les minima pour le championnat d'Europe

Driss El Himer a levé les bras et fait admirer son sourire mais le cœur n'y était pas. Et lorsqu'il s'est affalé sur la piste du stade Lemouton, le Strasbourgeois n'a eu que complaintes et lamentations à la bouche. Cinq minutes plus tard, on assistait à peu près à la même scène quand Christine Bardelle franchissait à son tour la ligne d'arrivée.

Rarement champions de France tirent autant la tronche mais le titre était bien le cadet de leurs préoccupations hier dans un contexte peu concurrentiel puisqu'ils n'étaient que 22 au départ dont quatre femmes… Ce que les deux internationaux convoitaient, c'était un ticket pour le championnat d'Europe (27 juillet-1er août à Barcelone). Les minima sont a priori abordables (28'23''00 chez les hommes et 32'50''00 chez les femmes) mais le suspense a fait long feu.

« J'ai compris dès le 6e kilomètre. J'avais six ou sept secondes de retard sur le tableau de marche et tout seul, c'est un peu long », expliquait l'octuple champion de France de cross qui promettait d'avoir « une discussion avec le manager du lièvre » qu'il avait lui-même engagé. Il était prévu qu'il passe en 14'05'' au 5 000m et qu'il le lâche au 7e kilomètre. Au lieu de ça, il s'arrêta net au 5e kilomètre avec neuf secondes de retard. Autre motif de colère, les doublés difficile à éviter : « Devoir se décaler, à force, ce n'est pas agréable quand on cherche à faire un chrono. » Au final, sa performance n'est pas honteuse (28'54''16). C'est ce qui le rend amer : « Moins de 29 minutes, c'est pas mal, mais j'avais les minima dans les jambes. »

Même déception chez Bardelle : « Ça fait suer de s'entraîner pour faire des chronos comme ça… » la Lyonnaise d'Alès-Cévenne a eu les jambes coupées par la chaleur, en dépit de la décision des organisateurs de retarder le départ de 20 h 30 à 21 heures. « Je suis partie sur les bases que j'avais prévues. Mais au bout de deux kilomètres, j'étais asphyxiée. On ne dirait pas comme ça, mais il faisait hyper chaud. Si cette course n'avait pas été un championnat, j'aurais arrêté. » Et maintenant? Vu le peu de 10 000m au calendrier, aucune chance de retenter sa chance ailleurs. Se rabattre sur le 5 000m comme El Himer ? « Franchement, je ne sais pas, dit-elle. J'étais tellement sûre de faire les minima que ça chamboule tout. »

Les résultats

Benjamin Steen

Pré-France : Hélène Guet sera prête

2010_0508Image0731.JPG

 

« Je suis contente, il y a longtemps que je n'étais pas allée aussi vite ! » Victorieuse du 3000m des Pré-France en 9'25''44, Hélène Guet s'est rassurée à deux semaines des championnats de France Elite (8-10 juillet à Valence) où l'athlète de Décines-Meyzieu aura à défendre sa médaille d'argent remportée l'an dernier. « A priori, ce sera un peu plus dense cette année, mais je pense que je serai prête. Un podium, ce serait l'idéal...»

Les résultats

mercredi, 02 juin 2010

Claire Navez et Hélène Guet préparent Montbéliard

leprog.jpg

Absentes des championnats du Rhône dimanche, les Décinoises Claire Navez et Hélène Guet participeront la semaine prochaine au meeting de Montbeliard.

2010_0508Image0244.JPG2010_0508Image0742.JPG

Blessée cet hiver, Claire Navez s'élancera sur 800 m tandis qu'Hélène Guet prendra le départ du 1500 m : « Claire n'a pu reprendre l'entraînement complet que depuis deux semaines. Pour l'instant, on reste sur 800 m et l'on verra fin juin si elle participe au championnat de France sur 800 m ou 15000 m. Hélène en revanche est parfaitement dans les temps pour sa saison sur 5000 m. Elle effectuera d'ailleurs un test à Carqefou le 11 juin prochain », confie leur entraîneur commun Bastien Perraux.

Du voyage aussi, Julien Masciotra et Sébastien Hours.

 

15:17 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : navez, guet |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu