compteur

Avertir le modérateur

samedi, 01 juin 2013

MEETING DE MARSEILLE. Manu Biron frustré par le vent

2013_0110Image0087.JPGPour une fois cette année, ni la pluie ni le froid ne sont venus gâter les performances au meeting de Marseille. N’empêche, les conditions étaient loin d’être idéales hier soir sur le stade Ancelin balayé par des violentes rafales. « C’était affolant tellement ça soufflait dans tous les sens. C’était impossible de réaliser un chrono. L’essentiel c’était de gagner », racontait après coup Emmanuel Biron (ESL). Mission réussie pour le Lyonnais pour sa première vraie ligne droite de la saison face à un beau plateau français. Pour le chrono, il faudra attendre (10’’64 ; -1m/s). « J’ai eu de bonnes sensations au départ puisque j’ai posé tout le monde. Ensuite j’ai essayé de m’appliquer. Il me manque encore un peu de finish, mais c’est encourageant. Mais c’est frustrant de ne pas valider ça avec un beau chrono », regrette le Lyonnais qui a, cependant, presque assuré sa sélection pour le championnat d’Europe par équipes (22-23 juin à Gateshead) et les Jeux Méditerranéens (26-29 juin à Mersin). Chez les femmes, Jennifer Galais décroche pour sa part une belle troisième place (derrière l’Américaine Van Buren et Véronique Mang), elle aussi ralentie par le « zef » (11’’82 ; -0,5m/s) une semaine après son double succès à Forbach (11’’69 ; -0,6m/s sur 100m et 24’’06 ; +0,3m/s sur 200m). Après avoir regagné Lyon dans la nuit, Biron et Galais participeront aujourd’hui au meeting de Genève pour un test grandeur nature avec les relais 4x100m de l’équipe de France. Enfin, à noter la victoire hier d’Hugo Grillas (ESL) sur 400m haies (51’’14).

2013_0519Image0177.JPG

Tous les résultats

B.Steen

leprog.jpg

jeudi, 15 novembre 2012

Inauguration de la Halle d'Athlétisme Stéphane Diagana: Les Vidéos !

2012_1109Image0392.JPG

Le Quatrache

2012_1109Image0404.JPG

La course à l'américaine femme

 

2012_1109Image0459.JPG

La course à l'américaine homme

2012_1109Image0503.JPG

Le 55 yards féminin

2012_1109Image0553.JPG

Le 55 yards masculin


LYON CAPITALE


FRANCE  3

08:46 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : clémenceau, grillas, vittet, thevenot, galais, biron |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 10 juillet 2012

Héni Kéchi a bouclé la boucle

kechi,grillasLe Brondillant a disputé sa dernière course. 4 e temps en 50’’48, il rate le podium, mais l’essentiel est ailleurs.

Il a couru à la Kechi. Propre et prudent jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite.

kechi

Sa toute dernière ligne droite. « Là, j’ai essayé de mettre un taquet (sic). Mais j’avais laissé des plumes hier (vendredi) au Stade de France (8 e en 50’’15).» Malgré l’ovation du Stade Léon-Masson, il ne finissait que 3 e de sa série (4 e chrono du jour), remportée par l’Anglais Sumner (50’’18). «Mais l’essentiel était ailleurs : je me suis fait plaisir », disait le 4 e des championnats d’Europe 2010 après son ultime course de haut niveau avant d’interrompre sa carrière à bientôt 32 ans. Pour son jubilé, il n’avait pas choisi Tarare au hasard. En douze participations, il est monté huit fois sur le podium.

 

kechi

Il était chez lui, entouré de ses amis, de son entraîneur Djamel Boudebibah (en larmes) et de Jean-Jacques Behm qui le conseille depuis quatre ans et à qui il a chipé le record de Ligue Rhône-Alpes (49’’34)… «Cadet, il pesait 58kg et courait le 100m en 13’’, se souvient l’organisateur. Je n’aurais pas misé cent sous sur lui. C’est un gros bosseur. On est heureux de lui faire une belle petite fête. »

 kechi

Sacré champion de France fin juin, il part « la tête haute » : « Il faut savoir se contenter de ce qu’on a. Moi, ma carrière me comble comme je n’aurais pas pu l’imaginer. »

kechi

Grillas : « enfin »

Vainqueur de la série 2 en 50’’25, Hugo Grillas a signé son meilleur temps de la saison. Un soulagement pour le jeune Brondillant non sélectionné pour cause de résultats insuffisants pour le championnat d’Europe alors qu’il avait réalisé les minima : « Enfin une belle course, a-t-il apprécié. Je savais que je valais ça, mais je n’y arrivais pas. Avec la pression des grands championnats, je n’ai pas fait du tout ce que j’aurais dû faire. Maintenant, je vais continuer (à commencer aujourd’hui par le meeting de Chambéry). C’est très important en vue de l’année prochaine. »

kechi

Les Photos

19:33 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès, Coup de Coeur | Commentaires (0) | Tags : kechi, grillas |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 11 juin 2012

Championnats Rhône-Alpes à Parilly: Hugo Grillas se cherche encore

leprog.jpg

Troisième des derniers championnats de France, Hugo Grillas peine à trouver ses marques.

A la recherche d’une grosse performance avant les championnats de France la semaine prochaine à Angers, le hurdler Hugo Grillas affichait la mine des sombres jours après avoir bouclé son tour de piste en 51’’03 dimanche après-midi à Parilly lors des championnats Rhône-Alpes d’athlétisme,

2012_0610Image0420.JPG

« Déçu autant par le chrono que par la manière » résumait le lutin de l’ESL qui avait décidé de partir vite (21’’9 à la cinquième haie) mais qui s’est finalement un peu écroulé sur la fin de course.

« J’ai bien respecté ce qui était prévu avec une bonne première partie mais après je finis à la ramasse. Je n’arrive pas trop à comprendre ce qui se passe car à l’entraînement je suis mieux que l’an dernier » confie Hugo qui avoue également qu’il n’a pas encore pu trouver les conditions idéales de course cette année.

C’est donc sans un course référence qu’Hugo se rendra la semaine prochaine à Angers avec la 8ème place au bilan des français. « Je ne suis pas trop inquiet pour Hugo, il lui a juste manqué la bonne course car si je regarde toutes les courses qu’il a fait cette saison, c’est finalement ce dimanche, sous la pluie, qu’il a eu les meilleures conditions » explique son coach Djamel Boudebibah qui prédit même un podium pour Hugo Grillas la semaine prochaine à Angers.

Record personnel pour Clerc.Malgré la pluie et une douleur au genou, Farah Clerc (ASVEL) a battu son record personnel en terminant deuxième du 400m haies en 61’’21 améliorant sa performance établit la semaine dernière à Oyonnax 61’’33.

 

2012_0610Image0374.JPG

Principaux résultats :

Féminines : 200m : 200m : 1. Perrossier (ESL) 24’’30 en série Galais (DMA) 23’’64 ; 400m. H. : 1.Privat (Vichy) 60’’38 ; Clerc (ASVEL) 61’’21

Masculins : 110m h. : 1. Achouri (ESL) 14’’20 ; 400m H. : 1. Grillas (ESL) 51’’03 ; Perche : 1. Favretto (LA) 5,42m ; 2. Tromp (LA) 5,42m.

Tous les résultats

Les Photos

lundi, 08 août 2011

400m haies : Grillas devant Clémenceau

leprog.jpgHugo Grillas (ESL) a pris la 2 e place (49’’86) du 400m haies de Ninove (Belgique). Le Lyonnais termine juste devant son partenaire d’entraînement Adrien Clémenceau (49’’89), sacré champion de France il y a dix jours à Albi. Le Brondillant et vice-champion de France Héni Kéchi n’était pas du voyage.

2010_0509Image0075.JPG

15:38 Écrit par La Com | Commentaires (0) | Tags : grillas, clémenceau |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 31 juillet 2011

400 metres haies hommes. Inséparables...

leprog.jpgClémenceau, Kechi et Grillas ont réalisé le triplé

Sept centièmes! C’est l’écart infime qui a séparé sur la ligne d’arrivée du 400m haies, le vainqueur Adrien Clémenceau (50’’15) du médaillé de bronze, Hugo Grillas (50’’22).

Copie de 2011_0709Image0681.JPG

 

Entre les deux s’était intercalé Heni Kechi (2e en 50’’19). Autant dire qu’ils ont été inséparables jusqu’au bout: partenaires d’entraînement à Bron, tous les trois sous la férule de Djamel Boudebibah, titulaires des trois meilleures performances françaises de la saison. Et finalement tous les trois réunis sur le podium. Une première, paraît-il dans l’histoire des championnats de France, savourée à sa juste valeur par le coach. Il n’était pas loin d’avoir la larme à l’oeil: «C’est une très belle récompense au travail accompli, disait-il parce que ce n’était pas facile d’être favoris. Tout le monde nous parlait de ce triplé. C’était beaucoup de pression.»

Ils y ont résisté. Comme ils ont résisté au départ ultra-rapide Naman Keita. Mais l’ancien médaillé olympique s’est fait piéger par le vent... A cent mètres du but, ne restaient plus que les trois Brondillants en lice pour le titre. La bagarre allait être indécise jusqu’au bout, Kéchi passant furtivement en tête à la dernière haie. Mais Clémenceau emportait la décision dans un dernier coup de rein. Logique presque (il avait le meilleur temps d’engagement) même si des trois, il est celui qui avait le moins long palmarès. «Le public me découvre, dit-il. Mais je n’ai pas perdu de la saison contre d’autres Français. J’étais le plus régulier. Je visais le titre.» Avec ce vent, il n’était pas question de s’attaquer au minima (49’’10) hier. Mais le trio va insister. D’ici la date limite, ils vont voyager deux fois en Belgique et une fois en Angleterre pour tenter le coup jusqu’au bout. A chaque fois, ils se retrouveront à trois dans la même course. Décidément, inséparables...

B.Steen

vendredi, 15 juillet 2011

Championnats d’Europe espoirs (Ostrava): Grillas face à l’armada

leprog.jpg« Je suis parti très cool. J’accélère un peu à la 5 e haie. A la 8 e, je vois que je suis en tête et je termine tranquillement… » A l’écouter, Hugo Grillas a passé en sifflotant le 1 er tour du 400 m haies des championnats d’Europe espoirs hier midi à Ostrava (1 er en 50’’96; 2 e chrono des séries). De bon augure alors que les choses sérieuses débutent aujourd’hui avec la semi-finale à la veille de la finale. D’ailleurs, ajoutait-il hier, « j’ai un peu l’impression d’avoir couru une course pour rien… »

2011_0709Image0583.JPG

Pas tant que ça en fait. Vainqueur de sa série en 50’’85, l’athlète de l’Entente Sud Lyonnais s’est au moins rassuré. Son dernier test, samedi dernier à Tarare, n’avait pas été très concluant (4 e en 51’’12). Une course manquée à l’image de son début de saison entravé par une vieille blessure au pied datant du meeting de Marseille le 5 juin 2010. Ce jour-là, le Brondillant avait établi son record personnel (49’’78) et réalisé les minima le championnat d’Europe senior de Barcelone qu’il vivra finalement en spectateur. Il débutait alors une longue traversée du désert émaillée de diagnostics divers et variés sur sa blessure dont il n’est débarrassé que depuis deux mois. « Je me sens bien, dit-il. Mais je me suis bien senti toute la saison. Le seul problème, c’est que je n’ai pas réussi à sortir un chrono. J’espère que ça viendra ici… » Il le faudra face à la « dream team » des Britanniques arrivés en République Tchèque pourvue des trois meilleures performances européennes espoirs de la saison (Woodward 48’’71, Green 48’’98 et Flannery 49’’76). Qu’importe. Resté au pied du podium il y a deux ans à Kaunas alors qu’il était espoir 1 re année, Grillas rêve de la médaille : « En 2009, j’en avais été très satisfait. J’avais battu mon record de deux dixièmes… Cette fois, je ne peux pas ne pas viser le podium. C’est l’objectif de la saison. »

Diarra sortie : Mariama Elea Diarra (Décines MA) a été éliminée en série du 400m (4e en 53’’99, record personnel).

B.Steen

07:59 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : grillas, diarra |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 10 juillet 2011

Meeting Quatrache à Tarare: Clémenceau en patron

leprog.jpgLe jeune athlète installé à Lyon a devancé Kechi et Williams sous les yeux de Kevin Young

C’était la journée des têtes qui dépassent. Celle de Kevin Young, le recordman du monde du 400m haies (46’’78 en 1992 aux JO de Barcelone), guest-star du meeting Quatrache de Tarare, qui culmine à 1,95m. Un vrai phare dont le sourire, scotché aux lèvres, a illuminé le Stade Léon-Masson qui n’avait sans doute jamais été si rempli pour la réunion 100% 400m haies en 24 éditions…

Et sur la piste, le plus haut a aussi brillé, le grand Adrien Clémenceau (1,86m) s’imposant sous les yeux de la légende de la discipline : « La semaine dernière, c’est Stéphane Diagana (le recordman d’Europe) qui m’a récompensé au meeting de Chambéry (2 e en 50’’05), faisait-il remarquer. Aujourd’hui (hier), je gagne devant Kevin Young que je vois pour la première fois. Ce sont deux très belles surprises. »

2011_0709Image0632.JPG

Il en est une sacrée, de surprise, lui aussi. Hier, il s’est quand même payé le luxe de distancer sur la ligne le 4 e des championnats d’Europe 2010, Héni Kechi (2e), et le vice-champion d’Europe en personne, Rhys Williams (3 e). Deux grosses pointures qu’il avait regardées à la télé l’été dernier. A l’époque, le Normand jouait plutôt en D2, avant de tout changer l’hiver dernier. Direction Lyon et le groupe d’entraînement de Djamel Boudebibah où il côtoit désormais Kechi et Hugo Grillas (4 e hier)… Arrivé avec un record personnel à 50’’67, il domine aujourd’hui le bilan français (50’’05). Il aurait même connu sa première sélection en Bleu au championnat d’Europe par équipes à Stockholm fin juin sans une petite alerte au mollet... « Le changement de groupe, c’est un point important dans ma progression, avec le fait que je ne me suis pas blessé de tout l’hiver, raconte l’étudiant en management des organisations sportives (23 ans). J’ai travaillé différemment, en axant davantage sur le sprint long et la fluidité. Maintenant, je me sens capable de bien finir mes courses. »

2011_0709Image0681.JPG

Débouchant en tête à l’entrée de la dernière ligne droite hier soir, il n’a pas flanché. Mais il en voulait plus : « Quand je vois que je suis en tête, je me dis que je vais passer sous les 50’’. Du coup, je suis surpris et déçu de ne faire que 50’’17. Mais bon, quand on voit la start list, c’est déjà beau de gagner… »

Les averses de l’après-midi et la température fraîche n’ont sans doute pas aidé. Mais les conditions moyennes ne rassuraient pas pour autant ni Williams («C’est très mauvais, je ne sais ce qui s’est passé) ni Kechi (« Je suis très déçu ») qui n’ont pas leurs billets pour les Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre). Loin de là même pour le Brondillant (les minima sont à 49’’10…). Heureusement, tout ce beau monde (sauf Grillas) a une seconde chance aujourd’hui au meeting Quatr’H de Chambéry où Kevin Young poursuit son immersion. Ne manque qu’un gros chrono pour que la fête du 4H soit totale.pl

Benjamin Steen


Des centaines de photos dans la semaine...

dimanche, 06 juin 2010

Hugu Grillas, Barcelone se rapproche

leprog.jpgDeuxième en 49''78, le Lyonnais a réalisé les minima pour l'Euro

Une bonne chose de faite ! En prenant la deuxième place du 400 m haies du meeting de Marseille en 49''78, tiré par le Sénégalais Mamadou Kasse Hann (49''14), Hugo Grillas (photo interclubs) a fait un grand pas en direction des championnats d'Europe (27 juillet-1er août à Barcelone) en réalisant les minima français pour deux centièmes (49''80). Même s'il fait au passage voler en éclat son record personnel (50''02), l'étudiant à l'Insa de Lyon licencié à l'Entente Sud Lyonnais ne s'en est pas ému plus que ça : « Ce n'était pas l'objectif cette saison ! » Sous-entendu : il vise beaucoup plus haut. « Disons que c'est dans la poche, je peux être rassuré de ce côté-là. Ce qui fait le plus plaisir, c'est de battre mon record alors que je me sens un peu fatigué parce que j'ai eu beaucoup de boulot cette semaine à l'école. J'ai manqué d'énergie à la fin. »

2010_0509Image0075.JPG

Déjà en tête du bilan français de la saison depuis le deuxième tour d'Interclubs (50''06), il assure quasiment du même coup sa sélection pour le championnat d'Europe des Nations (19-20 juin à Bergen en Norvège). Ce sera officiel la semaine prochaine à l'issue du meeting de Genève (12 juin) où il retrouvera son alter ego de l'ESL, Heni Kechi, troisième hier en 50''08 malgré une grosse faute sur la dixième haie. « C'est un peu décevant, a commenté le champion de France en titre. Sans accrocher comme je l'ai fait, j'aurais pu finir plus près de Hugo. Mais en même temps, avant le départ, j'aurais signé pour courir en 50''20. Donc je prends… » En tout cas, les Lyonnais ne devrait plus croiser Fadil Bellaabouss. Déjà victime d'une fissure à une vertèbre au printemps, le champion de France 2007 s'est fait un claquage à la cuisse droite.

B.Steen

19:12 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : grillas |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 22 mai 2010

Interclubs: Un 400 haies de choc

leprog.jpgIl ne manquera que Sala-Eddine Ghaidi qui avait créé la surprise en 2008. Mais sinon, tous les autres champions de France du 400 m haies depuis 2003 seront réunis demain sur le stade de Parilly à Vénissieux à l'occasion de la finale de Nationale 1B. Heni Kechi2010_0509Image0056.JPG, le tenant du titre et son jeune compère de l'Entente Sud Lyonnais Hugo Grillas (3e à Angers en 2009)2010_0509Image0076.JPG, en tête du bilan français cette année (respectivement 51''45 et 51''29), reçoivent Naman Keita (Avia club Issy), champion national de 2003 à 2006, et celui qui l'avait fait chuter de la première marche en 2007, Fadil Bellaabouss !

Du calme, tout ce beau monde ne va pas se retrouver en même temps sur la piste. D'abord Fadil Bellabouss (Montbeliard Belfort A.), qui souffre d'une fissure d'une vertèbre, a prévu de courir de quand même, mais sur 800 m plat.

Règlement des Interclubs oblige, Kechi et Grillas ne peuvent par ailleurs pas s'aligner dans la même course. Après réflexion, leur entraîneur Djamel Boudebibah a pris la décision cette semaine d'aligner le champion de France en titre dans la meilleure série où il croisera le fer avec Naman Keita0707140397.JPG. « C'est bien, ça donne du piquant aux Interclubs qui sont habituellement une épreuve de réglages, estime Kechi. Tel que je connais Naman, il va partir vite. Moi-même, je vais courir à fond. Le but, dans cette saison qui va être très ramassée, c'est d'être rapide assez tôt afin d'enchaîner avec des meetings relevés. »

Contrôlé positif à la testostérone aux Mondiaux d'Osaka en 2007, Keita (32 ans) a fait son retour sur les pistes l'automne dernier sur la pointe des pieds (52''45 à Barletta et 51''39 à Daegu). Son premier tour des Interclubs il y a deux semaines à Conflans-Sainte Honorine fut dans la même veine (52''04). Le « grand » (1,98 m) doit attendre beaucoup de ce premier test, sans doute révélateur de ce qu'il peut attendre de sa fin de carrière.

B.Steen

Les Horaires

mardi, 11 mai 2010

Héni Kéchi, Hugo Grillas: Les deux font la paire

leprog.jpgPartenaires d'entraînement, Kechi et Grillas ont effectué des rentrées similaires

C'est comme si on avait passé deux fois de suite le même film. Dimanche, les deux 400 m haies hommes du 1er tour d'Interclubs au stade de Parilly se sont ressemblé comme deux gouttes d'eau. Un homme en maillot blanc de l'Entente Sud Lyonnais devant, style impeccable, les autres loin derrière. Dans la première course, Heni Kechi, 29 ans, 1,78 m ; 68 kg, champion de France 2009 de la discipline s'imposait tout en souplesse en 51''45 malgré un fort de vent de face dans la dernière ligne droite. « Une rentrée comme d'hab', dit-il. Sans vent, j'aurais pu descendre sous les 51''. La dernière ligne droite a été très dure, mais les sensations sont bonnes, j'ai du pied, ça rebondit bien. » Quelques instants plus tard, son alter ego Hugo Grillas, 21 ans, 1,80 m, 67 kg, médaillé de bronze des championnats de France 2009, faisait un copier-coller presque parfait une poignée de centièmes plus vite (51''29). «J'ai été un peu optimiste en fin de course. À cause du vent, j'ai fait une grosse faute sur la 9e haie. Mais le reste était vraiment bien. Je suis plutôt content. »

2010_0509Image0076.JPG

 

De vrais faux jumeaux nourris au même grain par le coach brondillant Djamel Boudebibah depuis que Grillas, étudiant à l'Insa de Lyon, a rejoint son groupe il y a huit mois en provenance d'Arles. À peu de choses près, ils ont suivi la même préparation même si Grillas s'est davantage escrimé en salle (sélection pour les Mondiaux de Doha avec le 4x400m). Les deux hommes sortent de trois semaines de stage en commun en Afrique du Sud puis à Lloret del Mar. « Ça se passe super-bien. Hugo est très fort. L'émulation fonctionne à plein », assure Kechi. « On court rarement en confrontation directe, ajoute Grillas, mais c'est bien d'être dans un bon groupe. Il n'y a pas de prise de tête. »

 

 

2010_0509Image0060.JPG

 

Partenaires d'entraînement et sauf accident rivaux sur la piste. Dimanche, ils se sont propulsés au sommet du bilan français. Ce n'est que le tout début de la saison, mais pas sûr qu'ils en redescendent d'ici les championnats d'Europe (27 juillet-1er août), bien entendu, leur objectif à tous les deux. Il ne faut pas rater l'occasion, chacun dans sa logique propre, différence d'âge oblige. Pour Grillas, il s'agit de « monter en régime ». « C'est bien que c'est championnats d'Europe précèdent les Mondiaux et les JO… » Quant à Kechi, qui n'a jamais franchi de tour dans une grande compétition internationale en deux sélections (Euro de Göteborg 2006 et Mondiaux de Berlin 2009), c'est le moment : « C'est clair que les Europe sont beaucoup plus accessibles. L'an dernier, deux Européens seulement avaient couru la finale des Mondiaux… L'objectif, ce sera d'accéder à la finale et de battre mon record (49''67).»

B.S.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu