compteur

Avertir le modérateur

lundi, 07 octobre 2013

RUN IN LYON: Hassan Chahdi à la relance

IMG_7663.JPGHassan Chahdi a signé son retour à Lyon.Un mois et demi après avoir pris ses quartiers à l’Insep, le vice-champion d’Europe de cross s’est promené hier matin dans son ancienne ville en survolant le 10km. « C’était sympa de recourir ici, notamment sur les berges du Rhône, racontait-il. J’en ai profité sans me soucier du chrono… » Il fait malgré tout tomber son vieux record personnel sur la distance (30’24’’ à Tulle en 2009) en coupant la ligne en sifflotant en 30’13’’. Pas de quoi lui donner l’envie d’approfondir la question sur route. Brillant en cross, mais enlisé sur piste depuis plusieurs saisons, l’ex-Lyonnais (24 ans) désire auparavant poursuivre son rêve de JO à Rio en 2016. C’est la raison de son déménagement à l’Insep où il est désormais entraîné par Jean-Claude Vollmer après avoir multiplié les coaches (Bastien Perraux, Bernard Faure, Philippe Dupont et Benoît Calandereau). « Je n’ai pas de regret d’être resté trois ans à Lyon où j’ai connu, au moins au début, un bon groupe d’entraînement, explique-t-il. C’est moi qui ai décidé de partir pour Paris. J’ai failli reculer parce que je craignais de me retrouver seul dans la pollution. La première semaine a été dure, mais finalement, c’est la bonne solution pour poursuivre ma carrière de façon plus professionnelle. A l’Insep, j’ai tout ce qu’il faut. »

IMG_7582.JPG

Hassan en compagnie d'Igor Bougnot 7ème du 10 en en 32'05 et Julien Masciotra second du semi-marathon en 1h09'06

Avant de penser à la piste, il ira s’amuser dans son jardin du cross. Après deux galops d’essai à Allonnes et Lefrinckouke, il visera surtout le titre européen à Belgrade le 8 décembre.

B. STEEN

leprog.jpg

10:20 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 24 janvier 2013

Hassan Chahdi aux Régionaux !

2012_0602Image0677.JPGHassan Chahdi courra dimanche les Championnats Rhône-Alpes de cross au Parc de Parilly à Vénissieux. Après un début d’hiver très chargé, marqué par sa médaille d’argent aux championnats d’Europe à Budapest, le Savoyard installé à Villeurbanne n’avait pas prévu de rentrer si tôt, mais il s’est laissé convaincre pour aider son club d’Arve Athlé Bonneville.

Salle : les interacadémiques à La Duchère

Les championnats universitaires Rhône-Alpes – Auvergne en salle se disputent aujourd’hui (14h-17h30) à la Halle Diagana. Cette épreuve est qualificative pour les championnats de France qui auront également lieu dans la nouvelle salle à La Duchère (7 février). A noter la présence de la sauteuse en longueur Darlène Mazeau, du sauteur en hauteur Joris Chapon et des milers Guillaume Adam, Benoît Calendreau et Thomas Cattin-Masson.

Masciotra s’engage dans le trail

Le Team de trail lyonnais « Terre de running-Ronhill » a annoncé cette semaine l’engagement de Julien Masciotra. Le crossman de Décines Meyzieu Athlétisme participera cette saison à « trois ou quatre manches » du Trail tour national (TTN) court et aux championnats de France de la discipline.

leprog.jpg

14:56 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 17 novembre 2012

Hassan Chahdi : « J’ai besoin de retrouver du plaisir »

1694111128.jpgCinq médailles d’or, et huit en tout, sur les cinq dernières éditions depuis 2007 * : les championnats d’Europe de cross sont un peu le rendez-vous privilégié d’Hassan Chahdi. Mais le sociétaire d’Arve Athlé Bonneville Pays Rochois, 23 ans et ancien junior prodige, connaît depuis trois ans des difficultés à concrétiser l’été les espoirs nés de ses hivers dorés. Un paradoxe qu’il cherche à gommer, et sur lequel il revient, tout en se projetant sur la sélection pour les Europe de cross qu’il dispute ce dimanche à Allonnes.

Athle.fr : Hassan, vous disputez ce week-end à Allonnes un cross de sélection important en vue des championnats d’Europe, le 9 décembre à Budapest, en Hongrie. Vous êtes en forme ?
Hassan Chahdi : Ça va, oui… L’objectif sera surtout de bien courir et de se faire plaisir. Nous sommes à peine revenus de stage au Kenya, où j’ai fait de bonnes séances.

Comment s’est déroulé ce stage national, sur le plan sportif comme humain ?
Bien. Nous étions un bon groupe à suivre les séances que nous préparait Irba Lakhal. Il y avait entre autres Driss El Himer, Mokhtar Benhari, Benjamin Malaty, Denis Mayaud, ou encore Yoann Kowal qui était déjà sur place. Deux générations différentes, mais c’est justement ce qui était intéressant. Je trouve bien de pouvoir profiter de leur expérience. Et même s’il a beaucoup plu, nous avons eu de bonnes conditions d’entraînement. Nous avions un objectif collectif, celui de préparer les Europe, de souder le groupe. Je crois que nous sommes plus forts et plus homogènes que l’an passé.

C’est la première fois que vous partiez en stage au Kenya ?
Non, la cinquième ! J’y retourne souvent depuis 2010, mais c’était la première fois avec la Fédé. Les autres ont pu découvrir l’accueil des Kenyans, leur côté souriant, même si je crois qu’ils ont aussi été choqués par la pauvreté qu’on voit là-bas.

Les Championnats d’Europe de cross se profilent. C’est un peu votre compétition, avec cinq titres sur les cinq dernières années…
Oui (sourire)… Chez les jeunes, nous avions de très bonnes équipes. Et les seniors sont souvent sur le podium également. Personnellement, c’est une période où je suis plutôt en forme, et le cross est une épreuve de guerrier. J’aime ça.

Mais vous préparez spécialement cette compétition ?
Non, pas vraiment. Juste à partir de septembre, quand je reprends l’entraînement. Mais c’est vrai que je me sens souvent un peu fatigué après cette épreuve dans la saison.

L’an passé, vous aviez fini 4e chez les seniors. On imagine que vous avez un objectif différent cette année ?
J’ai un objectif, oui… Il faut surtout que je me remotive un peu. Là, je suis mieux préparé que l’an passé, où je n’étais pas très bien. J’ai aussi plus d’expérience car c’était ma première course senior. Alors, je pense qu’une des deux premières places…

Autant les cross vous réussissent, les Europe en particulier, autant vous avez plus de mal à concrétiser sur la piste vos 13’51’’45 sur 5000 m réalisés en junior, en 2008. Comment l’expliquez-vous ?
(Soupir) Il y a un peu de tout… Il y a deux ans, j’avais eu une carence en fer à l’entrée de l’été. L’an dernier, j’ai été blessé en janvier, et j’ai traîné ça tout l’hiver. Une élongation des ischios qui s’est mal guérie, et qui m’a gêné encore l’été. J’ai toujours des douleurs, même si ça ne me gêne plus vraiment pour les séances. Il y a sans doute aussi un côté psychologique dans tout ça. Cela fait plusieurs saisons que je rate l’été. Auparavant, j’avais stagné pendant deux ans. Mais je n’ai pas encore trouvé de réponses à tout ça…

C’est-à-dire ?
C’est un tout. Quand j’étais junior, j’étais chez mes parents. Après, le changement de vie fut difficile. Je suis parti pour vivre seul et suivre mes études. Je suis actuellement en études d’ergothérapie à Lyon. J’en profite d’ailleurs pour remercier mon école, car c’est grâce à elle que je peux concilier projets personnel et sportif, tout comme grâce à mon club, ma ville et la Ligue Rhône-Alpes. Ils m’aident dans cette période de transition.

Justement, comment imaginez-vous retrouver votre meilleur niveau ?
Tout est, d’abord, dans la façon de voir les choses : j’ai besoin de me faire plaisir en courant. Je vais déjà essayer de faire plus de compétitions que les années précédentes après les championnats d’Europe. Pour le plaisir. J’en retrouve en ce moment, j’espère que ça va continuer. Après, on verra. S’il faut changer des choses, tenter des expériences, je le ferai.

logo-soutenu_par.jpg

Propos recueillis par Cyril Pocréaux pour Athle.fr

* Victoires par équipe en 2007 et 2008 (junior), 2009 (espoir), 2011 (senior), en individuel en espoir (2010). Médaille d’argent par équipe en 2010 (espoir), et en individuel en 2009 (espoir). Médaille de bronze individuelle en 2008 (junior).

Retrouvez la biographie d'Hassan en cliquant ici

18:58 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 12 décembre 2011

Championnats d’Europe de cross (Velenje). Chahdi à moitié rassasié

leprog.jpg

Le jeune Villeurbannais s’est consolé de sa quatrième place en individuel, à une seconde du bronze, en montant avec les Bleus sur la plus haute marche du podium par équipes.

hassan-chahdi-(premier-en-partant-de-la-gauche)-avec-les-autres-membres-de-l-equipe-de-france-en-or.jpg

Le coup est passé près. Un an après son titre européen espoir à Albufeira, Hassan Chahdi (22 ans) a failli enchaîner hier avec un nouveau podium dès son arrivée chez les seniors. Arrivé à Velenje en Slovénie sans assurance après avoir souffert ces derniers mois d’une grosse carence en fer, le Savoyard installé à Villeurbanne a même eu le temps d’y croire très fort. « Je suis parti prudemment, le temps d’observer comment répondaient les jambes, expliquait-il hier soir. Quand le Belge a accéléré seul, j’ai tenté de réagir. À quatre tours de l’arrivée, je me suis dit que je pouvais gagner. J’ai fait un gros effort pour revenir. Mais je n’ai pas réussi tandis que les autres se sont accrochés. J’ai fini un peu à l’arrache (sic). »

Il échoue finalement à une seconde du Portugais José Rocha, à deux de l’ex-Marocain désormais Espagnol Ayad Lamdassem et sept du Belge né en Éthiopie Atelaw Bekele… « C’est sûr qu’après mes ennuis de santé de cet été, je reviens de loin et qu’on peut considérer que c’est un bon résultat, admet-il. Mais j’avais terminé devant Bekele aux championnats d’Europe espoirs à Dublin en 2009 (ils avaient terminé 2 e et 3 e)… C’est dommage que mes efforts à l’entraînement pour retrouver la forme n’aient pas été récompensés par un podium… »

Avant de s’envoler la semaine prochaine pour un stage d’un mois à Iten au Kenya où il va entamer la préparation de la prochaine saison estivale, Chahdi a pu au moins se consoler avec l’or par équipes. Grâce à un beau tir groupé (Amdouni 7 e, Benhari 11 e, Malaty 12 e et Mayaud 20 e), les Bleus conservent sans problème leur titre. « Cela fait plaisir. C’est mon premier podium international avec les seniors et je l’obtiens avec une jeune équipe où l’ambiance a été super tout au long de la semaine. »

Résultats

HOMMES : 1. Bekele (BEL) 29’15’’; 2. Lamdassem (ESP) 29’20’’; 3. Rocha (POR) 29’21’’; 4. Chandi (FRA) 29’22’’; 5. Sweeney (IRL) 29’23’’; 6. Guerra (ESP) 29’24’’; 7. Amdouni (FRA) 29’26’’

FEMMES : 1. Britton (IRL) 25’55’’; 2. Felix (POR) 26’02’’; 3. Steel (GBR) 26’04’’; 4. Ejjafini (ITA) 26’13’’; 5. Herzog (NED) 26’34’’; 6. Duarte (FRA) 26’36’’.

Benjamin Steen

19:06 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès, Cross, Matumaïni | Commentaires (0) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 13 mai 2011

MEETING NATIONAL de l'Est Lyonnais

affiche MNEL.jpg.pngA un mois du premier Meeting de l'Est Lyonnais de demi-fond organisé par le Décines Meyzieu Athlétisme sur le stade de Chassieu (une piste synthétqiue remplacera l'actuelle cendrée de Décines en 2012) le plateau commence à se constituer.

Si les organisateurs rêvent d'un Mehdi Baala, le modeste budget du meeting ne permettra pas  d'inviter de grandes stars médiatiques.

Mais ceux-ci ont d'autres possibiltés de monter un beau plateau. En effet, Bastien Perraux entraîneur du DMA et de l'association Matumaïni  possède un vivier d'athlètes tout trouvé pour étoffer les épreuves reines.

Avec à l'heure d'aujourd'hui,

sur 1500, Abdelkader Mahmoudi (record à 3'39'59),Sébastien Gamel (3'42"55), Julien Calandreau (3'44'23), Hassan Chahdi (2ième européen au dernier mondial  de cross (3'45"45), Julein Masciotra, Fernando Da Silva.

sur 3000 m steeple, Michael Simon (8'44"84), Tanguy et Valentin Pépiot (8'49"38) et (8'53"00), Sébastien Hours (8'53"95).

sur 1500m féminin, Aurélie Coulaud (4'11"92), Hélène Guet (4'16"49) , Claire Navez (4'17"87), Ophélie Claude-Boxberger (4'22"07).

sur 3000m steeple, Anne-Cécile Thévenot (10'23"56).

Toute l'Actu du MNEL sur le site officiel

 

 

23:47 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : chahdi, navez, guet |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 12 mars 2011

Samedi matin à Parilly: Christelle, Hassan et Bob!!!

IMG_0225.JPGIMG_0119.JPG

2010_0710Image0266.JPG

 

 

 

 

 

 



Du très beau monde ce matin dans la parc de Parilly.

Avec pas moins de trois stars de la piste, du cross et de la route.

Chrsitelle Daunay qui vient de remporter son troisième titre de championne de France de cross a participé à l'échauffement des athlètes avec ses amis de Lyon-Athlétisme avant que chacun s'occupe de sa propre séance, c'était triangle pour Christelle et son ami Frédéric Bouvier. Christelle qui me confiait se préparer pour un 10 000m, sans pour autant annoncer son ambition de battre le record de France de Rosario Murcia.

Présent aussi mais en solitaire le champion de steeple Bob Tahri.

Ainsi qu'un habitué mais avec un grade de plus depuis sa seconde place des championnats de France de cross, Hassan Chahdi et toute sa bande de 'Matumaïni' mais bien plus tard pour tout ce groupe qui prendra le relais vers 11h0.

lundi, 14 février 2011

Interrégionaux de Cross à Annonay

leprog.jpgHassan Chahdi comme il veut

Le champion d’Europe espoir a passé un test concluant en s’imposant une stratégie attentiste

Hassan Chahdi aime le show. Il y a quinze jours aux Régionaux, on n’avait vu que lui d’un bout à l’autre de son raid solitaire. Au contraire, hier aux Interrégionaux, le champion d’Europe espoir au format poche (1,69m; 58kg) s’est fait tout petit. A l’issue de la première boucle de circuit, il a fallu laisser passer la tête du paquet, puis attendre quelques secondes, pour enfin l’apercevoir, tranquille, en train de musarder l’air de courir son footing du dimanche.

Désormais, c’est un peu ça pour lui, les championnats centre-est. Le jeune Haut-Savoyard (21 ans) installé à Lyon dispose d’une telle marge qu’il peut s’autoriser toutes les fantaisies. En l’occurrence, ce n’en était pas totalement une. Plutôt une stratégie, dans l’optique des championnats de France (27 février à Paray-le-Monial). « L’objectif, c’était de conserver de la force pour faire un dernier 5000m très costaud », avait réclamé son coach, Christian Dunand. C’est ce qu’il a fait.

 

IMG_0521.JPG

Thibaud Nael et Hassan Chahdi

Revenu aux avant-postes, il a d’abord testé Thibaud Nael, le vice d’Europe de duathlon Étienne Diemunsch et Hakim Merzougui qui l’accompagnaient encore, avant de produire son attaque décisive à quatre kilomètres de l’arrivée. Un peu de changement, cela ne peut pas faire de mal : « C’est sûr que la saison commence à être longue et il faut trouver le moyen de pimenter ces courses. Je suis parti quand j’avais prévu. Sur le coup, ça allait. Mais à la fin j’ai trouvé le temps long à cause du vent. Et je n’étais peut-être pas aussi bien qu’il y a quinze jours, parce que depuis, vendredi, j’ai mal à la gorge. J’avais les jambes un peu lourdes. » Pas d’inquiétude toutefois. Il sera prêt pour le championnat de France où il visera la qualification pour les Mondiaux. Il a aujourd’hui parfaitement digéré son stage de trois semaines au Kenya en janvier. « La semaine dernière, il a fait une grosse séance prometteuse, confie Dunand. Avec les crossmen confirmés qui vieillissent, Hassan aura sa chance. Il est solide en course. »

Un cran en dessous, Thibaud Nael abordera lui aussi le championnat en France en confiance. « Au départ, dans ma tête, je jouais la deuxième place. Hassan, c’est tellement un autre niveau ! » Beau dauphin, à seulement sept secondes, il est comblé après deux saisons gâchées par une série de blessures : « J’ai failli lâcher à six bornes de l’arrivée. Je me suis accroché et c’est revenu. A l’arrivée, je suis moins loin que prévu. ça fait du bien. »


Calvin met fin au duel Guet-Mendes

Hélène Guet (championne Rhône-Alpes) et Ruth-Diana Mendes (victorieuse au championnat du Rhône) n’ont pas eu droit à leur troisième duel de l’année. Les deux Rhodaniennes sont tombées sur plus forte qu’elles. Clémence Calvin (20 ans), invaincue en championnat de France chez les cadettes et les juniors, s’est imposée hier à Annonay, tout en s’appliquant à ne pas s’épuiser. Cet hiver, la Vichyssoise mène de front la saison indoor (« pour développer ma vitesse ») et les cross et disputera le week-end prochain le championnat de France du 1500m, une semaine avant ceux de cross…

IMG_0365.JPG

Ruth-Diana Mendes a été la denière à lui résister. Mais, dans le dernier tour, l’Ougandaise a été victime d’une chute. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. j’ai glissé. Je suis tombée sur le genou. Mais je n’ai pas de regret. La fille qui a gagné (Calvin) était la plus forte. » Du coup, Hélène Guet a hérité de la deuxième place : « J’ai fait ce que j’ai pu, dit-elle. Clémence est très forte. Elle finira dans les dix au championnat de France. Moi, je serais contente si je fais dans les 20. »

Benjamin Steen

Tous les Résultats

Challenge Robert Bobin

Les PHOTOS

 

samedi, 29 janvier 2011

Hassan Chahdi s’est pris en main

leprog.jpgNouvel environnement et stages au Kenya : le champion d’Europe espoir se donne les moyens

L’inventaire est vite fait. Un méli-mélo de paires de running à l’entrée. A gauche, en pénétrant dans l’unique pièce de l’appartement, un matelas jeté au sol. A droite, une table, un ordinateur. Sur un mur, son dossard victorieux au championnat d’Europe espoir à Albufeira (Portugal) en décembre. « Désolé, le chauffage est en panne », prévient Hassan Chahdi le sweat zippé jusqu’à la glotte. Le petit athlète (1,69m ; 58kg) vit sans superflu aussi bien à Villeurbanne qu’au Kenya où il vient de passer un mois retiré dans le camp d’Iten à 2400m d’altitude.

hassan.jpgA 21 ans, le Haut-Savoyard, déjà deux fois médaillé européen de cross (2 e en junior en 2008 ; 3 e en espoir en 2009) sait ce qu’il veut. Le déclic est intervenu l’été dernier. Perdu dans ses études, il s’était mis à courir à côté de ses pompes, isolé dans son village d’Ayze à côté de Bonneville : « Je ne prenais plus de plaisir. »

« On a fait un constat d’échec, détaille son entraîneur de toujours Christian Dunand. Il fallait qu’il accepte l’idée qu’il était dos au mur, qu’il trouve une université (en prépa kiné) et un groupe d’entraînement. Et on a retrouvé le Hassan qu’on a connu en junior. Il est devenu plus mature. Il a confiance. Il sait que c’est reparti. »

Direction Lyon et le pôle espoir dirigé par Bastien Perraux où il côtoie une vingtaine de demi-fondeurs. En septembre, un premier stage au Kenya avec son groupe achève de le relancer : « L’objectif, c’était surtout de me faire plaisir. Et après le championnat d’Europe, je me suis dit que c’était possible de faire des belles choses en s’investissant au maximum. » Il tombe sous le charme du Kenya, « le meilleur endroit au monde pour un stage » pour la « diversité des parcours », la « densité de coureurs » et « la facilité d’intégration dans les groupes ». Du coup, il n’a pas beaucoup hésité à repartir sitôt redescendu de la première marche du podium des championnats d’Europe. « Il neigeait ici, ça s’est décidé en une semaine. » Il s’envole seul cette fois, à l’aventure, sans même un bouquin pour égayer ses soirées dans une chambre partagée avec un triathlète néo-zélandais. « J’ai amélioré mon anglais… » Capable de supporter de grosses charges d’entraînement, il n’a pas rigolé, à raison parfois de trois séances par jour (6h10, 10h et 17h) et plus de 185km par semaine dans la foulée de Kenyans médaillés mondiaux. « Hassan est un tueur à l’entraînement, croit savoir Driss Maazouzi. Il a un grand avenir. Ce stage prouve qu’il a de la moelle. Pour faire son chemin, il faut en faire plus que les autres. »

Septième au cross du Mans dès son retour en France, il poursuit sa préparation demain à La Tour-de-Salvagny, aux Régionaux qu’il avait emportés en 2010. Le vrai test sera aux Interrégionaux dans deux semaines à Annonay, une place dans les cinq premiers aux championnats de France à Paray-le-Monial (27 février) dans le viseur. Histoire d’aller aux Mondiaux et d’achever sa mue.

Benjamin Steen

08:41 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (1) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 07 novembre 2010

L’Athlétisme, un sport de Groupe !

MATUMAINI.jpgLe demi-fond de haut niveau se structure en Rhône-Alpes avec la création de l’association MATUMAÏNI, présidée par Bastien Perraux, entraineur du Pôle Espoir de Lyon.
Ça y est ! Depuis le temps que les coureurs de demi-fond se rassemblent à Lyon, la structuration était nécessaire.
C’est chose faite avec la création de MATUMAÏNI, association 1901, née de l’attractivité croissante du groupe de demi-fond de Lyon, entraîné par Bastien Perraux (Pôle Espoir).


MATUMAÏNI est aujourd’hui l’un des plus grands groupes de demi-fond jeune en France et détient une part importante dans la composition des équipes de France.
Le groupe se compose d’une vingtaine d’athlètes dans une démarche de haut niveau avec entres autres Hélène Guet (vice-championne de France Elite sur 5000m), Julien Masciotra (champion du monde de Cross universitaire), Claire Navez (médaillée aux Championnats d’Europe de cross) et se renforce avec l’arrivée des frères Pépiot (Valentin et Tanguy, finale des championnats du Monde Junior sur 3000m steeple) mais aussi d’Hassan Chahdi, vice champion d’Europe de cross et membre du Rhône-Alpes Elite Athlétisme (LARA).
« La croissance du nombre et du niveau de performance du groupe nous oblige à nous structurer de manière plus professionnelle afin d’offrir le cadre nécessaire à l’accession au plus haut niveau » souligne Bastien Perraux, entraîneur et président de l’association. « Nous sommes dans une dynamique de projet et les compétences en interne ne manquent pas ! »
En effet, les athlètes suivent aussi un cursus scolaire de haut niveau au sein d’établissements prestigieux comme l’INSA de Lyon (qui offre une section sport études), l’IAE de Lyon, la Martinière (classes préparatoires aux Grandes écoles), etc.


MATUMAÏNI ? Cela signifie « ESPOIR » en swahili (langage kényan). Romantiques les athlètes ?
Disons plutôt qu’ils reviennent d’un long stage d’entraînement au Kenya (Iten, 2500m) aux côtés des meilleurs athlètes mondiaux, avec des images et des projets pleins la tête.


Bref, ils n’ont pas fini de faire parler d’eux.


Contact média :
Quentin Willems – quentin.willems@gmail.com – 06 88 65 19 60

MATUMAÏNI – Groupement d’athlètes
Association 1901, enregistrée à la préfecture de Lyon le 23/06/10, n° W691076715
63 rue Jean Collet, 69330 Meyzieu, Rhône (69)
Compétition/ Meeting : 0033(0)77808707 – Bastien Perraux
Média / Partenariat : 0033(0)688651960 – Quentin Willems

 

08:28 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : navez, guet, chahdi, masciotra, pepiot |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu