compteur

Avertir le modérateur

lundi, 12 décembre 2011

Championnats d’Europe de cross (Velenje). Chahdi à moitié rassasié

leprog.jpg

Le jeune Villeurbannais s’est consolé de sa quatrième place en individuel, à une seconde du bronze, en montant avec les Bleus sur la plus haute marche du podium par équipes.

hassan-chahdi-(premier-en-partant-de-la-gauche)-avec-les-autres-membres-de-l-equipe-de-france-en-or.jpg

Le coup est passé près. Un an après son titre européen espoir à Albufeira, Hassan Chahdi (22 ans) a failli enchaîner hier avec un nouveau podium dès son arrivée chez les seniors. Arrivé à Velenje en Slovénie sans assurance après avoir souffert ces derniers mois d’une grosse carence en fer, le Savoyard installé à Villeurbanne a même eu le temps d’y croire très fort. « Je suis parti prudemment, le temps d’observer comment répondaient les jambes, expliquait-il hier soir. Quand le Belge a accéléré seul, j’ai tenté de réagir. À quatre tours de l’arrivée, je me suis dit que je pouvais gagner. J’ai fait un gros effort pour revenir. Mais je n’ai pas réussi tandis que les autres se sont accrochés. J’ai fini un peu à l’arrache (sic). »

Il échoue finalement à une seconde du Portugais José Rocha, à deux de l’ex-Marocain désormais Espagnol Ayad Lamdassem et sept du Belge né en Éthiopie Atelaw Bekele… « C’est sûr qu’après mes ennuis de santé de cet été, je reviens de loin et qu’on peut considérer que c’est un bon résultat, admet-il. Mais j’avais terminé devant Bekele aux championnats d’Europe espoirs à Dublin en 2009 (ils avaient terminé 2 e et 3 e)… C’est dommage que mes efforts à l’entraînement pour retrouver la forme n’aient pas été récompensés par un podium… »

Avant de s’envoler la semaine prochaine pour un stage d’un mois à Iten au Kenya où il va entamer la préparation de la prochaine saison estivale, Chahdi a pu au moins se consoler avec l’or par équipes. Grâce à un beau tir groupé (Amdouni 7 e, Benhari 11 e, Malaty 12 e et Mayaud 20 e), les Bleus conservent sans problème leur titre. « Cela fait plaisir. C’est mon premier podium international avec les seniors et je l’obtiens avec une jeune équipe où l’ambiance a été super tout au long de la semaine. »

Résultats

HOMMES : 1. Bekele (BEL) 29’15’’; 2. Lamdassem (ESP) 29’20’’; 3. Rocha (POR) 29’21’’; 4. Chandi (FRA) 29’22’’; 5. Sweeney (IRL) 29’23’’; 6. Guerra (ESP) 29’24’’; 7. Amdouni (FRA) 29’26’’

FEMMES : 1. Britton (IRL) 25’55’’; 2. Felix (POR) 26’02’’; 3. Steel (GBR) 26’04’’; 4. Ejjafini (ITA) 26’13’’; 5. Herzog (NED) 26’34’’; 6. Duarte (FRA) 26’36’’.

Benjamin Steen

19:06 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès, Cross, Matumaïni | Commentaires (0) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 29 novembre 2011

Maazouzi — Kipkurui, l’accolade des vieux guerriers du 1500m

leprog.jpgDriss Maazouzi dit de lui : « C’était un extraterrestre ! Rendez vous compte : ce type a couru 6 fois en 3’30’’ (sur 1500m). »

2011_1127Image0868.JPG

Benjamin Kipkurui lui rend le compliment : « Maazouzi, ça c’est un super mec ! » Vieux souvenirs, tapes dans les mains, longue accolade après le cross des Myriades entre le retraité devenu entraîneur à l’Athlé’form 42 et le Kenyan en plein come-back (5 e hier) : l’ancien champion du monde en salle du 1500m et l’ex-recordman du monde junior du 1000m ont conversé hier à Saint-Priest tels deux anciens combattants. « On a onze ans de différence, mais je ne peux pas compter combien de fois on s’est retrouvé dans la même course. C’était l’un des caïds à mon époque avec Hicham (El Guerrouj), rappelle Driss Maazouzi. On bat tous les deux notre record le même jour au meeting de Monaco en 2002. » La mémoire de Maazouzi (3’31’’45 en 2002) défaille un peu car Kipkurui avait réalisé ses 3’30’’67 l’année précédente mais le Stéphanois était aussi en course. Les deux hommes s’étaient évidemment perdus de vue depuis qu’ils avaient quitté le haut niveau. Ils se sont retrouvés par hasard l’été dernier au meeting de Firminy. Le Kenyan venait de débarquer à Lyon après avoir perdu tout ce qu’il possédait au Kenya après la guerre civile. « J’ai vu un type se mettre devant moi et me dire : ‘‘Oh Maazouzi !’’, raconte le Stéphanois. Il faisait 85kg. Il avait un bide comme ça ! Je le revois ensuite à Saint Just-Saint Rambert sur un 10km. Il avait déjà fondu. Mais c’est pas étonnant : ce type, c’est la classe. »

B.Steen

lundi, 21 novembre 2011

Le retour fracassant d’Hassan Chahdi à Allonnes

207696_201080266589158_100000615582273_594299_1010107_n.jpg
Hassan Chahdi peut être satisfait de sa 3e place hier à Allonnes (Photo : Dominique Breugnot)

Depuis sa formidable course du 20 mars dernier à Punta Umbria lors des championnats du Monde de cross, 23e et 2e européen, Hassan Chahdi avait disparu de la circulation. Sa course d’hier face aux meilleurs Français, excepté Morhad Amdouni, a matière à le rassurer.

 

Question toute simple : es-tu satisfait de ta rentrée à Allonnes ?

Oui, sans aucun doute. J’avais pas mal d’appréhension au départ de cette course car je manquais de repères. Ca faisait juste 8 mois que je n’avais pas fait une course à ce niveau et même si les séances étaient bonnes à l’entraînement, il fallait que je valide ça dans une course relevée.

Où en es-tu de ta préparation hivernale ?

Je monte encore en puissance, ce qui est important pour les prochains objectifs et notamment les championnats d’Europe. Cette course d’aujourd’hui me donne juste la confiance nécessaire pour la suite de la saison. L’an passé, Morhad avait fait 2e ici avant de prendre la 5e place aux Europe, c’est un bon repère. La course des championnats de France l’an passé (départagés à la photo-finish pour le titre) montre que nous sommes du même niveau. Même si un top 10 à Valenje me conviendrait, j’espère secrètement rentrer dans les 5.

Quel est ton programme d’ici le 11 décembre ?

Ce n’est pas encore bien défini. Il semblerait que je ne sois pas obligé d’aller au cross de l’Acier dimanche prochain pour être sûr d’intégrer l’équipe de France. J’attends juste la confirmation de ça pour planifier les deux prochaines semaines avec Bastien Perreaux mon entraîneur.

Et plus largement, sais tu déjà comment sera articulée ta saison 2012 ?

 Oui, on commence à affiner. Cet hiver, je fais faire quelques 3 000 mètres en salle pour gagner en vitesse. Il n’est donc pas sûr du tout que je fasse les championnats de France de cross. Car l’objectif de cette année 2012 est la saison estivale, d’autant plus que je n’ai pas fait de saison estivale cette année. L’an prochain, il y a les championnats d’Europe à Helsinki fin juin et les minima sont à 13’30, ce qui devrait être dans mes cordes. Ceux des JO sont à 13’15, ce qui me semble plus compliqué. Je veux surtout améliorer mon record de 13’51 qui ne correspond pas à ce que je fais en cross.

Tu évoques ta saison estivale blanche de 2011. Que s’est-il passé ?

Il y a eu deux choses : une situation pas très claire entre mon ancien coach, Christian Dunand et mon nouveau, Bastien Perreaux qui m’a perturbé. C’est maintenant plus clair, je suis toujours licencié à Arve Athlétisme, mon club de toujours et c’est Bastien mon entraîneur. Et puis il y a surtout eu une grosse erreur de ma part : après les championnats du monde de cross, j’étais tellement motivé par mon résultat que j’ai voulu enchainer tout de suite, sans couper comme me l’avait dit mon coach. Dès avril, j’ai enchainé sur des grosses séances mais mon corps n’a pas suivi. J’ai eu une période de très grosse fatigue générale à partir de fin avril et je n’ai jamais récupéré de tout l’été. On a donc opté pour une coupure totale en août avec une reprise progressive au 1er septembre pour préparer les championnats d’Europe de cross. Ca semble être la bonne solution.

15:32 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Cross, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 18 novembre 2011

Cross d’allonnes (dimanche). Chahdi remonte la pente

leprog.jpg

Revigoré par un stage au Kenya après un été gâché par une grosse fatigue, le champion d’Europe espoir de cross renoue avec la compétition dimanche à Allonnes.

Ça lui est tombé dessus sans prévenir : plus d’énergie, les batteries à plat. Une grosse carence en fer et l’été d’Hassan Chahdi est tombé à l’eau début juin, après trois sorties sur piste à l’agonie et un chrono sans relief (3’50’’97 sur 1500m à Pézenas).

hassan.jpg

Dur retour sur terre après un hiver à surfer sur les labours dans l’allégresse : champion d’Europe espoir, vice-champion de France senior, 23 e des Mondiaux seniors (2 e Européen). Sacré enchaînement ! Sacrée tirée de six mois surtout… « J’ai mal géré les périodes pleines et les périodes de repos, reconnaît le jeune Savoyard installé à Villeurbanne (22 ans). Je me suis laissé emporter par mes résultats. J’ai été dépassé par mes résultats, mon excès de motivation. »

Pareille mésaventure lui était pourtant déjà arrivée les saisons précédentes. A croire qu’il n’aime pas la piste où il n’a jamais obtenu confirmé ses excellents en cross : « Non, cela m’excite tout autant », jure-t-il. Séparé de l’entraîneur de ses débuts Christian Dunand et désormais coaché à 100 % par le Lyonnais Bastien Perraux, il devrait cette fois diviser par deux sa saison de cross avant de se consacrer à la préparation des Championnats d’Europe (27 juillet-1er juillet) voire des JO de Londres (27 juillet-12 août). Pas question de prolonger l’hiver au-delà des championnats d’Europe (11 décembre à Velenje en Slovénie) où il devrait anticiper d’un an son passage chez les seniors. « Cela aurait été beau de conserver mon titre espoir, mais je préfère passer senior. Une place dans les dix, ce serait bien, un top 5 si je suis en forme. »

Reste à décrocher son billet en Bleu à partir de dimanche au cross d’Allonnes, la première des deux courses de sélection avant le cross de l’Acier à Leffrinckoucke la semaine prochaine. « Je suis forme. Je pense que je suis au niveau », assure-t-il de retour d’un stage d’un mois à Iten au Kenya. « Ma carence en fer n’était pas résolue au début du stage. J’ai donc été assez prudent mais c’est revenu peu à peu. Je reviens beaucoup plus fort. On verra dimanche à Allonnes où il y aura de très bons Kenyans et les meilleurs Français. » Dans sa voix, beaucoup d’impatience à l’idée de rechausser les pointes. Mais aussi un soupçon de sagesse, histoire de voir enfin l’été.

B.Steen

mardi, 19 juillet 2011

L'été des Matumaïni

MATUMAINI.jpgAlors que l'athlétisme départemental  fait sa pose estivale, pour les meilleurs c'est encore la pleine saison.

Et pour les Matumaïni, ça va durer jusqu'à la fin du mois avec encore de nombreux championnats de France, Espoirs, Nationaux et Elite .

Depuis le début de saison les records tombent à la pelle ainsi que les résultats dans les différentes compétitons nationales et internationales.

2011_0611Image0718.JPG

Dernièrement Claire Navez battait son record du 1500 en 4'14"95  lors d'un Meeting en Belgique.

Ce week-end c'est Tanguy Pépiot qui termine 6ième des championnats d'Europe espoirs à Ostrava sur 3000m steeple. Une course magnifique, il était encore dans le coup pour un podium quand la clôche annonçait le dernier tour. Mais ses adversaires avec des chronos au bilan inférieurs au 8'30, la tâche était trop difficile pour Tanguy.

2011_0611Image0932.JPG

Dès ce week-end il faudra suivre à Compiègne pour les championnats de France:

Chez les espoirs, Clara Véricel sur 1500m, Nicolas Soleilhac et Guillaume Adam sur 800m, Benoit Calendreau et Hassan Chahdi sur 1500m et Valentin Pépiot sur 3000 steeple dont il sera le favori avec le meilleur temps d'engagement.

Pour les Nationaux: Mounir Akbache et Julien Calendreau sur 1500m et Sébastein Hours sur 3000m steeple.

A la fin du mois à Albi pour les Elite:

Claire Navez et Hélène Guet sur 1500m, Hélène qui doublera sur 5000m ainsi que Tanguy Pépiot sur 3000m steeple face à Mahiedine Mekhissi et Bob Tahri (1er et 2ième au dernier championnat d'Europe).

Bastien Perraux, l'entraineur de tout ce petit monde n'est lui pas encore en vacances...

Pour suivre les Matumaïni, le site officiel.

 

 

 

10:50 Écrit par La Com dans Athlétisme, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 02 juin 2011

Une Claire Navez de Gala

Il était très tard quand Claire Navez du Décines Meyzieu Athlétisme a pris le départ du 3000m au Stade Chéron à Saint Maur des Fossés. Mais il faut reconnaître que le choix de monter en région parisienne sur ce stade mythique aura été le bon et une fois encore il aura permis de réaliser Un Chrono!

Après un passage en 3'04 au 1000, puis 4'37 au 1500, elle accélère  progressivement pour pulvériser son record personnel et prendre la tête du bilan des meilleures françaises de la saison en 9'08"27.

Dans la même course sa camarade de club Hélène Guet termine en 9'32"62, une montée en régime avant les grosses échéances de la saison estivale.

Elles seront toutes les deux sur la distance du 1500m du Meeting National de l'Est Lyonnais le samedi 11 juin, il faudra se déplacer pour un spectacle assuré.
IMG_3818.JPG
Photo: Claire sur 800m aux interclubs

18:38 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Matumaïni, Résultats | Commentaires (0) | Tags : navez |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 01 juin 2011

Actu Matumaïni

MATUMAINI.jpgDE PEZENAS A GENEVE...

…les performances étaient au rendez-vous ce week-end. Pas moins de deux records personnels ont été établis et des chronos très prometteurs ont été notés !

Dans l’Hérault, Matumaïni était venu en force. Sur 1500m, Julien Calandreau, termine 4ème en 3’50’’37, suivi de près par Hassan Chadhi, 7ème, en 3’50’’97. Cette course, remportée en 3’46’’40, était menée par un lièvre de luxe en la personne de Benoît Calandreau. Sur 3 000 m steeple, les frères Pepiot se sont également distingués. Tanguy éclate son record (ainsi que celui du groupe !!!) de 10 secondes, en 8’39’’24, ce qui lui permet d’obtenir la 3ème place, à 1 seconde du premier. Valentin ne démérite pas en terminant 9ème, à seulement 3 secondes de son meilleur chrono, soit en 8’56’’20.

En Suisse, Matveï Gaschet, emmené par son lièvre Sofiane Messah, bat son record sur 800m en 1’51’’92 ! Il en profite pour remporter la deuxième série du meeting (vidéo de la course en cliquant ici).

Le lendemain, le 29 mai, on retrouvait Sofiane Messah, à Parilly. A l’occasion des championnats du Rhône, Soso s’est découvert une âme de sprinteur. Bien lui en pris…avec ses camarades du Décines Meyzieu Athlétisme, il remporte le titre départemental du …4x100m !!!

Retrouvez l’ensemble des résultats de ce week-end et leur synthèse ici.

Hélène Guet


Source site officiel


16:16 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 08 avril 2011

Du cross, de la route et de la piste pour Eva Federspiel

207696_201080266589158_100000615582273_594299_1010107_n.jpgA 19 ans, Eva Federspiel n’est pas une inconnue dans le milieu du running. Licenciée au GA Haut-Saônois, cette étudiante à l’INSA Lyon a terminé seconde du France de cross à Paray-le-Monial et le week-end dernier, elle a remporté sur 10 km à Vittel, son second titre chez les juniors. Titulaire d’un record de 36’32’’ sur la distance, elle a facilement décroché la victoire en 37’57’’. Désormais, elle va se consacrer à la piste et plus particulièrement au 3000 mètres, avec l’espoir d’aller « Titiller » les minima pour les Europe juniors. Enfin, l’année prochaine elle devrait courir un semi-marathon.

Championnat de France des 10 km 2011. Du cross, de la route et de la piste pour Eva Federspiel

. Les France de cross ayant eu lieu le 27 février, as-tu eu le temps de bien préparer ceux du 10 km ?

- En fait, je n’ai pas pu les préparer comme c’était prévu. Après Paray-le-Monial, je me suis senti fatigué, patraque et ce n’est que 10 jours avant les France, que j’ai retrouvé un peu de sensations et que j’ai décidé de courir. Mais, par rapport à ce que  mon entraîneur François Châtelet avait programmé presque tout a été supprimé. Malgré tout, j’ai pu courir quelques séances sur route. Notamment des 1000 mètres à une allure située entre 3’35’’ et 3’40’’ au km et des 2000 entre 7’10’’ et 7’15’’. Sur ces bases, j’ai pensé que ça devrait passer.


. Comment s’explique cette fatigue ?

- Jamais je n’avais vécu cela. Je n’étais pas bien. J’avais l’impression d’être lourde. Je n’avançais plus et je n’avais plus envie de courir. Donc, j’ai procédé à des analyses de sang, qui ont révélées que j’étais carencée en fer et que les indices au niveau de certains enzymes intervenant dans le processus énergétique n’étaient pas très hauts. Suite à un traitement, la situation s’est améliorée, mais je n’ai pas encore retrouvé ma forme optimale.


. Peut-être étais-tu déjà fatiguée avant les France de cross ?

- Oui. La semaine de l’épreuve, je n’étais pas au top. Et lors de l’échauffement, lorsque François m’a demandée de courir 5’ à une allure rapide, il m’a dit après le cross, que je n’étais pas comme d’habitude et que j’avais le visage vraiment rouge. Bon, une fois dans l’action, on se transcende et compétitrice dans l’âme, j’ai fonctionné à l’adrénaline. Malgré tout, j’avais l’impression que j’aurais pu faire mieux. Après, on se dit que c’est l’éternelle problématique de la forme le jour J.


. Plus que la défaite, le plus décevant n’a-t-il pas été de ne pas être sélectionné aux mondiaux ?

- Ce que j’ai surtout trouvé navrant, c’est qu’il n’y a eu qu’une junior de sélectionnée, alors que les garçons ont été 3 a décroché leur billet. Je n’étais pas loin de la première. Aux Europe, j’étais la meilleure française et j’avais remporté le cross de sélection. Tout le monde a été effaré du choix de la DTN, comme s’il n’y avait pas eu une vue d’ensemble de tout ce qui s’était passé au cours de la saison. Bon, vu la condition physique dans laquelle je me suis trouvé par la suite, mon résultat au mondial aurait été lamentable et finalement, je suis contente de ne pas y être allée.


. N’as-tu pas estimé que le France du 10 était inscrit tôt au calendrier cette saison ?

- En effet, mais je tenais à le courir et indépendamment des mondiaux de cross, je l’avais programmé. Déjà, Vittel ce n’est pas très loin de chez moi et en plus j’avais l’opportunité de conserver le titre. Je ne sais si ce sera le cas l’année prochaine, quand je vais passer espoir.


. Ton objectif se limitait donc à la victoire ?

- Oui. Je n’ai pas cherché à réaliser un chrono, car je n’avais pas suivi une préparation suffisante en raison de ce problème de fatigue et en plus le parcours ne s’y prêtait pas. Le circuit impliquait de nombreuses relances et comportait une succession de petites montées. Je n’avais jamais couru un 10 km aussi dur. D’ailleurs, à l’arrivée les seniors et les vétérans partageaient cette opinion.


. Comment as-tu géré cet effort ?

- Comme j’étais dans le sas élite, je suis partie un peu vite. On se dit qu’il faut décoller vite, pour ne pas être gênée par la masse. En plus, en descente on se lâche. J’ai accompli le 1er km en 3’07’’, au lieu de 3’35’’. Evidemment, ça se paye et au cours des 9 km restants, j’ai eu mal aux mollets et aux jambes. Par contre d’un point de vue respiratoire, ça a été. Sauf problème, je savais que je parviendrais à tenir le rythme jusqu’à la fin et c’est ce qui s’est passé. Des séniors, des vétéranes et des espoirs m’ont rattrapée, mais globalement puisque j’ai également repris des concurrentes, j’ai pratiquement toujours évolué à la même place. Je finis 36e au scratch.


.Chez les juniors femmes les cross ne dépassent pas 5 km, de quelle manière t’adaptes-tu aussi facilement au 10 km ?- Je cours facilement des footings d’une heure à 14,5 km/h. Les efforts longs me conviennent. Et ces footings suffisent à entretenir la caisse. Aussi, l’entraînement pour le cross et le 10 km ne sont pas si différents. Sur 10 km, on travaille même la vitesse sur des bases plus faibles. Après, c’est dans la tête. Je m’accroche et je me dis qu’une fois que ce sera terminé, je serai satisfaite.


. Que va impliquer cette victoire ?

- Cette année aura lieu un match France-Italie sur 10 km et en tant que championne de France, je serai sélectionnée pour cette compétition.


. A quoi va se résumer la suite de la saison ?

- Je vais préparer le 3000 mètres sur piste. Je vais essayer d’aller titiller les minima pour les Europe juniors, fixés à 9’50’’. Il faut que je progresse en rythme. Je vais également courir les France FNSU, mais sur 1500 mètres. Ce qui est court pour moi et vraiment dur, parce qu’il s’agit d’une distance, où il faut aller vite, mais tout en se retenant un peu. Mais ça va me forcer à être plus rapide et ça va s’intégrer dans la préparation du 3000 mètres.


. Et le 5000 mètres ?

- J’attends d’être espoir. Egalement, l’an prochain je courrai mon premier semi-marathon.


. Que t’inspire la performance des vainqueurs du semi-marathon de Berlin, qui ont 18 ans ?

- C’est beau. Quand j’ai couru les Europe de cross, j’ai réalisé que l’on n’était pas grand-chose au plan international. Je me souviens de Purdue, cette Anglaise si aérienne et qui ne semblait même pas essoufflée. J’ai pensé qu’il y avait du boulot. Après, tous ces jeunes ne font pas forcément des études de haut niveau. Je ne peux pas m’entraîner deux fois par jour. Je dois d’abord m’assurer un bon avenir professionnel. Et souvent, ceux qui brillent chez les juniors ne durent pas longtemps. Soit, ils se crament. Soit, ils se dégoûtent de la pratique du sport. Ce qui m’importe, c’est de conserver ma motivation pour durer en senior.


. Ce week-end va se dérouler le Marathon de Paris, à l’avenir envisages-tu cette distance ?

-  Pour l’instant, 42 km je trouve cela trop long. On verra, peut-être à 30 ans.

 

20:08 Écrit par La Com dans Athlétisme, Matumaïni | Commentaires (1) | Tags : federspiel |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 12 mars 2011

Samedi matin à Parilly: Christelle, Hassan et Bob!!!

IMG_0225.JPGIMG_0119.JPG

2010_0710Image0266.JPG

 

 

 

 

 

 



Du très beau monde ce matin dans la parc de Parilly.

Avec pas moins de trois stars de la piste, du cross et de la route.

Chrsitelle Daunay qui vient de remporter son troisième titre de championne de France de cross a participé à l'échauffement des athlètes avec ses amis de Lyon-Athlétisme avant que chacun s'occupe de sa propre séance, c'était triangle pour Christelle et son ami Frédéric Bouvier. Christelle qui me confiait se préparer pour un 10 000m, sans pour autant annoncer son ambition de battre le record de France de Rosario Murcia.

Présent aussi mais en solitaire le champion de steeple Bob Tahri.

Ainsi qu'un habitué mais avec un grade de plus depuis sa seconde place des championnats de France de cross, Hassan Chahdi et toute sa bande de 'Matumaïni' mais bien plus tard pour tout ce groupe qui prendra le relais vers 11h0.

samedi, 05 mars 2011

Matumaïni: Du travail et des résultats

MATUMAINI.jpgLe week-end dernier le groupe coaché, managé par Bastien Perraux a récolté les fruits du travail accompli ces derniers mois au parc de Parilly,au stade Raymond Troussier de Décines, sur le campus de la Doua, au parc de la Tête d'Or et même au Kénya pour quelques membres du groupe.

Ils sont lyonnais pour quelque temps car pour  la plupart ils effectuent des études supérieurs mais chacun représente son club tout cela dans un bel esprit de camaraderie.

A Paray le Monial ce fut un beau feu d'artifice avec pour les filles:

Un Super Titre sur le cross court pour Claire Navez du Décines Meyzieu Athlétisme une semaine après sa seconde place sur 1500m sur piste à Aubière.

La vidéo de la course.

IMG_9965.JPG

En junior une belle seconde place pour Eva Federspiel du G.A. Haut Saonnois, malheureusement pour elle seule la première sera du voyage en espagne pour les mondiaux.


eva.jpg

photo Run in Live

La vidéo de la course

Hélène Guet du DMA, neuvième de la course Elite et septième française.

IMG_0222.JPG

Coralie Bailly du DMA, huitième en espoir dans la course Elite.

Clara Véricel de l'E.A.Centre Isère est 83ième du cross court.

Pour les garçons:

C'est évidemment Hassan Chahdi de l'Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois qui a éclaboussé de tout son talent ce championnat en faisant la course en tête  comme un sénior expérimenté. Il a enchanté le public et tous ses supporters venus nombreux.
Avec sa deuxième place il sera du voyage à Punta Umbria pour les mondiaux.

IMG_0144.JPG

Sur le cross court, Tanguy Pépiot de Doubs Sud Athlétisme (finaliste aux mondiaux en junior l'été dernier sur 3000 steeple) termine au pied du podium. Il était aussi de la finale du 1500m des Elite huit jours plus tôt.
IMG_0028.JPG
La vidéo de la course

Sur le cross court  73ième Mounir Akbache (E.A.Grenoble), 102ième Maxime Janin (DMA), 142ième Guillaume Adam (Aix-les-Bains), 144ième Nicolas Sleilhac (DMA), 183ième Matvei Gaschet (DMA), 199ième Clément Hély (Doubs Sud Athlétisme) et 239ième Sofiane Messah (DMA).

Dans le course Elite, 49ième place pour Julien Masciotra (E.A.Grenoble) et 230ième pour Bruno Rousset de La Foulée d'Annemasse.

La veille au Meeting Interrégional Individuel à Aubière, quatre records pour quatre engagés sur 800m: Adeline Matera (DMA) 2'30"23, Ronan Lebouteiller ( E.A.Mondeville Hérouvilel) 1'51"56, Matvei Gaschet (DMA) 1'52"18 et Nicolas Soleilhac (DMA) 1'52"37.

Rendez-vous sur la piste cet été pour tous ces athlètes.

Le site de l'association

19:24 Écrit par La Com dans Athlétisme, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 28 février 2011

Claire Navez: Championne de France avec la manière !

runinlive.gifUne belle victoire pour Claire Navez, une semaine après son titre de vice-championne de France en salle sur 1500 mètres.

A l’entendre, ce fut finalement très facile que de l’emporter. Et pourtant on ne compte pas les défaillances dans l’aire d’arrivée d’athlètes à bout de souffle après cet effort violent sur 3310 mètres.

 

IMG_9967.JPG

Malgré tout, Claire Navez l’admet, elle supplante un peloton de qualité sur cette épreuve, et ce titre la comble : « Le cross, c’est la référence. Il y a beaucoup d’athlètes. »

Elle avait déjà conquis un titre de championne de France en salle, sur 1500 mètres en 2008. Mais celui conquis à Paray le Monial a un goût plus fort.

Cette année-là, elle enchaîne la victoire en salle, et deux semaines plus tard, la 2ème place au cross court… Aujourd’hui, elle inverse la donne, et s’impose sur le cross !

 

IMG_9991.JPG

Surtout qu’en début de saison, la sociétaire de Décines Meyzieu n’avait pas prévu un tel niveau de performance sur cette période. Elle s’était fixée une priorité, la sélection au championnat d’Europe de cross d’Albufeira, qu’elle avait décrochée, pour finir 44ème au Portugal.

Cette étape franchie, elle n’avait pas placé d’objectif précis sur la 2ème moitié de saison : « J’ai parfois eu des deuxièmes moitiés de saison difficiles. »

Mais finalement, ce fut un sang faute sur ce parcours de Paray le Monial !

Odile Baudrier

Les photos

18:42 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Matumaïni | Commentaires (0) | Tags : navez |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 16 janvier 2011

Hassan Chahdi assure!

MATUMAINI.jpgCross Ouest France.

Tout juste rentré d'un stage de 3 semaines  à Iten au Kénya, le jeune espoir du demi fond et du cross français Hassan Chahdi (champion d'Europe de cross à Albufeira le mois dernier et membre de Matumaïni) a dès sa descente d'avion pris son envol sur le parcours du Ouest France pour terminer à une très belle septièmre place et second français d'une course très haut niveau.

hassan.jpg

 

Dans la course féminine Christine Bardelle termine dixième et seconde française derrière les coureuses africaines.

Résultats AS hommes :

1. Mike KIGEN (Kenya) - 25m05s
2. Mark KIPTOO (Kenya) - 25m31s
3. Abdellatif MEFTAH (UA SARGEENNE) - 25m45s
4. Dennis MASAI (Kenya) - 25m52s
5. GASHAW BIFTU Adera (Ethiopie) - 26m03s
6. Nicholas KORIR (Kenya) - 26m05s
7. Hassan CHAHDI (ARVE ATHLETISME BONNEVILLE) - 26m10s
8. Assefa BELETE (Ethiopie) - 26m28s
9. Nourredine GEZZAR (SA MARTIGUES) - 26m33s
10. James THEURY (STADE CLERMONTOIS) - 26m41s
11. Driss EL HIMMER (ASPTT STRASBOURG) ) - 26m44s
12. Yohan DURAND (CA MONTREUIL- 26m4
6s

Tous les résultats

19:36 Écrit par La Com dans Athlétisme, Cross, Matumaïni, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu