compteur

Avertir le modérateur

jeudi, 22 avril 2010

LaShawn Merritt positif

visuel-dopage.jpgC'est un nouveau coup de tonnerre sur la scène athlétique. Le champion olympique du 400 m LaShawn Merritt, principal rival de Jeremy Wariner, a été contrôlé positif à trois reprises à la DHEA (stéroïde anabolisant) entre octobre et janvier dernier. L'Américain est donc suspendu à titre provisoire.

21:40 Écrit par La Com dans Dopage | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 29 avril 2009

Dopage, Ramzi positif

visuel-dopage.jpgLe Bahreïnien Rashid Ramzi, champion olympique du 1500 m à Pékin, fait donc partie des six athlètes, qui ont été contrôlés positifs à l'EPO Cera lors des Jeux. Le Sheikh Ahmed bin Hamad al-Khalifa, président du Comité olympique bahreïnien, a confirmé que Ramzi a bien subi un contrôle positif. Du coup, si ce cas devait conduire à la disqualification de Ramzi, Mehdi Baala, qui s'était classé quatrième lors de la finale du 1500 m, récupérerait la médaille de bronze. Le titre reviendrait alors au Kényan Asbel Kiprop, le Néo-Zélandais Nicholas Willis empochant l'argent.

source l'équipe

20:38 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Dopage | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 04 septembre 2008

Dopage au J.O., complètement marteau

1180665750.2.jpgSelon l'agence russe Allsport, qui s'appuie sur une source proche de l'Agence Mondiale Antidopage, les médaillés d'argent et de bronze au marteau, les Bélarusses Vadim Devyatovsky et Ivan Tikhan, ont été contrôlés positifs à la testostérone au soir de la finale du concours. Le premier nommé avait déjà été suspendu deux ans entre 2000 et 2002 à la suite d'un contrôle positif, et risque donc une suspension à vie si l'information et l'échantillon B sont confirmés.

13:38 Écrit par La Com dans Athlétisme, Dopage, J.O. | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 23 août 2008

Dopage au J.O.: Un Ukrainien contrôlé positif

L'haltérophile Igor Razoronov a été contrôlé positif à la nandrolone, un stéroïde anabolisant, lundi dernier, et disqualifié de l'épreuve masculine d'haltérophilie dans la catégorie des 105 kg, où il s'est classé sixième.

Le sixième athlète contrôlé positif est également exclu des Jeux, le CIO lui retirant avec effet immédiat sa carte d'identité et d'accréditation olympique. Jusqu'ici, plus de 4 600 tests antidopage ont été effectués sur quelque 5 000 prévus pendant ces Jeux Olympiques. Plus tôt, le dopage de sa compatriote, l'heptathlonienne Blonska, avait déjà défrayé la chronique sportive.

12:17 Écrit par La Com dans Actualité, Dopage, J.O. | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 20 août 2008

Dopage aux J.O., cinquième cas

1180665750.jpgINFORMATION L'EQUIPE : L'Ukrainienne Lyudmila Blonska, médaillée d'argent à l'heptathlon le samedi 16 août, a été contrôlée positive à un stéroïde anabolisant. La commission exécutive du CIO l'a disqualifiée aujourd'hui, lui a donc retiré sa médaille et son accréditation. En conséquence, la médaille d'argent est attribuée à l'Américaine Hyleas Foutain et la médaille de bronze à la Russe Tatiana Chernova.

Il s'agit du cinquième cas positif enregistré depuis le début des Jeux de Pékin, après la cycliste espagnole Maria Isabel Moreno (EPO), le tireur nord-coréen Kim-Jong-Su (propanolol, bétabloquant), la gymnaste vietnamienne Do Thi Ngan Thuong (furosémide, diurétique) et l'athlète grecque Fani Halkia, championne olympique du 400 m haies aux jeux Olympiques d'Athènes en 2004 (methyltrienolone, stéroïde).

11:08 Écrit par La Com dans Dopage, J.O. | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 17 août 2008

Halkia contrôlée positive

1180665750.jpgL'athlète grecque Fani Halkia, championne olympique surprise du 400 m haies aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004 , a été contrôlée positive avant les Jeux de Pékin, ont annoncé samedi deux membres du comité olympique grec. Le contrôle qui s'est révélé positif a été mené lors de sa préparation au Japon, aux alentours du 10 août, mais le nom de la substance détéctée n'a pas été précisée. Interrogée par des journalistes grecs, Fani Halkia, qui devait faire son entrée dans la compétition dimanche, a nié s'être dopée. «Je n'y crois pas... La première chose à laquelle j'ai pensé a été de donner tous les compléments alimentaires que j'ai pris ainsi que mes vitamines pour les contrôles» s'est défendu la championne olympique en titre du 400 m haies, aujourd'hui âgée de 29 ans.

Sous les injonctions du comité olympique grec, Halkia a dû quitter le village olympique, en attendant les résultats de l'échantillon B. Cette affaire intervient après l'exclusion des Jeux de Pékin de sa compatriote sprinteuse Ekaterini Thanou, médaillée d'argent du 100 m aux JO de Sydney en 2000, qui s'était soustrait à un contrôle antidopage à la veille des Jeux d'Athènes, dont elle avait été exclue. La Fédération grecque avait également exclu début août le sprinteur Tassos Gousis, finaliste du 200 m des Mondiaux 2007 à Osaka et deuxième de la Coupe d'Europe en juin. Il avait été contrôlé positif avant les JO à la methyltrienolone, un stéroïde qui a déjà privé de Jeux une grande partie de l'équipe grecque d'haltérophilie ainsi que le nageur Ioannis Drymonakos.

01:54 Écrit par La Com dans Actualité, Dopage, J.O. | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 15 août 2008

Dopage au J.O.: Deux nouveaux cas positifs

1180665750.jpgINFORMATION L'EQUIPE : Le Nord-Coréen Kim Jong Su, médaillé de bronze en tir au pistolet à 10 mètres puis d'argent au pistolet à 50 mètres, a été contrôlé positif deux fois au propanolol le 9 août et le 12 août, jours de ses deux finales. Ce produit, qui appartient à la classe des béta-bloquants, est utilisé normalement pour traiter l'hypertension artérielle ou certains troubles du rythme cardiaque. Il comporte un intérêt particulier pour les tireurs en réduisant les risques de tremblements. Il a été disqualifié par la commission exécutive du CIO réunie ce matin au Beijing hotel et privée de ses deux médailles. Sa médaille de bronze devrait être attribuée à l'Américain Jason Turner pour le tir à 10 mètres, celle d'argent revenant au Chinois Tan Zongliang pour le tir à 50 mètres (celle de bronze au Russe Vladimir Isakov).

Le second cas positif concerne Do Thi Ngan Thuong, la première gymnaste vietnamienne à participer aux Jeux, contrôlée positive au furosémide le 10 août, un produit appartenant à la classe des diurétiques. Utilisé pour le traitement de l'hypertension et des oedèmes d'origine rénale, hépatique ou cardiaque, cette substance interdite à notamment pour intérêt en gymnastique de favoriser la perte de poids par le biais d'une stimulation de l'excrétion urinaire.

Ces deux cas s'ajoutent donc à celui de la cycliste espagnole Maria Isabel Moreno, contrôlée positive à l'EPO le 31 juillet dernier, une semaine avant l'ouverture des Jeux mais néanmoins en pleine période olympique (27 juillet-24 août).

10:32 Écrit par La Com dans Actualité, Dopage, J.O. | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 01 août 2008

La Russie lave plus blanc

1180665750.2.jpg L’équipe féminine russe a perdu plusieurs  chances de médailles avec les suspensions provisoires de sept athlètes, dont  cinq qualifiées pour les jeux Olympiques, prononcées par la Fédération  internationale d’athlétisme (IAAF) pour «substitution frauduleuse d’urine».

Dans un communiqué, l’IAAF précise qu’elles sont poursuivies au regard des  articles 32.2 (b) et 32.2 (e) de ses règles antidopage, car il s’agit d’une  «méthode interdite» et d’une manière «de fausser le contrôle antidopage».

«Ces violations des règles ont été établies grâce au stockage délibéré des  échantillons par l’IAAF et de nouvelles analyses effectuées en utilisant des  techniques de comparaison d’ADN, précise la Fédération internationale. Elles  sont le résultat d’une enquête spécifique lancée et menée par l’IAAF depuis plus  d’un an.»

Les athlètes ont 14 jours pour demander une audition auprès de la Fédération  russe. Celle-ci devra alors se tenir dans un délai de deux mois. Les jeunes  femmes risquent une suspension d’au moins deux ans, si l’infraction est  confirmée. Même si elles étaient blanchies, l’IAAF pourrait faire appel et leur  imposer une nouvelle suspension provisoire, ce qui rend illusoire une  participation aux Jeux pour les cinq athlètes concernées.

«Cette décision détruit les espoirs de nos athlètes de participer aux jeux  Olympiques», a d’ailleurs déclaré le président de la fédération russe, Valentin  Balakhnichev.

L’équipe olympique russe perd notamment ses trois représentantes sur 1500 m,  Yelena Soboleva, Tatiana Tomashova et Yulia Fomenko.

Soboleva, 25 ans, était la grandissime favorite de l’épreuve.  Vice-championne du monde en plein air l’an dernier et championne du monde en  salle cet hiver, en battant en finale le record du monde, elle possédait une  grosse marge chronométrique: sa meilleure performance mondiale est de 3 min 56  sec 59 contre 3 min 59 sec 42 pour Tomashova, 2e aux bilans mondiaux.

Soboleva pouvait même rêver d’un doublé en or, puisqu’elle détenait aussi  la MPM sur 800 m (1:54.85). 

Les deux lanceuses suspendues étaient également de sérieuses candidates au  podium à Pékin: Darya Pishchalnikova a établi la MPM au disque (67,28 m) et  Gulfia Khanafeyeva est 5e aux bilans mondiaux au marteau (75,07 m).

 

14:20 Écrit par La Com dans Actualité, Dopage | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 01 juillet 2008

Testostérone pour Julie Coulaud

1180665750.jpgInformation L'EQUIPE: L'échantillon A des urines de Julie Coulaud, contrôlée récemment à Font-Romeu, présente des traces de testostérone, anabolisant de synthèse. La Vice-Championne d'Europe de cross, qui n'avait jusqu'alors pas encore réalisé les minimas de sa spécialité pour se rendre à Pékin, faisait partie depuis très longtemps des cibles privilégiées de l'IAAF et de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

Ce contrôle a probablement été réalisé lors de l'opération de grande enverdure révélée par L'EQUIPE le 31 mai dernier, qui a eu lieu à Font-Romeu. L'athlète de 25 ans, qui avait terminé 3ème sur la piste du 3000 m de la Coupe d'Europe à Annecy, le 22 juin dernier, était entraînée depuis cet hiver par Binelli, entraîneur national. Elle risque, si la contre-expertise s'avère également positive, 2 ans de suspension.

23:48 Écrit par La Com dans Dopage | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu