compteur

Avertir le modérateur

lundi, 10 avril 2017

Décijogg :Mathien et Tatah inaugurent la nouvelle formule

Nouvelle date et nouvelle zone d’arrivée pour le Decijogg qui a réussi sa transformation avec un nouveau record de participation (650 engagés) pour sa 18e édition. Les Décinois Elodie Mathien (10 km) et Samir Tatah (21 km) ont tenu à s’imposer.

IMG_5552.JPG

Soleil estival, des centaines d’enfants soutenus par leurs parents, stands d’animation sur le parvis de la mairie : la nouvelle formule du Decijogg a fait un tabac dimanche matin à Décines. En choisissant de déplacer la date de l’événement de février à avril et de ramener la zone de départ et d’arrivée au cœur de la ville, les organisateurs du club de Décines Meyzieu Athlétisme ont visé juste et semblent tenir la bonne formule pour faire de cette course un des événements phares du début de printemps dans les années à venir.

Mohamed Battani devant Hugo Altmeyer sur 10 km

« C’est vraiment une belle réussite. Nous avons communiqué un peu tard sur la nouvelle date mais, malgré cela, nous battons notre record de participation avec plus de 650 participants contre 600 pour le précédent record. La mairie nous soutient et veut nous aider à développer la course et l’an prochain, l’objectif est de passer à 1 000 inscrits », explique le président du club de DMA, Guillaume Schroll.

Sur le 10 km, Mohamed Battani, vainqueur cet hiver du cross de la Feyssine et des 10 km de Saint-Priest, s’est offert une belle victoire après avoir bataillé durant 7 km avec le polyvalent Hugo Altmeyer. « J’ai placé une bonne accélération au 7e kilomètre et ensuite j’ai géré mon avance. J’avais de bonnes sensations, surtout avec ce beau soleil qui fait vraiment du bien. Je suis content de mon hiver durant lequel j’ai accumulé pas mal de victoires. Mais maintenant, je vais préparer la piste avec l’objectif de passer sous les 3’50 sur 1 500 m », annonce l’athlète de Vienne licencié à Vernon.

IMG_6321.JPG

Chez les féminines, la Décinoise Elodie Mathien, récente 3e des championnats de France en salle sur 1 500 m, a effectué un petit crochet réussi sur 10 km avec une victoire avant, elle aussi de préparer sa saison de piste avec en ligne de mire le 1er tour des interclubs le 7 mai.

IMG_5667.JPG

Enfin dans la course de 20 km, le stéphanois Samir Tatah licencié au DMA, s’est illustré avec une belle victoire construite un peu après la mi-course lorsqu’il a décroché au train son coéquipier Eliud Sugut.

IMG_6351.JPG

Chez les féminines, Florence Regnier, s’impose avec autorité et poursuit sa bonne série après sa 3e place aux championnats de France de semi-marathon.

IMG_6395.JPG

La Foulée Muroise remporte le challenge du nombre....et de l'ambiance

Les résultats

Les PHOTOS

Album 1 

Album 2

leprog.jpg

jeudi, 06 avril 2017

Prochain reportage photos ce dimanche à Décines !

16473587_1248466271907671_773309404580840946_n.png

Rendez-vous dimanche matin pour le Décijogg

Pour commander des photos d'anciens albums c'est

ICI

Identifiant: PHOTOS

Mot de passe: RP2017

16:30 Écrit par La Com dans Athlétisme, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 27 mars 2017

Ekiden de Lyon: L’Asvel remplit le contrat

Pour la deuxième édition de l'Ekiden de Lyon, l'ASVEL s'est illustrée en emportant la mise .

IMG_4214.JPG

Après une première édition pour faire découvrir la discipline l’an dernier, Joël Larme et son équipe de Lyon Sport Metropole remettaient le couvert avec de l’Ekiden de Lyon ce samedi au Parc de Parilly avec près de 253 équipes. Le principe de cette épreuve est de courir un marathon par équipes de six avec des relais de 5, 10, 5, 10, 5 et 7,195 km. « C’est une belle satisfaction. Pour cette deuxième édition nous avons modifié la zone de relais et c’est beaucoup plus fluide ainsi », indiquait l’organisateur de la course qui espère accueillir encore plus d’équipes l’an prochain.

Si l’an dernier c’est une équipe de Lyon Athlé qui s’était imposée, cette deuxième édition a vu la victoire d’une équipe composée d’athlètes du CAMN Villeurbanne et de l’Asvel en 2h23’22’’: « L’objectif était la victoire et a minima le podium.

IMG_5262.JPG

L’an dernier certains d’entre nous avaient déjà pris part à la première édition et s’étaient classées 2e ou 3e. Clément Lentillon a pris le premier relais et nous a parfaitement lancés dans la course », indiquait Ramzi El Yacoubi, le dernier relayeur, accueilli par tous ses coéquipiers et son coach Said Bougessa. Chez les féminines, c’est une équipe composée d’athlètes de CA Du Roannais qui l’emporte 2h46’20’’ tandis qu’en relais mixte, la victoire revient à l’équipe des Dodus 2h46’56’’.

IMG_5253.JPG

IMG_4147.JPG

IMG_4210.JPG

 

Résultats 1. CAMN Villeurbanne (Lentillon, El Yacoubi, Denis, Elbaz, Bancal, Lecchini) 2h23’22’’ ; 2. ESL 2h26’42’’ ; 3. Terre de Running 2h30’54’’. Féminines : 1. CA Roannais 2h46’20’’ ; 2. Hericourt 2h50’20’’ ; 3. Les hirondelles 3h07’17’’. Mixte : 1. Dodus 2h46’56’’ ; 2. Les Mangeurs de Rathlètes 2h49’03’’ ; 3. Nicoach 2h49’45’’.

IMG_4686.JPG

IMG_5056.JPG

IMG_5403.JPG

leprog.jpg

Tous les résultats

Les Photos

Album 1

Album 2

Album 3

dimanche, 26 mars 2017

Prochainement sur Radio Parilly, les photos de l'Ekiden de Lyon 2017

170325Ekiden.jpg

11:57 Écrit par La Com dans Coup de Coeur, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 10 mars 2017

Le Raid Napoléon toujours plus haut

15873593_365684367144641_5923150700537090582_n.jpg

650 kilomètres, sept jours de course, dix étapes (dont une de nuit). Voici le copieux programme qui attend les participants du Raid Napoléon, version 2017.

Ils s’élanceront le 10 juin de Chaponnay (Rhône), pour rallier l’arrivée à Vence (Alpes-Maritimes) le 16 juin. Et ce, après avoir bravé la mythique route Napoléon (ex-RN 85) et ses plus de onze mille mètres de dénivelé.

L’équipe organisatrice du Raid Napoléon.  Photo David MORIN

« C’est sur une idée de Gilles Moretton que l’on a décidé de relancer la mythique course Napoléon. Le pari était un peu fou mais l’édition 2016 nous a montré que c’était un beau succès et que ce format est unique en France », souligne le président Jean-Claude Pellissier, lequel a dévoilé les contours de la version 2017, jeudi matin, à l’Hôtel Sofitel.

Des Chinois au départ

« Les effectifs ont doublé, puisque d’ores et déjà dix équipes sont engagées, avec la participation d’une équipe chinoise de Shanghaï et que l’on attend la confirmation de trois autres. » Pour une course limitée à quinze formations cette année et composées de cinq coureurs avec la présence d’au moins une féminine (relais toutes les heures). Si le parrain 2017 se nomme Stéphane Diagana, le Raid Napoléon comptera un autre champion du monde dans ses rangs en la personne de Christian Plaziat, titré en salle à Barcelone en 1995 à l’heptathlon. Pour l’occasion, l’ex-détenteur du record de France du décathlon, sera le manager de l’équipe “GSF Propreté”, à défaut « de pouvoir courir à cause de pépins physiques ».

leprog.jpg

Le site officiel

dimanche, 12 février 2017

Décijogg: Du classique et de la nouveauté !

Le Décijogg version 2017 c'est dans deux mois !


Notez bien, changement de lieu de départ et une nouveauté , un 5km solidaire Contre le Cancer (intégralité des inscritpions reversées à la ligue contre le cancer). Course enfants . Avec tout cela, de quoi passer un bon dimanche en famille à Décines.

16473587_1248466271907671_773309404580840946_n.png

C'est parti les inscriptions sont ouvertes !!!
Offre spéciale pour les inscrits 2016 : Bénéficiez de 2 euros de réduction en vous inscrivant avant le 18/02.
Pour les nouveaux profitez du meilleur tarif dès à présent. Un objectifs avec deux mois de préparation c'est tout juste parfait !!!!

Inscriptions

Plus d'infos

14:08 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 28 janvier 2017

Ekiden de Lyon (seconde édition)

16114519_1198176346969658_1387365823112118066_n.jpg

Rendez-vous le samedi 25 mars au Parc de Parilly pour la seconde édition de l'Ekiden de Lyon.

Marathon par équipe de 6 coureurs, l'Ekiden est l'occasion de passer une belle journée avec ses amis.

IMG_9497 (1024x683).jpg

Radio Parilly sera pour la deuxième année consécutive le photographe officiel.

Plus d'infos sur le site officiel et la page facebook

17:51 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 21 novembre 2016

Foulée Vénissiane

Il fallait s’accrocher !

IMG_9597 (1280x718).jpg

La tempête de vent a empêché les 1 717 concurrents des courses vénissianes (5 km, 10 km et semi-marathon) de réaliser les gros chronos espérés.

Jean-Louis Perrin, le président de l’Afa Feyzin Vénissieux, peut “souffler” : « Quand on a vu la vigilance orange, on a tous croisé les doigts. » Les organisateurs de la Foulée vénissiane en ont été quittes pour une bonne nuit de stress entre samedi et dimanche.

Le vent a fracassé les tentes des ravitaillements, mais finalement, plus de peur que de mal au lever du soleil : le Parc de Parilly, point d’ancrage des 10 km et semi-marathon, avait résisté à Zéphyr. C’était praticable. Pas de branche au sol. Juste quelques barrières qui volent. Mais un gros coup de frein pour les 1 717 concurrents (352 sur semi, 1 205 sur 10 km et 160 sur 5 km) venus justement à Vénissieux claquer un chrono sur l’un des circuits les plus rapides de la région. « Ce n’était pas un jour à venir courir », regrettait Thibaud Naël (Fac Andrézieux)

IMG_0040 (853x1280).jpg

, troisième du semi-marathon (1h10’30’’) pour son retour sur route après quelques années dans le trail.

« C’était vraiment perturbant, témoignait Anne-Sophie Vittet (ESL)

IMG_9724 (927x1280).jpg

, deuxième du 10 km (35’59’’ à seulement 18 secondes de son record perso…) derrière la Kenyanne Mercyline Jeronoh (34’48’’). Il y avait de telles rafales que j’ai failli me prendre une barrière. On avait tantôt l’impression de voler, tantôt de se heurter à un mur. »

« Heureusement qu’il y avait les garçons pour nous protéger du vent, remerciait pour sa part Anne Le Cunuder (ESL), deuxième du semi (1h20’13’’)

IMG_0092 (853x1280).jpg

dominée par la Kenyanne Nelly Jepkoech Mutaï (Camn Villeurbanne). C’était vraiment épuisant. »

Dans ces conditions, seule la victoire était belle. Respectivement premier et deuxième samedi soir du semi de Beaune (!), Charles Korir (sur 10 km)

IMG_9658 (1280x924).jpg

et Aala Hrioued (sur semi) se sont partagé le gâteau. Le Kenyan, déjà vainqueur le mois dernier des 10 km de Caluire, a manœuvré au plus juste en 30’58’’. Le Décinois Othmane Hsain décroche une méritante 4e place (1er Français)

IMG_9672 (853x1280).jpg

qui le relance après deux années de galères pour cause de mollets capricieux… Avec son gabarit de jockey, ce n’était pourtant pas facile dans les bourrasques. « J’ai failli ne pas venir en voyant l’alerte orange, disait-il. Finalement, j’ai essayé de tenir le plus longtemps possible. C’est encourageant. »

 

 Hrioued abonné à Vénissieux

IMG_0017 (924x1280).jpg

 
À l’arrivée, il a tendu l’index et le majeur pour célébrer son doublé dans le semi-marathon de la Foulée vénissiane. Vainqueur en 2015 en 1h07’27’’, Aala Hrioued a facilement récidivé (1h07’39’’), loin devant le Bellegardien Abdesalam Kiday (1h08’48’’). En réalité, le Stéphanois du Coquelicot 42 a signé son troisième succès dans l’épreuve puisqu’il s’était aussi imposé en 2011 (1h08’30’’), alors qu’il compte aussi deux deuxièmes places sur 10 km (2010 et 2013).

Bref, il est à Vénissieux comme chez lui : « J’adore ! C’est la course la plus rapide de la région. Enfin, d’habitude... Parce qu’aujourd’hui, c’était impossible de faire un chrono. Du coup, terminer en 1h07’39’’ prouve que je suis en forme. »

C’est peu de le dire alors qu’il a enchaîné deux semi-marathons en moins de vingt-quatre heures (2e à Beaune samedi soir en 1h07’05’’). » Le Stéphanois accumulent les bornes en ce moment. Depuis le mois de septembre, il a couru pas moins de quatre marathons : 2h23’04’’ à Laval, 2h17’25’’ à Val de Reuil ; 2h18’26’’ à Toulouse et encore 2h22’06’’ il y a deux semaines à Salon-de-Provence. Quelle prodigalité ! « Ce ne sont pas des objectifs; plutôt des séances d’entraînement, jure-t-il. En ce moment, je fais un gros travail de fond, avant de réduire peu à peu les distances pour être prêt pour un gros marathon au printemps prochain. J’irai soit à Paris, soit à Rotterdam avec l’objectif de passer sous la barre des 2h12’. »

10KM - Hommes: 1. Korir KEN) 30’58’’; 2. Shumbii (Annecy) 31’00’’; 3. Tanui (Annecy) 31’16’’; 4. Hsain (Décines MA) 31’16’’; 5. Bargetto (Clermont) 31’16’’;... 7. Tatah (Décines MA) 31’33’’; 9. Chebii 31’38’’.

Femmes: 1. Jeronoh (St Julien) 34’48’’; 2. Vittet (ESL) 35’59’’; 3. Fatiha (CA du Roannais) 36’03’’;... 5. Eberle (AC Tassin) 37’47’’; 7. Armelle (Lyon A) 38’31’’.

21km - Hommes: Hrioued (Coq 42) 1h07’39’’; 2. Kiday (Bellegarde) 1h08’48’’; 3. Nael (Fac Andrezieux) 1h10’30’’; 5. Rouania (Lyon A) 1h 10’45’’;... 8. Chaume (ESL) 1h12’39’’.

Femmes: 1. Jepkoech Mutai (Camn Villeurbanne) 1h19’47’’; 2. Le Cunuder (ESL) 1h20’47’’; 3. Gours (AC Tassin) 1h20’47’’; 4. Rousseau (Lyon A) 1h24’33’’;... 6. Maréchet (Lyon A) 1h29’05’’.

Tous les résultats

IMG_0011 (1280x853).jpg

Des Photos

En PDF tout le dossier offert par 

leprog.jpg

samedi, 19 novembre 2016

Fleureton, le Beaujolais au cœur

Vainqueur sortant, Cédric Fleureton prolonge sa longue saison de trail pour défendre son titre.

IMG_5847.JPG

Lui ne viendra pas déguisé comme la plupart des concurrents du marathon du Beaujolais. « Quoique, on ne sait jamais ce qui se passe dans ma tête », sourit Cédric Fleureton. L’ancien triathlète international reconverti dans le trail (43 ans) ne devrait pas non plus goûter le beaujolais nouveau en cours de route. Mais, un an après sa victoire pleine d’émotion pour sa première participation, il revient pour le plaisir : « J’en garde un souvenir fort, dit-il. Donc je remets le couvert. »

En 2015, il avait honoré à sa manière la mémoire des victimes des attentats de Paris et de son ami triathlète Laurent Vidal. Cette fois, ce Caladois de cœur (il a grandi à Villefranche), vient fêter une saison prodigieuse : victoires au LUT, au marathon du Mont Blanc, aux championnats de France de trail court et 3e de la Course des Templiers (76km) où il est resté « un peu sur (sa) faim ».

Tahri aussi

Après cette première incursion dans le monde de l’ultra, il s’attend à souffrir ce samedi matin : « comme j’ai dû observer une coupure, je ne serai pas en condition de faire une course à 100 % de mes capacités. En plus, je n’ai pas l’habitude de la course sur route. Il faut envoyer du rythme ! L’an dernier, j’avais fini défait… » Mais en 2h33’27’’, pas si mal pour un néophyte sur une épreuve loin d’être plate.

Ça ira vite également sur semi où Bob Tahri est annoncé. L’ancien spécialiste du 3 000 m steeple (37 ans) se relance sur route. Après avoir assisté au marathon du Beaujolais en spectateur en 2015, il associe cette fois l’utile à l’agréable.

dimanche, 13 novembre 2016

Les Irréductibles de Meyzieu : 500 coureurs au rendez-vous de la solidarité

IMG_9235 (1280x853).jpg

Le soleil était de la partie, ce samedi, pour la course des Irréductibles, organisée par le Décines-Meyzieu Athlétisme (DMA), en partenariat avec la Ville. « Entre les inscrits à la marche nordique et les coureurs engagés pour le trail semi-nocturne, on atteint les 500 participants. C’est vraiment encourageant pour une première à Meyzieu », s’est réjoui Quentin Willems, coordinateur de l’événement. Satisfaction partagée par la championne de France de cross court, Claire Perraux, ancien athlète du DMA, marraine de cette course placée sous le signe de la solidarité.

IMG_9144 (1280x853).jpg

Seule ombre au tableau : une cinquantaine d’enfants seulement étaient présents, mais avec une motivation à la hauteur de l’événement.

IMG_9153 (1280x853).jpg

Rappelons que 3 € par coureur seront reversés au financement des repas à la cantine de l’école du village de Niongono, au Mali.

leprog.jpg

 

Les Résultats

IMG_9149 (1280x853).jpg

 

Les Photos

IMG_9127 (1280x719).jpg

IMG_9225 (1280x853).jpg

IMG_9229 (1280x853).jpg

IMG_9259 (1280x853).jpg

IMG_9297 (1280x926).jpg

IMG_9311 (1280x853).jpg

IMG_9322 (1280x853).jpg

IMG_9331 (1280x925).jpg

IMG_9342 (1280x853).jpg

IMG_9515 (1280x853).jpg

samedi, 12 novembre 2016

Vers une Foulée vénissiane record

IMG_6071.JPG

La 37e édition de la Foulée Vénissiane aura lieu le 20 novembre. L’épreuve est coorganisée par la municipalité, l’Office municipal du sport et l’AFA Feyzin-Vénissieux. Les inscriptions par internet et par courrier ont déjà permis d’attirer 689 personnes (chiffres fin octobre), soit 15 % de plus par rapport à l’édition 2015. On peut encore participer aux 5, 10 et 21 km, ainsi qu’aux courses enfants (1 et 2 km). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 novembre, dans la limite des dossards disponibles.
 
Inscriptions ICI

vendredi, 11 novembre 2016

Irréductibles de Meyzieu: Tout le programme !

13501781_1182376738460419_2739192549019321069_n.png

Le Programme !

18:22 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 05 novembre 2016

LUT BY NIGHT: La nuit s'est installée

IMG_5649.JPG

7 000 coureurs vont visiter la ville, ce samedi soir, baskets aux pieds et lumières au front à l’occasion de la 3e édition de la déclinaison nocturne du Lyon urban trail.

Changement de direction. L’an dernier, le parcours du LUT by night proposait ses premiers escaliers sans préambule : 200 mètres après le départ, un virage à droite et c’était parti pour quelques marches suivies d’un raidillon. Bonjour les cuisses ! Et vive les bouchons en queue de peloton…

Les organisateurs de la société Extra Sports (également à la tête de la SaintéLyon ou de la Lyon free VTT) ont donc revu leur copie. Après le grand départ sous la cathédrale de Fourvière, les quelque 7 000 concurrents de la 3e édition s’élanceront ce soir avec un “schuss” inédit vers le quartier de Saint-Jean via la trace directe, Chemin neuf.

Sur la scène des Nuits de Fourvière

Ce n’est pas beaucoup plus digeste pour les jambes. Et aussitôt en bas de la colline, l’incessant “up & down” débutera bel et bien (500 mètres de dénivelé positif sur le 12 km et 850 m sur le 26 km)… Mais au moins, chacun pourra libérer sa foulée à sa guise d’autant que les départs seront donnés par vagues de 750. « Il faut que ce soit un plaisir », martèle Romain Houzé d’Extra Sports.

IMG_5653.JPG

Si le LUT by night décline en hiver le concept du Lyon urban trail, l’esprit n’est pas tout à fait le même. Ici, le dossard est un prétexte, le chrono un accessoire et la frontale tournée vers le paysage. « L’idée, c’est de venir faire un tour entre amis, explique l’organisateur. On est davantage dans la sphère de la fun run et de l’expérience que dans la performance. »

La recette fonctionne, les innombrables escaliers et recoins du 5arrondissement et de Sainte-Foy-les-Lyon se prêtant à merveille à la déambulation nocturne. Après avoir attiré 4 000 curieux en 2014, l’épreuve s’est installée en 2015 (6000) en même temps qu’elle posait son village et sa ligne d’arrivée sur la scène des Nuits de Fourvière au pied du Théâtre gallo-romain. Difficile de trouver meilleur épilogue à Lyon.

Dommage, la partie de plaisirs se jouera cette fois sous la pluie…

leprog.jpg

LUT facebook

Site officiel

samedi, 29 octobre 2016

La course des Irréductibles...de Meyzieu !

Une 9ème édition 100% renouvelée

Réservez votre samedi 12 novembre 2016

13501781_1182376738460419_2739192549019321069_n.png

La course des irréductibles devient "Les irréductibles de Meyzieu". C'est dans le nouveau nom, nous avons décidé d'organiser la course sur un nouveau site aux abords du canal de Miribel-Jonage sur la commune de Meyzieu. Vous aurez bientôt plus de détail sur le parcours qui restera "irréductible" en semi-nocturne avec des chemins très techniques. Marche nordique, course solidaire des enfants, des courses adultes sur 5, 13 et 22 kms, vous retrouverez les caractéristiques sportives et festives de cet évènement, tout ce qui a fait le succès des 8 premières éditions. L'organisation sera assurée par le Décines Meyzieu Athlétisme, déjà partenaire de la course depuis le début, la collaboration avec l'association "Des sourires à Niongono" sera poursuivie pour maintenir le caractère humanitaire de cette course.

14192531_1231211466910279_5165965340829125911_n (1).png

Nous souhaitons ici remercier la commune de Sathonay Village ainsi que son comité des fêtes pour ces huit belles années vécues qui aura vu la course passer de 100 coureurs en 2007 à 550 coureurs en 2015. Nous espérons vous accueillir encore plus nombreux en 2016.

Le Teaser

Inscriptions

Devenir bénévoles

lundi, 24 octobre 2016

Val'Lyonnaise:Un retour et une découverte

Licencié seulement depuis moins d’un mois, Baptiste Chassagne s’est distingué sur le 26km tandis que le revenant Stéphane Carreda remportait la course de 15km

IMG_8639 (853x1280).jpg

La 15e édition de la Val’Lyonnaise a rassemblé une fois de plus la grande foule dimanche matin à Vaugneray avec 822 inscrits sur les deux courses au programme de 15km ou de 26km. « Nous avons une soixantaine d’inscrits de plus que l’an dernier donc nous sommes satisfaits. Mais plus encore que le nombre d’inscrits, c’est la satisfaction des participants qui nous tient à cœur. Nous avons plaisir à organiser pour des gens qui ont plaisir à courir » indique Jean-Jacques Père, le président de la Val’Lyonnaise qui avait décidé cette année, avec son équipe, d’inverser le sens de la course pour la rendre un peu plus rapide.

Sur le plus grand parcours, la Val’Lyonnaise a consacré un nouveau venu sur la course à pied, Baptiste Chassagne, licencié à Villefranche depuis quelques semaines et qui s’impose en 1h43’56 « Je viens du foot. Je jouais milieu récupérateur donc j’ai déjà une bonne caisse. Depuis la rentrée je m’entraîne avec Patrick Chaunier, il a complètement structuré mes séances et je fais désormais 4 ou 5 sorties hebdomadaires. Je suis nouveau sur la course à pied donc je ne sais pas encore quelle est ma distance de prédilection mais j’ai toujours aimé les sorties longues » indique le lauréat de la course qui avait bouclé le Marathon de Lyon en 2h38’40 avec une très honorable 10e place au classement.

Chez les féminines, victoire aisée pour Géraldine Milioti qui termine avec plus de 10 minutes d’avance sur sa dauphine.

Sur la course de 15 km, la victoire revient à Stéphane Carreda, qui confirme son retour sur le devant de la scène après plusieurs années de galère. Champion de Rhône de cross au début des années 2000, Carreda avait déjà pointé le bout de son nez l’hiver dernier avec une victoire aux championnats de Rhône de cross vétéran et confirme avec cette victoire qu’il n’a rien perdu de ses qualités. « Depuis quelque temps, j’arrive à m’entraîner sans souci et depuis un mois je sens que la forme revient bien. Je cherche surtout à me faire plaisir maintenant en cherchant des courses natures » indique l’ancien pensionnaire du Cascol qui prendra le départ dans quelques semaines de la Sainté Express.

 

Les résultats 15km - 26km 

Quelques photos

leprog.jpg

 

samedi, 22 octobre 2016

La Val’Lyonnaise va faire le plein

IMG_5184.JPG

Environ 1000 coureurs sont attendus dimanche matin à Vaugneray pour la 15e édition de la Val’Lyonnaise. Au programme de la matinée, deux courses nature comportant chemins (35 %) et routes avec un parcours de 26 km et un autre tracé de 15 km.

Infos pratiques : Inscriptions obligatoires à l’avance pour les courses de 15 km (15 €) et 26 km (19 €) à la piscine de Vaugneray ce samedi de 14 h à 18 h. Départ de la piscine intercommunale de Vaugneray à 9 h 00 pour la course de 26 km et à 9 h 30 pour la course de 15 km. Randonnée de 14 km (10 €) avec un départ entre 8 h et 9 h 30 ; inscription sur place.

Le site officiel 

samedi, 01 octobre 2016

RUN IN LYON: Marathon, passeront-ils sous les 2h10 ?

IMG_3992.JPG

Nixon Machichim détient le record de Run in Lyon sur le marathon avec 2h10’14’’ (2015).

Il ne leur a pas manqué grand-chose. Depuis 2013, Eliud Kiplagat (2h10’44’’), Martin Kosgei (2h11’55’’) et Nixon Machichim (2h10’14’’) ont flirté avec les 2h10. Il faut remonter à 1999 pour trouver trace à Lyon d’un marathonien, Elijah Korir, sous cette barre symbolique (2h9’43’’), du temps de l’ex-organisation sur un parcours très différent. Est-ce pour cette année ? Difficile à dire. Les primes (4000 euros au vainqueur) ne permettent pas d’attirer le gratin dans un contexte concurrentiel de plus en plus fort. Demain, ils seront six à jouer la victoire : les trois Kenyans Josphat Keiyo (2h8’41’’ en 2012), Edwin Kimutai et Alex Saekwo et les trois Ethiopiens Gezahegn Keneni, Tariku Kinfu et Wami Kebede. « En fonction des conditions, la victoire se jouera entre 2h09 et 2h12 », estime Benjamin Soreau, le responsable du plateau. Chez les femmes, ce sera un duel entre les Kenyannes Joan Kigen et Mary Arenkwony.

leprog.jpg

Run in Lyon sous haute surveillance

Dans un contexte de menace terroriste, la sécurité est devenue l’un des principaux défis des organisateurs de Run in Lyon qui réunit ce dimanche matin 33 000 coureurs.

IMG_3757.JPG

Tous les acteurs de Run in Lyon l’assurent : à aucun moment, la tenue de la 7e édition du festival lyonnais de la course à pied n’a été remise en cause malgré le contexte de menace terroriste. « La donne a changé, admet l’adjoint aux Sports lyonnais Yann Cucherat. Il faut l’accepter. On s’est interrogé. Mais de manière unanime, on a décidé de maintenir parce que c’est ce genre d’événement qui donne le sourire aux gens. Il faut continuer de vivre. »

Depuis l’attentat de Nice le 14 juillet les annulations d’épreuves de masse pour raison de sécurité se multiplient (semi-marathons de Lille et de Nancy par exemple). Les parcours de La Parisienne et des 10 km Paris-centre ont été redessinés. Quant au marathon Nice-Cannes, il a été maintenu de justesse après une suspension des inscriptions.

Camel-bags interdits, plots béton, voitures “barrages” et agents en renfort
À Lyon, l’éventualité d’un déménagement du site de départ vers Gerland a été évoquée (comme pour la Biennale de la danse). L’épreuve a finalement conservé sa base emblématique sur la Place Bellecour où 30 000 coureurs environ (sur 33 000 engagés), et près de deux fois plus d’accompagnateurs, vont transiter ce dimanche matin entre 7 h 30 et 13 h 30.

Déjà renforcé pour l’édition 2015, le dispositif de sécurité a cette fois été déployé de manière très substantielle à la suite de plusieurs réunions à la Préfecture. Première conséquence pour les participants : ils n’auront pas le droit aux camel-bags, ces sacs à dos munis d’une poche d’eau, bannis de l’aire de départ. Un périmètre de sécurité proche de celui entourant la Fan Zone de l’Euro de football sera mis en place autour de la Place Bellecour. Tout au long des parcours, des plots bétons et des voitures “barrages” seront disposés à des endroits stratégiques, de manière à prévenir les attaques en véhicule bélier, la principale crainte actuelle même si aucun scénario n’est écarté. Enfin, les effectifs des forces de l’ordre et des agents de sécurité ont été gonflés.

« La sécurité est devenue un thème central. C’est désormais un poste très important dans notre budget », confirme Christophe Puginier, responsable running chez ASO, la société organisatrice, n° 1 du secteur des épreuves de masse en France avec une quarantaine d’événements (Marathon de Paris, semi-marathon de Paris, Roc d’azur VTT, L’étape du Tour cyclo, etc).

Même si l’attentat du marathon de Boston en 2013 a montré qu’une course pouvait être visée, le succès populaire ne se dément pas, sauf auprès des étrangers. Pour la sixième année de suite, Run in Lyon a encore pris de l’embonpoint avec plus de 5 000 engagés supplémentaires. En 2017, la barre des 40 000 concurrents pourrait même être atteinte : « On n’a pas de crainte de désaffection, peut-être plus d’une forme de lassitude, affirme l’organisateur de Run in Lyon. Les gens viennent pour courir. On préférerait parler de sport plutôt que de l’interdiction des camel-bags… »

Benjamin Steen

leprog.jpg

dimanche, 18 septembre 2016

Les Irréductibles de Meyzieu

13501781_1182376738460419_2739192549019321069_n.png

 

Une 9ème édition 100% renouvelée

Réservez votre samedi 12 novembre 2016

La course des irréductibles devient "Les irréductibles de Meyzieu".

C'est dans le nouveau nom, nous avons décidé d'organiser la course sur un nouveau site aux abords du canal de Miribel-Jonage sur la commune de Meyzieu. Vous aurez bientôt plus de détail sur le parcours qui restera "irréductible" en semi-nocturne avec des chemins très techniques. Marche nordique, course solidaire des enfants, des courses adultes sur 5, 13 et 22 kms, vous retrouverez les caractéristiques sportives et festives de cet évènement, tout ce qui a fait le succès des 8 premières éditions. L'organisation sera assurée par le Décines Meyzieu Athlétisme, déjà partenaire de la course depuis le début, la collaboration avec l'association "Des sourires à Niongono" sera poursuivie pour maintenir le caractère humanitaire de cette course.

Nous souhaitons ici remercier la commune de Sathonay Village ainsi que son comité des fêtes pour ces huit belles années vécues qui aura vu la course passer de 100 coureurs en 2007 à 550 coureurs en 2015. Nous espérons vous accueillir encore plus nombreux en 2016.

Le Teaser

Facebook

Inscriptions

Tarif préférentiel jusqu'au 30 septembre!

16:38 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Trail du Patrimoine

1024__768__auto__-wp-content-uploads-noesit-medias-852127-recto-flyer-trail-pat.gifLe Syndicat Mixte de la Boucle du Rhône en Dauphiné (SYMBORD) organise la 1ère édition du trail du patrimoine le dimanche 16 octobre 2016 avec les communes de Passins, Sermérieu, Arandon et Courtenay.

Cette manifestation est le fruit d'un partenariat avec le club DMA (gestion des courses) et la Maison du Patrimoine et la Maison de la Pierre au Ciment (définition des parcours, gestion de la communication et des animations patrimoniales).

Ainsi, le territoire du Nord du département de l'Isère présente un patrimoine remarquable dans un environnement préservé. Lors d'une course de type "trail nature" nous vous proposons de venir courir dans des lieux chargés d'histoire et de nature. Deux parcours, au départ de Passins, traversant les communes Arandon, Sermerieu et Courtenay, seront proposés : l'un de 27km avec 460mD+ et l'autre de 10km avec 250mD+.

Les accompagnateurs et spectateurs ne seront pas oubliés : des animations festives, culturelles et patrimoniales jalonneront le parcours pour le bonheur de tous. Deux randonnées, dont les parcours et les atouts patrimoniaux seront développés dans un topo-guide, seront également proposées au départ de Passins.

Site Officiel

Facebook

Inscriptions

16:20 Écrit par La Com dans Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu