compteur

Avertir le modérateur

lundi, 12 décembre 2011

Championnats d’Europe de cross (Velenje). Chahdi à moitié rassasié

leprog.jpg

Le jeune Villeurbannais s’est consolé de sa quatrième place en individuel, à une seconde du bronze, en montant avec les Bleus sur la plus haute marche du podium par équipes.

hassan-chahdi-(premier-en-partant-de-la-gauche)-avec-les-autres-membres-de-l-equipe-de-france-en-or.jpg

Le coup est passé près. Un an après son titre européen espoir à Albufeira, Hassan Chahdi (22 ans) a failli enchaîner hier avec un nouveau podium dès son arrivée chez les seniors. Arrivé à Velenje en Slovénie sans assurance après avoir souffert ces derniers mois d’une grosse carence en fer, le Savoyard installé à Villeurbanne a même eu le temps d’y croire très fort. « Je suis parti prudemment, le temps d’observer comment répondaient les jambes, expliquait-il hier soir. Quand le Belge a accéléré seul, j’ai tenté de réagir. À quatre tours de l’arrivée, je me suis dit que je pouvais gagner. J’ai fait un gros effort pour revenir. Mais je n’ai pas réussi tandis que les autres se sont accrochés. J’ai fini un peu à l’arrache (sic). »

Il échoue finalement à une seconde du Portugais José Rocha, à deux de l’ex-Marocain désormais Espagnol Ayad Lamdassem et sept du Belge né en Éthiopie Atelaw Bekele… « C’est sûr qu’après mes ennuis de santé de cet été, je reviens de loin et qu’on peut considérer que c’est un bon résultat, admet-il. Mais j’avais terminé devant Bekele aux championnats d’Europe espoirs à Dublin en 2009 (ils avaient terminé 2 e et 3 e)… C’est dommage que mes efforts à l’entraînement pour retrouver la forme n’aient pas été récompensés par un podium… »

Avant de s’envoler la semaine prochaine pour un stage d’un mois à Iten au Kenya où il va entamer la préparation de la prochaine saison estivale, Chahdi a pu au moins se consoler avec l’or par équipes. Grâce à un beau tir groupé (Amdouni 7 e, Benhari 11 e, Malaty 12 e et Mayaud 20 e), les Bleus conservent sans problème leur titre. « Cela fait plaisir. C’est mon premier podium international avec les seniors et je l’obtiens avec une jeune équipe où l’ambiance a été super tout au long de la semaine. »

Résultats

HOMMES : 1. Bekele (BEL) 29’15’’; 2. Lamdassem (ESP) 29’20’’; 3. Rocha (POR) 29’21’’; 4. Chandi (FRA) 29’22’’; 5. Sweeney (IRL) 29’23’’; 6. Guerra (ESP) 29’24’’; 7. Amdouni (FRA) 29’26’’

FEMMES : 1. Britton (IRL) 25’55’’; 2. Felix (POR) 26’02’’; 3. Steel (GBR) 26’04’’; 4. Ejjafini (ITA) 26’13’’; 5. Herzog (NED) 26’34’’; 6. Duarte (FRA) 26’36’’.

Benjamin Steen

19:06 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès, Cross, Matumaïni | Commentaires (0) | Tags : chahdi |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 28 novembre 2011

Cross des Myriades: Nizigiyimana assomme la meute aux Myriades

leprog.jpgLe Burundais de l’Asvel a triomphé hier à Saint-Priest face à une opposition exceptionnellement dense. C’est l’homme en forme du moment

2011_1127Image0749.JPG

«J’ai couru avec la tête. » D’accord, Ezechiel Nizigiymana : il ne fallait pas commettre la moindre erreur stratégique pour s’imposer hier au cross des Myriades. Vu la densité exceptionnelle du plateau, il y aurait eu du beau monde pour en profiter. Mais si le jeune Burundais a les idées claires, ses jambes aussi tournent rond ces derniers temps. Voilà trois semaines que le coureur de l’Asvel ne quitte plus la plus haute marche du podium après sa victoire au cross d’Arnay-le-Duc et aux 10 km de la Provence.

2011_1127Image0901.JPG

Favori hier à Saint-Priest pour succéder à son compatriote Onesphore Nkunzimana, il n’a jamais tremblé. Il a d’abord laissé le Burundais de l’AS Rispoli Willy Nduwimana réaliser le premier écrémage avant de prendre les devants avec le Kenyan de la Légion étrangère Abel Maina Ndemi, vainqueur jeudi des championnats de France militaires. « J’étais un peu fatigué », devait-il admettre à l’arrivée. Autant dire qu’il n’avait aucune chance face à Nizigiyimana. Le Burundais n’allait porter qu’une seule attaque à l’endroit qui fait le plus mal. C’est une drôle de vacherie que cette descente et remontée, séparée seulement d’un virage à épingle à cheveux. » Au 2 e tour (sur quatre), j’ai pensé que je pouvais gagner. Mais j’ai attendu le dernier moment et cela a marché. » Nizigiyimana sprintait au plus fort de la pente pour s’envoler vers la ligne. « Il m’a impressionné », lâchait après-coup son entraîneur, Pierre Pompili. « C’est la fraîcheur qui permet ça. »

Une nouveauté cette année pour Nizigiyimana qui ne fut pas toujours si comptable de ses efforts au cours de ses premières années lyonnaises. Il a passé l’été dernier à Font-Romeu avec son partenaire de club Eric Niyonsaba. Et en récolte les fruits : « ça fait bizarre de se dire que j’ai été fort du début à la fin de la saison », se félicite-t-il. « L’an dernier, il aurait couru au cross de Volvic (samedi), ajoute Pompili. C’est un gros, gros talent. Mais ce qui fait maintenant la différence, c’est qu’il structure beaucoup mieux les périodes de repos et de compétitions. » D’ailleurs, on ne le reverra plus cette année. Dès mardi, il s’envolera pour le Burundi d’où il rejoindra rapidement le camp d’Iten au Kenya en compagnie d’Eric Niyonsaba, troisième hier. Les deux compères de l’Asvel ne se quittent plus. Ils auraient torts. Car ils pouvaient être satisfaits de leur présence commune sur le podium hier dans une course aussi relevée dans laquelle le Kenyan Benjamin Kipkurui a décroché une belle 5 e place pour son premier cross (lire par ailleurs) devant des spécialistes aussi confirmés que Gervais Hakizimana ou Jean-Claude Niyonizigiye. Au milieu de cette impressionnante délégation des hauts plateaux, s’intercalait juste Thibaud Nael (FAC Andrézieux) septième mais premier Français. Presque une victoire.

Benjamin Steen

dimanche, 27 novembre 2011

Cross des Myriades. Quand Nkunzimana n’est pas là…

leprog.jpgEn l’absence du double vainqueur sortant Onesphore Nkunzimana, la course san-priote semble très indécise.

Onesphore Nkunzimana ne fera pas la passe de trois. Vainqueur des deux dernières éditions du cross des Myriades à Saint-Priest, le Burundais était pourtant candidat à sa succession. Mais il a dû partir précipitamment pour le Burundi la semaine dernière.

En l’absence du spectaculaire crossman de l’AS Rispoli, le suspense renaît à Saint-Priest même s’il y a de fortes chances pour que le Burundi reste à l’honneur. Deuxième l’an passé des Myriades, Eric Niyonsaba (Asvel) ne pourra pas se cacher après sa belle victoire de la semaine dernière aux 10km de la Foulée Vénissiane. Pour l’élève de Pierre Pompili, la menace vient de l’intérieur. Son plus grand rival semble être son compatriote et partenaire de club Ezechiel Nizigiyimana qui l’a battu de peu il y a deux semaines au cross d’Arnay-le-Duc où ils ont réalisé le doublé.

Les deux hommes semblent encore avoir une longueur d’avance sur le Kenyan de Décines-Meyzieu, Benjamin Kipkurui. Mais l’ancien recordman du monde junior du 1000m progresse de sortie en sortie (3 e des 10km de Vénissieux). Il faudra aussi se méfier d’Alaa Hrioued. Vainqueur du semi-marathon de Vénissieux sans forcer son talent il y a huit jours, le Marocain ne s’est pas gêné pour annoncer qu’il ambitionne la victoire cet après-midi. Enfin, le légionnaire Abel Maina Ndemi ne va certainement pas faire le voyage pour rien. Chez les femmes, les Burundaises de Rispoli Francine Niyonizigiye (qui défend son titre) et Godelieve Nizigiyimana auront fort à faire face à la Valentinoise Fanjateino Felix, déjà victorieuse il y a deux ans. A noter également la présence de Rakiya Maraoui, de l’Ougandaise Ruth-Diana Mendes (Lyon athlé) et de la championne d’Europe de triathlon Emmie Charayron (Asvel) qui dispute là l’un de ses rares cross de l’hiver.

Cross des Myriades, aujourd’hui au stade Pierre Mendès-France à Saint-Priest.

9h30 : course non licenciés ; 10h15 : benjamins ; 10h35 : benjamines ; 10h55 : poussins ; 11h10 : poussines ; 11h25 : lutins ; 11h40 : lutines ; 12h : cross intergénérations ; 13h : minimes G ; 13h20 : minimes F ; 13h40 : cadettes ; 13h55 : cadets ; 14h15 : juniors vétérans H ; 15h : AS dames ; 15h30 : AS hommes.

B.Steen

vendredi, 25 novembre 2011

Cross des Myriades: 19 ème édition

leprog.jpg3000 athlètes sont attendus à l’occasion des 19 e Myriades, pour l’un des plus beaux cross-country de France.

IMG_6472.JPG

Coureurs internationaux comme amateurs se côtoient lors de l’épreuve, qui sert aussi de qualification aux championnats d’Europe. Trois parcours sont tracés : le cross des As, réservé aux licenciés de la Fédération Française d’Athlétisme, le cross des Myriades, ouvert à tous et le cross des Gourmands, pour les enfants de 8 à 15 ans, avec brioches et boissons à l’arrivée.

Côté spectateur, il est aisé de suivre l’évolution de la course et de l’apprécier.

Dimanche 27 novembre. Départs à 9 h 30, 15 h et 15 h 30. Complexe sportif Pierre-Mendès-France. Tél : 04 72 73 11 63 et

www.lyon-athletisme.fr

lundi, 21 novembre 2011

Le retour fracassant d’Hassan Chahdi à Allonnes

207696_201080266589158_100000615582273_594299_1010107_n.jpg
Hassan Chahdi peut être satisfait de sa 3e place hier à Allonnes (Photo : Dominique Breugnot)

Depuis sa formidable course du 20 mars dernier à Punta Umbria lors des championnats du Monde de cross, 23e et 2e européen, Hassan Chahdi avait disparu de la circulation. Sa course d’hier face aux meilleurs Français, excepté Morhad Amdouni, a matière à le rassurer.

 

Question toute simple : es-tu satisfait de ta rentrée à Allonnes ?

Oui, sans aucun doute. J’avais pas mal d’appréhension au départ de cette course car je manquais de repères. Ca faisait juste 8 mois que je n’avais pas fait une course à ce niveau et même si les séances étaient bonnes à l’entraînement, il fallait que je valide ça dans une course relevée.

Où en es-tu de ta préparation hivernale ?

Je monte encore en puissance, ce qui est important pour les prochains objectifs et notamment les championnats d’Europe. Cette course d’aujourd’hui me donne juste la confiance nécessaire pour la suite de la saison. L’an passé, Morhad avait fait 2e ici avant de prendre la 5e place aux Europe, c’est un bon repère. La course des championnats de France l’an passé (départagés à la photo-finish pour le titre) montre que nous sommes du même niveau. Même si un top 10 à Valenje me conviendrait, j’espère secrètement rentrer dans les 5.

Quel est ton programme d’ici le 11 décembre ?

Ce n’est pas encore bien défini. Il semblerait que je ne sois pas obligé d’aller au cross de l’Acier dimanche prochain pour être sûr d’intégrer l’équipe de France. J’attends juste la confirmation de ça pour planifier les deux prochaines semaines avec Bastien Perreaux mon entraîneur.

Et plus largement, sais tu déjà comment sera articulée ta saison 2012 ?

 Oui, on commence à affiner. Cet hiver, je fais faire quelques 3 000 mètres en salle pour gagner en vitesse. Il n’est donc pas sûr du tout que je fasse les championnats de France de cross. Car l’objectif de cette année 2012 est la saison estivale, d’autant plus que je n’ai pas fait de saison estivale cette année. L’an prochain, il y a les championnats d’Europe à Helsinki fin juin et les minima sont à 13’30, ce qui devrait être dans mes cordes. Ceux des JO sont à 13’15, ce qui me semble plus compliqué. Je veux surtout améliorer mon record de 13’51 qui ne correspond pas à ce que je fais en cross.

Tu évoques ta saison estivale blanche de 2011. Que s’est-il passé ?

Il y a eu deux choses : une situation pas très claire entre mon ancien coach, Christian Dunand et mon nouveau, Bastien Perreaux qui m’a perturbé. C’est maintenant plus clair, je suis toujours licencié à Arve Athlétisme, mon club de toujours et c’est Bastien mon entraîneur. Et puis il y a surtout eu une grosse erreur de ma part : après les championnats du monde de cross, j’étais tellement motivé par mon résultat que j’ai voulu enchainer tout de suite, sans couper comme me l’avait dit mon coach. Dès avril, j’ai enchainé sur des grosses séances mais mon corps n’a pas suivi. J’ai eu une période de très grosse fatigue générale à partir de fin avril et je n’ai jamais récupéré de tout l’été. On a donc opté pour une coupure totale en août avec une reprise progressive au 1er septembre pour préparer les championnats d’Europe de cross. Ca semble être la bonne solution.

15:32 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Cross, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 18 novembre 2011

Cross d’allonnes (dimanche). Chahdi remonte la pente

leprog.jpg

Revigoré par un stage au Kenya après un été gâché par une grosse fatigue, le champion d’Europe espoir de cross renoue avec la compétition dimanche à Allonnes.

Ça lui est tombé dessus sans prévenir : plus d’énergie, les batteries à plat. Une grosse carence en fer et l’été d’Hassan Chahdi est tombé à l’eau début juin, après trois sorties sur piste à l’agonie et un chrono sans relief (3’50’’97 sur 1500m à Pézenas).

hassan.jpg

Dur retour sur terre après un hiver à surfer sur les labours dans l’allégresse : champion d’Europe espoir, vice-champion de France senior, 23 e des Mondiaux seniors (2 e Européen). Sacré enchaînement ! Sacrée tirée de six mois surtout… « J’ai mal géré les périodes pleines et les périodes de repos, reconnaît le jeune Savoyard installé à Villeurbanne (22 ans). Je me suis laissé emporter par mes résultats. J’ai été dépassé par mes résultats, mon excès de motivation. »

Pareille mésaventure lui était pourtant déjà arrivée les saisons précédentes. A croire qu’il n’aime pas la piste où il n’a jamais obtenu confirmé ses excellents en cross : « Non, cela m’excite tout autant », jure-t-il. Séparé de l’entraîneur de ses débuts Christian Dunand et désormais coaché à 100 % par le Lyonnais Bastien Perraux, il devrait cette fois diviser par deux sa saison de cross avant de se consacrer à la préparation des Championnats d’Europe (27 juillet-1er juillet) voire des JO de Londres (27 juillet-12 août). Pas question de prolonger l’hiver au-delà des championnats d’Europe (11 décembre à Velenje en Slovénie) où il devrait anticiper d’un an son passage chez les seniors. « Cela aurait été beau de conserver mon titre espoir, mais je préfère passer senior. Une place dans les dix, ce serait bien, un top 5 si je suis en forme. »

Reste à décrocher son billet en Bleu à partir de dimanche au cross d’Allonnes, la première des deux courses de sélection avant le cross de l’Acier à Leffrinckoucke la semaine prochaine. « Je suis forme. Je pense que je suis au niveau », assure-t-il de retour d’un stage d’un mois à Iten au Kenya. « Ma carence en fer n’était pas résolue au début du stage. J’ai donc été assez prudent mais c’est revenu peu à peu. Je reviens beaucoup plus fort. On verra dimanche à Allonnes où il y aura de très bons Kenyans et les meilleurs Français. » Dans sa voix, beaucoup d’impatience à l’idée de rechausser les pointes. Mais aussi un soupçon de sagesse, histoire de voir enfin l’été.

B.Steen

lundi, 07 novembre 2011

Cross de La Bachasse, 20e édition hier. Good, c’est tout bon!

leprog.jpg

Pour le premier cross de sa vie, l’anglaise Katie Good a fait forte impression.

Près de 800 amoureux du cross se sont donné rendez-vous hier après-midi à Oullins pour la 20e édition du cross de la Bachasse qui, comme chaque année, marque l’ouverture de la saison de cross.

Si dans les jeunes catégories, la densité des pelotons faisait plaisir à voir, en revanche les courses de la fin d’après midi furent bien tristounettes.

2011_1106Image0170.JPG

Chez les féminines pourtant, la jeune anglaise Katie Good, débarqué à Lyon en septembre pour suivre ses études de Droit à Lyon 3, a su tirer son épingle du jeu et se montrer sous son meilleur jour pour ce qui s’avérait être le premier cross de sa vie. « Je n’ai débuté l’athlé que l’an dernier à Manchester mais je n’avais pas fait de saison de cross. J’ai découvert la discipline et même si je préfère les plus longues distances, j’ai pris beaucoup de plaisir », avoue celle qui tentera de se glisser parmi les dix premières lors du très relevé cross des Myriades à la fin du mois.

Chez les garçons, en l’absence des meilleurs, l’international français de course d’orientation, Thibaut Poupard, s’est offert une victoire facile après avoir dominé sa course de la tête et des épaules.

Les résultats


Les Photos

samedi, 16 juillet 2011

Lyon, écrin des mondiaux vétérans en 2015

leprog.jpgUne compétition planétaire pour la région Rhône-Alpes ! Une semaine après l’échec de la candidature pour les JO d’hiver d’Annecy 2018, Lyon a obtenu jeudi l’organisation des Mondiaux vétérans d’athlétisme en 2015 (29 juillet-9 août) réservés aux plus de 35 ans. Porté par la ligue régionale d’athlétisme (Lara), le dossier lyonnais ne partait pas favori. Lancé l’été dernier seulement, il semblait distancé par la candidature de Perth. Mais, il n’y a pas eu photo lors du vote de désignation par la World Masters Athletics (1) réunie en congrès à Sacramento (Californie) en marge des Mondiaux 2011 qui s’achèvent demain.

266959_2234947470502_1152416580_2803945_2661521_o.jpg
Après l’élimination de Bydgoszcz (Pologne) au premier tour de scrutin, Lyon a emporté la partie avec treize voix d’avance face à la ville australienne (72 à 59). « Cela récompense notre travail depuis huit jours. Nous avons tenu un stand qui nous a permis de réaliser un bon travail de lobbying. Nous étions sans doute plus discrets que Perth mais nous avons réussi à montrer notre détermination. Nous avons aussi bénéficié du fait que les Mondiaux auront à nouveau lieu sur le continent américain en 2013 (à Porto-Alegre au Brésil) et que l’Australie les déjà eus à Brisbane », raconte la présidente du comité du Rhône Béatrice Pfaënder présente sur place avec le comité de candidature emmené par le président de la Ligue Rhône-Alpes Marcel Ferrari, le directeur général de la fédération (FFA) Jean Gracia, et le parrain de Lyon-2015, champion olympique de la perche en 1984, Pierre Quinon.

Débute maintenant un long travail de préparation même si les sites de compétition existent déjà. La plupart des épreuves auront lieu au Parc de Parilly, alors que le marathon sera couru en centre-ville. Cette année, les Mondiaux de Sacramento ont réuni près de 5 000 athlètes, âgés de 35 à 101 ans, représentants 93 nations (les inscriptions ne sont pas soumises à une sélection en équipe nationale). « Mais la dernière fois que les Mondiaux ont été organisés en Europe, il y avait eu 8 000 participants », fait remarquer Béatrice Pfaënder… « Les retombées seront importantes, prévoient la présidente. Évidemment, le caractère purement sportif n’est pas le plus important. Nous axerons notre communication autour du sport santé. »

Pour se préparer à l’événement, Lyon devrait accueillir les championnats de France vétérans en 2013 ou 2014.

(1) La WMA est une fédération distincte de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Benjamin Steen

lundi, 28 février 2011

Championnats de France (paray-le-monial). Un grand bain de jouvence

leprog.jpgÀ bout de souffle, ils sont tombés dans les bras l’un de l’autre, conscients d’avoir réalisé un grand numéro. La longue étreinte entre Morhad Amdouni (23 ans) et Hassan Chahdi (21 ans) allait être aussi intense que l’emprise des deux espoirs du cross français sur la course jusqu’à l’incroyable épilogue de leur sprint au coude à coude lancé à plus de 200 mètres de la ligne.

Un mano a mano indécis finalement enlevé par le jeune Corse d’une très courte tête devant le Haut Savoyard installé à Villeurbanne. « J’ai cru que je pouvais gagner. C’était au mental. J’ai vraiment tout donné. Plus, ce n’était pas possible. A un moment, je suis passé devant. Et puis il a repris un léger avantage… », soufflait Chahdi, hésitant entre deux sentiments : « Il y a quand même un peu de déception. Je voulais vraiment gagner. Je me l’étais mis dans la tête. Et voilà, j’échoue d’un rien. »

IMG_0160.JPG

D’une certaine manière, l’ordre est respecté entre les deux hommes. D’un an plus vieux que le champion d’Europe espoir de cross, Amdouni l’a précédé à ce niveau en prenant en décembre la 5 e place du championnat d’Europe senior. Mais l’écart se resserre, principalement du fait de Chahdi, au talent reconnu depuis longtemps. Mais il a manifestement franchi un palier depuis son titre continental espoir et son long stage au Kenya en janvier. « Amdouni était prenable, regrettait d’ailleurs son coach Christian Dunand. Mais Hassan a manqué de fraîcheur. Il a trop travaillé (en début de course). Je lui disais de rester calme, mais il aime faire le spectacle. »

IMG_0145.JPG

Il s’en est donné à cœur joie sur le parcours de l’hippodrome de Paray-le-Monial, pas si facile que ça, en attaquant sans complexe quasiment dès le départ en relais avec Amdouni. « Je voulais me montrer, admettait Chahdi. Comme le train en’était pas très rapide, on a pris la course en main pour faire un écrémage. Avec Morhad, on se connaît bien, depuis le temps qu’on coure ensemble chez les jeunes. On n’a pas eu besoin de se parler pour se comprendre. » Dans leur empressement, ils ont tout balayé à commencer par le podium 2010 : le champion de France Driss El Himer (37 ans), en course pour une neuvième couronne qui allait se retirer à la mi-course, son dauphin Abdellatif Meftah (4 e des derniers championnats d’Europe) ralenti certes par une chute et encore Hassan Hirt, sans parler de Khalid Zoubaa. Bref, les jeunes ont pris le pouvoir, sans doute pour longtemps. « On est à la croisée des chemins, analyse Dunand. Les anciens sont en train de partir. Quant à Hassan, il est sur orbite. » Alors qu’Amdouni s’interroge, Chahdi se fera un plaisir maintenant d’intégrer pour la première fois la grande équipe de France aux Mondiaux le 20 mars à Punta Umbria (Espagne). « Ce résultat va encore me motiver, assure-t-il. Je m’affirme de plus en plus et cette médaille reflète ce que je fais à l’entraînement et le plaisir que je prends à courir. » Quel bain de jouvence !

Benjamin Steen


La vidéo de RUN IN LIVE

Bientôt !!!

Le championnat de France de Cross et le Déci Jogg

IMG_9989.JPG

17:33 Écrit par La Com dans Athlétisme, Course sur route, Cross | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 25 février 2011

Programme du week-end !

IMG_1290.JPGMeeting interrégional individuel les 26 et 27 février 2011 à Aubière.

Les infos

Les horaires



9058_big.jpg

Championnats nationaux de Lancers Longs les 26 et 27 février à Tours

Les infos






valdereuil2011.jpgChampionnats Nationaux Jeunes d’Epreuves Combinées et de Marche à Val de Reuil

Les infos






154_tiny.jpgChampionnats de France de cross-country à Paray-le-Monial:

Les infos





decijogg.jpgUn 10km , un 20km et une course pour les enfants.

Des bons d'achats seront offerts par le partenaire Runnning-Conseil

pour les quatres podiums.

Les infos

lundi, 21 février 2011

Cross de Bron: Une affluence record

leprog.jpgLe cross du fort de Bron , dernière étape de la Coupe du Rhône, organisé par l’ASU Bron, a battu des records d’affluence hier matin

IMG_6121.JPG

«Nous avons reçu 438 athlètes, un record, alors qu’en 2009 seulement 350 personnes avaient pris part à la course » explique Sylvain Meyer président de l’ASU Bron. Forcément heureux de ce chiffre malgré la concurrence de Saint-Priest et les France la semaine prochaine.

Sur un terrain rendu gras par la pluie tombée durant toute la nuit c’est une nouvelle fois le club de l’Asvel, tenant du titre, qui a confirmé sa suprématie cette année devant l’Entente Sud Lyonnais qui évoluait à domicile et forcément le club le plus représenté (100 athlètes), alors que Tassin et Lyon Athlétisme doivent se contenter de la troisième marche.

Côté individuel, on notera la performance du Villeurbannais Nizar Sghaier, premier du classement en seniors hommes, qui a imité son jeune fils Yannis vainqueur le matin en poussins.

Chez les féminines la Brondillante Maud Fabre, qualifiée pour les prochains championnats de France 10 km sur route, a décroché sa première victoire en cross.

Enfin du côté des jeunes, la benjamine Julie Carre (ASU Bron) (photo)a confirmé sa suprématie en décrochant un nouveau succès.

« Elle a gagné tous les cross de la saison depuis Novembre y compris les Myriades et la Feyssine. C’est une excellente athlète » se félicite son président Sylvain Meyer.

Les résultats :

Espoirs-Seniors-Vétérans Hommes (6,150 km) : 1 Sghaier Nizar (Asvel Villeurbanne) 23’01’’; 2 Picout Marc (Asvel) 23’17’’; 3. Fellague Ali (Ascu Lyon Jogging Aventure) 23’33’’.

Cadets-Juniors-Espoirs-Vétérans Filles et Cadets-Juniors Hommes (3,6 km) : 1. Muleki Seya Patrick (Asvel Villeurbanne) 14’26’’; 2. Ferra Loic (Lyon Athletisme) 14’36’’; 3. Petit Thomas (Asvel) 14’37’’.

Minimes hommes (2,980 km) : 1. Larpin Thibault (Lyon Athletisme) 10’01’’, 2. Bekkat Yassine (Asvel) 10’03’’, 3. David Robin (Athlétic Club Tassin) 10’11’’.

Tous les résultats

lundi, 14 février 2011

Interrégionaux de Cross à Annonay

leprog.jpgHassan Chahdi comme il veut

Le champion d’Europe espoir a passé un test concluant en s’imposant une stratégie attentiste

Hassan Chahdi aime le show. Il y a quinze jours aux Régionaux, on n’avait vu que lui d’un bout à l’autre de son raid solitaire. Au contraire, hier aux Interrégionaux, le champion d’Europe espoir au format poche (1,69m; 58kg) s’est fait tout petit. A l’issue de la première boucle de circuit, il a fallu laisser passer la tête du paquet, puis attendre quelques secondes, pour enfin l’apercevoir, tranquille, en train de musarder l’air de courir son footing du dimanche.

Désormais, c’est un peu ça pour lui, les championnats centre-est. Le jeune Haut-Savoyard (21 ans) installé à Lyon dispose d’une telle marge qu’il peut s’autoriser toutes les fantaisies. En l’occurrence, ce n’en était pas totalement une. Plutôt une stratégie, dans l’optique des championnats de France (27 février à Paray-le-Monial). « L’objectif, c’était de conserver de la force pour faire un dernier 5000m très costaud », avait réclamé son coach, Christian Dunand. C’est ce qu’il a fait.

 

IMG_0521.JPG

Thibaud Nael et Hassan Chahdi

Revenu aux avant-postes, il a d’abord testé Thibaud Nael, le vice d’Europe de duathlon Étienne Diemunsch et Hakim Merzougui qui l’accompagnaient encore, avant de produire son attaque décisive à quatre kilomètres de l’arrivée. Un peu de changement, cela ne peut pas faire de mal : « C’est sûr que la saison commence à être longue et il faut trouver le moyen de pimenter ces courses. Je suis parti quand j’avais prévu. Sur le coup, ça allait. Mais à la fin j’ai trouvé le temps long à cause du vent. Et je n’étais peut-être pas aussi bien qu’il y a quinze jours, parce que depuis, vendredi, j’ai mal à la gorge. J’avais les jambes un peu lourdes. » Pas d’inquiétude toutefois. Il sera prêt pour le championnat de France où il visera la qualification pour les Mondiaux. Il a aujourd’hui parfaitement digéré son stage de trois semaines au Kenya en janvier. « La semaine dernière, il a fait une grosse séance prometteuse, confie Dunand. Avec les crossmen confirmés qui vieillissent, Hassan aura sa chance. Il est solide en course. »

Un cran en dessous, Thibaud Nael abordera lui aussi le championnat en France en confiance. « Au départ, dans ma tête, je jouais la deuxième place. Hassan, c’est tellement un autre niveau ! » Beau dauphin, à seulement sept secondes, il est comblé après deux saisons gâchées par une série de blessures : « J’ai failli lâcher à six bornes de l’arrivée. Je me suis accroché et c’est revenu. A l’arrivée, je suis moins loin que prévu. ça fait du bien. »


Calvin met fin au duel Guet-Mendes

Hélène Guet (championne Rhône-Alpes) et Ruth-Diana Mendes (victorieuse au championnat du Rhône) n’ont pas eu droit à leur troisième duel de l’année. Les deux Rhodaniennes sont tombées sur plus forte qu’elles. Clémence Calvin (20 ans), invaincue en championnat de France chez les cadettes et les juniors, s’est imposée hier à Annonay, tout en s’appliquant à ne pas s’épuiser. Cet hiver, la Vichyssoise mène de front la saison indoor (« pour développer ma vitesse ») et les cross et disputera le week-end prochain le championnat de France du 1500m, une semaine avant ceux de cross…

IMG_0365.JPG

Ruth-Diana Mendes a été la denière à lui résister. Mais, dans le dernier tour, l’Ougandaise a été victime d’une chute. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. j’ai glissé. Je suis tombée sur le genou. Mais je n’ai pas de regret. La fille qui a gagné (Calvin) était la plus forte. » Du coup, Hélène Guet a hérité de la deuxième place : « J’ai fait ce que j’ai pu, dit-elle. Clémence est très forte. Elle finira dans les dix au championnat de France. Moi, je serais contente si je fais dans les 20. »

Benjamin Steen

Tous les Résultats

Challenge Robert Bobin

Les PHOTOS

 

dimanche, 13 février 2011

Interrégional centre-est à Annonay: Guet-Mendes, épisode 3

leprog.jpgUn partout entre la Décinoise et la Lyonnaise avant les Interrégionaux

Un coup à toi, un coup à moi… Hélène Guet (Décines Meyzieu Athlé) et Ruth-Diana Mendes (Lyon Athlétisme) ne se quittent pas d’une semelle, en course et sur les podiums dans un beau chassé-croisé très exclusif. Ce duel inattendu entre les deux athlètes du Rhône pimente singulièrement l’actualité du cross sur le chemin des du championnat de France (27 février à Paray-le-Monial). Ce matin, il y a égalité parfaite : un partout. Prochain épisode, aujourd’hui au championnat interrégional centre-est à Annonay pour la belle.

IMG_9381.JPG

Une rivalité naissante

Leur premier affrontement en tête à tête, au championnat du Rhône début janvier a tourné à l’avantage de Mendes. La minuscule Ougandaise, jeune maman d’un petit garçon d’un an et demi, crée la sensation sur le toboggan du Mamelon à Décines. Le match est lancé. Destituée de son titre départemental, Guet accuse le coup avant de rebondir quinze jours plus tard aux Régionaux sur l’hippodrome de La Tour-de-Salvagny. Ce jour-là, victime d’un début de grippe, Mendes ne peut rien faire face au train d’enfer de la vice-championne de France du 5000m et son désir de revanche. Et cet après-midi ? Difficile d’établir un pronostic.

L’état de forme

Mendes est à nouveau sur pied. Après une semaine de repos pour soigner sa grippe, la Lyonnaise a repris l’entraînement le week-end dernier. « Elle n’a pas pu faire grand-chose, reconnaît son entraîneur Jacques Maréchet. On espère qu’elle aura récupéré. » « Pas de problème », du côté d’Hélène Guet, selon son coach Bastien Perraux, même si elle reste perturbée par son stage de fin d’études en pharmacie qui l’oblige à s’entraîner en solo.

Le parcours

Le circuit du Parc de Deomas d’Annonay constitue une sorte de compromis. Doté d’une belle bute, il est plus dur que celui des Régionaux, mais un peu plus roulant qu’aux départementaux. Guet l’apprécie pour y avoir remporté les titre régional en 2009. Il devrait également convenir à sa rivale qui l’a reconnu à deux reprises cette semaine et aime plus que tout les changements de rythme.

La menace Calvin

Le duel pourrait aujourd’hui se transformer en match à trois. Clémence Calvin (Courir à Cusset) épice en effet un peu plus les Interrégionaux. La jeune Vichyssoise (20 ans) est en forme. En atteste sa 12 e place au cross du Mans et ses 4’27’’93 sur 1500m en salle la semaine dernière...

Benjamin Steen

HOMMES : Chahdi esseulé. Auteur d’une démonstration il y a deux semaines aux Régionaux, Hassan Chahdi (AA Bonneville) sera cet après-midi « privé » de la concurrence des athlètes clermontois. Theuri et Munyutu ont été dispensés dans l’optique du championnat de France militaire couru mardi, et Zioini courait hier soir le 1500m du meeting du Val de Reuil. Thibaud Nael (FAC Andrezieux) constituera donc à nouveau la principale opposition pour Chahdi. Côté Rhodanien, Karim Talaouanou, remis d’une entorse du genou, fait sa rentrée à Annonay. A noter que Claire Navez (Décines MA), 4 e du 1500m vendredi à Eaubonne (4’22’’22), devrait renoncer au cross court.

lundi, 07 février 2011

Cross de la Feyssine: l'Asvel engrange dans son fief

leprog.jpgPour cette 6e édition du cross de la Fessyne, ce n’était pas la neige qui était au rendez-vous comme en 2010 mais le brouillard et le froid. Une matinée hivernale qui n’a pas découragé les nombreux participants. Ils étaient venus de toute la région et même de plus loin car sur le podium des hommes on retrouve Ouahibi de Montpellier et Duque de Troyes. L’honneur régional est sauf avec la victoire de Florence Régnier chez les femmes et la deuxième place du junior de l’Asvel Muleki Seya chez les hommes.

get.aspx.jpg
Photo Pierre Giroflier

Le parcours de 5150 mètres sur un terrain très gras sans difficulté mais glissant a été couvert sur un rythme très soutenu (moins de 16 minutes pour les premiers). Les favoris ont pris les devants dès le début de course et c’est au sprint que l’affaire s’est réglée. Assan Ouahibi a bien négocié le dernier virage et n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Une victoire qu’il appréciait : «Cétait la seule course courte distance au programme. C’est idéal pour préparer la demi-finale du championnant de France en Corse dimanche prochain. Un parcours sympa, rapide. Je suis super heureux.»

Chez les féminines, la surprise est venue du parcours qui n’était pas vraiment celui prévu, une petite erreur d’aiguillage en étant la cause. Mais malgré tout, toutes les concurrentes ont disputé la course dans les mêmes conditions et on retrouve fort logiquement les favorites sur le podium. La Villeurbannaise. Florence Reigner s’est imposée au sprint. Une victoire symbolique qu’elle ne voulait pas laisser échapper : «C’était la moindre des choses que de s’imposer à domicile. Je voulais absolument cette victoire pour mon club. Courir à domicile c’est toujours très motivant.» Chez les juniors Muleki Seya (Asvel) chez les garçons et Vittet (Lyon Athlé) chez les filles ont été les plus rapides.

R ésultats / Hommes : 1. Ouahibi (Montpellier) 15’42’’, 2. Muleki (Asvel) 15’44’’, 3- Duque (Troyes) 15’45’’, 4. Noailly (Forez) 15’46’’, 5. Boujday 16’15’’, 6. Delubac (Ardèche) 16’16’’, 7. Chambron (Asvel) 16’16’’, 8. Durand (Forez) 16’17’’; 9. Fellague (Ascul) 16’25’’, 10. Mozzone (Ascul) 16’27’’, 11. Picout (Asvel) 16’28’’, 12. Zengal (Lyon Athle) 16’43’’.

FEMMES : 1. Florence Reigner (Asvel) 2. Simbola (ES Lyonnais); 3. Bailly (Décines); 4. Vittet (Lyon Athlé); 5. Rossi (ES Lyonnais); 6. sastre (Tassin); 7. Fabre (ES Lyonnais), 8. Dominici (Asvel); 9. Chapelin (Asvel); 10. Dubois (Asvel); 11. Villedieu (Lyon Athlé).

Tous les résultats

lundi, 31 janvier 2011

Régionaux de cross à La Tour de Salvagny: Résultats et photos.

leprog.jpgMaazouzi maître en Master

Bon pied bon œil Driss Maazouzi ! L’ancien champion du monde du 1500m en salle (41 ans), retiré du haut niveau depuis un an et demi, s’est imposé en Master (vétéran). « Ce n’était pas une balade de santé, avoue le Stéphanois de l’Athlé forme 42. De toute façon, c’est difficile quand on ne s’entraîne pas assez comme c’est mon cas. Mon plaisir c’est d’encourager les jeunes du club en leur montrant que le vieux est toujours là. » Il poursuivra sa saison en vétérans aux Interrégionaux et pourquoi pas aux championnats de France : « Il faut déjà que je gagne les Inter. Si je cours aux France, c’est pour gagner ! »

Fuster a confirmé

 

IMG_9711.JPG

Vainqueur surprise du championnat du Rhône, Fabien Fuster a confirmé hier en terminant premier athlète du département. L’athlète de Lyon Athlé a devancé au sprint son partenaire de club Fernando Da Silva pour prendre la 9 e place. « Il fallait que je prouve que je suis bien le meilleur du Rhône, dit-il. J’ai un peu coincé dans le dernier tour, c’est dommage car jusque là j’étais très bien placé. Mais je suis satisfait : l’an dernier j’avais terminé 23 e. En étant 9 e cette année je réalise une belle progression... »

Navez en forme

 

IMG_9784.JPG

Même si elle ne fait pas de la saison hivernale un objectif, Claire Navez témoigne d’un bel état de forme. La Décinoise, qui s’est facilement imposée dans le cross court devant Aurélie Coulaud, entend continuer. « Je vais maintenant alterner entre la salle (sur 1500m) et le cross court. L’an dernier j’étais blessée. Cette année tout va bien. J’en profite. » A noter que Navez a complété une belle série pour son groupe puisqu’elle s’entraîne sous la houlette de Bastien Perraux avec Hassan Chahdi et Hélène Guet, victorieux en cross long.

Audubert retrouve le sourire

 

IMG_8515.JPG

Après un début d’hiver gâché par des soucis physiques, Vickie Audubert confirme son retour au premier plan avec sa victoire chez les cadettes: «Psychologiquement, ça fait du bien de renouer avec le succès. Déjà lors de ma victoire aux départementaux, je sentais que ça revennais.»

Saison terminée pour Talaouanou ?

Victime d’une entorse du genou la semaine dernière, Karim Talaounaou n’a pas pu courir les Régionaux. La saison du crossman de Lyon Athlé est sans doute d’ores et déjà finie.

Tous les résultats

Les Photos: Les courses

Les podiums

 

19:01 Écrit par La Com dans Athlétisme, Cross, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 16 janvier 2011

Hassan Chahdi assure!

MATUMAINI.jpgCross Ouest France.

Tout juste rentré d'un stage de 3 semaines  à Iten au Kénya, le jeune espoir du demi fond et du cross français Hassan Chahdi (champion d'Europe de cross à Albufeira le mois dernier et membre de Matumaïni) a dès sa descente d'avion pris son envol sur le parcours du Ouest France pour terminer à une très belle septièmre place et second français d'une course très haut niveau.

hassan.jpg

 

Dans la course féminine Christine Bardelle termine dixième et seconde française derrière les coureuses africaines.

Résultats AS hommes :

1. Mike KIGEN (Kenya) - 25m05s
2. Mark KIPTOO (Kenya) - 25m31s
3. Abdellatif MEFTAH (UA SARGEENNE) - 25m45s
4. Dennis MASAI (Kenya) - 25m52s
5. GASHAW BIFTU Adera (Ethiopie) - 26m03s
6. Nicholas KORIR (Kenya) - 26m05s
7. Hassan CHAHDI (ARVE ATHLETISME BONNEVILLE) - 26m10s
8. Assefa BELETE (Ethiopie) - 26m28s
9. Nourredine GEZZAR (SA MARTIGUES) - 26m33s
10. James THEURY (STADE CLERMONTOIS) - 26m41s
11. Driss EL HIMMER (ASPTT STRASBOURG) ) - 26m44s
12. Yohan DURAND (CA MONTREUIL- 26m4
6s

Tous les résultats

19:36 Écrit par La Com dans Athlétisme, Cross, Matumaïni, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 11 janvier 2011

Départemental de cross: Le jour de Fuster

leprog.jpgLe Lyonnais a été récompensé de son opiniâtreté

C’est la victoire de la persévérance et du travail. Fabien Fuster (Lyon Athlé) a décroché hier son plus beau succès en devenant à 26 ans champion du Rhône de cross long. « Cela fait très plaisir », n’a-t-il pas caché à sa descente du podium « d’autant que j’habite à Décines à 500 mètres d’ici ! »

IMG_7446.JPG

Son titre ne souffre aucune contestation même si Karim Talaouanou n’était finalement pas au rendez-vous. Mais le tenant du titre, en petite forme cette saison, n’aurait certainement rien pu faire face à son longiligne partenaire de club, auteur d’un cavalier seul après avoir décroché Sébastien Hours. « Lorsque Fabien est parti, j’ai préféré temporiser. Ensuite, j’espérais secrètement revenir. Mais il a été très costaud tout au long de la course », a dû reconnaître Hours, champion de France espoir de semi-marathon, que Fuster n’avait jamais battu à la régulière en cross.

Cette belle victoire dans la boue concrétise les progrès réalisés cette année. « Je me suis beaucoup entraîné en début de saison, raconte-t-il. J’ai beaucoup couru sur la fatigue. Mais cela a finalement payé aujourd’hui dans ces championnats. C’est une belle récompense, depuis le temps que je courais après. Mais il a fallu que je passe tous les paliers », se félicite le Lyonnais qui n’a jamais rien obtenu dans la facilité.

« Ce qui me fait plaisir, c’est qu’il a débuté à l’école d’athlé. A l’adolescence, il a dû porter un corset. Puis il a eu des problèmes de pieds. Un médecin lui avait même dit que la course, c’était fini pour lui ! Mais il s’est accroché. C’est un besogneux, dans le bon sens du terme. Lorsque je lui demande de faire deux séances par jour, il va courir avant le boulot à 6h du mat’. Il y a deux semaines, on a fait une grosse séance de 3x2000m et une fois 1000m. On était qu’à deux, dans la boue et le froid. Il m’avait impressionné. Je lui avais alors promis qu’il serait champion du Rhône. J’en étais sûr ! »

Il garde malgré tout les pieds sur terre. « Aux Régionaux, j’espère maintenant finir dans les dix premiers. L’hiver est déjà réussi. »

B.S. Navez pense à l’été

Claire Navez (Décines Meyzieu), qui a survolé le cross court, va poursuivre l’hiver en salle et en cross sans pression. « L’objectif, c’est de préparer l’été sur 1500m », explique l’internationale 44 e des derniers championnats d’Europe.

 

IMG_7917.JPG

Rossi s’est démultipliée

Gros week-end pour Caroline Rossi (ESL). Après avoir couru le 400m et le 800m samedi au meeting des Volcans à Aubière, elle s’est facilement imposée hier chez les juniors.

 

IMG_7407.JPG




dimanche, 09 janvier 2011

Hélène Guet et Fabien Fuster dans la boue ....

Une dure journée pour tous les acteurs de ce championnat du Rhône bien mouillé.

En féminine le titre pour la locale du DMA, Hélène Guet qui l'emporte devant la vétérane de l'Asvel, Florence Reignier et l'espoir du DMA , Coralie Bailly. La course a été remportée par l'Ougandaise du Lyon-Athlétisme, Ruth Diana Mendes.

En masculin,c'était le jour de gloire pour Fabien Fuster de Lyon-Athlétisme, il l'emporte de toute une classe. Second Sébastien Hours de l'ESL, autre belle surprise la troisième place de Fabrice Besnard de Lyon-Athlétisme.

De nombreuse photos dans la semaine avec tous les podiums.

Un gros résumé en photos du Meeting des Volcans à venir aussi.

IMG_7963.JPG

IMG_7491.JPG

20:29 Écrit par La Com dans Athlétisme, Cross | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 08 janvier 2011

Cross du Mamelon: Une hiérachie fragile

leprog.jpgLe gros millier de participants aux championnats du Rhône sait à quoi s’en tenir. Les Départementaux se courent demain en terre connue sur le beau site du cross du Mamelon à Décines, un grand « classique » de début d’automne qui glisse en ouverture de la saison des championnats qui ne mènera pas très loin puisque, des championnats Rhône-Alpes (à la Tour-de-Salvagny le 30 janvier) aux championnats de France (à Paray-le-Monial le 27 février) en passant par les Pré-France (à Annonay le 13 février), l’actu va graviter dans le coin.

2009_1213Image0221.JPG
Le décor est connu mais, pour une fois, l’issue est incertaine. Beaucoup plus en tout cas que l’an dernier quand Hélène Guet et Karim Talaouanou avaient cannibalisé à l’hippodrome de la Tour de Salvagny des Départementaux décalés au dernier moment pour cause de neige. Demain, les deux tenants du titre risquent d’être confrontés à une concurrence sensiblement plus dense par une température printanière (17 °C annoncés).

C’est surtout le cas chez les hommes, le double champion du Rhône (déjà titré à Belleville en 2009) courant après la condition depuis l’automne. « J’ai souffert d’anémie sans doute parce que je me suis entraîné lors du ramadan, explique-t-il. J’ai réglé tout ce qui n’allait pas. Cette semaine, j’ai fait des séances intéressantes. Je suis sur le bon chemin mais je sais que je ne suis pas à mon niveau. »

Sur un circuit difficile et tortueux qui ne le favorise pas, le crossman de Lyon athlétisme n’a sans doute plus la même marge. La principale menace vient peut-être de son propre club, incarnée par Fernando Da Silva qui a passé un cap cette saison (7e du cross des Myriades). Attention aussi au vice-champion du Rhône Renaud Jaillardon (A Calade Val de Saône), à Fabien Fuster (Lyon Athlétisme) et à Sébastien Hours (Entente Sud Lyonnais) si ce dernier décide de s’aligner sur cross long.

Du côté de la course femmes, cela risque d’aller très vite même si Claire Navez (Décines Meyzieu Athlé), 44e du championnat d’Europe début décembre, se contentera de s’aligner sur cross court avant de passer l’hiver en salle. Mais il reste du beau monde, à commencer par l’autre spécialiste de Décines Meyzieu, Hélène Guet, qui aura à cœur de conserver son titre à domicile. Contrariée par son stage de fin d’études en pharmacie, la vice-championne de France de 5000m tient malgré tout la forme (2e aux Myriades). Mais derrière, cela pousse. La triathlète Emmie Charayron (Asvel) pourrait apprécier le parcours. Mais Guet devra surtout se méfier de Ruth-Diana Mendès (Lyon Athlétisme) qui a déboulé cette année. Pour son retour à la compétition après avoir mis au monde son petit garçon, l’Ougandaise de Lyon Athlé (26 ans) en gagnant le cross de Firminy… Un peu d’incertitude aux Départementaux, ce n’est pas plus mal.

B. Steen

Toutes ls infos sur le site du Comité du Rhône
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu