compteur

Avertir le modérateur

lundi, 19 novembre 2012

Foulée vénissiane: Renaud Jaillardon, l’homme qui monte !

2012_1118Image0108.JPGLe Caladois, international de course en montagne, a pris une bonne troisième place, battant au passage son record personnel sur 10km (30’43’’).

«Pour un coureur de montagne, c’est pas trop mal… » Le paradoxe faisait sourire Renaud Jaillardon hier matin à l’arrivée du 10km de la Foulée vénissiane. Le parcours plat comme la main tracé dans le Parc de Parilly et les grandes artères de la ville, n’est effectivement pas le terrain de jeu favori du Caladois (26 ans) tout heureux de se retrouver sur la troisième marche du podium, record personnel en prime pour la première fois de sa vie sous les 31 minutes (30’43’’ au lieu de 31’16’’ en 2007).

« La course s’est déroulée presque idéalement, appréciait-il. C’est parti vite. Comme j’étais là pour me tester et que je n’avais rien à perdre, j’ai pris le risque de suivre. Au 6 e kilomètre, lorsque cela a accéléré, j’ai fait une attaque. Même si j’ai un peu coincé, il m’en restait assez pour le sprint. »

2012_1118Image0106.JPG

Pour tout dire, l’effort de la course en montagne (épreuve courte disputée sur une montée sèche ou une montée/descente), qu’il avait découvert en 2007 avant de s’y consacrer pleinement, s’accorde plutôt bien aux dix bornes. Comme le jeune international n’a pas oublié de faire ses classes sur piste et sur cross, quand la forme est là, tout va. C’est particulièrement le cas en cette fin d’année alors qu’il est enfin débarrassé de ses blessures récurrentes à la cheville : « J’ai trouvé la cause de mes douleurs, explique-t-il. Je pensais que c’était tendineux, alors que c’était plus sûrement dû à une sciatique. Du coup, pour la première fois depuis deux ans, j’aborde les cross en bonne condition après la saison de montagne. » Une saison marquée par une deuxième sélection en équipe de France pour les Mondiaux de course en montagne à Ponte du Legno en Italie (46 e en individuel ; 5 e par équipe), un an après une première expérience à aux Mondiaux de Tirana (46 e). Cela donne des ailes : « Quand tu es aux portes de l’équipe de France, c’est un moteur extraordinaire. A l’entraînement, tu donnes deux fois plus pour continuer d’y être. » En attendant l’été prochain, il va poursuivre sa préparation dans les cross, à commencer la semaine prochaine au cross de Saint-Priest. Affûté comme il est, il n’est pas à l’abri d’une nouvelle surprise.

Benjamin Steen

leprog.jpg

 


samedi, 17 novembre 2012

Marathon du Beaujolais: Des centaines de PHOTOS !!!

2012_1117Image0015.JPG

2012_1117Image0460.JPG

2012_1117Image0547.JPG

2012_1117Image0411.JPG

2012_1117Image0563.JPG

2012_1117Image0200.JPG

2012_1117Image0438.JPG

2012_1117Image0633.JPG

2012_1117Image0206.JPG

L'ALBUM COMPLET

21:58 Écrit par La Com dans Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 14 novembre 2012

Soirée débat : « Pourquoi court-on ? »

myriades_SoireeDebat2012.jpgLe dimanche mais aussi la semaine, sur le bitume ou sur les chemins, en loisirs ou en compétition, nous sommes de plus en plus nombreux à pratiquer la course à pied. Derrière la volonté de s’entretenir physiquement, n’y a-t-il pas d’autres raisons qui nous poussent à  chausser les baskets.

Avec : Alain Arvin Berod, philosophe, universitaire, administrateur de « sport et citoyenneté » / Driss Maazouzi, athlète de haut niveau en demi-fond / Gérard Petit, marathonien et médecin du sport / Jean-Claude Louison, champion de France des 25 kms sur route, entraîneur de l’équipe de France espoirs de course en montagne.

Nous vous proposons d’en débattre le Vendredi 16 novembre 2012  à 18 h 30 au cinéma Le Scénario, place Charles Ottina à St-Priest.

Rens. 04 72 23 48 07

Programme complet

La conférence sera suivie à 21 h par la projection du film:
« Le braqueur, la dernière course » de Benjamin Heisenberg




dimanche, 11 novembre 2012

Les Foulées Majolanes: Label c'est pas bête !

2012_1111Image0489.JPGAprès la pluie du samedi, après la pluie du dimanchetôt le matin, l'éclaircie est venue dans le ciel et sur terre pour cette nouvelle édition des Foulées Majolanes qui pour la première fois était une course labélisée signe de qualification aux championnats de France de la spécialité.

 Ce fameux label qui a fait venir aussi des coureurs sur le 5km, reconnaisance que c'est l'organisation toute entière qui en bénéfcie.Une édition qui aura vu son record de coureurs classés battu avec plus de 300 sur l'ensemble des épreuves.

2012_1111Image0197.JPG

Tout cela malgré l'énorme concurrence du cross d'ouverture à La Bachasse à Oullins

Sur 5km , malgré une chute sur la chaussée glissante le coureur du FC Laon Igor Bougnot (en photo) l'emporte devant Clément Hély de Doubs Sud Athlétisme et Jean-Claude Lossinger de l'Ascul Jogging Aventure. En féminine victoire de Sana Ferrnate devant Lore Derail et la minime du DMA, Marie Goncalves.

 2012_1111Image0047.JPG

Le classement du 5km (les chronos seront corrigés)

Sur 10km une course indécise jusqu'au sprint final. Xaviet Saguet l'emporte en 34'08 devant Matthieu Grard en 34'09 et Jérémy Chapelle en 34'13.

En féminine c'est la cadette du Coq 42, Audrey Audiard (en photo) qui l'emporte en 39'04 ( meilleure performance française cadette de la saison 2012) devant la vétérane de l'ESL, Andrée Bel 39'49 et Patricia Maréchet de Raids Euro Sportif Brignais en 40'24.

 2012_1111Image0332.JPG

Le classement du 10km

Le classement de la course des jeunes

2012_1111Image0527.JPG

Toutes les photos



dimanche, 04 novembre 2012

Marion Nuguet-Jérémy Peixoto: Couple à la ville et sur la route

On dit souvent que l'Amour donne des ailes. Cela s'est vérifié ce dimanche au Marathon Nice-Cannes support des championnats de France de la discipline.

nuguet,peixoto

Dans la catégorie espoir les deux athlètes de l'ACVS,Marion pour son premier essai sur la distance remporte le titre tout comme son Ami Jérémy.

Commentaires de Marion:

Concernant Jérémy : "Suite à mon 10kms à Romans sur Isère il y a peu de temps où j'avais réalisé mon record sur la distance, j'ai contracté une élongation aux mollets qui a perturbé la fin de ma préparation marathon. Avec mon coach Patrick Chaunier, nous avions dans l'idée de réaliser 1h17 au passage du premier semi puis d'ajuster en fonction des forces en présence afin de me rapprocher des 2h40, synonyme de meilleure performance espoir française de l'année; malheureusement, pris par de nombreuses crampes pendant la course, j'ai dû me contenter d'un chrono de 2h46"01 qui représente tout de même le titre de champion de France espoir." Pour ma part (Marion) : "Après une seconde place en espoir au championnat de France de semi marathon il y a un mois tout juste à Nancy, étant sur une bonne dynamique, mon coach Patrick Chaunier et moi avions décidé de partir sur des bases de 3h10 pour mon premier marathon. Cette stratégie s'est avérée "payante" puisque bien accompagnée par Patrick, je n'ai pas rencontré de difficulté majeure et n'ai pas souffert durant la course. Je termine donc championne de France en 3h08"11, et améliore la meilleure performance nationale espoir de marathon à ce jour de 12 minutes. Je garderai un magnifique souvenir de cette tout première expérience.

A notre la quatrième place en V4 de Roger Bardin de l'E.O.L. en 3h45

Tous les résultats

19:13 Écrit par La Com dans Athlétisme, Course sur route, Résultats | Commentaires (0) | Tags : nuguet, peixoto |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 03 novembre 2012

Le marathon de New York finalement annulé !

La 43e édition du marathon de New York

179589_MARATHON_NEWYORK.jpg

Prévu demain, dont le maintien faisait polémique après le passage de la tempête Sandy, a été finalement annulé, a annoncé hier le maire Michael Bloomberg qui quelques heures plus tôt, avait pourtant vivement défendu sa décision de le maintenir. Le passage en début de semaine de la tempête a fait 41 morts dans une ville où plus d’un demi-million de foyers restaient encore hier sans électricité !

Quelque 47.000 coureurs venus du monde entier, qui ont souvent réservé et payé des mois à l’avance, devaient en principe s’élancer demain du célèbre pont Verrazzano.

09:34 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 29 octobre 2012

Les Foulées Majolanes: Cette année c'est labélisé !

arton1636.jpg11 Novembre 2012, c'est la date du prochain 10km labélisé dans le Rhône et c'est à Meyzieu pour les Foulées Majolanes.

Un circuit propice aux performances avec un parcours sans grandes difficultés.

Organisées conjointement par la mairie de Meyzieu et le DMA, les Foulées vous proposent trois courses :

  • Un 10 km à label régional, classant et qualificatif pour les championnats de France FFA 2013, ouvert à partir de la catégorie cadet : départ à 10h15
  • Un 5 km, ouvert à partir de la catégorie minime : départ à 9h30

Un 1,5 km, ouvert à partir de la catégorie poussin : départ à 11h30

2011_1113Image0021.JPG

Vous trouverez toutes les informations ICI

Inscriptions en ligne ICI


18:34 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Val’lyonnaise. L’heure des braves

vallyonnaise.pngIl fallait une bonne dose de courage pour être au départ à Vaugneray de la Val’Lyonnaise hier matin.

Température glaciale et vent violent, voilà les ingrédients au menu des quelque 900 courageux qui se sont élancés hie rmatin à Vaugneray pour le départ de la 11ème édition de la Val’Lyonnaise.

Malgré ces conditions extrêmes, les organisateurs gardaient le sourire et décidaient simplement de décaler l’arrivée et la collation d’après course à l’intérieur du gymnase.

Dans la course de 26 km, après un petit cafouillage à l’arrivée suite à une erreur d’aiguillage de Dubois et Vinot, le coureur Spode Yoann Stuck était finalement déclaré vainqueur après avoir mené la course d’un bout à l’autre « Au départ de la course, nous étions un petit groupe de 7 ou 8 coureurs puis rapidement le peloton a explosé. Finalement c’est dans la dernière bosse que j’ai fait la différence sur mon partenaire de club François Rousseau. Cela fait deux ans que je suis à Lyon, avant j’étais à Avignon donc avec le mistral qui souffle là-bas je n’étais pas surpris par le vent, en revanche, le froid c’était vraiment dur de lutter. Je pense que le secret c’était d’être bien équipé, avec des vêtements techniques adaptés et de ce côté-là j’avais un petit avantage car je travaille dans un magasin de sport donc je suis bien au courant de tous les produits qui existent » explique Yoann qui prendra prochainement le départ des 30km des Jogg’iles et de la Sainté-Lyon en individuel.

Chez les féminines, la vétérane Pascale Bouly l’emporte en 2h06’25 avec plus de 2 minutes d’avance sur sa dauphine Murielle Carre.

Sur la course de 15km, le vainqueur de l’an dernier Xavier Saguet a dû s’incliner devant Philippe Manchon qui s’est détaché au 10ème kilomètre avant de rallier l’arrivée en 53’45. Chez les féminines, victoire de Leina Hosni avec 39 secondes d’avance sur Patricia Marechet.

Classement :

26km : 1. Stuck 1h41’16 ; 2. Rousseau 1h42’40 ; 3. Dubois 1h43’00 ; 4. Vinot G. 1h43’10 ; 5. Ferel 1h43’47 ; 6. Vinot S. 1h44’50 ; 7. Jodon 1h46’46 ; 8. Ben Maacha 1h47’18 ; 9. Seurat 1h47’33 ; 10. Tarcy 1h47’54

Féminines : 1. Bouly 2h06’25 ; 2. Carre 2h08’40 ; 3. Durand 2h09’10

15km : 1. Manchon 53’45 ; 2. Saguet 54’39 ; 3. Rizzitelli 58’27 ; 4. Faure 59’05 ; 5. Vincent 59’12

Féminines : 1. Hosni 1h05’41 ; 2. Marechet 1h06’20 ; 3. Musset 1h07’39

Tous les résultats

leprog.jpg



dimanche, 28 octobre 2012

Marseille-Cassis et Les Templiers: EN DIRECT

Cliquez sur les images

Les-Templiers-2012-LES-LIVES.jpg

marseille-cassis-2012.png

07:55 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 22 octobre 2012

10 km de Caluire. La journée de tous les records !

2012_1021Image0027.JPGEn plus d’une participation historique, les 10km de Caluire ont enregistré deux nouveaux records de vitesse hier.

Avec 1050 participants au départ de la 15 e édition des 10km de Caluire, un premier record, celui de la participation, était battu pour une trentaine d’unités, donnant la tendance pour une journée qui restera historique pour l’épreuve Caluirarde.

2012_1021Image0033.JPG

Sous des températures estivales, Willy Nduwimana et Magalie Bernard ont effectivement fait rentrer cette édition dans les annales, en allant chercher les deux records de l’épreuve.

Chez les hommes tout d’abord, le grand Burundais de l’AS Rispoli a pris ses responsabilités dès les premières foulées, en menant la course devant l’athlète de la légion étrangère Josephat Muraga et Eric Nyonsaba, alors que le Kenyan Benjamin Cheruyot, favori de la course, pointait en retard pour le début de l’épreuve et préférait renoncer. Au passage, au 5 e kilomètre en 14’54, Nduwimana imprimait toujours le rythme, flanqué de ses deux poursuivants.

2012_1021Image0028.JPG

Dans la deuxième partie de course, Eric Nyonsaba lâchait prise mais Muraga tenait toujours tête au Burundais qui devait faire parler sa pointe de vitesse dans les derniers 500 mètres, pour couper la ligne en 29’38 améliorant de sept secondes l’ancien record.

« J’étais venu pour le record donc c’est mission accomplie. Je suis parti sur des bases de 2’57 au kilomètre et j’ai bien géré ma course. C’est la première fois que je venais ici et c’est vraiment une belle course », expliquait le vainqueur qui se tenait la cuisse après l’arrivée, signe qu’il ne s’était pas économisé durant la course.

2012_1021Image0047.JPG

Chez les féminines, la lutte entre Magalie Bernard et Christine Bardelle s’annonçait passionnante mais n’eut finalement pas lieu, puisque Christine Bardelle ne tenta même pas de suivre la Grenobloise, partie comme une fusée et qui s’imposait finalement en 33’46, améliorant l’ancien record de plus d’une minute. « Mon objectif en venant ici était de passer pour la première fois sous les 34 minutes. Je suis partie super vite en espérant que j’allais pouvoir tenir et cette victoire en 33’46 est une superbe récompense », expliquait la lauréate qui revient tout juste des championnats du monde de semi-marathon, où elle a pris la 31 e place pour sa première sélection sous le maillot tricolore.

Résultats :

10km : 1. Nduwimana (AS Rispoli) 29’38 ; 2. Muraga (Athle Provence) 29’45 ; 3. Nyonsaba 30’24 ; 4. Jalal (Martigues) 30’41 ; 5. Boulekouane (ACO Firminy) 31’05 ; 6. Rushbook 32’11 ; 7. Sapet (Romans) 32’16 ; 8. Kirono (Lyon Athlé) 32’34 ; 9. Clementz 32’36 ; 10. Droiun 32’48 ; 11. Mercier 33’17 ; 12. Grard 33’25 ; 13. Martin (Chassieu Athle) 33’27 ; 14. Cazorla (LA) 33’31 ; 15. Saguet 33’40

Féminines : 1. Bernard (EA Grenoble) 33’46 ; 2. Bardelle (Alès) 34’23 ; 3. Moron 36’41 ; 4 Theuri 36’54 ; 5. Mensing (ESL) 37’08

5km : 1. Rouania (Lyon Athle) 16’57 ; 2. Rebuffel (ACO Firminy) 17’04 ; 3. Muleki 17’17 ; 4. Hali (ESL) 17’25 ; 5. Duranton (ESL) 17’27 ; 6. Hanafi (ASVEL) 17’31 ; 7. Buchetet B. 17’33 ; 8. Chapelle 17’40 ; 9. Larpin (LA) 17’44 ; 10. Buchetet L. 17’45

Féminines : 1. Sabrie (ACVS) 20’09 ; 2. Lauquin (ASVEL) 22’00 ; 3. Billa (AS Caluire) 22’32

 

leprog.jpg


dimanche, 21 octobre 2012

10km de Caluire, les résultats !

2012_1021Image0022.JPG

1 km

2 km

5 km

10 km

20:39 Écrit par La Com dans Course sur route, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 20 octobre 2012

15 e édition des 10 km de Caluire demain : à vos baskets !

Rencontre avec Bernard Longechaud, créateur de l’épreuve des 10 km de Caluire, et Eric Guerry, l’organisateur actuel, bénévole au sein de l’AS Caluire athlétisme.


Bernard Longechaud et Eric Guerry, deux atouts importants  dans l’organisation des 10 km de Caluire.  Photo Sylvain Pialot


 Photo Sylvain Pialot

Bernard Longechaud, cette manifestation a quinze ans. Que cela représente-t-il à vos yeux ?

C’est une grande satisfaction, pour celui qui l’a créé, de voir que cette course de masse est toujours présente au calendrier caluirard. Depuis plusieurs années, l’épreuve est arrivée à maturité, et, sous l’égide d’Eric, elle a évolué.

Grâce à la qualité de l’organisation, le nombre de participants est stable, malgré la concurrence des autres courses, et notamment l’arrivée des trails qui passionnent les foules.

P16-10-012.JPG

Le grand soutien de la municipalité est très important, et nous avons, aussi, la participation de nombreux enfants et de leurs parents.

Eric Guerry, quelles sont les nouveautés de l’édition 2012 ?

Un tirage au sort des dossards, à l’issue de l’épreuve, permettra de gagner un voyage d’une semaine en Tunisie ou un séjour détente à Aix-les-Bains. Les coureurs et les bénévoles pourront également gagner de nombreux autres lots.

Enfin, un challenge des associations (équipes de 5 coureurs) a été mis en place sur le 5 km, cette année.

Comment prépare-t-on une manifestation aussi importante ?

Durant toute l’année ! La recherche de sponsors est difficile et prend beaucoup de temps, compte tenu de la situation économique actuelle. Heureusement, nous avons nos fidèles partenaires du début ou presque comme la Ville de Caluire qui nous apporte son aide en moyens financiers, humains et matériels, l’association des commerçants de Caluire 2, présidée par Pascal Baud, le conseil général et le magasin Spode.

Plus d'infos sur le site du club

lundi, 08 octobre 2012

RUN IN LYON: Ils ont battu le pavé mais pas les records

2012_1007Image0054.JPGIl y a au moins un chrono très significatif à Run in Lyon : 17 minutes. C’est le temps qu’il a fallu hier matin pour que la totalité de l’énorme paquet de près de 15000 coureurs s’écoule le long de la Place Bellecour jusqu’à… la ligne de départ. Difficile d’évaluer avec précision la longueur de cet interminable serpentin multicolore qui occupait encore toute la largeur de la chaussée plusieurs kilomètres après le départ… Mais jamais une épreuve de course à pied n’avait investi aussi massivement la ville de Lyon, au risque de déborder les organisateurs : dossards anarchiquement répartis entre les trois distances, ravitaillements insuffisants, passages trop étroits, etc. Pas de quoi cependant altérer l’humeur de la grande majorité des coureurs, heureux d’avoir joui du centre-ville (presque) sans entrave ni vapeur d’échappements.

2012_1007Image0289.JPG

Cet indéniable succès populaire, qui fait de Run in Lyon l’une des dix courses les plus courues de l’hexagone, n’en fait pas pour autant l’une des plus importantes. Sauvée sportivement par la présence des athlètes de l’équipe de la Légion étrangère qui a mis la clé sous la porte cette année, l’épreuve a encore cruellement manqué de hauteur hier. Dans un monde où les secondes se payent en numéraire, les 14950 euros de primes mis en jeu pour la première fois cette année n’ont pas suffi à rameuter un plateau assez dense pour assurer le spectacle. Les deux Burundais volants, Ezechiel Nizigiyimana et Onesphore Nkunzimana ont pourtant du feu dans les jambes en ce début d’automne. Mais les deux athlètes installés dans la région lyonnaise ne boxaient pas dans la même catégorie hier et leurs chemins se séparaient après cinq kilomètres. Le premier a ensuite filé vers la victoire dans le 10km flanqué d’Adel Ndemi et du lauréat du marathon de Lyon 2010 Nourdine Jalal. Seule la victoire inspirait l’athlète coaché par l’entraîneur lyonnais Pierre Pompili qui piquait juste ce qu’il faut de sprint pour s’imposer (30’28’’) une semaine avant d’aller se frotter au très haut niveau aux 20km de Paris… Quant à Nkunzimana, 13 e la semaine passée de Paris-Versailles, mais complètement isolé hier dans le semi-marathon, il coupait la ligne en 1h08’12’’. Autant dire une balade pour l’ancien sélectionné olympique courant sous la casaque de l’AS Rispoli. Leur duel vaudra le coup d’œil fin novembre au cross des Myriades à Saint-Priest que les deux hommes se partagent depuis trois ans.

 

2012_1007Image0383.JPG

Quant au marathon, il est revenu au Ligérien Nordine Hafnaoui (44 ans) qui a fait ce qu’il a pu, complètement seul en tête de course, pour l’emporter en 2h28’53’’ dans les mêmes eaux que Jalal en 2010 (2h30’45’’) et Ghanmouni en 2011 (2h23’14’’). « Seul, avec toutes ces relances et ces petites montées, pour un vieux comme moi, c’est vraiment pas mal. Cela fait plaisir d’avoir ce marathon de Lyon à mon palmarès. »

leprog.jpg

Tous les résultats

10km

Semi Marathon

Marathon

dimanche, 07 octobre 2012

RUN IN LYON: Les Photos !

2012_1007Image0303.JPG



Un Tour au RUN IN LYON

 

ICI

 

2012_1007Image0030.JPG

2012_1007Image0039.JPG

2012_1007Image0078.JPG

2012_1007Image0116.JPG

2012_1007Image0181.JPG

2012_1007Image0187.JPG

2012_1007Image0275.JPG

2012_1007Image0359.JPG

2012_1007Image0382.JPG

2012_1007Image0394.JPG

2012_1007Image0398.JPG

2012_1007Image0413.JPG

20:13 Écrit par La Com dans Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 06 octobre 2012

RUN IN LYON: Courir Pour elles en mode promotion

2012_1006Image0029.JPG

Depuis vendredi sur le stand de Courir Pour elles vous pouvez récupérer (Marque-Page et Bracelet)  et même acheter au prix de 15 euros un superbe maillot technique New-Balance aux couleurs de l'association.

 

2012_1006Image0063.JPG

Sophie Moreau de Courir Pour Elles avec Dominique Chauvelier


Le Marathon International du Beaujolais était aussi présent sur le RUN IN LYON pour la promotion de l'édition 2012 du 17 novembre prochain

2012_1006Image0074.JPG

Le site officiel


Les Meneurs d'allure sur le stand Adidas

 

2012_1006Image0089.JPG

Quelques Photos

20:15 Écrit par La Com dans Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

RUN IN LYON (10km, Semi-Marathon et Marathon)

2011_1002Image0194.JPG«C’est de la folie : je reçois 100 coups de fil par minute ! » Téléphone à la main, l’organisateur Michel Pakloglou n’arrête pas de faire des déçus. À peine ouvert hier matin dès 10h, le bureau des inscriptions de Run in Lyon a écoulé les derniers dossards disponibles avant de fermer boutique. Sur la place Bellecour, des recalés fulminent. « Comme si ça n’avait pas suffi d’annuler le marathon à la dernière minute en 2009, cette fois, c’est impossible de s’inscrire », râle l’un d’eux. Pour le calmer, Pakloglou lui promet de lui réserver un sésame en cas de défection… Mais les 3000 candidats refoulés n’auront pas cette chance.

Après avoir réuni près de 13000 participants en 2011, la 3 e édition atteint la jauge maxi de 15000. Impossible d’aller au-delà : « Le calibrage a été fixé ainsi avec la préfecture, la ville et les sponsors, explique l’organisateur. Au niveau du ravitaillement et des secours, on ne peut pas dépasser 15000. »

Ce souci de riche, Run in Lyon en rêvait. L’annulation du marathon 2009 par le précédent organisateur (Canal + event) et le grand bazar de la première édition en 2010 avaient considérablement altéré l’image de la course à pied à Lyon. Depuis, la réussite de l’édition 2011 a redonné aux Lyonnais le goût pour leur épreuve au concept original (les trois départs donnés en simultanée). D’ores et déjà, la mairie de Lyon entend proposer « entre 18000 et 20000 dossards en 2013 ». « On n’est qu’à la 3 e édition, insiste l’adjoint au Sport Thierry Braillard. 2012 est une année de consolidation. »

2011_1002Image0135.JPG

À n’en pas douter, Run in Lyon en a encore sous la semelle. C’est l’avis de Joël Lainé, directeur des Épreuves grand public d’ASO qui a le marathon de Paris et les 10km L’Equipe de Lyon à son catalogue : « J’étais étonné que l’ancien marathon ne décolle pas, dit-il. Lyon mérite d’avoir un grand événement. Pour grandir, il faut sortir du bassin de population local et s’intéresser aux étrangers. »

Consultant running auprès d’Adidas, qui sponsorise l’épreuve, Olivier Gui pousse dans le même sens : « Avec son centre-ville, le parc de la Tête d’or, etc, Lyon est magnifique. Il y a tout ce qu’il faut pour raconter une belle histoire. Il faudrait mettre en avant ces atouts à l’étranger. Beaucoup de coureurs allient sport, plaisir et tourisme. Au marathon du Médoc, un coureur équivaut à trois visiteurs. Économiquement, c’est de la restauration, de l’hôtellerie et du vin… »

L’Association organisatrice Oxygène, animée par des étudiants stagiaires, entend s’y atteler, et assure que la présence d’ASO à sa conférence de presse était un hasard : « Je le jure la main sur le cœur : nous organiserons Run in Lyon très longtemps », dit Pakloglou. Cependant, ajoute-t-il, « il faut qu’on se structure. On a atteint la limite. »

Restera ensuite à s’attaquer au dossier « Élite ». « Les médias doivent avoir des histoires à raconter pour relayer une épreuve au-delà de l’aspect masse », selon Olivier Gui. Un pas a été franchi en se dotant cette année d’une (petite) grille de primes (14950 euros) sans provoquer de raz-de-marée de la part des caïds (50000 euros seraient au moins nécessaires). « Je préfère avoir 15000 participants qu’un type en 2h04, dit Thierry Braillard. C’est un choix politique que j’assume. Si à l’avenir, on peut avoir les deux, tant mieux. »

2011_1002Image0147.JPG

leprog.jpg

Élites : la Légion déserte Lyon

Ils étaient fidèles au poste depuis les championnats de France de semi-marathon organisés à Lyon par Michel Pakloglou en 2008… Mais c’est fini : le boss de Run in Lyon ne pourra plus compter sur les légionnaires, missionnés pour donner du relief aux chronos, l’Athleg (créé en 2005) ayant été dissous cet été pour raison budgétaire. Alors que Ghanmouni (marathon), Lariouch (semi) et Alaoui (10km) avaient fait le triplé en 2011, leur absence va peser lourd sur le plateau de l’édition 2012. Même si l’organisateur s’est enfin décidé à mettre la main au porte-monnaie en proposant pour la première fois une grille des prix pour un total de 14950 euros, le nombre d’élites est inversement proportionnel à celui de la masse. Le plus gros contingent d’athlètes de haut niveau viendra, comme d’habitude à Lyon, du Burundi. Sur semi, la victoire semble promise à Onesphore Nkunzimana, 13 e la semaine passée de Paris-Versailles. L’ex-sélectionné olympique (2004 et 2008) sera opposé à son partenaire de l’AS Rispoli Audace Baguma et au Ligérien Karim Talaouanou. Sur 10km, l’autre Burundais volant du département, Ezechiel Nizigiyimana (Asvel) devra faire le match avec ses compatriotes Eric Niyonsaba (Asvel) et l’ex-légionnaire Abraham Niyonkuru. Enfin, sur marathon, la victoire devrait se jouer entre le « centbornard » villeurbannais Nizar Sghaier et Ruben Idongo, mais le record du marathon à Lyon (Korir en 2h09’43’’ en 1999) ne risque pas d’être chatouillé.


Le site officiel


<center><FONT size="5", color=purple><B>Grille des primes</FONT></B></a></center>

 

dimanche, 16 septembre 2012

La Course des Irréductibles: Une victoire pour Niongono

2012_0915Image0048.JPGReçu 5/5 pour cette 5ième édition de La Course des Irréductibles à Sathonay Village. Certes tous les records ne sont pas tombés cette année mais le but premier est de mettre en avant le village de Niongono au Mali pour qui est organisée cette manifestation dont les bénéfices servent à aider ses habitants dans le besoin.

Guillaume Schroll mobilse pour l'occasion le personnel et les stagiares de son centre de formation aux métiers du sport , FORMASPORT. Son club de coeur le Décines Meyzieu Athlétisme est aussi sollicité pour ses compétences techniques.

2012_0915Image0162.JPG

Après Garfiled Darien et Eléa Mariama Diarra, c'est Jennfer Galais (sélectionnée pour les championnats d'Europe d'Helsinki sur 4 x 100m) marraine 2012 qui en plus de signer de nombreux autographes aura tenue le rôle de Starter.

2012_0915Image0061.JPG

Comme pour bien représenter l'afrique c'est un coureur du Kénya qui l'emporte sur le 13km, Henry Kiprono Tuwei-Nel de Lyon-Athlétisme. En féminine victoire pour Virginie Barbier.

Sur 22km Sylvain Seydoux l'emporte en masculin, Anne Laure Joubert remportant la course féminine.

2012_0915Image0449.JPG

Sur le 4.5km c'est le tout jeune Maxime Nallet qui l'emporte et Aurore Berthier en féminne. Des courses pour les plus petits étaient aussi au programme de ce bel après-midi.

 

galais

Les résultats: 4.5km13km - 22km

Les PHOTOS

Après comptabilisation, l'édition 2012 rapporte un peu plus de 2500€, objectif atteint de reverser la totalité des droits d'inscription des coureurs pour l'aide à Niongono.

18:05 Écrit par La Com dans Coup de Coeur, Course sur route, Résultats | Commentaires (0) | Tags : galais |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 13 septembre 2012

Run in Lyon met la main au portefeuille

Les organisateurs proposent pour la première fois cette année une grille de primes pour un total de près de 15000 euros. Objectif : obtenir des chronos de meilleur standing.

2011_1002Image0136.JPG

C’est une petite Révolution culturelle : 14950 euros exactement seront distribués en primes aux cinq premiers hommes et trois premières femmes de chacune des courses de la troisième édition de Run in Lyon le 7 octobre (10km, semi-marathon et marathon).

Les lauréats du marathon empocheront 1500 euros, tandis que 1000 et 750 euros seront attribués aux vainqueurs du 21km et du 10km. Une prime à la performance de 2000 euros sera en outre débloquée en cas de chrono inférieur à 2h15 pour les hommes et 2h30 pour les femmes sur marathon.

C’est peu dire que les deux premières éditions de l’événement lyonnais créé sur les cendres de l’ex-marathon de Lyon avaient été loin de ce niveau (2h30’45’’ pour Jalal en 2010 et 2h23’14’’ pour Ghanmouni en 2011). Après avoir restauré l’image de l’épreuve après le fiasco de l’annulation du marathon de Lyon 2009 et conquis la masse (15000 participants en 2011), les organisateurs s’attachent avec cette nouveauté à dynamiser l’intérêt sportif.

Cette instauration de primes était ardemment souhaitée par la mairie de Lyon, co-organisatrice de Run in Lyon, et le principal sponsor. « J’étais contre car ce n’est pas l’esprit maison, avoue cependant l’organisateur Michel Pakloglou de l’association « Oxygène ». Mais il faut reconnaître que l’on était à la traîne par rapport aux autres marathons comme Reims, Annecy, La Rochelle, etc. On a mis de l’argent pour obtenir des chronos de référence. »

Pour cela, Pakloglou a simplement réaffecté les sommes alloués aux quelques invitations qu’il délivrait les années précédentes (notamment à l’équipe de la Légion étrangère) et « fait des efforts ». « Lorsque la décision a été prise de monter une grille des prix, la crise ne frappait pas si fort, dit-il. Certains sponsors nous font finalement défaut. C’est très dur. »

Il n’écarte pas cependant la possibilité d’une hausse des montants en 2013, les primes offertes cette année étant relativement modestes par rapport à ce qui se pratique ailleurs. « Mais on n’aura jamais un vainqueur en 2h05/2h07, prévient Pakloglou. A ce niveau-là, les prix s’envolent. On ne peut pas lutter. »

A un mois de l’événement, près de 6000 coureurs étaient inscrits. Dont quelques costauds promet l’organisateur : « On aura un plateau supérieur aux années précédentes en dépit de l’absence des coureurs de la Légion étrangère. »

leprog.jpg


lundi, 27 août 2012

" Le Tour de 5 " c'est samedi !

1833422744.2.pngAprès une pose en 2011, "Le Tour de 5" fait son retour en 2012 avec cette année un 10 km à 9 h 30 départ en ligne et ensuite le traditionnel tour de 5 avec toujours le 1.8 km pour les petits

Le tour de 5 est une manifestation sportive organisée par l'association Le Chemin de Fred avec le concours du SDIS 69 (les pompiers du Rhône).

Le 6éme tour de 5 aura lieu le samedi 1 er septembre 2012 de 9h30 à 17 h au Parc départemental de Parilly rue du clos verger à Vénissieux(69200). Les bénéfices de la journée devaient être versés à l'association et à la recherche contre la SLA. Le but du Chemin de Fred était de soutenir Frédéric Siguenza sapeur pompier professionnel qui souffrait de la Sclérose Latérale Amiotrophyque ( la SLA ou maladie de Charcot)


Le programme:

1690534691.jpg

Site Officiel


18:40 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 24 juin 2012

10 km de Corbas, l'année de tous les records!

Malgré la concurrence d'un 10km dans le centre ville de Lyon venu s'installer le même jour, celui de Corbas à connu plus qu'un beau succès car pour cette édition 2012, les records sont tombés.

Celui du nombre d'engagés 677 ainsi que le record de l'épreuve avec l'ex international Lhoussane Dhame qui l'emporte en 31'38 devant Antoine Buisson 33'50 et Christian Cazorla 33'58. En féminine c'est une revenante qui l'emporte après 10 ans sans courses à pied. Leina Hosin en 40'08 devance Pascale Rotsaert 40'37 et Andrée Bel 40'51.

Et pour finir cette matinée de la meilleure des façons, un mâchon était offert à tous les participants pendant la remise des récompenses.

Un grand coup de chapeau à Alain Viollet et son équipe.

 

2012_0624Image0013.JPG

Les résultats

Les Photos de Photogone

2012_0624Image0196.JPG

2012_0624Image0219.JPG

2012_0624Image0221.JPG

19:42 Écrit par La Com dans Course sur route, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu