compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 06 mai 2012

Trail Nivolet-Revard:Fabien Antolinos fait coup double

leprog.jpg

Vainqueur hier matin à Voglans, le Décinois du team Running Conseil s’est emparé de la tête du classement provisoire du Trail Tour National long. La saison est encore longue, mais l’ex-vainqueur de la SaintéLyon est en position de force.

2012_0422Image0498.JPG

Et une belle classique du trail de plus pour Fabien Antolinos ! Après la SaintéLyon 2008, l’Eco trail de Paris 2011, la 6000D à la Plagne également l’an dernier, le traileur décinois du Team lyonnais Running Conseil a cette fois accroché le Trail Nivolet-Revard à son palmarès.

« La course ne fêtait cette année que ses dix ans, mais il n’y a que des grands coureurs comme Thomas Lorblanchet, Julien Rancon ou François D’Haene qui s’y sont imposés. Je suis comblé », disait-il hier midi à l’arrivée d’une course indécise jusqu’au bout. Longtemps en chasse loin derrière le Jurassien Nicolas Pianet et le Japonais Sota Ogawa, le vice-champion de France 2011 a vu la victoire se dessiner dans les tout derniers hectomètres de cette épreuve de 51km pour 2700m de dénivelé positif. « Pour l’avoir couru deux fois en 2009 (7 e) et 2010 (6 e) et après avoir reconnu le parcours il y a trois semaines, je savais que même avec six minutes de retard au sommet de la Croix du Nivolet, on pouvait revenir. Je savais notamment que dans les dix derniers kilomètres assez plats, on pouvait faire la différence. A 10km de l’arrivée, j’avais encore 3 minutes de retard. A 4km, le Japonais était encore 1’30’’ devant. J’ai débranché le cerveau. Je me disais qu’il y avait peu de chance que ça marche. Mais finalement, je suis revenu sur lui à 1,5km de l’arrivée... »

Troisième de l’Eco Trail de Paris le 24 mars, Antolinos prend du même coup la tête(**) du classement provisoire du Trail tour national long (TTN) à cinq manches (sur huit) de la fin de ce fil rouge de la saison (*). « C’est tout bénef, mais la saison est longue. Rien n’est gagné », analyse le Décinois dont l’ambition est cette année de décrocher sa sélection pour les Mondiaux 2013 (à Anglesey au Pays de Galles) soit en remportant le TTN, soit en s’imposant au trail des Templiers (28 octobre).

Prochaine étape pour lui : la 6000D à La Plagne (28 juillet) à moins qu’il se laisse tenter par le Trail du Golfe du Morbihan (23 juin).

>(*) Le classement final est établi sur les quatre meilleures performances de chaque traileur.

B.Steen


(**) Source manager de l'équipe c'est Laurent Michel qui prend la tête avec une participation supplémentaire.

samedi, 05 mai 2012

Fabien Antolinos pour engranger

leprog.jpgLe Trail tour national long fait aujourd’hui étape à Voglans (Savoie) à l’occasion du Trail Nivolet-Revard. Troisième de la 2 e étape à l’Eco Trail de Paris, le Décinois Fabien Antolinos (Team Running Conseil), vice-champion de France en 2011, tentera d’au moins consolider sa position au classement général du TTN.

2012_0422Image0061.JPG

Il devra notamment faire face à Fabien Chartoire (Adidas) et au Jurassien Nicolas Pianet (Scott). En revanche, le traileur de Larajasse Emmanuel Meyssat est forfait. Le coureur du Team Asics, qui avait déjà manqué le Lyon urban trail, souffre d’une fracture de fatigue du 3 e métatarse du pied droit depuis un mois. Après avoir dû se déplacer avec des béquilles durant quinze jours, il a repris l’entraînement à vélo, mais ne pourra pas recourir avant un mois encore. « Je ne tire pas de plan, dit-il. Quand j’ai demandé à mon médecin quand j’allais pouvoir reprendre, il m’a dit : ‘‘vous croyez vraiment que je vais vous répondre ?’’. La convalescence est variable. Il va falloir s’adapter. Pour le TTN, c’est mort. Je ne pourrai jamais être compétitif pour le Trail du Golfe du Morbihan (26 juin). »

B.Steen

samedi, 28 avril 2012

Le Printemps Solidaire de Radio Parilly

13 mai: Journée de DAM'S avec le 10km de Bron

Site officiel

27 mai: Courir Pour Elles

Site officiel

03 juin: A Pleins Poumons

Site officiel

 

318173_3220161297838_1080582526_32847901_122026082_n.jpg

 

visuel2_promo_partenaires_A4_courirpourelles2012_v1_rvb.jpg

 

AfficheA3_020412 bis.jpg

mardi, 24 avril 2012

Laura Gautheron: Les conseils diététiques d’une sprinteuse

leprog.jpgRencontre avec la Feyzinoise Laura Gautheron, bien connue dans le milieu de l’athlétisme pour ses performances sur les courtes distances. Elle détient le record de l’AFA Feyzin-Vénissieux sur 200 m. A 21 ans, professionnellement, elle a validé un diplôme de diététicienne. Actuellement stagiaire à la mairie de Feyzin, elle mène des actions à destination du milieu sportif dans le cadre des ateliers ville santé : « Les associations feyzinoises se mettent à table ». Elle était présente début avril, à la dernière marche nordique où elle distribuait des prospectus pour les malades qui souffrent de diabète, hypertension, mais aussi de petites affiches avec des conseils pour les personnes qui veulent faire du sport alors qu’ils n’ont plus 20 ans.

IMG_2930.JPG

Quelle est la place de la nourriture dans le monde sportif ?

L’alimentation a un lien direct avec le physique. Par ses apports, elle permet d’améliorer ses performances.

Quels sont les conseils de base pour les sportifs amateurs ?

Il faut que l’alimentation soit équilibrée, riche en féculents, légumes, protéines… Il ne faut pas oublier une bonne hydratation.

Qu’est ce qu’une bonne hydratation ?

Ne pas attendre d’avoir soif. Quand on a soif, on est en état de déshydratation, on a déjà perdu 10 à 20 % de ses performances. Pour un sportif, ça a un enjeu sur l’endurance et même l’explosivité d’un sprinteur.

Est-ce une action que vous vouliez pérenniser ?

Oui, à destination du bassin associatif de Feyzin pour l’instant. Ensuite, j’en ferai ma profession.

lundi, 23 avril 2012

Aline Salut à la relance avec Olivier Rambaud

leprog.jpgArrivée à Lyon Athlé cette année, Aline Salut espère se relancer aux côtés d’Olivier Rambaud.

Après de nombreuses saisons sous l’égide de Jacques Chazet à l’ESL, l’athlète a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière en signant en début de saison chez les voisins de Lyon Athlé et de s’entraîner sous la coupe d’Olivier Rambaud.

319574_2449316674969_1313546159_2892153_235633539_n.jpg

« En fait je m’entraîne depuis février 2011 avec Olivier Rambaud. Avec Jacques Chazet je ne m’entraînais plus que deux fois par semaine alors que là j’ai repris un rythme d’un entraînement quotidien. En rejoignant Lyon Athlé, j’intègre également le groupe de Serge Debié qui comporte un grand nombre d’excellents lanceurs et lanceuses comme Mélina Robert Michon et j’espère vraiment progresser dans ce club » explique Aline qui avait déjà pu constater ses progrès en fin de saison dernière en établissant un nouveau record au lancer du marteau avec un jet à 58,54m à Dreux lors des championnats de France jeunes. En lançant ce samedi à Parilly le marteau à 56,74m, la jeune athlète de Lyon Athlé a parfaitement digéré son stage au Cap D’Agde en réalisant sa meilleure performance de sa saison 2012.

« C’est bien, j’espérais faire ça même si je n’étais pas sûre d’y arriver après ma semaine de stage. L’objectif cette année est de franchir la barre de 60m, d’autant que le record de mon entraîneur est de 59,94m donc j’aimerais bien le dépasser » explique Aline qui visera une place sur le podium cet été lors des prochains championnats de France Jeunes.

À noter également dans ce meeting réservé aux lancers, la belle performance au disque de Loïc Fournet qui est parvenu à lancer l’engin à 56,05m, la 5ème meilleure performance française de la saison.

jeudi, 19 avril 2012

Kévin Campion, qualifié pour la Coupe du Monde de marche

IMG_6085.JPGKévin Campion, le marcheur international de l’AFA Feyzin-Vénissieux, a frappé un grand coup ce dimanche lors des championnats de France de 20km marche, à Saran (Centre). En prenant la 2ème place d’une course remportée par son collègue d’entraînement, Bertrand Moulinet, il a obtenu avec brio sa qualification pour la Coupe du Monde de Marche, une compétition qui se déroulera à Saransk en Russie à la mi-mai. A seulement 24 ans, ce sera sa 14ème sélection internationale, une belle preuve de régularité au plus haut niveau.


En Russie, Kévin tentera d’obtenir les minimas pour les Jeux Olympiques, lui dont le record est à 1h22’48, à seulement 1’28 du précieux sésame.


A Saran, Kévin était d’ailleurs sur les temps de ces minimas olympiques durant 15km.

IMG_5950.JPG

Photos: EmmanuelTardi

Malheureusement le vent et le froid ont eu raison de sa témérité et il dû baisser le pied, esseulé. C’est tout de même une excellente performance réalisée dans des conditions météorologiques difficiles, dans lesquelles Kévin a su faire preuve de caractère en menant la course pendant les trois quarts de la course. Il fallait prendre des risques et Kévin les a pris, sans regrets. La forme est là, les chronos suivront. Les minimas ne sont plus qu’une question de temps !
Kévin confirme sa place dans le top 3 français, ainsi que le témoigne sa médaille d’argent, déjà son 5ème podium Elite, alors qu’il n’a que 24 ans !

Thomas THIZY

Chargé de Développement
AFA Feyzin-Vénissieux

15:55 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 18 avril 2012

Bientôt plus de dossards !!!

Il reste à peine 600 dossards sur les 6000 proposés.

Il n'y en aura pas pour toutes avec plus d'une centaine d'inscriptions par jour, alors dépêchez-vous !!!

Allez vite, Je CLIQUE !!!

IMG_5157.JPG

16:16 Écrit par La Com dans Autre Sport, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 14 avril 2012

Courir Pour Elles: Fin des inscriptions

H - ......quelques heures avant la clôture des inscriptions !!! Allez les filles....pour avoir les derniers dossards encore dispo...c'est MAINTENANT !!!

VITE, JE CLIQUE !!!

COURIR POUR ELLES

IMG_4904.JPG

13:25 Écrit par La Com dans Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 12 avril 2012

Courir Pour Elles: Dernières infos

visuel2_promo_partenaires_A4_courirpourelles2012_v1_rvb.jpgC'est officiel la barre des 5000 inscrites a été franchie!!!

Il reste moins de 1000 dossards et tout est en train de s'accélérer à 6 semaines de l'événement.

Il est temps de vous inscrire si vous voulez votre prénom sur votre dossard, à la fin de la semaine ça sera trop tard...après ce sera des dossards sans prénom.

Dans quelques jours le compteur sera  bloqué à 6 000 inscrites et il faudra alors attendre 2013, pour pouvoir vivre cette belle et grande journée solidaire…

Pour les courses, pensez bien au certificat médical de non contre indication de la course à pied en compétition.

Ce 27 mai se sont 6000 filles dont il faudra s'ocuper. Il manque encore pas mal de bénévoles pour différentes tâches. Rejoignez l'équipe en contactant Céline ou Lucien.

2012_0308Image0163.JPG


Vous désirez participer en offrant des lots pour les récompenses c'est possible. Des petits restos, des petits soins SPA, des coupes de cheveux, des petites réductions par ci, par là , à éviter les appareils ménagers !!!

Vite un click sur www.courirpourelles.com !

Revivre 2012: La vidéo

12:07 Écrit par La Com dans Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 08 avril 2012

Cross de l'INSA: Pour DAM'S

affiche2012_web.jpgDéjà présent en 2011 sous les couleurs de Courir pour Elles, c'est en Orange que se sont présentés quatre amis issus de quatre clubs différents pour représenter l'association DAM'S au très célèbre cross de l'NSA, (18ième édition).
 
 
Anaïs Dominici de l'ASVEL, Evelyne Decullier de Chassieu Athlé, Rémy Chtouki de l'AC Tassin et Bernard Suzat pour le DMA.

DSC_3372.JPG

En remportant une seconde fois le classement par équipe mixte, ce fut l'occasion de monter sur la plus haute marche du podium et exposer ce bel Orange si cher à tous les membres de l'association.

557801_10150708262069799_806444798_9008511_589603086_n.jpg

Evelyne et Bernard, proches de Virginie et Damien auront vécus cette édition encore plus intensément.

Les Photos de Romain Lamarche

11:59 Écrit par La Com dans Coup de Coeur, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 27 mars 2012

ECO TRAIL DE PARIS. Antolinos s’est fait mal

leprog.jpgTrois jours après l’Eco trail de Paris (78km), Fabien Antolinos a toujours du mal à mettre un pied devant l’autre. C’est que le traileur de Décines Meyzieu Athlé, vainqueur de l’édition 2011, a souffert comme rarement samedi sous la chaleur (22°C) pour rallier l’arrivée à la Tour Eiffel à la troisième place. « J’ai eu un gros problème d’hydratation, explique-t-il. Le robinet de mon camelback ne fonctionnait pas et je me suis retrouvé à sec au bout de 30 kilomètres.

2012_0128Image0348.JPG

Heureusement qu’un ravitaillement a été ajouté avant celui du 56 e, sinon, je ne me voyais pas finir. J’ai commencé à avoir des crampes aux ischios et aux adducteurs dès le 40 e. J’ai vraiment fini au moral. » La motivation était toute trouvée pour le Lyonnais : troisième derrière le champion du monde de trail Erik Clavery et Emmanuel Gault (tous les deux du team Asics), le coureur du team Running conseil réalise une bonne opération au classement du Trail tour national (TTN). Les deux premiers ayant des objectifs en « ultra » en fin de saison, ils ne devraient pas s’investir sur le TTN autant qu’Antolinos. « Cela valait le coup de souffrir », résume le Lyonnais qui brigue une sélection aux Mondiaux 2013 (le premier du TTN sera sélectionné). Après dix jours de récupération, il se tournera vers la 3 e étape du fil rouge de la saison au trail du Nivolet-Revard (5 mai).

B.Steen

mercredi, 21 mars 2012

Eco Trail de Paris : Fabien Antolinos prêt à défendre sa couronne.

203580_258430610959_2326379_n.jpgEntré dans la lumière en 2008 suite à sa victoire à la SaintéLyon, Fabien Antolinos a également connu une année faste en 2011. Vainqueur de l’Eco-Trail et de la 6000 D, 4e des Templiers, il a terminé second du TTN. Une position insuffisante pour assurer sa sélection aux championnats du monde de trail prévus en 2013. Dès lors afin de décrocher son ticket il n’a pas d’autre choix que de gagner le TTN, ou les Templiers. Ainsi, dimanche il aura fort à cœur de défendre sa couronne, puisque l’Eco-Trail constitue la seconde étape du challenge national.

2012_0128Image0225 (2).jpg

. En 2011 que s’est-il passé à l’arrivée des Templiers ?

-Je jouais le TTN et pour décrocher le titre de champion de France, il fallait que je termine dans les 3 premiers. Or, bien que finissant 4e je pensais avoir remporté le TTN 2011, parce que le vainqueur des Templiers est anglais. Et je croyais que lorsqu’un étranger rentrait dans les points, ils ne lui étaient pas attribués, mais revenaient au Français classé derrière lui. Ainsi me fondant sur une telle hypothèse, je me disais que les points normalement dévolus au 3e allaient me revenir. Ce qui n’est pas le cas. Le règlement ne mentionne pas cette problématique relative aux ressortissants d’autres pays et aucun distinguo n’est opéré entre coureurs nationaux et étrangers. Donc, il n’y a pas eu de décalage et Andy Symonds, qui ne pourrait pas représenter la France aux championnats du monde récolte quand même des points. Voilà pourquoi 4e de l’épreuve, mais 3e français le TTN m’a échappé. Certains ne trouvent pas cela logique et cela a généré une petite polémique. Je refuse d’épiloguer. Il y a un règlement et je l’accepte. Je m’incline devant Julien Rancon, qui a réussi une belle saison.

 .Concrètement que t’aurais apporté la victoire au TTN ?

-J’aurais été qualifié pour les mondiaux 2013 et j’aurais envisagé la saison autrement. Là, si je veux décrocher mon billet il me faut soit gagner le TTN 2012, soit les Templiers. Donc, je repars pour un TTN.

2012_0128Image0260.JPG

.Quelles épreuves du TTN as-tu inscrit à ton programme ?

-Je vais me limiter au minimum obligatoire. C’est-à-dire 4 épreuves. J’ai choisi celles-ci : l’Eco-Trail de Paris le 24 mars, le Nivolet Revard le 05 mai, la 6000 D le 28 juillet et les Templiers le 28 octobre. Après en cas de contre-performance, je me réserve la possibilité d’en rajouter une au calendrier. Par exemple : le Golfe du Morbihan le 23 juin, ou la Côte d’Opale le 09 septembre. Egalement, je dois tenir compte de Sierre-Zinal en août 15 jours suite à la 6000 D. Là, il faudra être frais, puisqu’il s’agira d’un rassemblement de l’équipe de France auquel j’ai été convié. Dans un premier temps, je vais déjà enchaîner l’Eco-Trail et le Nivolet Revard. Ensuite je verrai comment cela se passe au niveau de la récupération.  

 .Comment être performant à la 6000 D, puis 15 jours plus tard à Sierre-Zinal  ?

-J’accorderai la priorité au TTN. Donc à la 6000 D. Après en Suisse, il suffira d’assurer. Je conviens qu’il va être difficile d’être brillant lors de ces deux événements. J’étais prêt à faire l’impasse sur la 6000 D, de façon à honorer cette sélection. J’ai pris les devants. Je me suis renseigné auprès des instances fédérales, afin de savoir ce que l’on attend de nous au pays des Helvètes. L’on m’a répondu clairement qu’il fallait avant tout être bien au TTN. On verra en temps voulu. Pour l’instant ce qui me préoccupe c’est l’Eco-Trail le week-end prochain.

 .De quelle manière l’abordes-tu ?

-Cette année afin d’être mieux que l’an passé, j’ai renoncé à Gruissan et aux cross. Je tiens à me présenter frais au départ et j’ai privilégié l’entraînement. Les cross, plus Gruissan, plus la préparation cela crée de la fatigue. Sage, j’ai préféré me concentrer sur l’Eco-Trail en travaillant le long. Avec l’expérience, on apprend à cibler ses objectifs. En plus comme le niveau compétitif se relève au fil des ans, il ne faut pas se louper. Là, il va y avoir de la concurrence. Emmanuel Gault, Erik Clavery champion du monde, Yann Currien et Thierry Breuil sont inscrits. A l’exception du Belge Wouter Hamelinck tous les anciens vainqueurs seront présents et viseront la gagne. Aussi, il faudra compter avec Sylvain Court et peut-être Emmanuel Meyssat. Sans oublier des nouveaux susceptibles de surgir dont ne sait où. Cette compétition permettra de se situer.

 .Quelles sont tes ambitions ?

-Je viens pour défendre mon titre et réaliser un meilleur chrono que l’an passé. Jamais je n’avais couru une distance aussi longue. Là, conséquence d’un entraînement adapté, je devrais être mieux.

18:40 Écrit par La Com dans Actualité, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 19 mars 2012

Mélina Robert-Michon se propulse à Londres

leprog.jpgIl y a trois semaines, Mélina Robert-Michon enrageait contre la rigueur de l’hiver. Ses 59,70m aux championnats de France étaient pourtant porteurs de promesses. Mais la discobole lyonnaise voulait du concret. En l’espèce un billet en bonne et due forme pour les JO de Londres. Elle l’a finalement obtenu hier après-midi à Bar (Monténégro) à la Coupe d’Europe hivernale des lancers longs où elle a réalisé les minima (62m) en propulsant son engin à 63,03m à son cinquième essai, dès sa troisième compétition officielle de la saison. Qu’importe si elle chutait de la 2 e à la 3 e marche du podium au dernier essai : à seulement 32 ans, elle disputera l’été prochain ses quatrièmes Jeux Olympiques de suite après Sydney, Athènes (éliminations en qualifications) et Pékin (8 e). « C’était l’objectif, elle était préparée pour ça », jubilait hier son entraîneur Serge Debié.

424561_10150680138884883_699114882_8991272_820454634_n.jpg

C’est effectivement une bonne chose de faite pour Robert-Michon qui avait couru en vain après les minima toute la saison dernière. Pour son retour à la compétition après avoir donné naissance à sa fille Elysa en 2010, elle avait échoué de très peu à se qualifier pour les Mondiaux de Daegu (Corée-du-Sud). « Un mal pour un bien », estime-t-elle alors qu’elle avait fait table rase de sa technique après sa grossesse. « Aux Mondiaux de Berlin en 2009, les Allemands nous ont fourni des analyses bio-mécaniques très intéressantes, confie Debié. Mélina avait la meilleure vitesse de rotation et la deuxième vitesse d’envol. Or, elle ne termine que 8 e. On a donc travaillé sur l’angle d’envol. » Elle en récolte les fruits depuis la toute fin de saison dernière quand elle avait lancé à 61,07m au débotté lors de la Coupe de France. Ajoutez un stage intensif à Potchefstroom en janvier et vous aurez la recette d’une mission minima accomplie sans accroc.

C’est désormais l’esprit libre qu’elle va se tourner vers la saison estivale. « On va reprendre un cycle d’entraînement foncier et de musculation avant de partir en stage à La Réunion, explique le coach. Ce qui est bien, c’est qu’elle va pouvoir choisir ses meetings et mettre en place toute son organisation en fonction de l’objectif. »

Pour ses quatrièmes jeux, la lanceuse de Lyon Athlé visera mieux qu’à Pékin et Berlin. « L’idéal serait de battre son record de France à Londres (65,78m le 17 juillet 2002 à Salon de Provence) », rêve Serge Debié. Un tel jet la placerait cette fois au minimum dans le top 5, avec vue sur le podium.

dimanche, 11 mars 2012

FLASH MOB en rose place Bellecour. « Courir POUR ELLES » a célébré la journée internationale des droits de la femme

2012_0308Image0071.JPG« Courir pour elles » a célébré la journée internationale des droits de la femme.

Jeudi, près de trois cents femmes et quelques hommes se sont retrouvés à 18h place Bellecour, invités par l'association Courir pour elles à participer à un flash mob sur la chanson Waka Waka de Shakira.

La Vidéo

 

2012_0308Image0113.JPG

Courir Pour Elles œuvre contre les cancers féminins.

2012_0308Image0130.JPG

Rendez-vous le 27 mai à Lacroix-Laval

Pensez bien à vous inscrire rapidement pour le 10km course ou le 5km course ou marche. Il n'y aura pas de dossard pour tout le monde.

Sur le site officiel: Courir Pour Elles


13:51 Écrit par La Com dans Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 10 mars 2012

Trail des Cabornis: Fabien Antolinos, « Etre aux Mondiaux 2013 »

leprog.jpg

Le vainqueur de la SaintéLyon, lauréat en 2011 de l’Eco Trail de Paris et de la 6000D, parraine cette année les Cabornis. Le Majolan se contentera du 10km avant le lancement de sa course à la sélection pour les Mondiaux de trail.

Fabien Antolinos, vous êtes parrain du trail des Cabornis. La rançon du succès ?

C’est un clin d’œil sympa parce que c’est une épreuve qui se déroule dans les Monts d’Or sur mes terrains d’entraînement, organisée sous l’égide de mon sponsor. Et je l’avais gagnée en 2010.

2012_0128Image0475.JPG

Vous aviez gagné sur 40km en 3h25. Cela témoigne de la difficulté…

On s’était perdu. Il y avait eu, hélas, des « débalisages » sauvages. Mais c’est une course difficile avec des montées raides, des descentes techniques, des zones glissantes, d’autres avec des pierres et des racines, pas mal aussi de « single tracks ». Cela fait beaucoup travailler les cuisses. À cette époque de l’année, on est moins préparé à ces efforts.

Qu’appréciez-vous dans les Monts d’Or ?

Il y a des dénivelés au maximum de 400m, comme ceux que l’on rencontre sur la course des Templiers. Cela permet de faire des séances à 1200m/1500m de dénivelé. Les côtes sont pour la plupart « courables », mais il y en a aussi des montées plus raides pour travailler la marche. C’est très varié, donc intéressant sur un petit périmètre. Et, c’est super joli avec une belle vue sur Lyon.

Pourquoi ne courir que l’épreuve de 10km demain ?

Je dois me préserver pour ma rentrée sur le Trail tour national (TTN) le 24 mars à l’Eco Trail de Paris : je ne veux pas trop charger au niveau musculaire après deux semaines de préparation intenses. L’objectif à Paris sera de conserver mon titre, en améliorant un peu le chrono. L’an dernier, c’était ma première épreuve de plus de 80km. Depuis j’en ai fait d’autres. Cela m’a permis d’accumuler de l’expérience… Cette année, mon ambition est de décrocher ma sélection pour les Mondiaux 2013 de trail. Sous réserve que les présélectionnés démontrent leur état de forme, il reste deux places pour le vainqueur du TTN 2012 et le premier Français de la course des Templiers 2012. Je sais ce qu’il me reste à faire.

Quel sera votre programme ?

Je ferai moins de courses que l’an dernier. J’ai déjà fait l’impasse sur la 1re manche du TTN à Gruissan. J’ai bien fait : il faisait froid, il y avait moins de 300 arrivants, donc moins de points à marquer. J’ai préféré m’entraîner. Sur le TTN, j’irai ensuite au Trail Nivolet-Revard, puis à la 6000D (La Plagne), et aux Templiers. Entretemps, il y a aura Sierre-Zinal (Suisse) avec l’équipe de France en août. C’est peu mais on est de plus en plus attendu. Le niveau augmente. Lorsque je sors, je ne peux pas éviter la concurrence ou ne pas être performant, surtout si j’aspire à entrer en équipe de France.

La discipline est en constante progression. Comment conciliez-vous entraînement et vie professionnelle ?

C’est un peu compliqué. Je fais entre six et dix séances par semaine. Même en étant prof (d’EPS à Meyzieu), je fais pas mal d’heures supplémentaires, plus les AS le mercredi. Le jeudi, je n’ai pas cours le matin, donc je double en courant matin et soir. Je double aussi le mardi parce que je commence à 10h. J’emmène mon fils à l’école et je cours avant d’aller au collège.

Recueilli par Benjamin Steen

samedi, 03 mars 2012

Hélène Guet : direction le championnat de France de cross

leprog.jpg

Edition de Décines

Ce dimanche, l’athlète brondillante de Décines-Meyzieu athlétisme espère faire au moins aussi bien qu’en 2010, où elle s’était hissée à la 7 e place.

Deuxième des championnats interrégionaux Centre-Est de cross, dimanche dernier à La-Tour-de-Salvagny, Hélène Guet n'est aucunement marquée par la déception et reconnaît être tombée sur meilleure qu’elle, ce jour-là.

2012_0219Image0286.JPG

Sans sourciller, elle poursuit son programme d'entraînement, sous la direction de Bastien Perraux, afin de préparer le championnat de France élite de cross, qui aura lieu à La Roche-sur-Yon, dimanche 4 mars, avec la participation de six autres athlètes de Décines-Meyzieu athlétisme.

A raison de deux sorties quotidiennes sur quatre jours, par semaine, elle espère faire, au moins aussi bien qu'une 7 e place, performance qu'elle avait réalisée en 2010.

Bien qu'originaire de Bourgogne, et plus précisément de Nevers où elle est née le 14 janvier 1985, mais venue de la région parisienne, où elle s'était illustrée sur la piste en remportant plusieurs titres nationaux sur 1 500 mètres, Hélène Guet se joint au club Est-lyonnais en 2008.

Elle brille, depuis, en cross et sur le 5 000 mètres, ce qui constitue de bons atouts complémentaires grâce à sa pointe de vitesse et à son expérience sur le demi-fond...en attendant ses projets de courses sur route.

Accompagnée à ses débuts par son frère, elle a toujours aimé courir. Elle a débuté dès l'âge de 7 ans, et tout naturellement a signé à Viry-Chatillon pour perfectionner sa technique. Les victoires se sont succèdé jusqu'au plus haut niveau dans ses catégories d'âge.

Domiciliée aujourd'hui à Bron, et pharmacienne (études effectuées à Paris V puis à Lyon) à Heyrieux, Hélène Guet a la volonté de s'investir pour sa préparation physique, même si ses ambitions demeurent modestes, « Me classer au pire entre la 31 e place, qui a été mon plus mauvais classement, et la 7 e, la meilleure », avoue-t-elle. Elle espère toutefois retrouver le maillot tricolore, après l'avoir porté longtemps. En effet, elle avait représenté la France pour la première fois, un certain 14 décembre 2003, lors des championnats d'Europe juniors, en Ecosse.

09:03 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès, Coup de Coeur, Cross | Commentaires (0) | Tags : guet |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 02 mars 2012

Courir Pour Elles: Conférence-débat Santé sur Les Cancers féminins

D'ici quelques jours 'Courir Pour Elles' affichera 'COMPLET', avec 6000 inscriptions.

A plus de deux mois de l'Evénement c'est déjà un bel exploit.

Mais C.P.E.n 'est pas seulement une course et une marche c'est aussi de nombreuses d'animations.

Ce jeudi 8 mars C.P.E. organise une Conférence-débat Santé sur Les Cancers Féminins.

Rendez-vous de 14h00 à 16h30 à la Mairie du 7ème, place Jean Macé.

Entrée gratuite tout public.

Et ensuite tous place Bellecour pour un Flash Mob !

Courir pour Elles: Site officiel

416904_10151355979085164_423143990163_23251319_1340102210_n.jpg

20:36 Écrit par La Com dans Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 29 février 2012

Claire Navez,championne de France du 1 500 m

leprog.jpg

Edition de Décines

La sociétaire de Décines-Meyzieu athlétisme a remporté, samedi en fin d’après-midi à Aubière (Puyd-de-Dôme), le titre de championne de France Elite du 1 500 mètres en salle.

Spécialiste de cette distance et du cross court, Claire Navez avait manifesté, lors de la remise des trophées par la ville en novembre dernier, le souhait de passer sur le 3 000 mètres steeple, après une médaille de bronze, en février 2011, et une 4 e place, en juillet, sur le 1 500 m des championnats de France 2011. Niortaise de naissance et licenciée au DMA depuis 2007, elle avait affirmé aussi que l’un de ses objectifs est de pouvoir disputer les championnats d’Europe d’athlétisme qui auront lieu fin juin.

2011_0611Image0718.JPG

Claire Navez a construit sa victoire grâce à une stratégie construite avec son entraîneur, Bastien Perraux, en courant la distance en 4' 22'' 71, laissant à trois secondes derrière elle, ses deux poursuivantes, une Marseillaise et une Rémoise.

Dans l’épreuve du sprint, Jennifer Galais s’est classée à la 6 e place en finale du 60 mètres, alors qu’elle s’était qualifiée, un peu plus tôt, en série en 7''38, derrière la grande Christine Arron, cinq centièmes plus rapide.

Kevin Campion retrouve le rythme

leprog.jpgAprès quelques pépins physiques cet automne, Kevin Campion le marcheur international de l’AFA Feyzin- Vénissieux semble en bonne forme. Dimanche à Bompas, où il est en stage à Font Romeu, Kévin Campion a participé à un 5 000 mètres marche à l'occasion des championnats du Languedoc Roussillon. Il termine 2 e en 19’36’’. Ce temps est certes son record personnel mais surtout, cela le place en 14 e position au bilan mondial.

pour-sa-reprise-kevin-campion-a-realise-le-14-e-temps-mondial-sur-5-000-metres-marche-phot.jpg

Pour sa reprise, Kévin Campion a réalisé le 14 e temps mondial sur 5 000 mètres marche.   Photo Carlos Soto

Kevin Campion qui est vice-champion de France sur 10 et 20 km cherchera dès ce printemps à réaliser les minimas requis pour une sélection aux JO de Londres. (Pour mémoire : 1 h 21’20’’ sur 20 km et 3 h 54’’ sur 50 km) Kevin semble bien placé. Sélection qui sera confirmée par la Fédération française d'athlétisme après les championnats de France qui auront lieu au mois de juin.

samedi, 25 février 2012

60m féminin: Jennifer Galais crève l’écran

leprog.jpg

Après avoir débuté en fanfare aux Régionaux (7’’38), l’athlète de Décines (19 ans) a découvert les grands meetings avec moins de réussite. Une étape sur le chemin de l’été.

Série du 60m du meeting de Liévin. La caméra glisse sur Christine Arron, la Bulgare Ivet Lalova, avant de s’arrêter sur Jennifer Galais. Regard inquiet de la jeune Décinoise (19 ans) qui tente de faire comme-ci… Mais en bout de ligne droite, le baptême fait mal (7 e en 7’’46). Pourtant, l’échauffement avait été prometteur, se souvient son entraîneur Grégory Duval. « Mais dès qu’elle est entrée dans le stade, elle s’est fait avoir par l’environnement », raconte-t-il.

jennifer-galais-photo-dr.jpg

Il y avait de quoi être impressionnée. Il y a trois ans, la Lycéenne en Terminale STG au lycée Faÿs de Villeurbanne débutait à peine l’athlétisme après avoir pratiqué la gymnastique et le twirling bâton. Quelques mois plus tard, elle devenait championne de France cadette du 200m, avant de monter l’an dernier sur la 3 e marche du podium des championnats d’Europe juniors 2011(23’’35; -1,5m/s) sur 200m et d’entrer en finale du championnat de France sur 100m (8 e en 11’’65). « Cela va trop vite », dit la jeune sprinteuse désormais appelée à participer aux rassemblements du collectif relais 4x100m.

Bref, du sérieux. D’autant qu’elle s’est encore signalée en étant flashée à 7’’38 aux Régionaux fin janvier. « Cela m’a mis sous pression, confie-t-elle. C’est la première fois que je montais aussi haut au bilan (5 e aujourd’hui). Ensuite, cela s’est gâté. Je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être à cause des voyages… » C’est vrai qu’elle a beaucoup couru : cinq compétitions, huit courses en un mois ! « Cela nous est un peu tombé dessus, explique Duval. Liévin n’était pas prévu. On nous l’a proposé deux jours avant. On s’est dit que c’était l’occasion de découvrir le contexte. On a un peu tiré sur la corde, sans toutefois préparer ces meetings, mais il fallait en passer par là dans la perspective de cet été. » Du coup, elle arrive un peu dans le flou, mais revancharde aux championnats de France. « Aubière, je connais : je serai plus à l’aise. Il faut que je me rattrape. Je ne vais pas me laisser faire. L’objectif, c’est le top 5. »

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu