compteur

Avertir le modérateur

samedi, 14 juin 2014

MEETING ENVOL TROPHÉE (PIERRE-BÉNITE). Sdiri sur sa terre bénite

Salim Sdiri est retombé hier à 8,35 m (+1,0m/s) sur sa piste fétiche du stade du Brotillon cinq ans après y avoir établi le record de France (8,42 m).

2012_0608Image0112.JPG

C’est devenu une blague : à l’Envol trophée, la piste serait en descente et l’anémomètre bridé. C’est vrai qu’à force, tout cela peut sembler « magique », admet Salim Sdiri qui va finir par donner son nom au sautoir du Stade du Brotillon…

Kafétien Gomis revient de loin

Chaque année, c’est la même histoire. Le sauteur en longueur - connu pour avoir été embroché par le javelot de Tero Pitkamaki à Rome en 2007 - débarque à Pierre-Bénite sans avoir marqué la saison. Le vent souffle dans le dos et il claque sa performance de l’année. « Ça ne s’explique pas, dit-il. A mes débuts, je le voyais comme un gros meeting national et très convivial. J’avais été marqué par Manu Bangué qui avait fait 8,32 m. C’est mon rendez-vous ! » Les statistiques sont implacables : en retombant hier à 8,35 m (+1,0m/s) à son dernier essai, il a arraché sa 9e victoire en dix participations. Sa moyenne y est vertigineuse : 8,13 m ! C’est évidemment ici qu’il a établi en 2009 son record de France (8,42 m). Et donc, depuis hier, la 2eperformance française de tous les temps (3performance mondiale de l’année). Irréel à bientôt 36 ans : « En stage, je sentais que j’étais au niveau de ce que je faisais en 2009. Je savais que je pouvais aller loin à condition de me préserver. J’ai donc annulé deux meetings pour arriver au top. Je pensais faire 8,25m, mais pas au-delà. J’ai l’impression de rajeunir. » Il a réalisé le concours parfait avec ses quatre sauts mesurés à plus de 8m (8,13m au 4e ), poussé par ce diable de Kafétien Gomis. Perdu pour l’athlétisme depuis ses médailles d’argent aux championnats d’Europe en plein air et en salle 2010 et 2011, à deux doigts de la retraite l’été dernier, le Lillois (34 ans) a ressuscité en sortant un saut à 8,19 m, lui aussi à son 6e essai.

2012_0608Image0294.JPG

« Ça fait du bien. Surtout, cela ouvre plein de perspectives », souriait-il. « Il faut que ça se termine pour tous les deux sur le podium aux championnats Europe (12-17 août à Zurich) », lâchait dans l’euphorie Renaud Longuèvre, à la fois coach de Gomis et manager général des équipes de France.

Ils n’y sont pas encore… Si les deux hommes ont largement réalisé les minima (8,10 m), la Fédération (FFA) a décidé de ne pas prendre en compte les performances de l’Envol trophée dont les organisateurs n’ont pas respecté le cahier des charges pour un problème de date… Mais Sdiri est prêt à parier que la FFA n’osera pas faire comme s’ils avaient sauté dans le vent : « Vous pensez qu’ils seraient idiots à ce point-là ? Le manager général et le manager des sauts étaient là. Ils ont tout vu. Mais ça ne me fait pas peur : s’il faut les refaire, je les referai, voire mieux. »

Benjamin Steen

Tous les résultats

leprog.jpg

jeudi, 12 juin 2014

Galais, Métayer et Salut aux championnats de la Méditerranée espoir

Jennifer Galais, victorieuse jeudi du 200m du meeting de Bonneuil (23’’56; -0,1m/s), a été retenue en équipe de France pour les Championnats méditerranéens espoirs (14-15 juin à Aubagne). La sprinteuse décinoise sera alignée sur 200m, 4x100m et 4x400m. Elle sera accompagnée par les lanceuses de Lyon Athlétisme Caroline Métayer (poids et disque) et Aline Salut (marteau).

IMG_9274.JPG

A noter également les sélections de Gaetan Manceau (CA du Roannais, 800m) et de Joris Chapon (Coquelicot 42, hauteur).

En savoir plus sur le site officiel

19:45 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 08 juin 2014

FRANCHEVILL’TRAIL. Bastien Bravais débute en fanfare

Pour sa première participation au trail franchevillois, le Berjallien Bastien Bravais a créé la sensation en l’emportant devant le Tassilunois Clément Couzon.

IMG_9757.JPG

La sixième édition du Franchevill’trail, organisée par le club local de l’ESL Francheville, s’est disputée samedi en fin d’après-midi sous une forte chaleur et avec un vent soutenu. La participation sur le trail de 23 kilomètres et le mini-trail de 5 kilomètres a été équivalente à celle de l’édition 2013, aux alentours de 470 coureurs. C’est le coureur de Bourgoin-Jallieu Bastien Bravais qui s’est imposé, pour une première participation sur l’épreuve. Ce spécialiste des courses ultras, qui revient sur des distances plus courtes après une interruption, s’est imposé dans le final devant Clément Couzon, vainqueur des quatre dernières éditions. Mais il est vrai que le coureur de l’AC Tassin revient de blessure. A noter enfin et ce sera la seule ombre au tableau, que plusieurs coureurs se sont perdus et ont dû abandonner pour certains en raison de problèmes de balisage.

IMG_9943.JPG

Le classement en solo : 1.Bastien Bravais les 23 km en 1h25’10 ; 2.Clément Couzon 1h25’45 ; 3.Lucas Basset 1h27’50 ; 4.Sébastien Bertrand 1h39’59 ; 5.Bruno Achard 1h40’14 ; 6.Hugo Tiercin 1h40’35 ; 7.Eric Féminier 1h41’14 ; 8.Philippe Kopciuch 1h41’20 ; 9.Christophe Pomel 1h41’32 ; 10.Matthieu Poittevin 1h42’14 ;... ; 75e et 1re féminine Perrine Guiraud 2h05’54.

Le classement en duo : 1.Nicolas Reynet-Alexandre Pré les 23 km en 1h33’41 ; 2.Jérémy Chapelle-Didier Thollon 1h38’09 ; 3.Jean-Philippe et Anne-Lise Moly 1h48’25.

Le mini-trail : 1.Yves Palandre les 5 km en 17’08 ; 2.Jérôme Martin 17’29 ; 3.Gianni Marangelli 17’56 ; 15e et 1re féminine Sophie Lefevre 23’23.

Quelques Photos par Gaelle Prolange pour Radio Parilly.

leprog.jpg

MEETING NATIONAL DE L’EST LYONNAIS. La démonstration de force de Kipkurui

IMG_2056.JPGGrand favori du 5000 mètres, le Kenyan Benjamin Kipkurui s’est imposé grâce notamment à un final exceptionnel.

 

A événement exceptionnel, piste exceptionnelle. C’est donc à l’occasion de ce quatrième meeting de l’Est Lyonnais que la nouvelle piste du stade Raymond Troussier a été inaugurée hier soir. Baptisée en hommage à Rolland Schroll, l’ancien directeur sportif du club de Décines, cette piste flambant neuve a été le théâtre de plusieurs performances de haute volée.

IMG_1602.JPG

Le local Sofiane Messah en vue sur 800 mètres

Star attendue de cette réunion, le Kenyan Benjamin Kipkurui n’a pas manqué son rendez-vous sur le 5000 mètres. Au coude à coude avec ses adversaires, Kipkurui a fait respecter la logique. Bien aidé par Onesphore Nkunzimana, un lièvre de classe mondiale, le Kenyan a mené une course de grande classe, tout en maîtrise.

IMG_1980.JPG

En embuscade jusqu’aux 200 derniers mètres, le coureur d’Aix a patiemment attendu pour porter le coup de grâce au seul qui a pu lui tenir tête : l’Algérien Bensaadi. A l’arrivée, un temps canon de 13’53’’13 pour Kipkurui. Derrière l’intouchable athlète des hauts plateaux, le coureur du Lyon Athlé Fernando Da Silva est parvenu à se classer à une honorable dixième position (14’40’’05). A noter l’abandon du Décinois Eliud Sugut, qui avait remporté les 10 kilomètres de Bron il y a quelques jours, ainsi que la superbe sixième place du coureur de Firminy, Sofiane Boulekouane

IMG_2061.JPG

. Sur 800 mètres, un athlète décinois s’est illustré en la personne de Sofiane Messah. Le licencié du DMA a bouclé le double tour de piste en 1’53’’25, se classant à la troisième position de sa course.

IMG_1652.JPG

Du côté du 1500 mètres, deux coureurs de la région étaient sur la ligne de départ : Julien Calandreau (Centre Isère) et Abdelkader Baktache (Aix-les-Bains), auteurs d’une magnifique performance en finissant respectivement troisième et premier de cette course très relevée.

IMG_1813.JPG

En clôture de cette soirée, les fans d’athlétisme ont eu le droit à un final d’anthologie avec le 3000 mètres féminin, qualificatif pour les prochains championnats du monde juniors (22-27 juillet) à Eugene (USA). La fondeuse de l’Ain, Marion Joly-Testault, n’a même pas pris le départ de cette course remportée par Mathilde Sagnes, qui réalise la deuxième meilleure performance française de l’année (junior) en 10’00’’31, obtenant ainsi son ticket pour les Mondiaux.

IMG_2127.JPG

 

De grands compétiteurs, un public qui s’était déplacé en nombre, une météo digne des plus beaux mois d’été et une cérémonie pleine d’émotion : cette quatrième édition de MNEL aura donc été une réussite à tous les points de vue.

Les Résultats

Les Photos (Album 1 ) (Album 2 )

leprog.jpg

samedi, 07 juin 2014

Meeting de Décines : le MNEL hausse le ton !

10389646_749700298403352_3816172896295237835_n.jpgPour sa quatrième édition, le meeting national de l’est Lyonnais (MNEL) s’offre ce samedi une belle soirée de demi-fond avec six courses de haut niveau. Epreuve phare de la réunion organisée au Stade Troussier de Décines, le 5000m hommes. Le Kenyan Benjamin Kipkurui (Aix-les-Bains), son compatriote Eliud Sugut (Décines) ou encore Sofiane Boulekouane (Firminy), Mounir Hsain (Athlé’form 42) et Fernando Da Silva (Lyon Athlé) peuvent viser de gros chrono avec l’aide d’un lièvre de luxe : Onesphore Nkunzimana. Le 1500m promet également en présence de Benoit Calandreau (Centre Isère) et d’Abdelkader Baktache (Aix-les-Bains), tout comme le 800m avec le Roannais Gaëtan Manceau. La réunion sert enfin d’épreuve de sélection pour les championnats du monde junior (22-27 juillet à Eugene, Etats-Unis) sur 3000m femmes avec l’athlète de l’Ain Marion Joly-Testault au départ.

> Meeting national de l’Est Lyonnais, aujourd’hui au stade Raymond Troussier à Décines. 15h15 : début des épreuves interrégionales ; 20h : 800m hommes ; 20h15 : 1500m femmes ; 20h35 : 1500m hommes ; 20h55 : 3000m steeple femmes ; 21h15 : 5000m hommes ; 21h35 : 3000m femmes.

leprog.jpg

 

07:48 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 06 juin 2014

Sdiri et les meilleurs sauteurs français à l'Envol trophée

2012_0608Image0114.JPG

Salim Sdiri ne change rien. Le recordman de France du saut en longueur sera de retour sur les terres de son record (8,42m en 2009) le 13 juin au Stade du Brotillon à Pierre-Bénite. Il sera l’une des principales têtes d’affiche du meeting Envol trophée qui réunira la quasi-totalité des meilleurs sauteurs français, exceptés le recordman du monde de la perche Renaud Lavillenie et la championne du monde en salle de la longueur Eloïse Lesueur. A noter en particulier la présence de Kafétien Gomis (longueur), Sébastien Deschamps (hauteur), Jérome Clavier, Valentin Lavillenie, Vincent Favretto et des Chinois Yansheng et Changrui (perche), Haoua Kessely et Darlène Mazeau (longueur), Térésa Nzola Meso (triple saut), Mélanie Skotnik (hauteur) ou encore Vanessa Boslak (perche).

leprog.jpg

09:41 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 01 juin 2014

10 km de Bron

IMG_0171.JPG

Géraldine Simbola (ESL) en 37'08 et Eliud Sugut Kimutai (DMA) en

30'50 sont les deux beaux vainqueurs des 10km de

la Journée de Dam's.

IMG_0158.JPG

 Les bénéfices d'une année de travail seront remis

au centre Léon Bérard.

IMG_0182.JPG

Les Résultats de FP Sportevent

Les Photos

Ligue de Diamant: 63.65 pour Mélina Robert-Michon

afp-photo-adrian-dennis.jpgEn mètres, la distance du jet effectué par Mélina Robert-Michon au meeting de Eugene (Etats-Unis) remporté ce vendredi par la Croate Sandra Perkovic (69,32m). La vice-championne du monde du lancer du disque a réalisé sa meilleure performance de la saison estivale après ses 62,66m du meeting de Shanghai (3e ). Une mauvaise opération toutefois au classement de la Ligue de diamant puisque la Lyonnaise a terminé 5e du concours (alors que seules les trois premières marquent des points). Elle glisse par conséquent à la 4e place du classement provisoire de ce fil rouge de la saison.

Prochain meeting à Oslo le 11 juin.

 

leprog.jpg


Meeting de Marseille: Jennfer Galais confirme !

Une semaine après avoir réalisé la meilleure performance française de la saison sur 100m à Forbach (11’’40; +1,8m/s), Jennifer Galais s’est imposée ce samedi au meeting de Marseille en 11’’47 avec un léger vent défavorable (-0,2m/s).

jennifer-galais-photo-dr.jpg

La sprinteuse décinoise a devancé Emilie Gaydu (11’’66) alors que le Trinidadienne Michelle-Lee Ahye (11’’04 cette saison), qui était annoncée au départ, n’a pas couru. Chez les hommes, Adrien Clemenceau s’est classé 4e du 400m haies en 50’’90. Une déception pour le Brondillant 4e des championnats d’Europe 2012: « Je m’attendais à descendre le chrono, avoue-t-il. J’ai commis pas mal de fautes, ça ne pardonne pas surtout quand il y a de petites rafales de vent. Mais ça ne remet pas en cause tout le travail que j’ai fait. Ça va venir. »

Régionaux: Deschamps devant Chapon à la hauteur

Championnats Rhône-Alpes (Aix-les-Bains), journée 1. Principaux résultats:

HOMMES - 100m (+1,1m/s): 1. Pessonneaux (AS Aix-les-Bains) 10’’52; 400m: 1. Vilaine (Ain AEA) 46’’80; 1500m: 1. Rouania (Lyon A) 3’51’’85; Hauteur: 1. Deschamps (ESL) 2,13m; 2. Chapon (Coq 42) 2,13m; Longueur: 1. Mbatang (Lyon A) 7,13m (+0,3m/s).

FEMMES - 100m (-0,9m/s): 1. Ndiaye (Asvel) 12’’04; 400m: 1. Lufutucu (Asvel) 54’’50; Triple saut:1. Touam (Asvel) 12,56m (+1,8m/s).

leprog.jpg

jeudi, 29 mai 2014

MEETING DE FORBACH : 100M. Rentrée explosive pour Jennifer Galais

2010_0530Image0262.JPGPour son premier 100m de la saison, Jennifer Galais a frappé fort à Forbach en améliorant son record personnel avec un chrono de 11’’40.

Auteur d’une rentrée en douceur la semaine dernière lors du deuxième tour des interclubs (23’’89 sur 200m), la Décinoise Jennifer Galais n’a pas fait dans la dentelle dimanche après-midi à lors du meeting de Forbach en prenant la deuxième place du 100m en 11’’40. Cette performance offre pour l’instant à l’athlète de Décines la première place des bilans nationaux sur 100m mais il lui permet surtout d’améliorer son record personnel (11’’44 en 2012) et de relancer sa carrière après une saison 2013 ratée (11’’69 meilleur temps en 2013). « Cette performance est vraiment bonne pour le moral mais je ne m’y attendais pas forcément. Après ma mauvaise saison 2013 cette performance me permet de me relancer mais mon objectif principal reste le 200m» indique Jennifer qui vise cette année une qualification pour les championnats d’Europe de Zurich sur 200m en priorité mais ne fera pas la fine bouche pour sur une participation sur 100m.

Dans ce même meeting de Forbach, notons la belle performance de la triple sauteuse de l’ESL Teresa N’Zola qui se classe deuxième avec un bond à 13,46m, bien mieux que la semaine dernière lors du deuxième tour des interclubs (12,55m). Le sprinteur lyonnais Emmanuel Biron a également profité de ce meeting pour afficher ses progrès (10’’47 sur 100m). Petite déception en revanche pour la Décinoise Elea Mariama Diarra auteur d’une performance un demi-teinte pour son premier 400m de l’année (53’’69).

leprog.jpg

08:30 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 19 mai 2014

INTERCLUBS finales nationales et interrégionales : Regroupement général en Nationale 1A

Sixième de la poule de classement, l’Entente Sud Lyonnais est le premier club relégué d’Elite en N1A où elle retrouvera Lyon Athlé (4e de sa finale) et le Coquelicot 42 qui s’est maintenu.

ELITE : pas de miracle pour l’ESL

La tendance s’est confirmée. Avant dernier club de l’Elite à l’issue du 1er tour il y a deux semaines à Annecy, l’Entente Sud Lyonnais n’a pas réalisé le rebond qu’elle espérait. Malgré le retour de plusieurs cadres comme Emmanuel Biron (100m) et Térésa Nzola Meso (triple saut), le club n’a gagné qu’une seule place en quinze jours. Sixièmes de la finale de classement hier à Dijon, les banlieusards lyonnais sont les premiers relégués en Nationale 1A.

Ils peuvent avoir des regrets. Devancés de neuf points par le premier non-relégué, ils ont perdu une quinzaine de points avec le faux départ de Darlène Mazeau sur 100m. « On le paye cher, mais c’est en réalité les points lâchés un peu partout ailleurs qui font que nous en sommes arrivés là, regrette le président de la section de Bron de l’ESL Sylvain Meyer. C’est dommage, mais on peut se consoler en se disant qu’on aura une belle bataille avec Lyon Athlé et le Coquelicot 42 en N1A l’année prochaine. »

Individuellement, peu de performances notables. Pour sa rentrée, Emmanuel Biron a assuré la victoire sur 100m en 10’’52 (+0,1m/s). Térésa Nzola Meso, qui disputait aussi son premier concours de la saison, a été plus en difficulté au triple saut (12,55m). Enfin, Estelle Perrossier s’est imposée sur 400m en 53’’37 avant de s’envoler pour les Bahamas où elle disputera le week-end prochain le Challenge mondial des relais avec l’équipe de France.

N1A : Lyon Athlé 4mais heureux

En ayant rempli son objectif il y a quinze jours en accédant à la finale de N1A, Lyon Athlétisme se déplaçait à Lens sans pression mais avec tout de même l’ambition de jouer sa chance à fond. Malgré l’absence de sa discobole internationale Mélina Robert-Michon, le club lyonnais s’est battu durant toute la journée pour une place sur le podium synonyme d’accession en Elite avant de fléchir sur la fin et de prendre la 4e place. « Avant les relais, nous savions que nous ne pouvions plus accrocher la 3e place. Si certains pourraient pleurer en finissant au pied du podium ce n’est pas notre cas, nous sommes très heureux d’être à cette place », affirme le directeur général du club Eric Nallet. « Chacun a fait de son mieux et il n’y a aucun regret à avoir, nous sommes à notre place. Je suis très fier de mes athlètes et notamment des cadets et des juniors que nous avons lancés dans le grand bain et qui ont su parfaitement se mettre au niveau. C’est un gage de sécurité pour l’avenir. »

N2B : l’Asvel troisième club du Rhône

En marge des clubs de l’ESL et Lyon Athlé engagés en Elite et en N1A, d’autres clubs du département disputaient ce dimanche les Interclubs notamment à Villefranche où, l’Asvel, Tassin, l’ACVS et Décines Meyzieu se disputaient la place honorifique de 3e club du département en N2B. Entre ces quatre clubs relativement proches à l’issue du premier tour, c’est finalement le club Villeurbannais qui a su tirer son épingle du jeu en prenant la première place devant Tassin, l’ACVS et Décines Meyzieu. Portés par ses leaders féminines, Anaïs Lufutucu, Farah Clerc, Aretha Touam ou encore et Khoudjediata N’Diaye, l’Asvel a dû lutter jusqu’au bout face à Tassin en arrachant notamment des précieux points lors des relais, ultimes épreuves de la journée. Outre les performances des Décinoises Galais

IMG_7728.JPG

et Diarra (voir par ailleurs), notons le bon chrono d’Anaïs Lutufucu victorieuse sur 400m en 54’’99.

Rentrée en douceur pour Galais et Diarra

Têtes d’affiche du deuxième tour des Interclubs de N2B qui se tenait à Villefranche, Jennifer Galais et Elea Mariama Diarra ont assumé leur statut mais n’ont pas affolé les compteurs pour leur première véritable sortie de la saison. Sur sa distance de prédilection, la sprinteuse Internationale Jennifer Galais s’est imposée en 23’’89, loin de son record (23’’22) tandis que l’ancienne championne de France du 400m Elea Mariama Diarra terminait son 200m en 24’’39. « C’est une rentrée en douceur pour Jennifer et Elea. C’était un peu lourd au démarrage et ça manquait de rythme. Ce n’est pas très surprenant car nous rentrons de stage mais il va falloir hausser le ton dès la semaine prochaine au meeting de Forbach », indique l’entraîneur de Meyzieu Gregory Duval. Elles s’aligneront sur 100m pour Galais et 400m pour Diarra.

F.P. et B.S

leprog.jpg


Tous les Résultats des Interclubs
 


20:40 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 17 mai 2014

INTERCLUBS FINALE NATIONALES ET INTERRÉGIONALES (CE DIMANCHE). L’ESL et Lyon Athlé, l’Elite en tête

L'Entente Sud Lyonnais joue le maintien en Elite à Dijon en finale de classement, alors que Lyon Athlétisme va tenter d’accéder au plus haut niveau à Lens.

Elite : l’ESL retrouve des forces

Club phare de l’agglomération lyonnaise depuis une demi-douzaine d’années, l’Entente Sud Lyonnais est tombée de haut il y a deux semaines à Annecy. Avec seulement 55 411 points, l’ESL a été devancée par Lyon Athlé qui évolue pourtant à l’échelon en dessous (55 464 pts) et s’est surtout classée à la 15e et avant-dernière place de l’Elite. De quoi en faire un « candidat » à la descente alors que les trois derniers de la finale de classement organisée dimanche à Dijon « matcheront » l’an prochain en N1A. Après avoir payé cher les absences au 1er tour, l’ESL peut cependant compter sur des retours de poids. Blessé au soléaire, Emmanuel Biron revient sur 100m, tandis que Térésa Nzola Meso (dos) fait sa rentrée au triple saut… « Nous pouvons compter sur cinq retours, détaille le directeur sportif Daniel Aligne. Selon nos calculs, on peut se classer entre la 2e et la 7e place… Ce sera chaud, mais c’est important de nous maintenir. »

> Finale de classement Elite (Dijon) : Montpellier, Nice, Martigues, Dijon, Reims, Athlé 91, ESL et Orléans.

N1A : Lyon joue le coup à fond

Avant le 1er tour, Lyon Athlétisme visait la finale de N1A, histoire d’assurer le maintien dès le 1ertour. Objectif atteint. Mais l’appétit vient en mangeant. Alors que le club aurait pu aller tranquillement à Lens disputer la finale de N1A sans véritable enjeu, son directeur général Eric Nallet nuance son discours : « On n’y va pas pour faire de la figuration, assure-t-il. S’il y a une chance de monter, on ne s’en privera pas. Nous avons analysé les 600 performances réalisées au 1er tour par nos adversaires. Cela nous place théoriquement entre la 3e et la 5e place (ndlr : les trois premiers montent). » Le club enregistre quelques rentrées, mais sera en revanche privé de sa leader Mélina Robert-Michon, la vice-championne du monde du disque lançant en même temps à Shanghai. « Mais le classement s’effectuant à la place et non aux points, c’est moins préjudiciable », affirme Nallet.

> Finale N1A (Lens) : Bordeaux, Nantes, Arras, Haute-Bretagne, Cergy-Pontoise, Sarreguemines, Lyon Athlé, Paris-Joinvile.

N2B : Galais et Diarra à Villefranche

Le stade Le Mouton à Villefranche accueille dimanche la finale Interrégionale de N2B. En jeu, la place de 3e club du département. La lutte devrait être serrée entre l’Asvel, Décines-Meyzieu et Tassin, très proches lors du 1er tour. C’est l’occasion pour la sprinteuse Jennifer Galais et l’ancienne championne de France du 400m Eléa Mariama Diarra

IMG_6580.JPG

de faire leurs vraies rentrées toutes les deux sur 200m.

> Finale N2B (Villefranche) : Asvel, Clermont 2, Décines-Meyzieu, Tassin, A Calade VS, ESL 2, Romans, Moulins.

Benjamin Steen

leprog.jpg

14:30 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 13 mai 2014

Championnats du monde de relais.Lemaitre et Vicaut aux Bahamas...

Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut seront les deux leaders de l’équipe de France lors de la première édition des championnats du monde de relais (24 et 25 mai à Nassau aux Bahamas). Les deux meilleurs sprinteurs français seront alignés sur 4x100m et éventuellement 4x200m.

A noter également les sélections des athlètes de Bron Floria Gueï et Estelle Perrossier

IMG_0905.JPG

avec le relais 4x400m femmes et du Berjallien Patrice Maurice avec le collectif 4x400m hommes. Myriam Soumaré (indisponible en raison de son travail) et le sprinteur lyonnais Emmanuel Biron (blessé au mollet) ne seront pas du voyage. « L’objectif sera d’entrer en finale pour obtenir la qualification pour les Mondiaux 2015 (Pékin) », affirme le responsable des relais Djamel Boudebibah.

… Et face à face à Aix-les-Bains ? Christophe Lemaitre (AS Aix-les-Bains) et Jimmy Vicaut (CA Montreuil) pourraient s’affronter pour la première fois cette saison dimanche à Aix-les-Bains en finale Elite des Interclubs où Lemaitre fera sa rentrée sur la ligne droite.

Revenu hier du Japon où il a couru dimanche le meeting de Tokyo (3e en 10’’31 ; -3,5m/s), Lemaitre n’a pas encore choisi sur quelle distance il s’alignera (100m ou 200m).

B.Steen

leprog.jpg

lundi, 05 mai 2014

INTERCLUBS 1ER TOUR ÉLITE NATIONALE 1 HIER À ANNECY. La surprise Lyon Athlé

Alors qu’ils sont en Nationale 1A, les Lyonnais (55411 pts) ont fait mieux que les Elites de l’Entente Sud Lyonnais (55411 pts) qui devront se sauver dans deux semaines. Le Coq 42 aura quant à lui à se battre pour rester en Nationale 1A.

Elite : l’ESL au plus bas

Pas de miracle pour l’Entente Sud Lyonnais. Privés de leaders blessés tels qu’Emmanuel Biron (sprint), Hugo Grillas (400m haies), Térésa Nzola Meso (triple saut) et Félicitas Mensing (demi-fond) tandis que le perchiste Xavier Tromp n’a pu que lancer le javelot, les banlieusards lyonnais ont sombré hier au Parc des Sports d’Annecy. Les valides restant ont fait ce qu’ils ont pu. A signaler en particulier la rentrée tranchante d’Estelle Perrossier sur 400m (53’’32), ou encore les victoires de Nelly Lafortune (200m), Darlène Mazeau (longueur), Vincent Favretto (perche) ou encore Florian Labourel (hauteur), mais ils n’ont totalisé que 55411 pts. Avec ce score, ils pointent à la 15e et avant-dernière place de l’Elite au niveau national. Ils devront cravacher dans deux semaines pour arracher l’une des cinq premières places de la poule de classement, synonymes de maintien en Elite. « Les blessures ont pesé lourd, ce qui était prévu, mais pas à ce point, analysait hier le directeur sportif Daniel Aligne. Si on ne récupère pas des forces vives dans deux semaines, ce sera compliqué de se maintenir… »

Nationale 1A : Lyon Athlé ne s’y attendait pas

Quand le classement officiel est tombé, ils n’en croyaient pas leurs yeux. Avec 55464 points, les athlètes de Lyon Athlétisme ont dépassé leurs meilleures prévisions malgré un zéro (abandon sur blessure d’Hugo Rivet sur 800m). Ils se payent même le luxe de faire mieux que les voisins Elites de l’Entente Sud Lyonnais, ce qui n’était jamais arrivé dans l’histoire des deux clubs.

melina-robert-michon-60-12m-au-disque-a-apporte-de-gros-points-a-son-club-de-lyon-athletisme-photo-pqr-le-dauphine.jpg

Photo: Le Dauphiné

Un résultat obtenu grâce à ses figures de proue Mélina Robert-Michon (disque) et Hedi Teraoui (marche) qui ont inscrit de gros points et à leurs jeunes capables d’assurer une belle homogénéité de performances. « C’est énorme alors que j’espérais entre 54000 et 55000 points », s’est félicité le directeur général du club Eric Nallet qui garde cependant le même objectif : le maintien en N1A. Qualifié pour la finale, Lyon Athlé l’a déjà en poche. « On ira l’esprit serein », apprécie-t-il.

Nationale 1A : le Coq 42 manque la marche

A la fin de la journée de compétition, le Coq 42 Saint-Etienne ignorait encore à quelle sauce il allait être mangé. Elle sera aigre-douce… Ses 54324 points récoltés à Annecy ne lui suffisent pas pour intégrer le Top 8 de Nationale 1A et le club devra se battre dans deux semaines en poule de classement pour sauver sa place. Cela s’est joué dans un mouchoir de poche puisqu’il a manqué moins de 500 points aux Stéphanois pour accrocher la finale…

« On n’a rien à regretter, on a fait notre job, estimait le président Pierre Gardet. Avec les blessés que nous avions, on ne pouvait pas faire mieux. » Manquaient en effet le marcheur Mickaël Thomas, le perchiste Yann Celli ou encore le spécialiste des combinées Romain Slotala… Les sauteurs en hauteur Joris Chapon, Emmanuelle Chazal ou Valérie Bonnet et le sprinteur Emmanuel Bergoz ont fait ce qu’ils ont pu, mais le vent a finalement mal tourné…

B.Steen

leprog.jpg

16:53 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 04 mai 2014

INTERCLUBS. « 60 mètres, mon minimum syndical »

2012_1207Image0038.JPGMélina Robert-Michon teste sa forme aux Interclubs (1er tour aujourd'hui à Annecy) avant d’enchaîner les meetings.

A 34 ans, Mélina Robert-Michon est au sommet de son art. Sur la lancée de sa médaille d’argent aux Mondiaux de Moscou, record de France en prime en finale (66,28m), la Lyonnaise a traversé l’hiver sur un nuage. Après avoir frappé d’entrée lors des championnats hivernaux de lancers longs à Châteauroux (64,12m), elle a prolongé l’euphorie en s’imposant à la coupe d’Europe de la spécialité à Leiria (64,20m). Minima pour les championnats d’Europe de Zurich en poche et confiance gonflée avant de débuter la saison estivale cet après-midi au 1er tour des Interclubs à Aix-les-Bains.

Vous êtes rentrée jeudi d’un stage de deux semaines à la Réunion. Dans quel état de forme débutez-vous la saison ?
Tout s’est parfaitement passé. C’était un stage dans la continuité avec des grosses séances. J’étais encore sur du lourd et de la quantité. J’ai participé au meeting de Saint-Denis où j’ai lancé à 60,96m. Ce n’est pas si mal vu la période. Petit à petit, les sensations commencent à revenir à l’approche de la compétition.

Vu le cap que vous avez franchi, le défi pour votre rentrée aux Interclubs n’est-il pas de lancer au moins à 60 mètres ?
C’est sûr que maintenant, dans ma tête, ce doit être mon minimum syndical. Mais j’y arrive dans la continuité du stage, sans préparation spécifique. Ce sera l’occasion de voir où j’en suis. Ensuite j’enchaînerai avec le meeting de Montgeron (11 mai), puis Shanghai (18 mai) et Eugene (31 mai) en Ligue de Diamant.

Comme l’an dernier, les meetings de la Ligue de diamant vont rythmer votre approche des championnats d’Europe ?
Je vais participer à toutes les étapes (sauf Doha le 9 mai). Selon moi, c’est nécessaire d’aller se confronter aux meilleures.

Cela oblige à se bouger quel que soit le contexte, même si la météo est mauvaise, ou si on est fatigué à cause du voyage, histoire de ne pas être ridicule. Cela permet de me mettre en position de devoir être performante dans n’importe quelle situation, alors que dans une compétition où il n’y a pas grand monde, c’est plus dur. C’est un gros plus quand on arrive en grand championnat.

Recueilli par B.S

leprog.jpg

INTERCLUBS. Lemaitre, nouveau départ ?

2012_1109Image0094.JPGA 100 jours des championnats d’Europe de Zurich, le Culozien lance sa saison avec l’intention de tourner le dos à deux saisons difficiles.

Le mois prochain (le 11 juin), Christophe Lemaitre aura 24 ans… Mais le « kid du Bugey », révélé sur la planète sprint en 2009, en est déjà à chercher le rebond. Après la folle ascension des débuts – ses six records de France du 100 m et deux du 200 m en 2010-2011, son triplé européen en 2010 à Barcelone et sa médaille mondiale à Daegu en 2011 (3e sur 200 m) – sa courbe de progression s’est singulièrement infléchie.

Les explications ne manquent pas : légitime crise de croissance, déception des JO de Londres à digérer (6e du 200 m) ou encore blessure inopportune en finale du 100 m des Mondiaux de Moscou l’an passé (7e ) alors qu’une médaille sur le demi-tour de piste était promise…

Il n’empêche que c’est une saison de reconquête qui s’ouvre pour le Culozien aujourd’hui à Annecy sur 100 m au 1er tour des Interclubs, à 100 jours des championnats d’Europe de Zurich où il briguera un nouveau triplé qui n’a rien d’évident face à Jimmy Vicaut et aux Britanniques James Dasaolu (9’’91 l’an dernier !) et Adam Gemili… « C’est l’objectif principal, confirme-t-il. J’attends cette saison estivale avec une grande impatience. »

Jamais sans doute il ne s’est préparé avec autant d’application et de professionnalisme. Après un stage d’une dizaine de jours à Ténérife en mars, il s’est à nouveau entraîné sous le soleil, à Palma de Majorque cette fois, entre le 18 et le 28 avril en compagnie de Pierre-Alexis Pessonneaux et de son kiné personnel qui le suit désormais au quotidien. « Il y avait des supers conditions avec tout l’équipement nécessaire et du beau temps, a-t-il apprécié. On a respecté le programme à la lettre avec des séances très intéressantes. L’idée, c’était de bosser pour tenir toute la saison et d’être en bonne forme dès le début. » Un test de vitesse il y a huit jours aurait donné des résultats très prometteurs…

Un bon départ sur six ou sept

Depuis son retour à Aix-les-Bains, le grand blond a souffert d’un début d’angine qui l’a empêché de se rendre à un rassemblement du collectif 4x100m à l’Insep vendredi. Et le contrecoup du stage se fait sentir. Ce sera peut-être un peu juste pour en remontrer dès cet après-midi avec encore une paire de kilos en trop sur la balance. « J’espère faire moins de 10’’10, affirme-t-il. Mais de toute façon, ce ne sera pas révélateur vu comme j’ai les jambes lourdes. L’essentiel est de réaliser une bonne course techniquement et d’être prêt pour ma vraie rentrée au meeting de Tokyo (11 mai). »

« Une bonne course techniquement » signifie surtout un bon départ, son talon d’Achille. Incapable de se régler l’hiver dernier, il en a perdu son latin sur 60 m (6’’61 au mieux) alors que la condition était visiblement au rendez-vous (20’’58 sur 200 m…). « Je ne fais pas une fixette là-dessus. Ce serait le meilleur moyen de ne pas réussir. Je suis dans ma course et c’est tout », assure-t-il. « Le doute s’est un peu installé cet hiver, reconnaît néanmoins son coach Pierre Carraz. On le travaille calmement. Mais ce n’est pas encore très bien fait. Mardi, sur six ou sept départs, il en a passé un de bon… Il faut voir en compétition où c’est un autre homme. » Lemaitre se sait spécialement attendu sur la question. « Ce qu’on dit sur moi et mon entourage (ndlr : Pierre Carraz et son adjoint Thierry Tribondeau) ne me touche pas, coupe-t-il. Ce sont toujours les mêmes choses… J’entends qu’il faut que je change de coach, que j’aille aux États-Unis. Mais je sais ce que je fais et pourquoi je le fais. J’assumerai les résultats. » Au chrono de livrer son verdict.

Benjamin Steen

leprog.jpg

samedi, 03 mai 2014

Meeting National de l'Est Lyonnais

4cFkpImM.pngLe Meeting National de l'Est Lyonnais aura lieu le samedi 7 Juin à Décines. 
 
Le MNEL va rassembler cette année encore les tous meilleurs athlètes français du demi fond et quelques pointures internationales.
 
Mais pour continuer à pouvoir présenter le temps d'une soirée des épreuves de haut niveau, le MNEL a besoin de soutien financier.
 
Outre les entreprises qui peuvent devenir sponsor du meeting, le DMA propose cette année une manière originale d'aider le meeting en souscrivant de 10 à 200€ par une approche participative.

IMG_4343.JPG

Selon votre contribution sur le site "My Major Company", vous obtiendrez quelques privilèges que nous vous laissons deviner en cliquant sur le lien:
L'objectif de recueil de financement participatif est de 3000€ et si cette somme n'est pas atteinte, les dons seront remboursés aux participants. 
 
Alors, sollicitez vos proches, vos amis, vos employeurs, vos commerçants pour faire du 7 Juin, une belle et grande fete de l'athlétisme, organisée  Décines -Meyzieu Athlé
et Chassieu Athlé. 
 
Et pour ceux qui ne connaissent pas le MNEL, cliquez
 
Par avance merci et rendez vous le 7 Juin à Décines; sur le Parc Raymond Troussier

18:30 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

INTERCLIBS (1ER TOUR ÉLITE ET N1 CE DIMANCHE À ANNECY). ESL et Lyon athlé, objectif statu quo

L'Entente Sud Lyon Lyonnais en Élite et Lyon Athlétisme en Nationale 1A abordent les Interclubs sans ambitions démesurées : le maintien ferait le bonheur des deux principaux clubs lyonnais.

Il va y avoir du beau monde ce dimanche au Parc des Sports d’Annecy pour le premier tour de brassage des Interclubs. Les performances ne vont sans doute pas atteindre des sommets mais, dans le désordre, se croiseront quand même sur la piste Renaud Lavillenie

183316_10150110709634799_6232017_n.jpg

, certes sans ses perches (longueur, 110m haies et 4x100m), Mélina Robert-Michon avec ses disques

154695_10151271946289799_807049282_n.jpg

, Christophe Lemaitre (100m et 4x100m)

2012_1013Image0562 (2).jpg

ou encore Garfield Darien (110m haies et 4x100m). L’affiche sera encore plus belle dans deux semaines à Aix-les-Bains cette fois pour la grande finale Elite. Autant dire la porte à côté… Mais une fois encore, il y a peu de chance qu’un club lyonnais soit de la fête. Toujours dispersés dans les deux principaux clubs de l’agglomération – l’Entente Sud Lyonnais en Élite et Lyon Athlétisme en Nationale 1A – les Lyonnais peinent toujours à rivaliser avec les grosses écuries nationales. Objectif maintien, donc, pour les deux clubs.

Élite : l’ESL dans le ventre mou

Les mauvaises nouvelles tombent les unes après les autres pour l’Entente Sud Lyonnais. Hier, le sprinteur international Emmanuel Biron a confirmé son forfait en raison d’une aponévrosite du soléaire (mollet) contractée en stage à Boulouris la semaine dernière. Après avoir zappé la saison en salle (tendon d’Achille), le 3e sprinteur français « préfère ne pas prendre de risque ». Son absence s’ajoute à celles de Térésa Nzola Meso (triple saut), Xavier Tromp (perche), Hugo Grillas (400m haies) et Félicitas Mensing (demi-fond), tous blessés… Autant de leaders sur le flan, cela commence à faire beaucoup. Dixième club de l’élite en 2013, l’ESL aura du mal à intégrer ce dimanche le Top 8 qualifié pour la grande finale d’Aix-les-Bains. « Notre niveau se situe entre la 5e et la 12e place (sur 16), selon le président de la section de Bron de l’ESL, Sylvain Meyer. On s’est renforcé en demi-fond et en lancers par rapport à l’année dernière, mais ces absences nous pénalisent. Il faudrait que tout tourne en notre faveur pour accéder à la finale. »

N1A : Lyon Athlé veut se mettre à l’abri

Monté l’an dernier de N1B en N1A, Lyon Athlétisme entend cette année se stabiliser au deuxième niveau national. Le plus tôt serait le mieux. « L’idéal serait de se qualifier pour la finale de montée afin d’être tranquille au second tour en ce qui concerne le maintien, estime le directeur général du club Eric Nallet. Ne précipitons pas les choses. Nous sommes à notre place en N1A. Nous avons encore des lacunes même si des jeunes arrivent et vont petit à petit s’amalgamer à nos athlètes de haut niveau. »

Le club pourra compter sur sa figure de proue Mélina Robert-Michon revenue jeudi d’un stage de deux semaines à la Réunion. En revanche, la vice-championne du monde manquera le 2e tour pour cause de meeting de Shanghai.

1er tour Élite/Nationale 1 à Annecy (Parc des Sports) à partir de 11h30.

ELITE : AS Aix-les-Bains, Clermont AA, EA Grenoble, ESL.

NATIONALE 1A : Coq 42 Saint-Etienne, Lyon Athlétisme.

Benjamin Steen

leprog.jpg


20km marche : Kévin Campion leader des Bleus à Taincag

kevin-campion-photo-carlos-soto.jpgTrois semaines après avoir battu son record et réalisé pour les minima pour les championnats d’Europe de Zurich lors du meeting de Podebrady (1h20’39’’), Kevin Campion (Afa Feyzin) sera ce week-end le leader de l’équipe de France à la Coupe du monde de marche à Taicang (Chine). Le Feyzinois dispute le 20km demain.

Photo Carlo Soto

11:58 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

10 KM DE CHASSIEU. Irrésistibles Kenyans

DSC_5047-1479.jpgDaniel Kosgei chez les hommes et Suzanne Jeptoo chez les femmes s’offrent la victoire mais aussi le record de l’épreuve chasselane !

Une météo idéale, un plateau de qualité et une affluence record, il ne manquait rien ce dimanche matin au Stade Romain Tisserand de Chassieu pour que cette 6e édition des 10km de Chassieu reste dans les annales. Avec plus de 600 coureurs inscrits au départ dimanche matin sur le coup des 9h, la journée démarrait sous les meilleurs hospices, pour la grande plus grande joie de la présidente de Chassieu Athlétisme Christelle Ganne. « On ne s’attendait pas à une telle affluence, car nous sommes en période de vacances scolaires et cette année en plus nous sommes en concurrence avec le marathon et le semi-marathon d’Annecy. Je pense que le bouche à oreille a joué en notre faveur d’autant que nous disposons du label classant et qualifiant pour les championnats de France du 10km ».

Sur le parcours, le kenyan Daniel Chebii Kosgei et le Burundais Emmanuel Nduwayo s’échappaient dès les premiers mètres de course et n’allaient plus se lâcher jusqu’à l’arrivée. Au moment d’entrer sur la piste du Stade Tisserand, Nduwayo semblait avoir pris l’ascendant mais, au prix d’un finish de toute beauté, Kosgei, l’athlète de Lyon Athlétisme, parvenait à repasser devant et à s’adjuger le record de l’épreuve pour une petite seconde (31’16 contre 31’17 pour le précédent record).

Jeptoo gratte plus d’une minute sur le record !

DSC_5686-1381.jpg

« Je n’étais pas spécialement en forme car j’avais couru le 1000m de Caluire vendredi soir. J’ai attendu le sprint pour passer Emmanuel car je savais que j’étais plus rapide. Ce n’est pas une grande performance mais je bats le record donc c’est déjà bien » indiquait après coup le Kenyan qui s’était imposé au 10km de Bourgoin au début du mois d’Avril.

Chez les féminines, Susanne Kipsang Jeptooo n’a pas fait dans le détail en abaissant le record de l’épreuve de plus d’une minute (35’31 contre 36’54 à l’ancien record). Seule en tête du début à la fin, l’athlète Kenyane de l’Athlé Saint-Junien aura littéralement survolé la course. « J’étais bien en jambe sur la première partie de course mais sur les 5 derniers kilomètres j’ai souffert » reconnaissait la gagnante qui n’aura pourtant rien laissé transparaitre.

Résultats hommes : 1. Kosgei (LA) 31’16 ; 2. Nduwayo (Bellegare) 31’16 ; 3. Clementz 32’06 ; 4. Fellague (ASCUL) 32’57 ; 5. Jacquet 33’15 ; 6. Maillet (ASC) 33’17 ; 7. Bretin (ASCUL) 33’36 ; 8. Viallet (Annonay) 33’38 ; 9. Lenoble (Merignac) 34’00 ; 10. Marlot (Louhans) 34’05

Féminines : 1. Jeptooo (Athlé ST Junien) 35’31 ; 2. Martin (EACAR) 39’52 ; 3. Musset (ESL) 40’22 ; 4. Petit (ASVEL) 41’40 ; 5. Sannier (ESL) 42’35

leprog.jpg

Les photos: Album 1, Album 2

Les résultats

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu