compteur

Avertir le modérateur

samedi, 19 juin 2010

Emmie Charayron sans pression

leprog.jpgElle a une grande pancarte dans le dos, Emmie Charyron ! A 20 ans, dès sa première saison chez les seniors, la jeune Rhodanienne du Lagardère Paris Racing aborde les championnats de France Élite, demain autour du lac des Vieilles Forges dans les Ardennes, en position de grande favorite.

2009_0315Image0685.JPGEn début de saison, la championne du monde, d'Europe et de France junior semblait plutôt vouée à jouer les outsiders. Mais sa deuxième place lors de la manche de Coupe du monde à Madrid il y a deux semaines pour sa rentrée l'a d'emblée installée dans la position de la fille à battre… « C'est sûr que tout le monde va être attentif à ma performance mais, sincèrement, je n'y pense pas du tout. En tout cas, ce n'est pas une source de pression… » En ouvrant la saison avec un podium mondial, elle s'est il est vrai facilité les choses. Sélectionnée dans la foulée pour le championnat d'Europe (4 juillet à Athlone en Irlande), l'objectif est clair désormais : « De retour de Madrid, j'ai pris un peu de repos, mais vraiment pas beaucoup. Je vais courir ce championnat de France dans l'enchaînement de deux semaines d'entraînement intensif. Je ne suis pas du tout en période d'affûtage (sic). Physiquement, ce sera peut-être un peu dur. Mais mentalement, j'aurais l'envie de gagner exactement comme quand j'étais jeune. Je suis prête à mettre les gaz à fond. »

Elle pourrait toutefois pâtir de son isolement au sein de son club tandis que ses principales adversaires, Jessica Harrison et Carole Péon, pourront s'appuyer sur la puissance de leur club de Poissy triathlon dans l'espoir de profiter de la relative faiblesse de Charayron en natation.

B.Steen

11:45 Écrit par La Com dans Actualité, Autre Sport | Commentaires (0) | Tags : charayron |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 15 juin 2010

Running Conseil: liquidation totale

!cid_maiLiquidationl.jpg

22:32 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 07 juin 2010

Garfield Darien pas pressé

leprog.jpgGarfield Darien n'est pas pressé de débuter véritablement sa saison. Le jeune hurdler lyonnais, demi-finaliste des Mondiaux de Berlin 2009, effectuera sa rentrée le 25 juin au meeting de Nancy avant d'enchaîner avec les réunions de Reims (30 juin), Madrid (2 juillet) et Chambéry (4 juillet) puis les championnats de France (8-10 juillet à Valence). Son approche des championnats d'Europe (27 juillet-1er août) se terminera normalement au Stade de France (16 juillet) et à Monaco (22 juillet). Soit une saison très ramassée : « Avant de recourir, on a préféré achever totalement la préparation afin de se prémunir des blessures et d'avoir la condition pour bien finir mes courses, explique-t-il. Du coup, j'axe ma saison autour d'un pic de forme unique d'un mois. J'espère que ce sera efficace. »
2010_0603Image0361.JPG

20:54 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : darien |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 05 juin 2010

Meeting de Marseille: Une chance pour Lemaitre

leprog.jpgChristophe Lemaitre aime le ciel et blanc. Ce sont les couleurs de son club, l'AS Aix-les-Bains, et celles de son équipe de cœur, l'OM. Par un curieux hasard, c'est à Marseille que le « Kid du Bugey » pourrait entrer dans l'histoire en passant sous les dix secondes, on allait presque dire enfin comme si c'était une évidence… D'ailleurs, l'organisateur de la réunion, André Blanc, en a fait son athlète vedette : « Lors des deux premières éditions, nous avions Doucouré. L'an passé Chambers. Cette année, c'est Christophe et on est très contents… » La France de l'athlé va en effet regarder plein sud ce soir. L'exploit, et par conséquent le record national de Pognon (9''99), ne sont pas loin.

2010_0509Image0501.JPG
Le champion d'Europe junior de la distance, qui fêtera ses 20 ans la semaine prochaine (11 juin), tambourine comme un forcené à la porte du cénacle des 71 sprinteurs ayant brisé la barrière mythique. Lors de sa dernière course, il y a deux semaines à Franconville au 2e tour des Interclubs, il s'est approché tout près (10''03; +0,6 m/s), record personnel. Sur le coup, il s'en était voulu de ne pas profiter des conditions presque parfaites. Peut-être avait-il couru ce jour-là un peu trop crispé ? « J'étais déçu parce que j'étais focalisé sur les dix secondes, avoue-t-il. Mais en même temps, 10''03, c'est un bon chrono (sic) surtout aux Interclubs où ce n'est pas nécessairement l'endroit le plus adapté. Finalement, il n'y avait pas de quoi se plaindre. Les dix secondes, j'aimerais les faire cette année, mais je ne veux pas me prendre la tête avec ça. »

Une autre belle occasion se présente aujourd'hui au stade Luminy où, selon Météo France, ça sent le record (soleil, 25°C et vent modéré). Quant à l'opposition, ce n'est pas tout à fait ça encore puisque le Jamaïquain Dwight Thomas et l'Américain David Neville se sont finalement reportés sur le 200 m. Il faudra donc se contenter du modeste Américain Chris Dykes ou du Nigérian Oriala Chinedu… A priori, les jambes répondent. La petite alerte aux ischios d'il y a quinze jours est un vieux souvenir et il a pu « cravacher à l'entraînement » cette semaine : « Je ne suis pas encore en pleine bourre. Enfin, j'espère car ça doit intervenir plus tard, mais je me sens bien… » Quoi qu'il arrive, il court également son premier 200 m de la saison « que j'ai fait 9''57 ou 10''30» se marre-t-il. Pour surfer sur l'euphorie ou ravaler la déception.

Benjamin Steen

 

> COUPE d'EUROPE de 10 000 Mètres

Le meeting de Marseille accueille ce soir la Coupe d'Europe de 10 000 m. A noter la présence en équipe de France de la Lyonnaise Christine Bardelle et de la Roannaise Adeline Roche. L'Appelous Saïd Berioui, initialement retenu, a dû décliner la sélection en raison d'une blessure au dos.

vendredi, 04 juin 2010

Envol Trophée: Sdiri revient, Barber peut-être

leprog.jpgSalim Sdiri n'aurait manqué l'Envol Trophée le 11 juin pour rien au monde. Pas même pour la richissime Ligue de diamant qui fait étape le lendemain à New York. Un an après y avoir battu le vieux record de France de Kader Klouchi (8,30 m en 1998) en retombant à 8,42 m, le sauteur en longueur sera de retour à Pierre-Bénite, en vedette de la 16e édition de ce meeting dédié à 100 % aux sauts dont le plateau a été présenté hier matin en conférence de presse.

sdiri8m21.jpg

Il est vrai que le sautoir du stade du Brotillon porte chance à Sdiri. Il s'y est imposé à cinq reprises en cinq participations, à chaque fois à plus de 8 m. Outre son record, il y avait aussi établi les minima pour les JO de Pékin en 2008, un an après avoir été transpercé par le javelot de Pitkämäki. L'an passé, il avait été poussé dans ses retranchements par Kafétien Gomis (8,15 m), qui viendra refaire le match vendredi prochain. Après de tels résultats, la renommée du sautoir pierre-bénitain n'est plus à faire et on se bouscule pour l'Envol trophée retenu par ailleurs par la Fédération française d'Athlétisme comme épreuve de sélection pour le championnat d'Europe des Nations (19-20 juin à Bergen en Norvège) à la longueur hommes et femmes, la hauteur hommes, la perche femmes et enfin le triple saut femmes. À une semaine de l'événement, 90 athlètes sont d'ores et déjà engagés (un record de participation). La liste ne contient pas encore le nom d'Eunice Barber. Mais si son physique le permet, la double championne du monde en tournée d'adieu (bientôt 36 ans), sera là à la longueur. Il s'agirait d'un retour aux sources de sa carrière. Lorsqu'elle était cadette et encore Sierra Leonaise, elle s'était entraînée un an sous les ordres de l'organisateur de l'Envol trophée, Daniel Aligne.

B.Steen

lundi, 31 mai 2010

Prochainement sur cet écran ...

2010_0530Image0280.JPGLes Génératiions

Championnats du Rhône à Tassin

La Journée de DAM'S et le 10km de Bron

Championnats du Rhône à Parilly

A très vite...

18:20 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 29 mai 2010

Des fleurs pour la Fête de Mères

bouquet-de-fleurs-3.jpgVictime collatérale suite aux travaux de destruction de l'autopont Mermoz, Planet Flor,,mon fleuriste pour les manifestations du comité du Rhône d'Athlétisme et autres petites intentions personnelles souffre depuis le début des travaux d'une baisse d'activité de 50%.

Comme promis, j'espère que ce petit coup de pousse offrira à Planet Flor un retour de chiffre sachant qu'il y a un autre magasin sur Bron facile d'accès et que la charmante vendeuse sera accueillir les clients de Radio Parilly comme il se doit.


Le projet du quartier

Les deux boutiques:

99 AVENUE JEAN MERMOZ
69008 LYON 08
Tel. : 04 37 90 07 77


152 RUE DE LA PAGERE
69500 BRON
Tel. : 04 78 41 88 35

08:30 Écrit par La Com dans Actualité, Radio Parilly | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 28 mai 2010

Marathon de Lyon: Le Kenya dans la course

leprog.jpgUn partenariat avec l'ambassade du Kenya assure la présence d'une dizaine d'athlètes de haut niveau

Le marathon de Lyon va-t-il se remettre à flirter avec les 2h10 ? Voilà près d'une décennie, depuis les 2h11'50'' de Ziar en 2001, qu'on n'a plus couru aussi vite sur 42,195 km entre Saône et Rhône où le vainqueur a même dépassé les 2h22 les trois dernières fois de 2006 à 2008… Les nouveaux organisateurs fondent en tout cas de grands espoirs dans un partenariat inédit noué avec le Kenya. L'accord a été conclu à Lyon à l'issue d'une rencontre entre l'ambassadeur Elkanah Odembo et l'adjoint au Sport Thierry Braillard qui a pris les manettes du comité de pilotage de Run in Lyon lancé pour redonner vie au marathon annulé en 2009 pour raison financière à la fin d'une lente agonie.

Le partenariat prévoit un échange de bons procédés. Dix Kenyans s'aligneront au départ des épreuves au programme le 3 octobre (marathon, semi, 10 km). À charge pour l'organisateur de les acheminer, les loger et les défrayer. Ces athlètes sont tous originaires d'un camp d'entraînement d'Eldoret financé par la fédération internationale (IAAF) et dirigé par Martin Keino, le fils de la légende « Kip » Keino. Les deux principaux marathoniens, Joseph Birgen et Benjamin Bor, ont déjà couru en moins de 2h14… En contrepartie, l'organisation s'engage à faire la promotion du Kenya et de ses produits (thé, café…) auprès des participants qui portent déjà le pays des hauts plateaux en très haute estime. « Notre but, c'est d'inviter les joggers à venir chez nous. Quelques athlètes de haut niveau viennent mais pas le coureur du dimanche », explique Louise Mbati, chargée des affaires économiques à l'ambassade. Un « deal » comparable est en discussion avec La Rochelle.

Un an après l'épisode de l'annulation, Run in Lyon est engagé dans une difficile opération séduction. Pour reconquérir les coureurs, de nouveaux parcours ont déjà été dévoilés (départs et arrivées place Bellecour). Avec ce partenariat, et celui plus ancien avec l'Armée de terre, l'épreuve devrait être en mesure de présenter un plateau significatif alors qu'elle se débat avec un budget difficile à boucler. Pour la première édition, l'ambition est de réunir 10 000 participants. 2 000 inscriptions auraient déjà été enregistrées.

Benjamin Steen

samedi, 22 mai 2010

Le Mois Solidaire: 23 mai, 30 mai, 6 juin

affiche_courirpourelles2010_rvb.jpg24790_100294173347541_100104966699795_768_49328_n.jpgAPPLyon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'infos, cliquez sur les affiches.

 

Halle de La Duchère : première pierre en fin d'année

leprog.jpgLa construction de la Halle d'athlétisme à La Duchère, dans le cadre du Grand Projet de Ville, devrait débuter « à la fin de l'année, voire début 2 011 », a confirmé cette semaine l'adjoint au Sport à la ville de Lyon Thierry Braillard après la destruction de la barre 220. La première pierre pourrait être posée symboliquement à l'automne. La livraison de l'équipement serait toujours prévue mi-2012.

Interclubs: Un 400 haies de choc

leprog.jpgIl ne manquera que Sala-Eddine Ghaidi qui avait créé la surprise en 2008. Mais sinon, tous les autres champions de France du 400 m haies depuis 2003 seront réunis demain sur le stade de Parilly à Vénissieux à l'occasion de la finale de Nationale 1B. Heni Kechi2010_0509Image0056.JPG, le tenant du titre et son jeune compère de l'Entente Sud Lyonnais Hugo Grillas (3e à Angers en 2009)2010_0509Image0076.JPG, en tête du bilan français cette année (respectivement 51''45 et 51''29), reçoivent Naman Keita (Avia club Issy), champion national de 2003 à 2006, et celui qui l'avait fait chuter de la première marche en 2007, Fadil Bellaabouss !

Du calme, tout ce beau monde ne va pas se retrouver en même temps sur la piste. D'abord Fadil Bellabouss (Montbeliard Belfort A.), qui souffre d'une fissure d'une vertèbre, a prévu de courir de quand même, mais sur 800 m plat.

Règlement des Interclubs oblige, Kechi et Grillas ne peuvent par ailleurs pas s'aligner dans la même course. Après réflexion, leur entraîneur Djamel Boudebibah a pris la décision cette semaine d'aligner le champion de France en titre dans la meilleure série où il croisera le fer avec Naman Keita0707140397.JPG. « C'est bien, ça donne du piquant aux Interclubs qui sont habituellement une épreuve de réglages, estime Kechi. Tel que je connais Naman, il va partir vite. Moi-même, je vais courir à fond. Le but, dans cette saison qui va être très ramassée, c'est d'être rapide assez tôt afin d'enchaîner avec des meetings relevés. »

Contrôlé positif à la testostérone aux Mondiaux d'Osaka en 2007, Keita (32 ans) a fait son retour sur les pistes l'automne dernier sur la pointe des pieds (52''45 à Barletta et 51''39 à Daegu). Son premier tour des Interclubs il y a deux semaines à Conflans-Sainte Honorine fut dans la même veine (52''04). Le « grand » (1,98 m) doit attendre beaucoup de ce premier test, sans doute révélateur de ce qu'il peut attendre de sa fin de carrière.

B.Steen

Les Horaires

mardi, 18 mai 2010

10 km de Bron

10kmBRON logo.jpg24790_100294173347541_100104966699795_768_49328_n.jpgDans la cadre de "La Journée de DAM'S", Virginie Grosso et son équipe organise le 10km de Bron.

Afin d'attirer le plus de monde possible pour lutter contre la maladie, les droits d'inscriptions seront à 10 euros jusqu'au samedi 29 mai.

Bulletin téléchargeable.

Radio Parilly, partenaire de l'événement

Le site officiel

22:27 Écrit par La Com dans Actualité, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Courir Pour ELLES, la conférence de presse

2010_0518Image0041.JPGC'est dans les salons de l'Hotel du Département que s'est tenue ce matin la conférence de presse de la première édition de 'Courir Pour ELLES' de ce dimanche 23 mai 2010.

Si le but de cette journée est la sensibilisation de la lutte contre le cancer elle sera aussi une journée de rassemblement autour d'une course ou marche dans le Parc de Lacroix-Laval.

De nombreuses activités seront disponibles pour que chacun passe une agréable moment.

Toutes les informations sur le site officiel

Avec 878 inscriptions ce matin, Sophie MOREAU (présidente de l'association) espère bien que le cap du millier de filles sera largement dépassé d'ici dimanche.

Elle rappelle aussi qu'un certificat médical avec la mention 'Pratique de la course à pied en compétition' est obligatoire pour l'épreuve course.

En fin de conférence elle a annoncée la présence 'de son parrain' en la personne du skieur de fond  Vincent Vittoz qui restera une bonne partie de la matinée étant pris par d'autres obligations.

vincent.jpgVincent Vittoz c'est quatre Jeux Olympiques, un titre mondial en 2005 et un très grand nombre de podiums en Coupe du Monde dont de nombreuses victoires.


Voir le site de Vincent Vittoz


Les photos de la conférence

Christophe Lemaitre: Moins de 10, pas un pic mais un cap

logo_fr.gif

Christophe Lemaitre, l'espoir français qui pourrait devenir le premier sprinteur blanc de l'histoire à courir le 100 m sous les 10 secondes, a indiqué lundi au Stade de France qu'il ne fait pas de ce temps "un objectif mais un cap à franchir".

"Passer sous les 10 secondes n'est pas forcément un objectif mais plus un cap à franchir pour entrer parmi les meilleurs mondiaux", a expliqué Lemaitre lors d'une conférence de presse de présentation du meeting de Paris/Saint-Denis, prévu le 16 juillet au SDF. Lemaitre, qui fêtera ses 20 ans le 11 juin, possède un record de 10 sec 04, réalisé le 24 juillet 2009 à Novi Sad (Serbie) en remportant l'or des Championnats d'Europe juniors.

2010_0509Image0471.JPG

Cette saison, le coureur d'Aix-les-Bains a déjà avalé la ligne droite en 10 sec 09/100 pour sa première course alors que le record de France de Ronald Pognon est de 9 sec 99. "Vu ce que j'ai fait lors de ma rentrée puis à Vénissieux (10.24 le 9 mai) avec vent de face (2,2 m/s), je peux prétendre à passer sous les 10 secondes", a affirmé Lemaitre dont le prochain 100 m pourrait avoir lieu dimanche lors du 2e tour des Interclubs, à Franconville (Val d'Oise).

"J'ai envie de les faire le plus vite possible. Dès que je serai passé sous les 10 sec, je pense que je serai libéré et après le chrono pourra descendre plus rapidement", a-t-il ajouté. Le Haut-Savoyard refuse toutefois de se comparer aux stars du sprint, comme le Jamaïcain Usain Bolt, détenteur du record du monde (9.58). "Bolt, Asafa Powell ou Tyson Gay sont dans un monde et moi dans un autre. J'aimerais en faire partie un jour. Cette année, cela me parait difficile. Etre en 9.8 me semble difficile, mais je me prépare pour cela. Durant cette olympiade, je veux faire partie de leur monde", a-t-il conclu.

09:25 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : lemaitre |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 15 mai 2010

Kévin Campion : chaud devant !

leprog.jpgKevin Campion s'en souviendra. C'est à Chihuahua au nord du Mexique, à 1 500 m d'altitude et par plus de 35 °C que le jeune marcheur de l'Afa Feyzin-Vénissieux (22 ans le 23 mai) honore sa première grande sélection en équipe de France senior au côté de Yohann Diniz à l'occasion de la Coupe du monde de la spécialité. Depuis son arrivée sur place, Campion s'est appliqué à digérer les huit heures de décalage horaire et à s'acclimater aux conditions qui vont rendre la course de demain (18h, heure française) très exigeante.

27746_big.jpg

Mais il a été épargné par la « turista » qui a frappé quelques « bleus ». « Tout va bien », confiait-il en substance hier dans un message envoyé à son entraîneur Philippe Dols. Tout marche en régle générale pour le Feyzinois qui a franchi un cap cet hiver en vitesse (sur 5 000 m en salle) et en endurance après un long stage « à la dure » en Haute-Loire par des températures glaciales. Vice-champion de France de 20 km à Aix-les-Bains fin mars (1h27'38''), il a pulvérisé dans la foulée son record en match international à Podebrady en Ukraine (4e en 1h24'01''). « Il butait sur la barre des 1h28 depuis deux saisons, raconte son entraîneur. Du coup, il a gagné en confiance et a pris des risques qui ont payé... Maintenant, il entre clairement dans une nouvelle dimension. » En fonction de son résultat et/ou de son comportement à Chihuahua - où il ne sera pas facile de battre des records -, la porte du championnat d'Europe (27 juillet-1er août à Barcelone) pourrait s'ouvrir. Il a déjà réalisé les minima européens (1h25'30'') et son jeune âge pourrait lui permettre d'être testé par la DTN en dépit de minima français haut perchés (1h22'30'').

B.Steen

dimanche, 09 mai 2010

Interclubs: Par ici l'Élite !

leprog.jpgLyon Athlétisme (N1A) et l'Entente Sud Lyonnais (N1B) poursuivent leur remontée vers les sommets

L'an dernier, il n'y avait pas eu de jaloux. Un titre de champion de France pour les deux grands clubs du département, chacun dans leur division, Lyon Athlétisme (L.A.) en Nationale 1B et l'Entente Sud Lyonnais (ESL) en Nationale 1C, soit les deux niveaux les plus modestes sur l'échelle de l'athlétisme de niveau national qui compte quatre divisions de 16 clubs...

Il faut dire que l'un comme l'autre sont repartis de très bas il y a trois ans, à la suite d'une large redistribution des cartes : divorce de l'ASPTT et de l'Asu Bron, création de Lyon Athlé sur la base d'une entente entre l'ASPTT et le Lou, relégation de l'ESL en Nationale 2 sur tapis vert… Depuis, les deux grands rivaux ont entrepris leur lente remontée vers l'Élite où il n'y aura peut-être pas la place pour deux clubs lyonnais. Il ne faut pas être pressé. Même si leurs totaux ont crevé le plafond ces dernières années, on ne grimpe que d'une division à la fois… Aujourd'hui au 1er tour sur le stade de Parilly à Vénissieux, c'est L.A. (Nat. 1A) qui frappe à la porte de l'Élite. Quant à l'ESL (Nat. 1B), qui n'a jamais été aussi forte depuis l'intégration de l'Asu Bron il y a deux saisons, il lui faut encore prendre son mal en patience.

Lire la suite

samedi, 08 mai 2010

Interclubs à Parilly

leprog.jpgDu plus petit niveau départemental aux Internationaux, le stade départemental de Parilly (Vénissieux) reçoit la grande famille de l'athlétisme de Rhône-Alpes Auvergne tout le week-end à l'occasion du 1er tour d'Interclubs.

2009_0503Image0498.JPG

Coup d'envoi en douceur aujourd'hui avec les clubs classés au mieux en Nationale 2. L'AC Tassin, Décines-Meyzieu Athlé ou l'Afa Feyzin-Vénissieux progressent d'année en année mais ils sont encore loin de pouvoir intégrer le Top 64 des meilleurs clubs français (Elite/N1). La journée de demain, en revanche, promet beaucoup. Rarement un premier tour de brassage aura réuni un tel plateau. Une vingtaine d'athlètes de premier plan sont attendus dont le perchiste clermontois médaillé de bronze des Mondiaux de Berlin Renaud Lavillenie sur des disciplines un peu exotiques (110 m haies et longueur) et le sprinteur prodige Christophe Lemaitre. Dans leurs divisions respectives, les clubs lyonnais de Lyon Athlé (N1A) et de l'Entente Sud Lyonnais (N1B) viseront la qualification pour les poules de montée.

Programme de samedi, de dimanche.

B.S

Brice Panel sur 800m

leprog.jpgLa reconversion de Brice Panel prend forme. L'ex-étudiant à l'Insa de Lyon licencié à l'EA Saint-Quentin dispute demain à Conflans Sainte Honorine à l'occasion du 1er tour des Interclubs, le premier vrai 800 m de sa carrière depuis qu'il a décidé d'abandonner le 400 m. Écarté des pistes toute l'année en raison d'une blessure au tendon d'Achille, l'ancien élève de Djamel Boudebibah, désormais entraîné à l'Insep par Bruno Gajer, ne veut pas griller les étapes : « Je ne m'attends pas à réaliser une performance monstrueuse, dit-il. Je sors de trois semaines de stage en Afrique du Sud où on a fait des séances très intenses. Je suis un peu K.-O. Plus que le chrono, c'est la manière dont je vais courir le second 400 m qui sera intéressante. » En dépit de minima élevés (1'45''90), il vise cette année une qualification pour les championnats d'Europe. « Je préfère être trop ambitieux que pas assez. C'est un challenge très dur, il me faut me stimuler... Je ne chercherai pas d'excuse si je n'y arrive pas. Mais le vrai objectif, ce sera d'être performant en 2011 et surtout en 2012. »

0705200245.JPG

Pierre-Alexis Pessonneaux, en ménage à trois

leprog.jpgPierre-Alexis Pessonneaux doit partager son temps entre deux entraîneurs à Lyon et à Aix-les-Bains

« D'un côté un père formateur; de l'autre une mère protectrice. » Depuis l'automne, Pierre-Alexis Pessonneaux expérimente l'entraînement alterné. À Lyon du lundi au jeudi avec Marie Bussery sur le campus de la Doua. À Aix-les-Bains le week-end auprès de Pierre Carraz. Loin des yeux près du cœur. C'est parce qu'il n'a pas voulu se séparer de l'entraîneur de ses débuts que le sprinter international, membre du relais 4x100m, a trouvé cette solution au retour des Mondiaux de Berlin pour poursuivre ses études en alternance dans une école de commerce lyonnaise et au siège d'un opérateur de téléphonie mobile.2008_0719Image0024.JPG

« Je vais me consacrer au sport de haut niveau jusqu'à 28 ou 30 ans et ma volonté a toujours été de suivre un cursus qui me permettra d'avoir quelque chose derrière, explique-t-il. Après un IUT en sport-études à Chambéry, j'ai voulu me lancer vraiment. » Quoi qu'il en coûte. Les 35 heures par semaine, les journées à rallonge, les déplacements et les deux coaches… Pas l'idéal. Mais l'alliage tient. « Marie est très minutieuse sur le plan technique, on se complète, apprécie Carraz. Comme je connais Pierre-Alexis par cœur, je lui fais profiter de mon expérience, tout en lui laissant prendre ses initiatives. » La coach lyonnaise se félicite aussi de ce ménage à trois : « Carraz est un mec incroyable. Je ne connais pas beaucoup d'entraîneur qui confierait un athlète de ce niveau à une femme… »

Pour l'instant, le Belleysan (22 ans) poursuit sa progression. «Si j'avais eu des doutes, j'aurais renoncé, assure-t-il. Je veux prouver que j'ai fait le bon choix.» Il a fini la saison en salle au pied du podium du championnat de France de 60 m sur une distance un peu courte pour lui (6''73). Et il n'a pas à rougir de sa rentrée sur 100 m la semaine dernière à Aix-les-Bains (2e en 10''62; +1m/s) derrière l'avion Christophe Lemaitre (10''09).

Il attend quand même davantage de son premier 200 m de l'année demain au 1er tour des Interclubs sur la piste du stade de Parilly à Vénissieux : « Cela fait deux ans que je progresse nettement plus sur 100 m que sur 200 m qui est pourtant ma distance naturelle. Je vais tout faire pour m'améliorer. En tout cas, j'ai des objectifs assez précis. J'aimerais me rapprocher des 20''50.» Ce chiffre, il ne le lance pas par hasard. Les minima pour les championnats d'Europe à Barcelone (27 juillet-1er août) sont fixés à 20''52... Avec le 4x100m dans un coin de la tête, il se verrait bien avec un emploi du temps aussi chargé en dehors que sur la piste. « Je veux faire partie du relais ! On avait déjà un énorme potentiel l'an dernier. Ça reste une déception de ne pas avoir montré la valeur de ce nouveau groupe (7e des Mondiaux à Berlin). Cette année, avec Christophe (Lemaitre), Martial (Mbandjock, 10''14 la semaine dernière) et d'autres, il y a moyen de faire quelque chose. À Barcelone, on visera le podium et le record de France. »

Benjamin Steen

jeudi, 06 mai 2010

La nouvelle vie de Ruddy

leprog.jpgRuddy Zang-Milama (AS Aix-les-Bains), la sprinteuse gabonaise révélation de ce début d'année, ne sera pas au 1er tour d'Interclubs dimanche, à Parilly.

La sprinteuse de poche, qui avait débuté à l'Asu Bron avec l'entraîneur Djamel Boudebibah, s'est expatriée cet hiver aux États-Unis. Son retour en France n'est pas prévu avant début juin. Ce week-end, elle poursuit la tournée des meetings de l'autre côté de l'Atlantique à Porto-Rico, une semaine après avoir couru aux Bahamas… 2009_0425Image0157.JPG

Ruddy Zang (22 ans) a pris la décision de quitter Aix-les-Bains après les derniers Mondiaux à Berlin (demi-finale). Direction l'université de Caroline du Nord, à Raleigh, la capitale de cet Etat de la côte est.

« Je suis venue ici car j'avais envie de découvrir autre chose, explique-t-elle. Ici c'est une autre mentalité et ça me plaît beaucoup. » Les résultats ne se sont pas fait attendre : 4e place aux Mondiaux en salle (7''14 en finale) et record personnel explosé sur 100m le 17 avril, lors de sa rentrée à Greensboro, Caroline du Nord (11''19).

Partie initialement pour quelques mois, elle devrait rester à Raleigh jusqu'aux JO de Londres en 2012.

B.S.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu