compteur

Avertir le modérateur

jeudi, 13 mai 2010

Blandine Maisonnier toujours ambitieuse

leprog.jpgMême si elle a réduit les charges d'entraînement cette saison, l'heptathlonienne de l'ESL, Blandine Maisonnier, a démontré une fois de plus qu'elle demeurait très compétitive cette saison comme en attestent ses 59'75 réussis sur 400m haies.

2010_0509Image0016.JPG

« Je ne suis qu'à 15 centièmes de mon record donc c'est très positif. Je n'avais pas forcément de bonnes sensations avant la course, je sentais mes jambes lourdes mais finalement j'avais encore du jus pour entamer la dernière ligne droite donc tout s'est bien passé.» Quatrième des championnats de France de pentathlon cet hiver avec 4200 points, Blandine retrouve peu à peu son plus haut niveau après une année 2009 consacrée à ses études avec notamment des voyages au Brésil et en Angola.

« Je m'entraîne 4 fois par semaine, c'est moins qu'en 2008 mais j'arrive à maintenir un bon niveau en compensant par la hargne et la motivation. Je me bagarre sur chaque compétition et les résultats sont là. J'ai réussi de bonnes choses cet hiver et c'est vraiment encourageant pour la saison estivale qui commence.»

2010_0509Image0037.JPG

Et l'été s'annonce chargé pour Blandine qui participera évidemment au deuxième tour d'Interclubs avec son club de l'ESL avant de disputer les championnats Régionaux d'Epreuves Combinées le 29 mai prochain à Tournon avec à la clé une possible qualification pour la coupe d'Europe d'Epreuves combinées a Tallinn en Estonie.

« La Fédération emmènera 4 filles en Estonie. Les 3 premières places semblent inaccessibles mais j'ai mes chances pour être la quatrième et je vais me bagarrer pour y arriver.

Après il y aura les championnats d'Europe à Barcelone mais là il faut réaliser les minimas et c'est une autre histoire.» explique Blandine qui ne risque pas de s'ennuyer dans les mois à venir.

mardi, 11 mai 2010

Héni Kéchi, Hugo Grillas: Les deux font la paire

leprog.jpgPartenaires d'entraînement, Kechi et Grillas ont effectué des rentrées similaires

C'est comme si on avait passé deux fois de suite le même film. Dimanche, les deux 400 m haies hommes du 1er tour d'Interclubs au stade de Parilly se sont ressemblé comme deux gouttes d'eau. Un homme en maillot blanc de l'Entente Sud Lyonnais devant, style impeccable, les autres loin derrière. Dans la première course, Heni Kechi, 29 ans, 1,78 m ; 68 kg, champion de France 2009 de la discipline s'imposait tout en souplesse en 51''45 malgré un fort de vent de face dans la dernière ligne droite. « Une rentrée comme d'hab', dit-il. Sans vent, j'aurais pu descendre sous les 51''. La dernière ligne droite a été très dure, mais les sensations sont bonnes, j'ai du pied, ça rebondit bien. » Quelques instants plus tard, son alter ego Hugo Grillas, 21 ans, 1,80 m, 67 kg, médaillé de bronze des championnats de France 2009, faisait un copier-coller presque parfait une poignée de centièmes plus vite (51''29). «J'ai été un peu optimiste en fin de course. À cause du vent, j'ai fait une grosse faute sur la 9e haie. Mais le reste était vraiment bien. Je suis plutôt content. »

2010_0509Image0076.JPG

 

De vrais faux jumeaux nourris au même grain par le coach brondillant Djamel Boudebibah depuis que Grillas, étudiant à l'Insa de Lyon, a rejoint son groupe il y a huit mois en provenance d'Arles. À peu de choses près, ils ont suivi la même préparation même si Grillas s'est davantage escrimé en salle (sélection pour les Mondiaux de Doha avec le 4x400m). Les deux hommes sortent de trois semaines de stage en commun en Afrique du Sud puis à Lloret del Mar. « Ça se passe super-bien. Hugo est très fort. L'émulation fonctionne à plein », assure Kechi. « On court rarement en confrontation directe, ajoute Grillas, mais c'est bien d'être dans un bon groupe. Il n'y a pas de prise de tête. »

 

 

2010_0509Image0060.JPG

 

Partenaires d'entraînement et sauf accident rivaux sur la piste. Dimanche, ils se sont propulsés au sommet du bilan français. Ce n'est que le tout début de la saison, mais pas sûr qu'ils en redescendent d'ici les championnats d'Europe (27 juillet-1er août), bien entendu, leur objectif à tous les deux. Il ne faut pas rater l'occasion, chacun dans sa logique propre, différence d'âge oblige. Pour Grillas, il s'agit de « monter en régime ». « C'est bien que c'est championnats d'Europe précèdent les Mondiaux et les JO… » Quant à Kechi, qui n'a jamais franchi de tour dans une grande compétition internationale en deux sélections (Euro de Göteborg 2006 et Mondiaux de Berlin 2009), c'est le moment : « C'est clair que les Europe sont beaucoup plus accessibles. L'an dernier, deux Européens seulement avaient couru la finale des Mondiaux… L'objectif, ce sera d'accéder à la finale et de battre mon record (49''67).»

B.S.

lundi, 10 mai 2010

Interclubs: Lyon-Athlé et l'ESL en position

leprog.jpgLes uns ont tremblé toute la journée. Les autres, au contraire, ont déroulé. À l'issue du 1er tour de brassage d'Interclubs, sous le mauvais temps, hier au stade de Parilly, Lyon Athlétisme en Nationale 1A et l'Entente Sud Lyonnais en Nationale 1B ont gagné leurs billets pour disputer le deuxième volet de la compétition en finale. Même si le club mesure la difficulté de la tâche, L.A. entretient l'espoir d'accéder au plus haut niveau national en Elite. Quand à l'ESL, le titre de N1B lui tend les bras et devrait sans souci poursuivre sa remontée dans la hiérarchie.

Lyon athlé a eu chaud

Quand ils ont quitté le stade de Parilly, les Lyonnais n'étaient pas rassurés à l'issue d'une journée difficile. Déjà privé de nombreux leaders (Mélina Robert-Michon, Xavier Tromp, Jimmy Jean-Joseph), Lyon Athlé a collectionné les coups durs, à commencer par le zéro à la perche de Florian Celli. Sous la pluie, l'autre perchiste maison, Vincent Favretto n'a pas pu rattraper le coup en franchissant seulement 4,60m avant de remballer. Le pire restait à venir puisque le club apprenait en fin de journée la disqualification de Carla Ratao pour raison administrative, la Franco-Portugaise étant considérée comme une athlète mutée (licenciée à L.A. en 2008, elle avait pris une licence au Portugal en 2009). Dans l'affaire, Lyon a perdu 1 668 points pour finir la journée avec 53 057 points, loin de son total de l'an dernier (57 765). Bref, L.A. se retrouvait en ballottage, dans l'attente des résultats des autres clubs de N1A, dispatchés ailleurs en France. Après décompte, Lyon pouvait pousser un ouf ! de soulagement. Sixième de sa division, il jouera la montée en Elite dans deux semaines. Mais l'EFS Reims (57 375 points) et l'EA St Quentin (57 235) seront difficiles à déloger des deux premières places synonymes de montée. « On a compensé les absences par une grosse densité, se félicite le président Jean-Pierre Lacroix. Nos athlètes se sont bien battus et c'est ce qui nous permettra d'aller le plus haut possible. Si on ne monte pas, ce ne sera pas une déception. Nous avons conscience d'être un petit club, même en N1A. On sait très bien que si on monte en Elite, on n'aura pas le niveau à moins de procéder à d'autres rapprochements avec d'autres clubs. »2010_0509Image0642.JPG2010_0509Image0558.JPG2010_0509Image0002.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2010_0509Image0140.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ESL vers le titre

Journée sans souci en revanche pour l'Entente Sud Lyonnais. Dotée d'une force de frappe digne des clubs d'Élite, elle a pu amortir sans problème le handicap d'évoluer sous une météo exécrable. Malgré le vent dans la ligne droite, les spécialistes du 400 m haies Hugo Grillas(photo)

2010_0509Image0075.JPG

(51''45) et Heni Kechi (51''29) ont assuré de gros points tout comme l'heptathlète Blandine Maisonnier également sur 4H (59''75), Emmanuel Biron 2010_0509Image0096.JPGà la longueur (7,58 m ; +5,1m/s) et sur 100 m (10''72; -1,2m/s), tandis que Térésa Nzola Meso Ba a eu du mal à se régler à la longueur (5,62 m ; +0,9m/s). Avec un total de 56 514 points, les banlieusards lyonnais pointent en tête de la Nationale 1B et au 14e rang toutes divisions confondues. En valeur absolue, c'est un peu en deçà de leurs attentes (ils visaient les 60 000 points), mais cela devrait largement suffire pour jouer le titre de N1B dans deux semaines, probablement au stade de Parilly.

 

2010_0509Image0912.JPG

2010_0509Image0844.JPGB.Steen

 

 

 

 

 

 

 


Tous les résultats

Toutes les Photos

Interclubs: Lavillenie s'est amusé

leprog.jpgRentrée en douceur pour Renaud Lavillenie qui s'est « amusé » à la longueur et sur 110 m haies. « Vu les conditions, je ne regrette pas d'avoir fait l'impasse sur la perche », confiait le Clermontois après son 110 m haies (1er en 15''09). « Autant à la longueur j'espérais mieux que 7,19 m, autant sur les haies, avec le vent et la pluie, je ne pouvais pas prétendre à mieux », expliquait le médaillé de bronze aux Mondiaux de Berlin qui retrouvera les sautoirs au meeting d'Oslo (4 juin) : « Je vais faire cinq étapes de la Diamond League avec l'objectif de me battre à chaque fois pour la victoire avec Hooker. Je veux être régulier à 5,90 m, battre le record de France voire celui du monde. Et il y a les championnats d'Europe qui restent un gros objectif car mis à part Hooker, les meilleurs sauteurs à la perche seront présents. »

2010_0509Image0118.JPG

F.P.

15:15 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Interclubs: Christophe Lemaitre maîtrise

leprog.jpgLe vent et la pluie ont contrarié le 100 mètres de Christophe Lemaitre

Ça ne pouvait pas être pire! Toute l'après-midi, le ciel avait craché tantôt une bruine légère, tantôt de vraies gouttes. Quelques minutes avant sa course, un semblant d'éclaircie avait commencé à se dessiner. Mais ce n'était pas le jour des sprinters. Pluie, vent pleine face, température frisquette (14 °C), la météo n'a pas voulu d'un nouveau coup de Lemaitre, finalement aligné sur 100 m une semaine après sa rentrée en boulet sur la distance à Aix-les-Bains (10''09; +1m/s). Voyant la sale journée qui se préparait, avec son coach Piere Carraz, il avait décidé samedi de renoncer au 200 m comme c'était prévu : « J'avais peur de mal virer et d'aller à la blessure.»

2010_0509Image0473.JPG

C'est que le bonhomme ne sait pas courir avec le frein à main. Hier encore, le champion d'Europe junior a fait contre mauvaise fortune gros cœur, couloir 1, le long de la pelouse, regard tendu vers la ligne, indifférent aux autres concurrents cloués sur place. Le public resta suspendu deux bonnes minutes avant que ne tombe l'annonce de son chrono officiel : 10''24. Celle de la puissance du vent l'avait précédé : -2,2 m/s. Il est généralement admis qu'1 m/s fait perdre cinq centièmes. Même si ça claque moins que la semaine dernière, c'est donc une nouvelle grosse perf' pour Christophe Lemaitre. Avec un tel vent dans le dos, la barrière des dix secondes n'aurait pas résisté… Ça ne fait pas le bonheur du « kid du Bugey » même si le 4x100m de l'ASAix-les-Bains (39''77 à 71 centièmes du record de France des clubs) lui a rendu le sourire : « Au fond de moi je suis déçu, admettait-il. C'est frustrant de ne pas avoir la possibilité de réaliser ce que j'aurais pu faire… On n'a pas été aidé.». Il y a pourtant de quoi envisager un avenir radieux. Le pur-sang galope à moins de trois mois des Championnats d'Europe à Barcelone (27 juillet-1er août). « J'ai essayé de prendre le meilleur départ possible pour que le vent m'affecte le moins possible, dit-il. J'ai eu une bonne mise en action et j'essaye à la fin de conserver une foulée bien rythmée.Je n'ai rien à me reprocher techniquement… » Au contraire, confirmait Pierre Carraz : « Il m'a impressionné. Beaucoup plus qu'à Aix-les-Bains la semaine dernière. Il est bien parti, mais ça, maintenant, c'est acquis… Il s'est bien battu jusqu'au bout dans les pires conditions. Maintenant, il n'y a plus qu'attendre la bonne course… » Vivement les beaux jours! Son prochain 100 m, il le courra le 5 juin au meeting de Marseille, quinze jours avant la Coupe d'Europe à Bergen (Norvège). D'ici là, l'attend un gros cycle d'entraînement de trois semaines. Quant au deuxième tour d'Interclubs, dans deux semaines à Franconville, il devrait lui permettre de se jauger enfin sur le demi-tour de piste. « J'ai envie de voir ce qu'il a dans le ventre sur 200 m », insiste Carraz. Sur 100 m, c'est sûr, il en a sous la capot.

2010_0509Image0505.JPG

Benjamin Steen

14:55 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 09 mai 2010

Décines-Meyzieu au top

leprog.jpgLe club de Décines Meyzieu Athlétisme a largement dominé le premier tour d'Interclubs en Nationale 2, excellence et honneur disputé hier sur le stade de Parilly. Le club de l'est lyonnais a devancé l'Afa Feyzin Vénissieux et l'AC Tassin. A noter la bonne rentrée de Hélène Guet (Décines Meyzieu A) sur 3000m, tandis que l'autre demi-fondeuse internationale du club, Claire Navez s'est testée sur 400m. Enfin, le champion du monde cadet de décathlon, Kevin Mayer (EA Tain Tournon), a franchi 2,00m au saut en hauteur.

IMG_0003.JPG

Tous les résultats

Les Photos, Album 1 , Album 2

1er tour de brassage Nationale 2, Excellence, honneur hier à Parilly.

Nationale 2 : 1. Décines Meyzieu A. 44316 points; 2. Afa Feyzin Vénissieux 40168; 3. AC Tassin 39708; 4. Asvel 37072; 5. ESL (2) 34266.

Excellence/Honneur : 1. Lyon Athle (2) 25841; 2. AS Caluire 23643; 3. EA Tain Tournon 16828; 4. EA Bourg (2) 15725.

Principaux résultats

> HOMMES

100m (-0,8m/s) : 1. Hauterville (Décines Meyzieu A) 11''29.

800m : 1. Gaschet (Décines Meyzieu A) 1'54''86; 2. Bert (AS Tassin) 1'57''40.

3000m : 1. Nyonsaba (BUR, Asvel) 8'28''68; 2. Willems (Décines Meyzieu A) 8'43''61.

400m haies : 1. Zombo (Décines Meyzieu A) 57''45.

 

2010_0508Image0177.JPG

 

3000m steeple : 1. Perraux (Décines Meyzieu A) 9'26''09.

 

2010_0508Image0675.JPG

 

Hauteur : 1. Mayer (EA Tain Tournon) 2,00m.

Longueur: 1. Bah (Asvel) 6,55m (-4,8m/s).

4x100m : 1. Décines Meyzieu A 43''66.


> FEMMES

200m I (-2,6m/s) : Ndiaye (Asvel) 25''27. II : 1. Guerin (Asvel) 26''33.

 

2010_0508Image0410.JPG

 

400m I : 1. Galais (Décines Meyzieu A) 58''44. II : 1. Navez (Décines Meyzieu A) 59''43.

 

2010_0508Image0217.JPG

 

3000m : 1. Guet (Décines Meyzieu A) 9'32''36.

 

2010_0508Image0731.JPG

 

110m haies (-4,4m/s) : 1. Hayoz (Afa Feyzin Vénissieux) 15''00.

 

2010_0508Image0577.JPG

 

400m haies : 1. Clerc (Asvel) 63''34.

 

2010_0508Image0131.JPG

 

Hauteur : 1. Plasse (AS Caluire) 1,65m.

2010_0508Image0162.JPG

Triple saut : 1. Touam (Asvel) 11,93m (+1,1m/s).

4x100m : 1. Décines Meyzieu A 49''89.

3000m marche : 1. Likweti (Afa Feyzin Vénissieux) 15'58''24.

 

2010_0508Image0005.JPG

 

Interclubs: Par ici l'Élite !

leprog.jpgLyon Athlétisme (N1A) et l'Entente Sud Lyonnais (N1B) poursuivent leur remontée vers les sommets

L'an dernier, il n'y avait pas eu de jaloux. Un titre de champion de France pour les deux grands clubs du département, chacun dans leur division, Lyon Athlétisme (L.A.) en Nationale 1B et l'Entente Sud Lyonnais (ESL) en Nationale 1C, soit les deux niveaux les plus modestes sur l'échelle de l'athlétisme de niveau national qui compte quatre divisions de 16 clubs...

Il faut dire que l'un comme l'autre sont repartis de très bas il y a trois ans, à la suite d'une large redistribution des cartes : divorce de l'ASPTT et de l'Asu Bron, création de Lyon Athlé sur la base d'une entente entre l'ASPTT et le Lou, relégation de l'ESL en Nationale 2 sur tapis vert… Depuis, les deux grands rivaux ont entrepris leur lente remontée vers l'Élite où il n'y aura peut-être pas la place pour deux clubs lyonnais. Il ne faut pas être pressé. Même si leurs totaux ont crevé le plafond ces dernières années, on ne grimpe que d'une division à la fois… Aujourd'hui au 1er tour sur le stade de Parilly à Vénissieux, c'est L.A. (Nat. 1A) qui frappe à la porte de l'Élite. Quant à l'ESL (Nat. 1B), qui n'a jamais été aussi forte depuis l'intégration de l'Asu Bron il y a deux saisons, il lui faut encore prendre son mal en patience.

Lire la suite

samedi, 08 mai 2010

Interclubs à Parilly

leprog.jpgDu plus petit niveau départemental aux Internationaux, le stade départemental de Parilly (Vénissieux) reçoit la grande famille de l'athlétisme de Rhône-Alpes Auvergne tout le week-end à l'occasion du 1er tour d'Interclubs.

2009_0503Image0498.JPG

Coup d'envoi en douceur aujourd'hui avec les clubs classés au mieux en Nationale 2. L'AC Tassin, Décines-Meyzieu Athlé ou l'Afa Feyzin-Vénissieux progressent d'année en année mais ils sont encore loin de pouvoir intégrer le Top 64 des meilleurs clubs français (Elite/N1). La journée de demain, en revanche, promet beaucoup. Rarement un premier tour de brassage aura réuni un tel plateau. Une vingtaine d'athlètes de premier plan sont attendus dont le perchiste clermontois médaillé de bronze des Mondiaux de Berlin Renaud Lavillenie sur des disciplines un peu exotiques (110 m haies et longueur) et le sprinteur prodige Christophe Lemaitre. Dans leurs divisions respectives, les clubs lyonnais de Lyon Athlé (N1A) et de l'Entente Sud Lyonnais (N1B) viseront la qualification pour les poules de montée.

Programme de samedi, de dimanche.

B.S

Brice Panel sur 800m

leprog.jpgLa reconversion de Brice Panel prend forme. L'ex-étudiant à l'Insa de Lyon licencié à l'EA Saint-Quentin dispute demain à Conflans Sainte Honorine à l'occasion du 1er tour des Interclubs, le premier vrai 800 m de sa carrière depuis qu'il a décidé d'abandonner le 400 m. Écarté des pistes toute l'année en raison d'une blessure au tendon d'Achille, l'ancien élève de Djamel Boudebibah, désormais entraîné à l'Insep par Bruno Gajer, ne veut pas griller les étapes : « Je ne m'attends pas à réaliser une performance monstrueuse, dit-il. Je sors de trois semaines de stage en Afrique du Sud où on a fait des séances très intenses. Je suis un peu K.-O. Plus que le chrono, c'est la manière dont je vais courir le second 400 m qui sera intéressante. » En dépit de minima élevés (1'45''90), il vise cette année une qualification pour les championnats d'Europe. « Je préfère être trop ambitieux que pas assez. C'est un challenge très dur, il me faut me stimuler... Je ne chercherai pas d'excuse si je n'y arrive pas. Mais le vrai objectif, ce sera d'être performant en 2011 et surtout en 2012. »

0705200245.JPG

Pierre-Alexis Pessonneaux, en ménage à trois

leprog.jpgPierre-Alexis Pessonneaux doit partager son temps entre deux entraîneurs à Lyon et à Aix-les-Bains

« D'un côté un père formateur; de l'autre une mère protectrice. » Depuis l'automne, Pierre-Alexis Pessonneaux expérimente l'entraînement alterné. À Lyon du lundi au jeudi avec Marie Bussery sur le campus de la Doua. À Aix-les-Bains le week-end auprès de Pierre Carraz. Loin des yeux près du cœur. C'est parce qu'il n'a pas voulu se séparer de l'entraîneur de ses débuts que le sprinter international, membre du relais 4x100m, a trouvé cette solution au retour des Mondiaux de Berlin pour poursuivre ses études en alternance dans une école de commerce lyonnaise et au siège d'un opérateur de téléphonie mobile.2008_0719Image0024.JPG

« Je vais me consacrer au sport de haut niveau jusqu'à 28 ou 30 ans et ma volonté a toujours été de suivre un cursus qui me permettra d'avoir quelque chose derrière, explique-t-il. Après un IUT en sport-études à Chambéry, j'ai voulu me lancer vraiment. » Quoi qu'il en coûte. Les 35 heures par semaine, les journées à rallonge, les déplacements et les deux coaches… Pas l'idéal. Mais l'alliage tient. « Marie est très minutieuse sur le plan technique, on se complète, apprécie Carraz. Comme je connais Pierre-Alexis par cœur, je lui fais profiter de mon expérience, tout en lui laissant prendre ses initiatives. » La coach lyonnaise se félicite aussi de ce ménage à trois : « Carraz est un mec incroyable. Je ne connais pas beaucoup d'entraîneur qui confierait un athlète de ce niveau à une femme… »

Pour l'instant, le Belleysan (22 ans) poursuit sa progression. «Si j'avais eu des doutes, j'aurais renoncé, assure-t-il. Je veux prouver que j'ai fait le bon choix.» Il a fini la saison en salle au pied du podium du championnat de France de 60 m sur une distance un peu courte pour lui (6''73). Et il n'a pas à rougir de sa rentrée sur 100 m la semaine dernière à Aix-les-Bains (2e en 10''62; +1m/s) derrière l'avion Christophe Lemaitre (10''09).

Il attend quand même davantage de son premier 200 m de l'année demain au 1er tour des Interclubs sur la piste du stade de Parilly à Vénissieux : « Cela fait deux ans que je progresse nettement plus sur 100 m que sur 200 m qui est pourtant ma distance naturelle. Je vais tout faire pour m'améliorer. En tout cas, j'ai des objectifs assez précis. J'aimerais me rapprocher des 20''50.» Ce chiffre, il ne le lance pas par hasard. Les minima pour les championnats d'Europe à Barcelone (27 juillet-1er août) sont fixés à 20''52... Avec le 4x100m dans un coin de la tête, il se verrait bien avec un emploi du temps aussi chargé en dehors que sur la piste. « Je veux faire partie du relais ! On avait déjà un énorme potentiel l'an dernier. Ça reste une déception de ne pas avoir montré la valeur de ce nouveau groupe (7e des Mondiaux à Berlin). Cette année, avec Christophe (Lemaitre), Martial (Mbandjock, 10''14 la semaine dernière) et d'autres, il y a moyen de faire quelque chose. À Barcelone, on visera le podium et le record de France. »

Benjamin Steen

jeudi, 06 mai 2010

La nouvelle vie de Ruddy

leprog.jpgRuddy Zang-Milama (AS Aix-les-Bains), la sprinteuse gabonaise révélation de ce début d'année, ne sera pas au 1er tour d'Interclubs dimanche, à Parilly.

La sprinteuse de poche, qui avait débuté à l'Asu Bron avec l'entraîneur Djamel Boudebibah, s'est expatriée cet hiver aux États-Unis. Son retour en France n'est pas prévu avant début juin. Ce week-end, elle poursuit la tournée des meetings de l'autre côté de l'Atlantique à Porto-Rico, une semaine après avoir couru aux Bahamas… 2009_0425Image0157.JPG

Ruddy Zang (22 ans) a pris la décision de quitter Aix-les-Bains après les derniers Mondiaux à Berlin (demi-finale). Direction l'université de Caroline du Nord, à Raleigh, la capitale de cet Etat de la côte est.

« Je suis venue ici car j'avais envie de découvrir autre chose, explique-t-elle. Ici c'est une autre mentalité et ça me plaît beaucoup. » Les résultats ne se sont pas fait attendre : 4e place aux Mondiaux en salle (7''14 en finale) et record personnel explosé sur 100m le 17 avril, lors de sa rentrée à Greensboro, Caroline du Nord (11''19).

Partie initialement pour quelques mois, elle devrait rester à Raleigh jusqu'aux JO de Londres en 2012.

B.S.

Garfield Darien d'attaque

leprog.jpgRemis d'une déchirure aux ischios, le hurdler lyonnais fait sa rentrée dimanche aux Interclubs


Un grand bol d'air pour Garfield Darien. Le jeune hurdler Lyonnais (22 ans), licencié depuis l'an dernier à l'EA Chambéry, fait sa rentrée dimanche sur le stade champêtre de Bourg-en-Bresse à l'occasion du 1er tour d'Interclubs.

garf01.jpg

Au programme, un « petit » 110 m haies et le saut en hauteur pour dépanner. « Je pense être capable de courir en 13''80 », dit-il. Le chrono attendra. Le principal est d'être en piste débarrassé des ennuis musculaires aux ischios qui lui ont gâché la vie d'un bout à l'autre de la saison en salle. Après une première alerte aux Millrose Games à New York fin janvier, le muscle avait lâché en série des Mondiaux en salle, à Doha.

Tout est rentré dans l'ordre. En stage à Potchestroom en Afrique-du-Sud puis à Lloret del Mar, il s'est appliqué à se refaire une santé. « J'ai fait sept séances de cybex (un appareil de rééducation isocinétique) en deux semaines et je continue la musculation de renforcement. En Espagne, j'ai pu faire quelques séances de haies. Ça suffira pour dimanche », assure le demi-finaliste des Mondiaux de Berlin 2009 qui, la parenthèse des Interclubs passée, n'effectuera pas sa vraie rentrée avant la mi-juin. « Il me reste beaucoup de séances de foncier à faire pour bien finir mes 110 m haies. C'est ce qui m'avait manqué l'an dernier. »

À l'époque, ce sont les adducteurs qui indisposaient le Lyonnais, fragile comme le cristal depuis le début de sa carrière.

Il en a peut-être découvert la cause grâce à des examens biomécaniques et médicaux passés à Doha, au lendemain des Mondiaux en salle dans une clinique privée installée au Qatar.

« J'ai fait des IRM et des échographies toute une matinée qui ont révélé un décalage de mon bassin d'origine génétique, raconte-t-il. Ça explique beaucoup de choses : ce serait la cause de mes blessures à chaque fois côté gauche. Le problème était en plus accentué par les franchissements de haies à répétitions.»

Il suivra un traitement destiné à rééquilibrer son bassin courant juin en Italie, avant d'entamer la dernière ligne droite vers les championnats d'Europe à Barcelone.

Benjamin Steen

mercredi, 05 mai 2010

6 heures de Mure 2010

C'est Dimanche !!!!
mure.jpgLes « 6 heures de Mure » sont devenues un évènement sportif incontournable dans la région lyonnaise.


La 8e édition, organisée par La Foulée Muroise, en partenariat avec Autisme Rhône Ain se déroulera le 9 mai 2010.
Elle connaît un succès grandissant, 76 individuels, 57 équipes et 320 enfants ont participé à l’édition 2009! et toujours avec autant de bonne humeur et dans une grande convivialité !
Les records à battre:
En individuel, homme : Mohamed EL YAKOUBI, 76.96 km
En individuel, femme, Patricia ROCABERT,68.64 km
En équipe, RUN ALP, 104 km.
Les adultes, individuels ou en équipes de 4 courent ou marchent sur une boucle de 2 kilomètres environ pendant 6 heures !
Les marcheurs sont également autorisés à participer, sans certificat médical.
Les enfants des écoles, eux courent dans le parc, dont une course parrainée avec les enfants autistes.
Le stand sur l’Autisme informera autour d’ateliers de communication sur le handicap.
Le spectacle pour enfants, sera animé par RONALD, il est toujours très apprécié des petits et des grands.
La Batucada de ST BONNET de MURE encouragera les coureurs, tout au long de la journée, par ses percussions et ses couleurs.
Le Kid Stadium, stade d’initiation ludique à l’athlétisme, accueillera de nombreux enfants.
Des animateurs proposeront tout au long de la journée des jeux pour les enfants.
Les coureurs profiteront de la piscine et du Hammam pour se détendre à la fin de la course
Rappelons que la 7e édition a permis de remettre un chèque de 26 000 euros à Autisme Rhône Ain.6HEU2150.JPG


Renseignements et inscriptions :


www.fouleemuroise.fr


Mail : jjpaugam@voila.fr
Tél 06 61 79 29 69
06 75 79 99 83
04 72 48 41 97

mardi, 04 mai 2010

France Bloc 2010: L'audace de Kaiser

leprog.jpgL'espoir français, qui s'est imposé sur le dernier bloc, a conquis sa sélection dans la foulée

L'air saturé par la magnésie, la Halle de l'Université Lyon 2 accueillait hier soir la finale des Championnats de France d'escalade sur bloc. Les douze meilleurs grimpeurs du pays devaient mêler puissance et intelligence pour optimiser les prises plus ou moins vicieuses mises à leur disposition.2010_0501Image0136.JPG

Et conquérir leur Everest, à 4,50 m du sol. Tous les cadors étaient présents pour se disputer les deux dernières places disponibles pour les prochains championnats du monde, parmi lesquels François Kaiser.

Ce jeune grimpeur de 17 ans avait la lourde mission de montrer aux 1000 spectateurs qu'il était bien le prince de la discipline. La tension était palpable, et on attendait de voir ce champion en titre se mesurer aux internationaux, retenus l'année dernière par la coupe du monde.

La confrontation a tenu toutes ses promesses. Sous pression, le meilleur espoir français a usé d'audace, de force et de beaucoup de classe pour triompher de Didier Hoarau, dauphin coriace, comme l'année dernière.

Une victoire arrachée au dernier bloc grâce à un jeté spectaculaire, qui ouvre à Kaiser les portes de l'équipe de France et confirme son nouveau règne, sans équivoque. Fabien Comina, n°1 lyonnais, n'a quant à lui pas pu se mesurer aux titans. Eliminé en demi-finales, sa dixième position est plus positive qu'il n'y paraît, puisqu'il s'agissait seulement de la deuxième compétition de bloc pour ce spécialiste mondial de difficulté.

Une reconversion qui a pris corps, donc, malgré la déception du grimpeur :

« Je suis déçu parce que j'avais la finale à portée de main. Ca s'est joué à peu de choses. Je pense qu'en enchaînant un peu plus de compétitions sur bloc, je peux progresser, et faire quelque chose. Je me sentais bien aujourd'hui et à vrai dire, je pense déjà à la prochaine compétition. »Malgré la défaite, la machine est donc en marche pour le Lyonnais. Et à ce rythme là, elle n'est pas près de s'arrêter.

2010_0501Image0142.JPGDu côté des filles, Mélissa Le Neve (photo)s'impose, comme pour rappeler que cette année, les jeunes ont pris le pouvoir.

Le site officiel

Les PHOTOS

15:06 Écrit par La Com dans Autre Sport, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 02 mai 2010

Bon courage Alex !

Copie de 2010_0502Image0457.JPGCopie de 2010_0502Image0461.JPG2010_0502Image0458.JPGUne pensée pour une Amie sportive de haut-niveau chez les jeunes qui vient de subir une intervention chirurgicale et qui espère retrouver tout son potentiel après ses trois semaines de rééducation au centre spécialise pour les sportifs à St-Raphaël.

Bon courage à toi Alexandra !

22:00 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

10 km de Chassieu

2010_0502Image0037.JPGLes petits plats dans les grands pour cette seconde édition des 10km de Chassieu.

Dans la continuité de 2009, l'équipe organisatrice dirigée par Evelyne Decullier aura assurée une nouvelle fois pour le plus grand plaisir des plus de 500 inscrits sur les deux courses adultes et enfants.

Julien Huet (Hits§sports)a remplacé Eric Garcia bloqué par l'Avalanche Cup pour commenter les exploits de tous les participants.

Sur le 10km, avec 441 coureurs classés c'est 100 de plus qu'en 2009 malgré la concurrence d'une autre course la veille et le week-end du 1er mai.

Le plus audacieux des deux, Audace Baguma en 31'17  l'emporte au sprint devant son ami aussi de l'As Rispoli Emmanuel Nduwayo en 31'19 et le coureur de l'AC Tassin , Clément Couzon en 32'25.

En féminine, on retrouve deux athlètes habitués des podiums des courses sur route régionales, c'est Immaculate Chemutai en 37'21 qui devance au sprint sa camarade de l'As Rispoli , Francine Nyonzigiye 37'22 et Florence Reignier de l'Asvel en 38'41.

Sophie Moreau pour 'Courir pour Elles' et Virginie Grosso pour 'La journée de Dam's' étaient invités pour faire la promotion des deux associations.

Tous les résultats

Les Photos

 

Parilly, Bron , Chassieu

2010_0501Image0350.JPGReportages photos à venir:

Challenge des Lancers à Parilly + réunion ouverte


France d'Escalade à Bron

2010_0501Image0591.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

10km de Chassieu2010_0502Image0006.JPG

Ce soir et dans la semaine...

 

17:55 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu