compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 13 mai 2018

Interclubs à Parilly: Quelques photos

IMG_1277 (1609x1162).jpg

IMG_1269 (1609x1073).jpg

IMG_1297 (1609x1073).jpg

IMG_1309 (1609x1073).jpg

IMG_1384 (1609x1166).jpg

IMG_1408 (1609x1163).jpg

IMG_1454 (1073x1609).jpg

IMG_1648 (1609x1609).jpg

IMG_1672 (1609x1162).jpg

IMG_1731 (1609x1073).jpg

IMG_1760 (1609x1163).jpg

IMG_1882 (1609x1073).jpg

D'autres photos

Les résultats

 

 

11:18 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 05 mai 2018

Gueï, l’étape lyonnaise

Toujours licenciée à l’Entente Sud Lyonnais mais installée depuis l’hiver dernier à Montpellier, la vice-championne d’Europe du 400 m effectue sa rentrée en plein air sur 200 m ce dimanche au stade de Parilly.

0804260032.JPG

Floria Gueï avait prévenu l’automne dernier dès l’annonce de son départ de Lyon pour Montpellier : « Ce n’est pas un au revoir », disait-elle. D’ailleurs, la vice-championne d’Europe 2016 du 400 m s’est déjà offert quelques week-ends auprès de ses ex-partenaires d’entraînement au sein du groupe de Djamel Boudebibah.

Cette fois, elle fait le voyage avec ses pointes dans le sac. Toujours licenciée à l’Entente Sud Lyonnais, elle retrouve la piste de Parilly (qu’elle connaît bien même si elle s’entraînait au stade Duboeuf de Bron) et ses habitudes avec un 200 m de rentrée (plus le 4x400m) à l’occasion du 1er  tour des Interclubs. « J’ai hâte !, sourit-elle. Ce sera sympa de revoir tout le groupe et de lancer la saison. »

Comparaisons

À 28 ans, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre à elle. Opérée en août dernier d’un kyste qui a gâché son été, la championne d’Europe en salle 2017 du 400 m avait plus ou moins zappé l’hiver (trois sorties sans éclat sur 200 m et 300 m). Cette fois, elle est prête après une préparation sans accroc sous la férule de son nouveau coach Bruno Gajer. « Tout se passe bien, explique-t-elle. Je m’entraîne beaucoup. Cette année, je suis passée au bi-quotidien deux fois par semaine. Le beau temps aide pas mal pour cela. Je reviens d’un stage à Barcelone où j’ai bien travaillé. J’ai un bon feeling, enfin surtout pour le 400 mètres. »

Pour renouer avec sa distance fétiche, elle devra attendre le 2e  tour des Interclubs dans deux semaines à Reims. Pour patienter, elle se teste sur demi-tour, ce qui n’est pas deux fois moins dur : « J’ai des consignes techniques précises. Je ne sais pas trop ce que ça donnera. La moindre erreur se paye sur cette distance. »

Elle aura malgré tout un œil sur le chrono. Comme tout le monde, à vrai dire, car elle pourra difficilement échapper aux comparaisons avec ses rentrées précédentes (23’’06 sous le soleil à Grenoble en 2016 et 23’’46 sous la pluie l’année dernière à Parilly) vu le nouveau tour qu’elle a donné à sa carrière cette année. « Évidemment, c’est le jeu. Mais je ne redoute rien. Je suis dans ma bulle, uniquement concentrée sur ce que je veux mettre en place. » Avec un seul objectif en tête : le championnat d’Europe à Berlin (7-12 août) où le défi sera d’escalader la dernière marche qui la sépare de l’or.

leprog.jpg

EXPRESS

Gros week-end à Parilly

Si les clubs d’élite et N1 de la région seront en piste demain, les Interclubs débutent ce samedi à Parilly en N2 (Feyzin, Tassin, ESL 2, Lyon Athlé 2, Asvel), excellence (Caluire, EOL) et Honneur (Chassieu).

14:49 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu