compteur

Avertir le modérateur

mercredi, 28 juin 2017

Garfield Darien frappe fort à Ostrava

Garfield Darien a remporté le 110m haies du meeting d'Ostrava mercredi, avec à la clé un nouveau record personnel (13''09). Il est le deuxième performeur mondial de l'année.

Garfield Darien a réussi un gros coup, mercredi sur la piste d'Ostrava. Dans des conditions idéales, le Français a réussi le meilleur 110m haies de sa carrière : en l'emportant en 13''09, devant Balazs Baji (13''23) et Milan Trajkovic (13''34), il a ainsi réussi le deuxième meilleur chrono de l'année, et se présente comme un sérieux candidat au podium aux prochains Championnats du monde à Londres (4-13 août).

La course

20:45 Écrit par La Com | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 27 juin 2017

MNEL 2017: Résultats et Photos

IMG_0226 (1609x1073).jpg

IMG_0277 (1609x1073).jpg

IMG_0285 (1609x1073).jpg

IMG_0328 (1609x1073).jpg

IMG_0377 (1609x905).jpg

IMG_0588 (1609x1073).jpg

IMG_0710 (1609x1163).jpg

IMG_0818 (1609x1073).jpg

IMG_0835 (1609x1073).jpg

IMG_0884 (1609x1073).jpg

IMG_0856 (1609x905).jpg

IMG_0894 (1609x1164).jpg

IMG_0941 (1609x1073).jpg

IMG_0958 (1609x1073).jpg

IMG_0953 (1609x1073).jpg

IMG_0994 (1609x1073).jpg

IMG_1088 (1609x1163).jpg

IMG_1213 (1609x1073).jpg

IMG_1395 (1609x1073).jpg

Les Résultats 

Les PHOTOS

Album 1 

Album 2

Album 3

16:41 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 24 juin 2017

Robert-Michon en alerte

Mélina Robert-Michon espère redécoller à Villeneuve d’Ascq en retrouvant le maillot bleu.  Photo AFP

Photo AFP

Bloquée sous la barre des 62 m depuis le début de la saison, la vice-championne olympique du disque s’impatiente.

À la sortie du meeting d’Oslo, la semaine dernière, Mélina Robert-Michon s’est lâchée : « 59,88 m. Quel concours de M... Je crois que c’est plutôt bien résumé », twittait-elle. Elle assume : « Il n’y avait rien d’autre à dire. » Même si elle a réagi deux jours plus tard à Stockholm (4e avec 61,91 m), la vice-championne olympique commence à s’agacer de buter sous les 62 mètres, alors qu’un concours lui avait suffi cet hiver pour propulser son disque à 63,14 m.

Pas d’affolement, tout s’explique selon elle : des sollicitations en pagaille (« Maintenant, je sais dire non »), un déménagement éprouvant nerveusement, un torticolis inopportun et tous ces voyages à courir après les manches de Ligue de Diamant : « À cause du changement de règlement, il faut se qualifier pour la finale, mais si j’avais eu le choix, je ne serais pas allée à Oslo et Stockholm. Entre les deux, je n’ai rien fait, juste dormi. Ça m’a fait du bien. »

Ayant coché depuis longtemps le championnat d’Europe par équipes à Villeneuve d’Ascq, la recordwoman de France espère enfin décoller ce samedi. Les conditions s’y prêtent en tout cas. « Je sens qu’il ne manque plus grand-chose. J’apprécie de lancer devant Serge (Debié, son coach). Il n’était pas là pour les manches de Ligue de Diamant. Déjà que je n’étais pas dedans, c’était encore plus dur sans son œil. » Et elle compte sur le maillot bleu, de surcroît à domicile : « C’est le petit truc en plus qui permet de se stimuler. Ce n’est pas inutile en ce moment. »

leprog.jpg

Haies d’honneur pour le Quatrache

Photo :
 

Suprématie régionale en jeu chez les féminines

Pour l’occasion, le grand manitou du « 4H », Jean-Jacques Behm ne change pas une recette éprouvée depuis qu’il avait improvisé ce meeting en 1987 à l’issue d’un stage fédéral. Après un colloque matinal (10h à l’hôtel Burnichon) autour de Kevin Young sur un thème en forme d’hommage (« Comment devient-on et reste-t-on recordman du monde »), pas moins de 21 courses sont programmées à partir de 17h sur la piste du Stade Léon-Masson.

Chez les hommes, le plateau est cette année encore très international. L’Algérien Abdelmalik Lhoulou, demi-finaliste des JO de Rio, présente le plus beau CV avec un record en 48’’62. De quoi pousser les Français Ludvy Vaillant et le jeune Victor Corroler. Côté rhodanien, Hugo Grillas (ESL) et Martin Carrere (Décines Meyzieu) sont à la recherche d’un chrono tandis que Benjamin Chevrol profite de l’événement pour tirer sa révérence.

Chez les féminines, place à une bataille régionale. Anaïs Seiller (ESL), en quête de minima (57’’50) pour l’Euro espoir, Farah Clerc (Lyon A) et Anaïs Lufutucu (Asvel)

IMG_5187.JPG

font l’affiche aux côtés de la championne de France 2015 Maëva Contion.

> Programme Meeting Quatrache de Tarare à partir de 17 h 00 au stade Léon-Masson.

B.S.

leprog.jpg

Cantero revient avec application

 

IMG_3661.JPG

À 26 ans, cet intermède était nécessaire pour l’international après une saison 2016 frustrante (pas de JO et une élimination en série à l’Euro sur 1500m). « Cela m’a fait du bien de couper, dit-il. Je reviens très motivé. » Reste à rattraper le temps perdu : « Comme j’avais du retard, avec Bastien (Perraux, son coach), on a pris des risques. Finalement, j’ai réussi à “passer” des séances que je ne pensais pas réussir. Je me suis surpris. Malheureusement, depuis le début du mois, je ressens un contrecoup et je suis en délicatesse avec mes tendons. » Il a quand même réussi une bonne rentrée sur 1 500 m à Huelva (3’40’’40) pour obtenir sa sélection pour les Jeux de la Francophonie (Abidjan, 23-27 juillet). Mais il espère mieux. Pour cela, il passe un test important ce samedi sur 800m au meeting national de l’Est Lyonnais en prévision du 1 500 m de Nancy mercredi prochain : « Normalement, espère-t-il, le chrono doit commencer à baisser. »

> Programme Meeting national de l’est Lyonnais au stade Troussier à partir de 19 h 30. 200 m F : Mignon, Galais) ; 800 m H : Tura (ETH), Renaudie, Cantero ; 1 500 m H : Kenouche, Adam, Messaoudi (ALG) ; 3 000 m steeple H : Zillali, Zerrifi, Bedrani, Bougnot. 3 000 m steeple F : Soukhal, Navarro, Vittet.

B.S.

leprog.jpg

vendredi, 23 juin 2017

Quatrache 2017: Avec Kévin Young

Photo :

 

Kévin Young est l'Invité d'Honneur du 30e meeting Quatrache de Tarare, le recordman du monde du 400m haies donnera une conférence samedi à 10h à l’hôtel Burnichon.

Plus d'infos

18:24 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Radio Parilly vous donne rendez-vous le 10 septembre !

Les 10 km de l’Horloge auront lieu le Dimanche 10 septembre à Tassin. Départ à 9h45.

IMG_7621.JPG

Les 5km Entre Elles, auront lieu le Dimanche 10 septembre, départ à 9h

IMG_7477.JPG

La course aura lieu sur un parcours de 10km roulant en ville, propice à la performance. Départ avenue des Tuileries et arrivée à l’école Leclerc, à Tassin.

Des primes seront attribuées aux 3 premiers (hommes et femmes) du classement scratch : 1er : 200€, 2ème 100€, 3ème 50€ – Prime au record Masculin et féminin : 100€.

 

Peltier en formation accélérée

À 20 ans, l’athlète de l’Entente Sud Lyonnais vient de découvrir la Ligue de diamant à Stockholm et s’apprête à vivre sa première sélection senior individuelle en bleu.

Fanny Peltier représentera les Bleus sur 200 m à Lille lors de l’Euro par équipes.  Photo Maxime JEGAT

Photo Maxime Jegat

C’était le running gag mardi soir à l’entraînement autour de la piste du Stade Pierre-Dubœuf de Bron. Même Floria Gueï, sa partenaire d’entraînement championne d’Europe en salle du 400 m, en plaisantait : « Depuis qu’elle court en Ligue de Diamant, on ne peut plus rien lui dire... » Une façon déguisée de féliciter Fanny Peltier pour son intronisation dans le circuit des plus grands meetings de la planète dimanche dernier à l’occasion du 200 mètres de la manche de Stockholm.

L’invitation était tombée cinq jours plus tôt. Elle a sauté sur l’opportunité : « Je n’aurais jamais imaginé courir en Ligue de diamant cette année, avoue-t-elle. Je n’étais pas prête ! Mais c’était une très bonne expérience même si j’aurais aimé faire mieux (7e en 23’’31 ; +1,1 m/s).» Son départ a laissé à désirer : «Normal, selon son coach Djamel Boudebibah. Elle voulait surtout ne pas faire de faux-départ.» Ce grand saut tombait à pic avant sa toute première sélection individuelle senior aux championnats d’Europe par équipes qui débutent ce vendredi à Lille. Si elle a couru le 4x200m au Challenge mondial des relais aux Bahamas fin avril, « ce n’est pas du tout la même chose cette fois », dit-elle. « L’expérience de Stockholm va me servir. J’ai plus hâte que peur. »

Le 400m à l’horizon

Ce double coup d’accélérateur récompense sa très nette progression depuis le début de saison puisque son record vient d’être raboté de 34 centièmes (23’’24 à Genève au lieu de 23’’58 l’an dernier)… « J’ai changé mon pied d’appel au départ il y a un mois et demi, explique-t-elle. Il y a immédiatement eu du mieux. » Surtout, la vice-championne du monde junior 2016 avec le relais 4x100m s’épanouit à Lyon depuis son arrivée en 2015 après avoir beaucoup voyagé avec ses parents (Suède, États-Unis, Guadeloupe, Montpellier). « J’ai trouvé une super-ville et mon groupe d’entraînement joue beaucoup. » Elle profite en particulier du travail quotidien auprès de Floria Gueï (27 ans) : « Elle m’apporte beaucoup dans l’approche du haut niveau », dit-elle. Elle nous tire vers le haut à chaque séance. » Son coach confirme : « Elle a une progression linéaire mais ce qui fait la différence cette année, c’est sa maturité. Elle s’est professionnalisée. »

Sa marge de progression reste cependant importante : « Je dois descendre mon chrono si je veux exister aux championnats d’espoirs (14-16 juillet à Bydgoszcz) », dit-elle, consciente de profiter du niveau trmoyen des sprinteuses françaises pour courir à Lille ce week-end.

A moyen terme, son avenir se situe de toute façon sur la distance supérieure : « Son profil est celui d’une coureuse de 400 m, assure Djamel Boudebibah. Elle se prépare déjà pour ça. »

Je n’aurais jamais imaginé courir en Ligue de diamant cette année. Je n’étais pas prête !

Fanny Peltier

Benjamin Steen

leprog.jpg

17:45 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Meeting National de l'Est Lyonnais ce samedi !

58f1193b11546_17436100158806027790067995538970242493436o.jpg

 

Le Meeting National de l'Est Lyonnais revient pour la septième année le samedi 24 juin 2017 sur la piste Roland Schroll au Parc des Sports Raymond Troussier à Décines-Charpieu. Véritable lieu de rassemblements des meilleurs coureurs de demi-fond hommes et femmes nationaux et internationaux.
Le meeting propose aussi des courses de niveau interrégional en début de programme avant les courses nationales à partir de 20h.
Le meeting a obtenu pour la deuxième année le label national et fait donc parti du Circuit National des Meetings de la Fédération Française d'Athlétisme et il fait aussi parti du circuit régional des meetings de la Ligue d'Athlétisme Auvergne-Rhône-Alpes.

Toutes les infos sur le site officiel

La page facebook

17:10 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 05 juin 2017

Diarra oublie la déception de Rio

Très déçue d’avoir regardé les JO de Rio en tribunes, la Décinoise rebondit en réalisant le meilleur début de saison de sa carrière.

IMG_9375 (1609x1073).jpg

Ce week-end, elle voulait « s’amuser » au sprint, dans le cadre champêtre du stade de Parilly. Eléa Mariama Diarra n’a pas fait rire… Quatre courses, un record sur 100 m samedi (11’’76; +1,7 m/s), «des grosses courbatures » au réveil dimanche mais un nouveau record sur 200 m (23’’45; +1,7 m/s) dans l’aspiration de Fanny Peltier (23’’26). Du sérieux : « J’apprécie d’autant plus que le sprint me demande beaucoup de concentration et d’influx », sourit la relayeuse internationale de 4x400m.

A 27 ans, elle réalise son meilleur début de saison. En attestent ses 52’’76 sur le tour de piste au meeting de Forbach. Elle n’était pourtant pas habituée aux démarrages pied au plancher. « C’est vrai que j’ai souvent eu besoin d’être dos au mur », admet-elle.

Cette fois, elle est revancharde après la déception des JO de Rio d’où elle est revenue sans avoir couru (elle aurait dû faire la finale mais le 4x400m a échoué en demie), comme à Londres en 2012 : « J’ai eu un gros passage à vide, avoue-t-elle. A la rentrée, je n’étais pas prête à m’entraîner. J’ai dû renoncer à contrecœur à la saison en salle. Cela a été un mal pour un bien. J’ai bien fait de prendre mon temps. Aujourd’hui, j’ai très envie. »

IMG_9394 (1609x1163).jpg

D’autant que la championne de France 2011 court enfin débarrassée des douleurs aux tendons d’Achille qui lui gâchaient la vie jusqu’à l’opération de la dernière chance en août 2015 : « Je les sentais encore un peu en 2016, mais plus du tout cette année. C’est la première fois que je fais une préparation entière sans coupure. Cela change tout. »

De quoi envisager son record sur 400 m (52’’23) comme une simple étape. Et pourquoi pas rêver aux Mondiaux de Londres autrement qu’avec le relais ? « Les minima sont hauts (51’’50), relativise son coach Grégory Duval. Il faudrait que toutes les conditions soient remplies… »

leprog.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu