La qualification pour les championnats de France (26 février à Saint-Galmier) passe par un long déplacement ce dimanche à Brioude.

Deux semaines après les Départementaux à Parilly, la saison des championnats entre dans le vif du sujet ce dimanche avec les Prérégionaux à Brioude (Haute-Loire). Un déplacement - le plus long de l’hiver puisque les Régionaux auront lieu à Annonay - obligatoire sur la route des championnats de France de Saint-Galmier (26 février).

« Rien n’est figé »

A l’unanimité, les clubs du Rhône auraient préféré se rendre à Aix-les-Bains où la nouvelle Ligue Auvergne - Rhône-Alpes organisent en même temps des Prérégionaux pour la zone “est”. « Après de longues discussions, on a divisé la Région en deux pour ce niveau intermédiaire, explique le président de la Ligue Marcel Ferrari. Rien n’est figé. On fera le bilan en septembre. Mais je ne vois pas de solution idéale… »

En attendant, compte tenu de la distance, les principaux clubs de la Métropole de Lyon ont décidé de limiter leur participation. Lyon Athlétisme ira en Haute-Loire sans ses benjamins tandis que l’Entente Sud Lyonnais ne mobilise ses meilleures chances qu’à partir des cadets. « Il y a trois heures et la journée commence tôt, justifie le président de Lyon Athlé Eric Nallet. On le regrette. Mais la Ligue se met en place. On peut faire cet effort. »

D’un point de vue sportif, le niveau ne monte que d’un petit cran par rapport aux Départementaux. « Ce seront des championnats du Rhône avec Adeline Roche (CA du Roannais) en plus », annonce Anne-Sophie Vittet (ESL)

IMG_2221 (1280x925).jpg

, championne du Rhône il y a deux semaines. Chez les hommes, Julien Masciotra (Décines Meyzieu Athlé) fait sa rentrée après un stage au Kenya. Il sera opposé à Thibaut Naël (FAC Andrézieux)

IMG_0038 (853x1280).jpg

et aux Clermontois. Samir Tatah (DMA)

IMG_2055 (924x1280).jpg

, champion du Rhône, descend quant à lui sur cross court où Emmanuel Meyssat (AC Tassin) fait figure de favori.

IMG_2286 (1280x922).jpg

B.S.

leprog.jpg