12400487_113023969077350_6691572630545058408_n.png29 ans après la victoire de leurs parents Anne et Jacques, Lucas et Camille Marechet ont pris le départ ce dimanche de leur premier raid Napoléon pour écrire leur propre aventure.

La course Napoléon est jalonnée de belles histoires et ce dimanche à Chaponnay, pour le prologue de l’épreuve, Camille et Lucas Marechet ont commencé à écrire la leur. Avec un père triple vainqueur du raid dans les années 80 dont une fois en 1987 avec leur maman Anne, c’est finalement une demi-surprise de retrouver la génération suivante pour la renaissance de cette course mythique.

« Nous nous sommes retrouvés embarqués dans cette aventure un peu par hasard. Avec nos parents, nous pouvons profiter de leur expérience et de leurs conseils car pour Lucas et moi c’est un peu l’inconnu. Nous n’avons jamais fait de course par étapes où il faut enchaîner pendant six jours d’affilée. Ils nous ont transmis des conseils sur la gestion de la course, sur la récupération, sur les détails logistiques » indique Camille qui avait tout juste 2 ans en 1987 et qui avait pu profiter du voyage aux Antilles offerts à ses parents à l’occasion de leur victoire en 1987.

Pour Jacques Marechet

1934416_110993694798_176360_n.jpg

, l’un des acteurs de la renaissance de la course passé du côté de l’organisation, la présence de ses enfants au départ est évidemment un joli clin d’œil et surtout la promesse d’une aventure humaine inoubliable. « Presque 30 ans après notre victoire avec Anne, ça fait vraiment drôle de voir les enfants au départ. Ces six jours vont être d’une grande intensité, les participants vont en faire des cauchemars. Il y aura une étape très dure mercredi avec le kilomètre vertical qui pourrait bien être décisive pour la victoire finale tout comme l’étape nocturne la nuit de jeudi à vendredi. Si sportivement la semaine va être exténuante, humainement elle va être extraordinaire. Nous sommes environ 220 à nous lancer dans cette aventure en comptant les organisateurs et les accompagnants et malgré la compétition et l’enjeu sportif tout le monde va s’encourager et vivre des moments inoubliables » promet Jacques Marechet qui replonge avec un immense bonheur dans cette aventure hors norme.

Résultats du prologue : 1. Docteur Clown 2h23’33 ; 2. Texinfine 2h25’20 ; 3. Armée de l’air 2h31’45 ; 4. Marathon très Beaujolais 2h33’00 ; 5. Sports Akileine 2h41’33 ; 6. Armée de l’air 2h50’22