compteur

Avertir le modérateur

lundi, 23 mai 2016

L’ESL tombe de haut, Lyon assure

Relégués à la 7e place de la finale d’Élite 2 ce dimanche à Sotteville, les banlieusards descendent en N1A, alors que Lyon Athlé a encore progressé et se maintient aisément.

Il n’y aura pas de club lyonnais en Élite 1 l’année prochaine. Pire, la métropole ne comptera plus qu’un seul représentant en Élite 2 après la descente de l’Entente Sud Lyonnais en Nationale 1A.

Les banlieusards ne s’y attendaient pas du tout. Ils avaient bien été avertis au 1er tour il y a deux semaines à Grenoble où ils avaient totalisé quatre “zéros”. Septièmes de leur division, ils ne pouvaient imaginer faire du surplace lors de la finale disputée sous la pluie ce dimanche à Sotteville-lès-Rouen. Et pourtant, ils échouent encore à la 7e place (sur 8) avec seulement 58 953 points au compteur, c’est-à-dire loin du premier non-relégable Nantes (60 687 points).

Dans le détail, les leaders du club ont été au rendez-vous. Marine Mignon (11’’93) et Emmanuel Biron (10’’54) ont dominé les 100 m, Fanny Peltier le 200 m (23’’79), Floria Gueï (52’’23) et Estelle Perrossier (54’’55) le 400 m et Térésa Nzola Meso le triple saut (13,06 m), mais ils n’ont pas compensé les “trous”, notamment aux lancers. « C’est une déception mais le niveau était très élevé, reconnaît le directeur sportif Daniel Aligne. On va maintenant se réunir pour définir quelle politique mener à l’avenir. »

59,64 m pour Robert-Michon sous la pluie

L’autre surprise du jour est venue de Lyon Athlétisme qui a confirmé sa troisième place du 1er tour en terminant à la même place en finale (60 820 points), alors que le club priait pour se maintenir.

Les locomotives telles que Mélina Robert-Michon (59,64 m au disque sur un plateau de lancers trempé), Patrice Maurice (47’’62 sur 400 m) et Farah Clerc (58’’62 sur 400 m haies) ont été au rendez-vous, mais c’est surtout l’homogénéité de l’équipe qui a payé à la fin de la journée.

IMG_5476.JPG

« Les athlètes se sont transcendés, applaudit le manager général Eric Nallet. En ôtant le bonus de points obtenus au 1er tour (+800), on passe quand même la barre des 60 000 points. Alors qu’on ne totalisait que 52 500 points en 2012 et encore 57 511 l’année dernière, c’est un résultat historique ! »

B.Steen

leprog.jpg

Tous les résultats

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu