compteur

Avertir le modérateur

samedi, 12 mars 2016

Robert-Michon ne voyage pas pour rien

2009_0517Image0296.JPGTrois vols, via Paris, Munich et Timisoara, puis une longue liaison par la route dès jeudi alors qu’elle ne lance que dimanche... Mélina Robert-Michon avait tellement envie de disputer la coupe d’Europe des lancers qu’elle a accepté sans sourciller ce long « trip » vers Arad en Roumanie. Beaucoup d’autres n’ont pas fait cet effort. Aucune Allemande engagée, pas plus que la Croate Sandra Perkovic. « Ce sont des stratégies de gestion de saison, dit la recordwoman de France (66,28m). Moi, j’ai besoin de cette coupure avec la routine de l’entraînement pour retrouver l’adrénaline de la compétition. »

Au regard des bilans, seules la Lituanienne Sendriute et la Moldave Stratulat devraient pouvoir se hisser au niveau de la vice-championne du monde 2013 et d’Europe 2014. A condition que la discobole lyonnaise ait la même réussite que d’habitude dans cette épreuve (1re en 2014 ; 2e en 2013 et 2015). Mais l’hiver a été dur après les Mondiaux de Pékin dont elle revenue déçue (10e) et blessée au dos. Sa participation aux championnats de France il y a deux semaines l’a rassurée (60,66m) : « J’ai fait ma perf au premier essai. Et ensuite je me suis un peu endormie... »

Pour une fois, son objectif ne sera pas que personnel. Avec l’émergence au marteau de la médaillée de bronze aux Mondiaux de Pékin Alexandra Tavernier (plus Mathilde Andraud au javelot et Jessica Cérival au poids), les Bleues visent l’or par équipes.

B.S

leprog.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu