compteur

Avertir le modérateur

vendredi, 09 octobre 2015

Jean Najar nous a quittés

L'ASVEL Athlétisme a l'immense tristesse de vous annoncer le décès de Jean Najar survenu le samedi 3 octobre 2015 à Villeurbanne à l'âge de 91 ans.

Figure historique et emblématique du club depuis sa création en tant qu'athlète d'abord et ensuite comme dirigeant bénévole, Jean laissera un souvenir impérissable comme son ami Pierre Piève qu'il vient de rejoindre.

 
Les obsèques se sont déroulés aujourd'hui. Désolé pour le retard pour la parution de cette info.
 
Un article sur le site Vivanews lui était consacré en mars dernier.

 

 

Il en a usé des paires de baskets et parcouru bien des routes et des chemins ! En quarante ans de course à pied intensive, les kilomètres ont défilé par milliers sous les foulées de Jean Najar. Dans l’appartement des Brosses où il vit avec son épouse Anna, pas moins de 500 coupes sont rassemblées. Dans toutes les pièces et sur tous les meubles, petites ou grandes, droites ou évasées, elles brillent comme des sous neufs. Sur le buffet du salon, trône l’essentiel de l’impressionnante collection, témoignage d’autant de victoires et de titres.« Je courais tous les week-ends, pas une semaine sans un déplacement quelque part dans la région ou ailleurs en France et je m’entraînais quasiment tous les jours après mon travail », se rappelle l’ancien champion, adhérent de l’Asvel athlétisme pendant au moins 30 ans. À son palmarès : des semi-marathons à la pelle, une cinquantaine de marathons (dont celui de Lyon, tranquillement bouclé à 60 ans en 2 heures 59), des courses mythiques, comme le 100 kilomètres de Millau ou « la Marseille-Cassis tous les ans », « jamais moins de 20 kilomètres » et toujours une arrivée dans les trois premiers. Une passion découverte seulement à 40 ans, aux côtés de son fils, et qui ne l’a jamais quitté jusqu’à ses 85 ans, où il a dû renoncer et ranger ses baskets. Aujourd’hui âgé de 91 ans, Jean Najar se souvient « de l’ambiance, du plaisir de gagner, de faire des performances et du dévouement de sa femme qui s’occupait de l’intendance et ne lui a jamais reproché ses absences ». Cet ancien tourneur sur métaux, arrivé d’Espagne encore bébé à Villeurbanne, s’est aussi beaucoup impliqué dans la vie sportive locale, en tant que bénévole, « fallait bien aider quand même… ». Il s’est engagé à l’OSV, où il est membre de la commission des grandes manifestations depuis 15 ans et à l’Asvel, son club, où il a contribué à mettre en place le Cross de la Feyssine. Les dirigeants de l’OSV se souviennent de lui comme quelqu’un de modeste, « systématiquement présent pour donner un coup de main ». Modeste encore, Jean Najar ne s’étend pas sur ses performances, ne s'attarde pas sur ses exploits, se contentant de rappeler que, dans la vie, tout est question de volonté et qu’en matière de course à pied, la tête compte encore plus que les jambes…

 

18:41 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu