compteur

Avertir le modérateur

samedi, 13 juin 2015

MEETING ENVOL TROPHÉE À PIERRE-BÉNITE. Ils n’ont pas marché sur l’eau

Il n’y a pas eu de miracle cette année au stade du Brotillon : des trombes d’eau ont gâché le meeting. Ce n’était tout simplement pas possible de sauter.

jade-vigneron-en-bout-de-piste-sous-l-averse-la-perchiste-a-termine-deuxieme-et-derniere-d-un-concours-deserte-par-onze-des-engagees-en-raison-des-conditions-impossibles-photo-joel-philippon.jpg

Photo: Joël Philippon

«Au moins maintenant, on sait que la piste n’est pas en descente. Sinon ça ruissellerait… C’était le test ultime ! » Regard rivé sur les flaques d’eau immobiles sur la piste d’élan de la longueur, Kafétien Gomis a préféré en rire. Réputée miraculeuse, au point de susciter les plus folles rumeurs, la piste magique du Stade du Brotillon n’a rien pu faire contre les éléments ce vendredi soir.

Butoir inondé et matelas trempé

Alors que le concours de la longueur venait de débuter sur les coups de 18 heures, des trombes d’eau se sont soudain abattues sur le sautoir du record de France de Salim Sdiri (8,42 m en 2009). Pour ne rien arranger, le vent tournait... Bref, la soirée était gâchée. Après un seul saut (7,13 m), Gomis renfilait son survêtement : « Je préfère ne pas prendre de risque à une semaine du championnat d’Europe par équipes (20-21 juin à Cheboksary en Russie). De toute façon, j’étais venu ici à la recherche de sensations. Sous cette pluie, je n’allais faire que des sauts inutiles. » Deux tentatives plus tard, c’est Salim Sdiri qui remballait les pointes. L’homme au 8,13 m de moyenne à Pierre-Bénite entre 2002 et 2014 n’avait jamais été aussi court au Brotillon (7,45m)… « Franchement, ce n’est pas si mal pour une reprise alors que je reviens de blessure (déchirure du biceps fémoral en avril), assurait-il. Mais, continuer, c’était un coup à se blesser à nouveau. »

Lavillenie en spectateur

Il n’y aura eu que la perche hommes à se dérouler à peu près au sec sous les yeux de Renaud Lavillenie, venu voir ses camarades d’entraînement clermontois. Et encore, le champion du monde junior 2014 Axel Chapelle (vainqueur avec 5,40 m) a fini par planter ses gaules dans un butoir inondé avant de retomber sur un matelas trempé. Pas agréable du tout et surtout très risqué. Du coup, la plupart des filles n’ont même pas sorti les perches. Retour à la maison direct pour la recordwoman de France Marion Fiack et Vanessa Boslak…

En définitive, il n’y aura eu qu’un seul « vrai » concours, à la hauteur hommes. Il y avait du beau monde autour du recordman de France Mickaël Hanany, mais chacun s’est surtout attaché à garder ses chevilles intactes : « J’ai sauté parce que j’étais là, mais sur élan réduit, expliquait Hanany après sa 3e place derrière Diarra et le Pierre-Bénitain Labourel. Je n’ai pas eu de mauvaises sensations, mais ce n’était pas évident de se livrer. »

Dommage car l’Envol trophée n’avait peut-être jamais réuni un tel plateau.

Les résultats

Benjamin Steen

leprog.jpg

09:39 Écrit par La Com dans Athlétisme, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu