compteur

Avertir le modérateur

vendredi, 12 juin 2015

MEETING ENVOL TROPHÉE CE VENDREDI (17H00) À PIERRE-BÉNITE. Le mystère du sautoir magique

Salim Sdiri a réalisé les deux meilleures performances françaises de tous les temps au saut en longueur sur l’atypique plateau de saut du Stade du Brotillon (8,42 m en 2009 et 8,35 m en 2014). Trop beau pour être vrai selon certains observateurs. Y a-t-il un truc?

2012_0608Image0109.JPG

Le Brotillon n’est pas un stade d’athlé comme les autres. Pas de piste circulaire mais un simple carré de synthétique. Pas de tribune, juste une main courante au plus près des athlètes. Derrière la clôture, il y a une voie de chemin de fer. Et de l’autre côté de la passerelle, une usine de produits chimiques… Mais ce n’est pas pour le décor que tous les sauteurs en longueur français harcèlent Daniel Aligne en quête d’un dossard pour l’Envol trophée. Depuis des semaines, la réponse reste la même : « complet ». Dix-sept engagés, c’est déjà trop. « Ils ont l’air de penser que c’est un stade miraculeux, fait semblant de s’étonner le directeur de la réunion. J’en doute, mais l’essentiel, c’est qu’ils y croient. »

Piste en pente, anémomètre truqué, trou dans le sable…

Comment ne pas leur donner raison alors que c’est le sautoir des deux meilleures performances françaises de tous les temps : 8,42 m en 2009 et 8,35 m en 2014 les deux fois par Salim Sdiri. Certainement pas une coïncidence : depuis 2008, le meilleur saut français de la saison a été réalisé au Brotillon quatre fois sur sept, à chaque fois par le recordman de France…

Pierre-Bénite, c’est sa terre bénie. Un miracle un peu trop voyant et un peu trop récurrent pour ne pas éveiller les soupçons. Il faut dire qu’avec seulement une médaille de bronze à l’Euro en salle 2007 (et une 5e place aux Mondiaux 2009), le palmarès de Sdiri en championnat surligne le « microclimat » pierre-bénitain.

Dans le microcosme, les plus folles rumeurs circulent. La piste d’élan serait en descente. Un des organisateurs ferait obstacle au vent devant l’anémomètre. On a même prétendu qu’un trou serait creusé dans le sable histoire de gagner quelques centimètres. A Pierre-Bénite, certains attribuaient la qualité de l’ancien synthétique hors d’âge à l’élasticité du sous-sol. La suspicion fut si forte que l’an dernier, la fédération (FFA) n’avait pas hésité à exclure l’Envol trophée des épreuves qualificatives pour le championnat d’Europe, au motif que le meeting faisait concurrence à une autre réunion nationale.

Un an après, fin du doute : la FFA vient officiellement de classer le stade « Espace de compétition de spécialité athlétisme ». Pour cela, la commission ad hoc s’est basée sur un rapport de la société Labosport qui a expertisé l’équipement après la pose d’un nouveau synthétique de la marque Polytan. Epaisseur, glissance, absorption des chocs, déformation et surtout planéité (0 mm de dénivelé sur 4 mètres), tout a été validé. Bref, il n’y a pas secret.

Planche « à l’ancienne »

Et donc le mystère reste entier. Avançons quelques hypothèses. Selon l’organisateur, la piste – exceptionnellement longue – permettrait d’arriver à pleine vitesse à l’impulsion. L’idéal pour Sdiri qui a besoin de 50m pour son saut en double ciseaux. Autre détail : la planche « à l’ancienne » constituée d’un seul bloc de bois enfoncé de 30cm dans le sol. « Malheureusement, on n’en voit plus beaucoup des comme ça. Les nouvelles sont juste posées et ne renvoient pas de la même façon », fait remarquer Kafétien Gomis. Pour le médaillé de bronze des derniers championnats d’Europe, qui avait ressurgi du néant l’an dernier à Pierre-Bénite (8,19m), l’essentiel est impalpable : « La magie ne fonctionne pas toujours car j’ai fait des bonnes perfs et des sauts pourris, mais il se passe quelque chose ici, dit-il. Le public est tout proche, c’est convivial. Et quand tu as fait une bonne perf sur un sautoir, mentalement, tu te prépares mieux. » D’ailleurs, depuis ses 7,97m la semaine dernière à Marseille, il ne pense qu’à ça.

Benjamin Steen

leprog.jpg

Ce soir à Pierre-Bénite au Stade du Brotillon - 17h : perche H (Yansheng, Huang, Favretto, Clavier, Dossevi); 18h: longueur H (Sdiri, Gomis, Raihiau, Badji)

Hauteur F (Meniker); 18h30: triple saut F (Nzola Meso, Marie Nelly, Assani Issouf); 19h30:hauteur H (Hanany, Labourel, Diarra, Chapon); Longueur F (Mazeau) ; Perche F (Fiack, Lotout, Boslak) ; 20h: triple saut H.

17:59 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

Commentaires

dommage que la pluie est perturber ce meeting car il y avais du beau monde !

Écrit par : leculier | samedi, 13 juin 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu