compteur

Avertir le modérateur

samedi, 14 mars 2015

COUPE D’EUROPE DES LANCERS LONGS. Robert-Michon jette un œil sur sa forme

2009_0517Image0225.JPG

La vice-championne du monde et d’Europe du lancer du disque se teste dans un contexte international relevé, les Mondiaux de Pékin (22-30 août) déjà dans sa ligne de mire.

L’an passé, sa victoire à Leiria dans le concours du disque de la Coupe d’Europe hivernale des lancers longs (64,20m) avait été la preuve de son nouveau statut de vice-championne du monde 2013. Depuis, Mélina Robert-Michon (35 ans) a ajouté à son palmarès une médaille d’argent aux championnats d’Europe à Zurich. C’est désormais en véritable « boss » de la discipline que la recordwoman de France (66,28m en 2013) remet les pieds ce dimanche (15h) dans la ville portugaise pour son retour dans une compétition qui lui réussit de mieux en mieux (3e en 2012, 2een 2013 et donc 1re en 2014) : « L’objectif, c’est de gagner », affirme la Lyonnaise, pressée de humer l’air de la haute compétition.

Jusque-là, elle n’a eu que deux concours à se mettre sous la dent. Le premier à Berlin, pour une première en salle, l’a emballé question ambiance, mais aussi frustré (3e avec 60,38m) : « J’étais très bien mais j’ai eu un problème avec une barre horizontale installée sur la cage (ndlr : pour raison de sécurité) qui m’empêchait de prendre de l’angle. » Pour sa deuxième sortie à Tours, aux championnats de France, elle a lancé loin (62,76m, 3e perf européenne de l’année), mais pas autant qu’elle l’aurait voulu : « Je me suis précipitée en voulant faire ce que j’avais raté à Berlin. »

Plus qu’une occasion dimanche face au gratin européen (et donc mondial) à l’exception de la championne olympique, du monde et d’Europe Sandra Perkovic : « Mais il y aura (les Allemandes) Müller et Craft et la Lituanienne (Sendriùté). Il faudra faire mieux que l’an passé. » Une bonne façon de se projeter vers les Mondiaux de Pékin (22-30 août). En réalisant les minima (61m) ? « Ce n’est pas une préoccupation. » Plutôt en concrétisant un hiver studieux. L’étape est d’importance, car pour prolonger son bail sur les podiums internationaux, il faudra sans doute aller plus loin en Chine : « On sait qu’il sera nécessaire de lancer à 67 ou 68m en finale, soupçonne son coach Serge Debié. Normalement, elle aurait dû les faire l’an passé si toutes les planètes s’étaient bien alignées. Elle avait un niveau moyen très élevé mais la perf de pointe n’est pas sortie… » L’été commence demain.

B.S.

leprog.jpg


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu