compteur

Avertir le modérateur

samedi, 07 mars 2015

EURO 2015 EN SALLE PREMIÈRE JOURNÉE CE VENDREDI À PRAGUE. Un triplé d’entrée !

10432480_703866569726090_9025062190838267556_n.jpgDès la première journée, les Français se sont distingués avec un triplé historique réussi sur 60 m haies. Pascal Martinot-Lagarde, Dimitri Bascou et Wilhem Belocian sont montés dans cet ordre sur le podium.

L’école française de la discipline a resplendi d’une lumière historique ce vendredi soir à Prague avec un triplé sur 60 m haies aux Championnats d’Europe en salle, commandé par Pascal Martinot-Lagarde.

Revenu de blessure (élongation de l’ischio gauche) juste à temps, «PML» a soufflé la victoire sur la ligne (7 sec 49 contre 7.50) à Dimitri Bascou, auteur de 7 sec 46 en demi-finale. Profitant de l’aspiration de ses aînés, le prodige Wilhem Belocian, champion du monde juniors en 2014, a complété le podium en 7 sec 52.

10998391_10152801738899624_6596960729804964037_n.jpg

Le scénario rêvé a fait oublier que Renaud Lavillenie, détenteur du record du monde de la perche (6,16 m), avait dû s’y reprendre à trois fois pour passer la seule mesure tentée, à 5,70 m, suffisante pour aller en finale samedi.

«C’était pas vraiment gagné. Je ne savais pas ce que j’avais dans les jambes. Vraiment, je ne l’ai su qu’après la série ce matin (gagnée en 7 sec 58)», a rappelé Pascal Martinot-Lagarde. «Dans la chambre d’appel, on s’est bien ’’checké’’ et encouragés avec Dimitri, et sur la ligne d’arrivée, on était tous les trois ensemble», a résumé Martinot-Lagarde, déjà bardé à 23 ans de médailles mondiales et européenne sur 60 m haies. Dès lors, la fête pouvait commencer avec l’inévitable drapeau sur les épaules, et les embrassades. Travailleurs de l’ombre, les entraîneurs sont restés en retrait, attentifs à parler à voix basse.

Chez les dames, favorite du pentathlon, la superbe britannique Katarina Johnson-Thompson a gagné avec 5000 points, tout près du record du monde de l’Ukrainienne Natalia Dobrynska (5013) qu’elle a laissé filer dans le 800 m. Mais auparavant, la jeune femme avait franchi 6,89 en longueur et 1,95 m à la hauteur. De quoi laisser sans voix Antoinette Nana Djimou, la tenante du titre, seulement cinquième.

400 M FEMMES. Gueï maudite en demie

Première éliminée en demi-finale des championnats d’Europe à Zurich en 2014, Floria Gueï a connu la même mésaventure hier à Prague. La Lyonnaise s’est classée 4e (53’’00) à un centième de la deuxième (Putalova 52’’99) et a été départagée aux millièmes avec la 3e(Bundy-Daveis 53’’00). « Je ne comprends rien !», a-t-elle commenté après avoir été dépassée au finish sur la ligne d’arrivée. J’étais certaine d’être 2e. Je n’ai rien vu. Quelle catastrophe ! Je tombe des nues, c’est horrible. »

En savoir plus sur le site fédéral

leprog.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu