compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 01 mars 2015

CHAMPIONNATS DE FRANCE (DIMANCHE AUX MUREAUX). L’heure de Chahdi ?

Affiche-2015-Championnats-de-France-Cross-Country-400x600.jpgEn pleine confiance depuis le début de l’année, le vice-champion d’Europe 2012 a une occasion en or de décrocher enfin son premier titre national senior en cross.

Avec Hassan Chahdi, quand la tête va, les jambes suivent. Et en ce moment, le crossman originaire de Cluses (25 ans) a un moral en béton. La preuve pas plus tard que la semaine dernière aux championnats de France en salle où il pose rarement les pointes. Parti bille en tête lors du 3000m («Je voulais faire une bonne séance de train en visant un chrono sous les 8 minutes », a-t-il expliqué), il a failli s’en mordre les doigts quand il a vu la meute rappliquer à 1000m de l’arrivée… Mais il a tenu bon et trouvé les ressources pour aller chercher le tout premier titre national senior de sa carrière.

« Je suis content de mon finish, appréciait-il à l’arrivée de cette épreuve normalement un peu courte pour lui. Ce n’était pas facile de voir les autres revenir mais j’ai montré que j’avais un mental de guerrier. » Une médaille d’or, surtout la première, est toujours bonne à prendre, mais ce n’est pas celle-ci qui transcende l’ancien Lyonnais désormais installé à l’Insep où il s’entraîne sous la férule de Jean-Claude Vollmer. Cet hiver, il entend surtout mettre fin à un paradoxe : meilleur crossman français du moment (champion d’Europe espoir 2009, vice-champion d’Europe 2012, 23e des Mondiaux 2011), il a toujours échoué dans sa quête du titre national. Ce n’était vraiment pas passé loin en 2011 à Paray-le-Monial (2e au sprint derrière Mohrad Amdouni). Et depuis, il a souvent fini ses hivers à rallonge sur les rotules…

Les Mondiaux de cross dans la foulée ?

Cette année, c’est l’inverse. À court de préparation aux championnats d’Europe à Samokov en Bulgarie début décembre (39e ), il monte en régime depuis janvier (record personnel aux 10km de Nice, 5e au cross du Mans). Dimanche dans la boue du circuit des Mureaux (Yvelines), il sera le grand favori : « Il faudra aussi compter avec Yohan Durand, Timothée Bommier et Abdellatif Meftah, dit-il, mais je sais depuis un mois que je serai bien. Ça ne me gêne pas d’avoir à assumer la course. »

A 25 ans, triompher de ce championnat lui permettrait de tourner encore plus facilement la page. Après deux saisons estivales sans éclair sur piste (5000m et 10000m), il a désormais pris le chemin de la route, les JO de Rio 2016 et surtout de Tokyo 2020 sur marathon pour objectif. Dans une semaine, il se testera pour la première fois sur semi-marathon à Paris où il s’attend à souffrir faute d’avoir travaillé la distance… Puis il s’aventurera sur 42,195km à Berlin à l’automne ou à Paris au printemps 2016. En attendant, il s’offrira peut-être un détour par les Mondiaux de cross (28 mars à Guiyang Chine) : « Mon coach trouve que ça ferait beaucoup, mais j’ai envie. On verra. » Quand il a le moral…

Benjamin Steen

Les chances des clubs du Rhône aux Mureaux seront essentiellement entre les mains des coureurs de Décines Meyzieu (DMA). Le champion Rhône-Alpes Julien Masciotra, en grande forme, peut espérer un Top 20. Il sera associé en équipe avec Daniel Kosgey et Eliud Sugut. Chez les femmes, Hélène Guet (DMA) vise aussi une place parmi les 20 premières, tout comme la championne Rhône-Alpes Anne-Sophie Vittet (ESL).

Le LIVE

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu