compteur

Avertir le modérateur

lundi, 12 janvier 2015

Championnats du Rhône à Grigny

Fabien Fuster s’accroche à sa belle histoire

Deuxième derrière le Kenyan Daniel Kosgey, le Lyonnais a décroché son troisième titre départemental, le deuxième de suite, malgré une grave blessure qui l’a handicapé deux ans et dont il ressent toujours les effets.

daniel-kosgey-chebii-a-fait-une-demonstration-de-force-a-grigny-ou-il-n-a-ete-ralenti-que-par-les-cailloux-j-ai-du-faire-attention-a-mes-chevilles-dit-il-le-kenyan-de-decines-meyzieu-sera-.jpg

Cela commence à ressembler sinon à un « règne », du moins à une belle petite série. Déjà champion du Rhône 2011 et 2014, à chaque fois à Décines où il résidait jusque cette année, Fabien Fuster a réalisé la passe de trois ce dimanche sur le circuit de Grigny où on n’avait plus couru de cross depuis 19 ans. À l’époque, Jacques Maréchet y avait décroché l’un de ses treize titres départementaux… C’est tentant, mais impossible d’établir un début de comparaison selon Fabien Fuster : « Vis-à-vis des glorieux aînés tels que Jacques, c’est un honneur, disait-il à l’arrivée, le long du bassin de joûtes en bordure du Rhône. Mais je ne leur arrive pas à la cheville ! »

Malaise et paralysie du côté droit

Question talent intrinsèque, peut-être, car le coureur de Lyon Athlétisme est avant tout un exemple d’opiniâtreté. Petit, il a longtemps dû porter un corset et se dépatouiller avec une cheville bloquée. Après des années d’efforts, ça ne l’avait pas empêché d’arracher un premier titre départemental senior. Mais une mauvaise chute allait immédiatement après le stopper deux ans : « La moelle épinière a été touchée, raconte-t-il. Peu à peu, j’ai commencé à avoir des malaises et à perdre toute la sensibilité côté droit. Je commençais à être très inquiet. Tous les spécialistes que je consultais ne trouvaient rien. Finalement, la solution est venue d’un osthéo. »

Une année lui sera nécessaire pour recouvrer ses moyens avant son second titre… « Il va de mieux en mieux, mais il n’est pas encore tout à fait à 100 %, confie Jacques Maréchet. On le fait très peu courir pour l’épargner. A la reprise, ce n’était vraiment pas gagné. Et encore cette semaine, il était loin d’être le meilleur du groupe à l’entraînement. »

Il faut croire que les départementaux le subliment : « Je ne pensais pas que je serais aussi bien que ça », souriait-il après avoir manœuvré au plus juste dans la foulée du Kenyan Daniel Kosgey Chebii. Grandissime favori de la course, mais hors concours pour le titre puisqu’il est étranger, l’athlète de Décines Meyzieu a comme prévu imprimé un train d’enfer : « ça allait vite pour nous, mais c’était un footing pour lui. Il en avait sous le pied », selon Fuster. Un par un, les coureurs ont quand même décramponné jusqu’à ce qu’ils ne se retrouvent plus que trois avec Samir Tatah (Décines Meyzieu Athlé également). « On savait que ce serait le plus dangereux pour le titre, expliquait Jacques Maréchet. Fabien a su se servir de Daniel pour lâcher Samir. Il a été très intelligent. Et très fort aussi parce qu’il n’est pas un spécialiste de ce genre de parcours rapide. Lui, c’est plutôt les bosses et la boue ! Mais j’ai tout de suite vu qu’il était dans le coup. C’est sa course ! C’est vraiment quelqu’un qui le mérite. »

Et maintenant ? « Je ne vois qu’à court terme, dit-il. Je ne pense qu’aux Régionaux (25 janvier à La Tour-de-Salvagny). » Ce sera une paire de manches mais sa saison est d’ores et déjà réussie…

Vittet sur le bon chemin

Anne-Sophie Vittet était venue pour faire troisième : « Je pensais qu’Emmie (Charayron) et Hélène (Guet) seraient au-dessus. » La première est en fait en Nouvelle-Zélande. Quant à la seconde, qui défendait son titre, elle n’est plus tout à fait aussi concernée : « Je m’entraîne beaucoup moins, dit-elle. Mes priorités ont changé. Mon objectif est juste d’aller aux championnats de France avec mon compagnon. Aujourd’hui, je savais que je prendrais une tarte (sic). »

anne-sophie-vittet-s-est-imposee-devant-helene-guet-et-geraldine-simbola-en-imprimant-le-rythme-toute-la-course-photo-maxime-jegat.jpg

La bonne formule

L’ancienne internationale y va un peu fort. Le suspense a tenu jusqu’au dernier tour, quand Anne-Sophie Vittet était toute surprise de prendre son envol: « Hélène est une fille super-forte, dit-elle. Je suis vraiment contente de la battre pour la première fois. »

L’ancienne championne de France cadettte du 1 500 m steeple a beau faire l’étonnée, elle était presque la grande favorite. Septième à l’automne de Marseille – Cassis, elle a trouvé à 25 ans la bonne formule. « En espoirs, j’avais arrêté deux ans, raconte cette comptable installée à Villeurbanne. A ma reprise, je me suis entraînée avec Jacques (Maréchet), Yvan (Bourdeau), Jimmy (Jean-Joseph) avant de travailler avec Philippe (Rémy) et de m’entraîner avec des athlètes de l’Insa. Avec eux, je me suis mise à faire du long. J’ai perdu du poids. Je crois que c’est ce qu’il me faut. »

De quoi lui ouvrir l’appétit : « Je vais faire toute la saison de cross, mais l’objectif, c’est de me qualifier pour les championnats de France sur 3 000 m steeple. »

Inséparables

Ce fut sans conteste la plus belle bataille des championnats du Rhône. Incapables de se départager sur 3,2 km à tombeaux ouverts, Julien Masciotra, Naïm Mekraldi (Décines Meyzieu) et Igor Bougnot (Entente Sud Lyonnais) ont terminé le cross court au sprint. Tenant du titre, ce dernier avait quelques mètres de retard avant l’emballage, mais a su faire parler ses qualités de finisseur pour revenir sur les Décinois. Dans un dernier sursaut, Mekraldi parvenait à rester à la hauteur de Bougnot. Les deux hommes coupaient la ligne dans un même élan. En l’absence de photo-finish, les juges ont décidé de les classer ex aequo.

photo-maxime-jegat.jpg

Toutes les photos sont de Maxime Jegat

B.Steen

Tous les résultats

Quelques photos des vétérans

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu