compteur

Avertir le modérateur

mercredi, 01 octobre 2014

Run in Lyon passe la vitesse supérieure

131006RunInLyon (1024x819).jpg

Avec 25 000 coureurs engagés, la participation continue de progresser surtout sur 10km et 21km. Sur marathon, le record de Korir (2h9’43’’), vieux de 15 ans, est menacé.

«Je ne jouerai pas de la gâchette pour rien », blaguait hier Yann Cucherat lors de la conférence de presse de présentation de la 5eédition de Run in Lyon. Façon de parler. Car si l’adjoint aux Sports lâchera bien dimanche matin (9h) la plus grosse meute de coureurs jamais vue dans les rues de Lyon, pas sûr que tout au bout du paquet, on entende le coup de pétard…

« Il faut grandir doucement »

L’inflation galopante se poursuit. Alors qu’ils étaient 9 000 en 2010 pour le lancement de l’événement regroupant un marathon, un semi et un 10 km en simultané, puis 18 057 partants (20 000 engagés) l’an passé pour la première édition organisée sous la bannière d’Amaury Sport Organisation (ASO), ils sont cette fois plus de 25 000 à avoir réservé leur dossard sur l’une des trois distances.

Le cap des 30 000 aurait peut-être pu être atteint dès cette année mais le 10 km a sagement été limité à 11 000 participants pour des questions de gestion des flux. « Il faut grandir doucement, posément », estime Thomas Delpeuch d’ASO, même si l’intégration du tube modes doux du tunnel de la Croix-Rousse a permis de tracer des parcours désormais expurgés des zones de tension.

La marge de progression demeure cependant importante sur le marathon qui ne sera disputé que par 2 000 coureurs. C’est 500 de plus que l’an passé, mais sa réputation reste à installer après l’annulation de 2009 et des années de vaches maigres côté chrono du temps où la course était du ressort de Canal + events. « On est en train de construire un beau produit », assure Thomas Delpeuch. La victoire en 2013 du Kenyan Eliud Kiplagat en 2h10’45’’ a redonné un peu de visibilité en approchant le vieux record de Korir (2h9’43’’ en 1999). À confimer dimanche avec un plateau élites petit mais apparemment costaud. Les Kenyans Edwin Kimaiyo (3e à Berlin en 2011 en 2h09’50’’) et Martin Kosgei (2h11’37’’) et les jeunes Ethiopiens Sentayehu Ejigu (2h12’44’’) et Tadesse Dabi (2h14’18’’) ont pour mission de passer sous les 2h10.

Eliud Sugut fait l’impasse

Le Kenyan de Décines Meyzieu Athlé Eliud Sugut a renoncé à courir le marathon dimanche, préférant s’aligner à Rennes le 26 octobre.

Dernier délai jeudi

Les dernières inscriptions (www.asochallenges.com) seront enregistrées jeudi. Il reste seulement des dossards sur semi et marathon.

Benjamin Steen

leprog.jpg


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu