compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 10 août 2014

Loïck Peyron navigue 'Happy' !

IMG_4476 (1024x683).jpgLe navigateur baulois partira pour la Route du Rhum sur un bateau des années 1980, refait à neuf. Il se repérera à l'aide d'un sextant et d'une carte, en délaissant le GPS.

 

 

Malgré son jaune éclatant, le nouveau trimaran de Loïck Peyron n'a rien de clinquant. Et pour cause : il est délibérément délesté d'une grande quantité de sa technologie d'aide à la navigation.

À bord, un sextant repose sur des cartes maritimes. Le GPS ? Présent, mais pas souhaité. Le navigateur baulois explique son challenge pour la prochaine Route du Rhum : « Je veux refaire une Transat à l'ancienne. Ressentir le vertige de l'incertitude sur l'eau. Avoir le droit de me perdre. Et réapprendre à naviguer autrement. »

IMG_4481 (683x1024).jpg

La Route du Rhum, Loïck Peyron n'y participe pas pour la gagne. D'ailleurs, il en est sûr, il arrivera dans les derniers : « Mon trimaran ne dépasse pas une dizaine de noeuds. Je mettrai trois fois plus de temps que le premier arrivé. Et c'est tant mieux : la Route du Rhum, les meilleurs la parcourent en huit jours avec des bateaux très sophistiqués. »

Happy au Pouliguen

Son bateau, Happy, est un petit bout d'histoire à lui seul. Le modèle a été conçu au début des années 1980 par Walter Green, la star de l'architecture navale de l'époque. Le trimaran est passé de propriétaire en propriétaire, devenant une véritable caravane flottante. Il a été refait à neuf, dans le style des bateaux américains des années 1980 : simple et léger.

« Le but est aussi de respecter la culture maritime, de rendre hommage aux pionniers et au concepteur de ce bateau », affirme-t-il, fier de la bête, qui irradie de son jaune vif le port de La Baule - Le Pouliguen.

IMG_4484 (1024x683).jpg

Habitué des réseaux sociaux, Loïck Peyron alimentera une page Facebook avec quelques nouvelles et des dessins. En résistant à la tentation d'ouvrir l'application GPS de l'appareil. Le skipper baulois a tout de même prévu quelques systèmes de sécurité. Un homme à terre suivra sa trajectoire et le préviendra si la route envisagée semble dangereuse. Si le parcours devient trop difficile, un système de géolocalisation viendra remplacer le sextant. Pour l'instant, le bateau reste au port de La Baule - Le Pouliguen, une bonne partie de l'été. Il quittera parfois son port d'attache pour rejoindre La Trinité-sur-Mer. Puis, rendez-vous, le 2 novembre, pour le départ de la Route du Rhum, à Saint-Malo. Avec pour seul objectif de finir la course.

Source: http://www.ouest-france.fr/avec-happy-loick-peyron-veut-naviguer-autrement-2728654

Facebook: https://www.facebook.com/loickpeyron

19:51 Écrit par La Com dans Actualité, Autre Sport | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu