compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 22 juin 2014

Mélina Robert-Michon, ça promet !

La Lyonnaise s’est imposée dans le concours du disque (65,51 m) en réalisant sa 3e meilleure performance en carrière, tout proche de son record de France (66,28 m).

Elle a compris tout de suite. Le disque venait tout juste de quitter sa paume que Mélina Robert-Michon sautillait déjà de joie. Une bonne impression aussitôt confirmée. En lançant à 65,51 m dès son deuxième jet, la Lyonnaise s’assurait la victoire et amenait de gros points aux Bleus. « J’étais surtout contente que le disque sorte de la cage après y avoir envoyé mon premier essai, raconte-t-elle. Je pensais à l’équipe, c’est peut-être ce qui m’a donné un petit plus. Mais c’est vrai que je sentais bien le disque… »

Il fallait bien ça, car l’Allemande Shanice Craft a fait le match (65,05 m à son premier essai). Mais MRM (35 ans le 18 juillet) ne quitte plus le petit nuage sur lequel elle surfe depuis sa médaille d’argent aux Mondiaux de Moscou l’été dernier assortie d’un nouveau record de France (66,28 m).

Victorieuse en mars à la Coupe d’Europe des lancers hivernaux à Leiria (64,20 m), son niveau moyen continue de s’affoler. Autrefois régulière autour de 60 m, c’est devenu son « minimum syndical ». Ses trois concours de l’année en Ligue de Diamant se sont ainsi traduits par des jets autour de 63 m (62,66 m à Shanghai, 63,65 m à Eugene et 63,08 m à Oslo). « Pourtant, je ne me suis pas fait plaisir. A Oslo, j’étais au fond du trou physiquement », assure-t-elle. « Aujourd’hui, c’était mon premier concours avec une vraie préparation précompétition dans la semaine. Lundi j’avais des super-sensations. J’avais envie de confirmer. » Résultat, un jet à 77 centimètres de son record de France (3e performance en carrière et 6e perf européenne de la saison) dès le mois de juin…

« Maintenant, c’est une patronne… »

2012_1207Image0032.JPG

Serge Debié, son coach

« L’explication est psychologique, estime son coach Serge Debié. Pour le reste, rien n’a changé. On avait modifié sa technique en 2011 après sa maternité. Physiquement, elle fait à peu près la même chose. Quand tu as une médaille, soit tu t’emballes, soit tu capitalises. Maintenant, c’est une patronne… ». En stage à la Réunion au printemps, elle avait déjà vu la différence en constatant un gain de deux mètres avec ses disques d’entraînement de 1,2 kg (au lieu de 1 kg). Un bond en avant qui se vérifie depuis le début de la saison estivale par rapport à ses temps de passage de l’an dernier… « C’est de bon augure : je fais comme l’année dernière avec 2m de plus ! Et ça fait du bien de voir que je suis capable de gagner dans cette compète relevée que j’avais gagnée en 2013 (63,75 m à Gateshead) », disait-elle hier à cinquante jours des championnats d’Europe de Zurich (12-17 août) où elle trouvera toutefois la reine de la discipline, la Croate Perkovic, sur son chemin (70,52 m cette saison).

Benjamin Steen

leprog.jpg


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu