compteur

Avertir le modérateur

lundi, 19 mai 2014

INTERCLUBS finales nationales et interrégionales : Regroupement général en Nationale 1A

Sixième de la poule de classement, l’Entente Sud Lyonnais est le premier club relégué d’Elite en N1A où elle retrouvera Lyon Athlé (4e de sa finale) et le Coquelicot 42 qui s’est maintenu.

ELITE : pas de miracle pour l’ESL

La tendance s’est confirmée. Avant dernier club de l’Elite à l’issue du 1er tour il y a deux semaines à Annecy, l’Entente Sud Lyonnais n’a pas réalisé le rebond qu’elle espérait. Malgré le retour de plusieurs cadres comme Emmanuel Biron (100m) et Térésa Nzola Meso (triple saut), le club n’a gagné qu’une seule place en quinze jours. Sixièmes de la finale de classement hier à Dijon, les banlieusards lyonnais sont les premiers relégués en Nationale 1A.

Ils peuvent avoir des regrets. Devancés de neuf points par le premier non-relégué, ils ont perdu une quinzaine de points avec le faux départ de Darlène Mazeau sur 100m. « On le paye cher, mais c’est en réalité les points lâchés un peu partout ailleurs qui font que nous en sommes arrivés là, regrette le président de la section de Bron de l’ESL Sylvain Meyer. C’est dommage, mais on peut se consoler en se disant qu’on aura une belle bataille avec Lyon Athlé et le Coquelicot 42 en N1A l’année prochaine. »

Individuellement, peu de performances notables. Pour sa rentrée, Emmanuel Biron a assuré la victoire sur 100m en 10’’52 (+0,1m/s). Térésa Nzola Meso, qui disputait aussi son premier concours de la saison, a été plus en difficulté au triple saut (12,55m). Enfin, Estelle Perrossier s’est imposée sur 400m en 53’’37 avant de s’envoler pour les Bahamas où elle disputera le week-end prochain le Challenge mondial des relais avec l’équipe de France.

N1A : Lyon Athlé 4mais heureux

En ayant rempli son objectif il y a quinze jours en accédant à la finale de N1A, Lyon Athlétisme se déplaçait à Lens sans pression mais avec tout de même l’ambition de jouer sa chance à fond. Malgré l’absence de sa discobole internationale Mélina Robert-Michon, le club lyonnais s’est battu durant toute la journée pour une place sur le podium synonyme d’accession en Elite avant de fléchir sur la fin et de prendre la 4e place. « Avant les relais, nous savions que nous ne pouvions plus accrocher la 3e place. Si certains pourraient pleurer en finissant au pied du podium ce n’est pas notre cas, nous sommes très heureux d’être à cette place », affirme le directeur général du club Eric Nallet. « Chacun a fait de son mieux et il n’y a aucun regret à avoir, nous sommes à notre place. Je suis très fier de mes athlètes et notamment des cadets et des juniors que nous avons lancés dans le grand bain et qui ont su parfaitement se mettre au niveau. C’est un gage de sécurité pour l’avenir. »

N2B : l’Asvel troisième club du Rhône

En marge des clubs de l’ESL et Lyon Athlé engagés en Elite et en N1A, d’autres clubs du département disputaient ce dimanche les Interclubs notamment à Villefranche où, l’Asvel, Tassin, l’ACVS et Décines Meyzieu se disputaient la place honorifique de 3e club du département en N2B. Entre ces quatre clubs relativement proches à l’issue du premier tour, c’est finalement le club Villeurbannais qui a su tirer son épingle du jeu en prenant la première place devant Tassin, l’ACVS et Décines Meyzieu. Portés par ses leaders féminines, Anaïs Lufutucu, Farah Clerc, Aretha Touam ou encore et Khoudjediata N’Diaye, l’Asvel a dû lutter jusqu’au bout face à Tassin en arrachant notamment des précieux points lors des relais, ultimes épreuves de la journée. Outre les performances des Décinoises Galais

IMG_7728.JPG

et Diarra (voir par ailleurs), notons le bon chrono d’Anaïs Lutufucu victorieuse sur 400m en 54’’99.

Rentrée en douceur pour Galais et Diarra

Têtes d’affiche du deuxième tour des Interclubs de N2B qui se tenait à Villefranche, Jennifer Galais et Elea Mariama Diarra ont assumé leur statut mais n’ont pas affolé les compteurs pour leur première véritable sortie de la saison. Sur sa distance de prédilection, la sprinteuse Internationale Jennifer Galais s’est imposée en 23’’89, loin de son record (23’’22) tandis que l’ancienne championne de France du 400m Elea Mariama Diarra terminait son 200m en 24’’39. « C’est une rentrée en douceur pour Jennifer et Elea. C’était un peu lourd au démarrage et ça manquait de rythme. Ce n’est pas très surprenant car nous rentrons de stage mais il va falloir hausser le ton dès la semaine prochaine au meeting de Forbach », indique l’entraîneur de Meyzieu Gregory Duval. Elles s’aligneront sur 100m pour Galais et 400m pour Diarra.

F.P. et B.S

leprog.jpg


Tous les Résultats des Interclubs
 


20:40 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu