compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 04 mai 2014

INTERCLUBS. « 60 mètres, mon minimum syndical »

2012_1207Image0038.JPGMélina Robert-Michon teste sa forme aux Interclubs (1er tour aujourd'hui à Annecy) avant d’enchaîner les meetings.

A 34 ans, Mélina Robert-Michon est au sommet de son art. Sur la lancée de sa médaille d’argent aux Mondiaux de Moscou, record de France en prime en finale (66,28m), la Lyonnaise a traversé l’hiver sur un nuage. Après avoir frappé d’entrée lors des championnats hivernaux de lancers longs à Châteauroux (64,12m), elle a prolongé l’euphorie en s’imposant à la coupe d’Europe de la spécialité à Leiria (64,20m). Minima pour les championnats d’Europe de Zurich en poche et confiance gonflée avant de débuter la saison estivale cet après-midi au 1er tour des Interclubs à Aix-les-Bains.

Vous êtes rentrée jeudi d’un stage de deux semaines à la Réunion. Dans quel état de forme débutez-vous la saison ?
Tout s’est parfaitement passé. C’était un stage dans la continuité avec des grosses séances. J’étais encore sur du lourd et de la quantité. J’ai participé au meeting de Saint-Denis où j’ai lancé à 60,96m. Ce n’est pas si mal vu la période. Petit à petit, les sensations commencent à revenir à l’approche de la compétition.

Vu le cap que vous avez franchi, le défi pour votre rentrée aux Interclubs n’est-il pas de lancer au moins à 60 mètres ?
C’est sûr que maintenant, dans ma tête, ce doit être mon minimum syndical. Mais j’y arrive dans la continuité du stage, sans préparation spécifique. Ce sera l’occasion de voir où j’en suis. Ensuite j’enchaînerai avec le meeting de Montgeron (11 mai), puis Shanghai (18 mai) et Eugene (31 mai) en Ligue de Diamant.

Comme l’an dernier, les meetings de la Ligue de diamant vont rythmer votre approche des championnats d’Europe ?
Je vais participer à toutes les étapes (sauf Doha le 9 mai). Selon moi, c’est nécessaire d’aller se confronter aux meilleures.

Cela oblige à se bouger quel que soit le contexte, même si la météo est mauvaise, ou si on est fatigué à cause du voyage, histoire de ne pas être ridicule. Cela permet de me mettre en position de devoir être performante dans n’importe quelle situation, alors que dans une compétition où il n’y a pas grand monde, c’est plus dur. C’est un gros plus quand on arrive en grand championnat.

Recueilli par B.S

leprog.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu