compteur

Avertir le modérateur

mercredi, 16 avril 2014

9 mois de prison avec sursis pour l’ex-athlète Héni Kechi, interpellé en possession de drogue

2012_0707Image0635.JPGL’ancien champion de France du 400 m haies, licencié durant toute sa carrière au club de Bron, était jugé ce mercredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nancy. Héni Kechi avait été interpellé, samedi, sur l’A31 en Meurthe-et-Moselle, en possession notamment de cocaïne et d’héroïne.

Selon L’Est Républicain qui révèle l’affaire, Héni Kechi a été interpellé samedi, après un contrôle des douanes sur une aire de repos de l’A31, en Meurthe-et-Moselle. L’ancien hurdleur de l’équipe de France d’athlétisme, âgé de 33 ans, revenait d’un voyage aux Pays-Bas et regagnait son domicile de Bron.

Les douaniers ont trouvé dans sa voiture 67 g d’héroïne, 0,7 g de cocaïne et 0,25 g de cannabis. L’athlète, qui a été mis un terme à sa carrière en 2012, a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nancy ce mercredi après-midi. «C’était un groupement d’achat effectué aux Pays-Bas pour quelques amis», raconté Kechi à la barre. Il lui est reproché la simple détention de stupéfiants et non leur cession, ce qui exclut le trafic.

«Je suis héroïnomane», a reconnu l’ancien champion, qui dit être devenu toxicomane après avoir arrêté sa carrière de haut niveau.L’ex-sportif, père d’un bébé de 8 mois, a par ailleurs dit que c’était son son troisième voyage aux Pays-Bas. «La troisième haie vous a été fatale!», a ironisé le procureur de la République, qui a souligné «l’importance» des quantités trouvées.

Alors que le parquet avait requis 15 mois de prison dont 6 ferme, celui qui avait terminé 4e du 400m haies des championnats d’Europe à Barcelone en 2010, a finalement été condamné à 9 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Il a été remis en liberté.

«Il est allé cherché de l’héroïne comme nous allons chercher nos cigarettes au Luxembourg», a déclaré l’avocat de Héni Kechi, Me Adrien Perrot, qui a décrit son client comme «un véritable amateur, mais surtout une victime de la drogue».

En 2007,  il avait été suspendu trois mois par la fédération française, à la suite d’un contrôle positif au cannabis lors du meeting de Bonneuil.
Depuis l’arrêt de sa carrière, il avait entamé des formations pour travailler dans l’automobile. Mais il envisageait un «come-back» pour courir les championnats du monde vétérans, qui auront lieu en 2015 à Bron.

Avec AFP

19:44 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu