compteur

Avertir le modérateur

jeudi, 30 janvier 2014

LES LIONS DU SPORT 2013. Mélina Robert-Michon récompensée

C’est une belle lauréate que les Lions du Sport 2013 ont récompensée.Avec une place de vice championne du monde au lancer du disque, Mélina Robert-Michon, figure du sport Lyonnais, méritait amplement ce trophée.

de-gauche-a-droite-melina-robert-michon-(or)-clement-grenier-et-wendie-renard-(argent)-edwin-jackson-(bronze)-photo-pierre-giroflier.jpg

Forte de quatre participations au Jeux Olympiques, elle se prépare pour une nouvelle aventure à Rio en 2016. L’Olympique Lyonnais se retrouve sur la deuxième marche avec un duo Wendie Renard et Clément Grenier, La capitaine de l’équipe de France et le nouvel international qui ambitionne le voyage au mois de Juin au Brésil. Et pour compléter le podium Edwin Jackson de l’Asvel, MVP Français de Pro A. Une sympathique soirée où furent également récompensé dans la catégorie espoir le jeune gardien Olympien Anthony Lopes.

> Lion d’Or : Mélina Robert-Michon (disque), Argent : Wendie Renard et Clément Grenier (OL), Bronze : Edwin Jackson (Asvel).

> Espoir Or : Anthony Lopes (OL), Argent : Laurie Berthon (piste), Alexandre Chirat (Boules), Vincent Colliat (Rugby), Bronze : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (Patinage).

Lion d’Honneur : Les Zoulous (Patinage Artistique), Elise Marc (Triathlon Handisport), Audrey Sauret (Basket) et Génération Roller.

leprog.jpg

dimanche, 26 janvier 2014

Renaud Lavillenie toujours plus haut !

IMG_9847.JPGRenaud Lavillenie a battu son propre record de France en salle en franchissant 6,04 m, à Sotteville-lès-Rouen, dès son premier essai, avant de s’attaquer sans succès au record mondial de Sergueï Bubka (6,15m en 1993).

La vidéo du saut record 

13:00 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 23 janvier 2014

La Foulée des Monts d'Or

une-course-exigeante-dans-les-rigueurs-de-l-hiver-photo-archives-frederic-bozon.jpgLa commune de Saint-Didier-au-Mont-d’Or accueillera dimanche la 21e édition de la Foulée des Monts d'Or. Les inscriptions papier se terminent ce 23 janvier, mais les volontaires peuvent toujours s’inscrire en ligne jusqu’au vendredi 24 janvier, 14 heures . Sinon, soyez spectateurs et encouragez les coureurs qui s’attelleront aux 25 kilomètres du parcours (675 m de dénivelé), au relais 2 x 12,5 kilomètres ou, pour les moins aguerris, aux 12 kilomètres d’initiation à la marche nordique. Les circuits comportent des nouveautés par rapport aux années précédentes. Les participants traverseront les communes de Limonest, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Couzon-au-Mont-d’Or et Saint-Cyr-au-Mont-d’Or.

Dimanche 26 janvier dès 9 heures. Départ centre de loisirs Laurent- Bonnevay, rue du Castellard à Saint-Didier-au-Mont-d’Or. Tarifs course : 25 km : 14 €; relais 2 x 12,5 km : 24 €. Tél. 04 78 28 95 42 et www.lafouleedesmontsdor.fr

Photo Frédéric Bozon

mardi, 21 janvier 2014

Rosario Murcia de retour à Lyon

Affiche_Lyon2014.jpgAprès les fabuleux championnats du monde IPC de l'été dernier, Lyon sera une nouvelle fois terre d'accueil de l'athlétisme handisport.

En effet le mardi 1er février, La Halle Stéphane Diagana recevra les meilleurs athlètes français à l'occasion des championnats de France en salle.

Rosario Murcia qui avec Annette Sergent dans les années 80/90 brilla aux quatre coins de la planète pour des championnats du monde ou Jeux Olympiques sera de passage sur 'ses terres' pour une visite à tous ses amis lyonnais.

 

 

RTEmagicC_murcia_a.JPG.jpg

Photo VO2

Souffrant d'un glaucome suite à une déshydratation survenue lors des Championnats d'Europe de 1994, Rosario participe depuis plusieurs saisons aux compétitions handisport.

 

En savoir plus sur les championnats de France

 

19:05 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 20 janvier 2014

La fusée Darien est lancée

Garfield Darien a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année sur 60 m haies en 7’’62.

Après une année 2013 gâchée par une mononucléose, Garfield Darrien n’a pas tardé à se rappeler aux bons souvenirs de tout le monde en s’imposant ce dimanche sur 60m haies en 7’’62, établissant ainsi la meilleure performance mondiale de l’année devant l’Américain Dominic Berger (7’’63). A cette époque de l’année cette distinction est plus anecdotique qu’autre chose mais elle démontre tout de même que Garfield est bel et bien de retour. « J’avais déjà connu une année blanche en 2011 et en 2012 j’avais fait une bonne saison donc je sais gérer cette situation. Je vais prendre mon temps, pour l’instant nous sommes dans une phase de travail et je privilégie les compétitions à Lyon pour ne pas faire trop de déplacements » indique le hurdler qui a fait son entrée dans la vie active depuis peu et travaille désormais à la Caisse d’Epargne, juste à côté de la halle de la Duchère « C’est une bonne chose, j’en avais un peu marre de ne vivre que pour l’athlétisme. Ça me permet de voir autre chose et je bénéficie d’horaires aménagés qui me permettent de m’entraîner comme avant. »

Présent dans les tribunes de la Duchère, Teddy Tamgho, champion du monde de triple saut et préparateur physique de Garfield, affichait sa satisfaction après cette belle performance et louait les qualités mentales de son ami « Après une année sans courir quasiment, Garfield a cette grande qualité de se montrer patient et de ne pas en vouloir trop tout de suite. Il faut continuer de travailler en faisant attention à ne pas se blesser mais Garfield est parti pour faire une belle saison » assure le champion du monde très disponible dimanche auprès des jeunes spectateurs et athlètes.

ici-en-pleine-extension-garfield-darien-(au-centre)-a-litteralement-survole-le-60m-haies-ou-il-a-frappe-tres-fort-ce-week-end-a-la-duchere-photo-fabrice-petit.jpg

Photo Fabrice Petit

Parfaitement lancé dans sa saison hivernale, Garfield Darien assume ses ambitions mais ne veut pas brûler les étapes pour autant. « Je n’ai jamais été battu en France sur 60m haies ou 110m haies depuis longtemps, la concurrence est très forte mais j’ai bien l’intention de prouver à tous que je suis le N°1 Français. J’ai progressé physiquement et il faut que je trouve les bons réglages mais l’objectif est d’être en forme pour les championnats du monde. Je ne me fixe pas d’objectif chronométrique mais plutôt l’envie de gagner toutes mes courses » conclut le vice-champion d’Europe en titre du 110 m haies qui sera sans doute la semaine prochaine du côté d’Aubières pour les championnats régionaux d’Auvergne avec les minimas pour les mondiaux (7’’60) en ligne de mire.

leprog.jpg

18:07 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 15 janvier 2014

Revue de presse du 15 janvier

IMG_3051.JPG16 podiums pour l’ESL pour les départementaux de cross-country

Dimanche, à Décines, c’est le parcours dit du « Mamelon sec » qui accueillait les nombreux participants des championnats départementaux de cross-country. Les athlètes de l’ESL ont magnifiquement tiré leur épingle du jeu avec seize podiums, dont cinq titres. Au cross court seniors masculins, le nouveau Pierre-Bénitain Igor Bougnot

IMG_2824.JPG

n’a laissé aucune chance à ses rivaux dans les 500 derniers mètres. En espoirs féminines, Solène Du Repaire confirme sa montée en puissance en s’imposant également. En benjamines, Keren Garcia retrouve la voie du succès, après ses deux premières sorties en demi-teinte. D’autre part, les minimes filles s’offrent la victoire par équipes avec un beau tir groupé (Léa Freychet, 2; Marine Mignon, 6; Agathe Micol, 7; Rose Bruneau, 11e ). Les poussines font de même avec (Bylitis Fotsing, 3; Romane Oriol, 7; Emma Boutot, 10; Zoé Guimont, 11e ). Les autres podiums : en cadettes avec Julie Carre (2e )

IMG_2599.JPG

, en juniors avec Alix Branchflower (3e ), sachant que bien d’autres athlètes de l’ESL qui se sont illustrés lors de cette journée de ce sport.


Christelle Ganne : « Je ne conçois pas le sport sans l’adrénaline »

Cette économiste de la santé aux Hospices civils de Lyon est devenue présidente du club d’athlétisme il y a un an.

Quelle compétition vous a le plus marquée ?

J’ai en mémoire ma première compétition UNSS en 1986. Mon professeur d’EPS m’avait repérée et il m’avait conseillé le club de Bron. En tant que passionnée d’athlétisme, je suis toutes les compétitions à la télévision. Les Mondiaux de Moscou m’ont marquée l’été passé avec la médaille de bronze de Mélina Robert-Michon (disque), une Lyonnaise talentueuse, dotée d’une simplicité et d’une gentillesse que beaucoup d’athlètes devraient prendre en exemple.

Quel est votre plus fort souvenir en tant qu’athlète ?

Ma course de 100 m haies lors de mes premiers Championnats du monde vétérans, en 2011 à Sacramento (États-Unis). Et ma 4e place en finale, alors que la médaille était à portée de pointes jusqu’à l’avant-dernière haie. Un moment de déconcentration et vous perdez la médaille. Mais cela a aussi été l’occasion d’un moment de solidarité. Nous sommes des compétiteurs et l’échec fait partie du jeu. Cela nous rend plus forts pour affronter les déceptions suivantes. À l’inverse, ma 5e place l’année suivante en Finlande était une belle performance. Cette saison, aux Championnats d’Europe à Saint-Sébastien (Espagne), je me suis qualifiée en finale pour un centième. Celui-là même qui m’avait manqué aux États-Unis !

Aujourd’hui, souhaitez-vous encore faire de la compétition ?

Oui, je ne conçois pas le sport sans cette dimension de compétition ni l’adrénaline de chaque départ. J’ai la chance de pouvoir concilier vie de famille et sport, et d’avoir un bon entraîneur, André Cimala.

Voir réussir les jeunes dans votre club de Chassieu doit vous toucher ?

Oui, nous avons des éléments prometteurs comme Yannick Vincent ou Clément Ferri qui sont suivis par le Comité d’athlétisme du Rhône. Il y a également Camille Vernisse et Benoit Trahy qui apportent un dynamisme et dont l’état d’esprit doit être un modèle pour les athlètes. Chez les vétérans, l’une des meilleures représentantes de la marche française, Hélène Milliet, montre l’exemple par sa gentillesse et sa disponibilité. En tant que présidente, je suis contente de les voir réussir mais en tant qu’athlète, c’est leur engagement et leur volonté qui me touchent.

Quels sont les projets de l’association pour 2014 ?

Nous souhaitons fidéliser nos jeunes. Par ailleurs, une future tour de chronométrage rendra possible l’organisation des compétitions de niveau régional ou national.

Quelle pourrait être la devise à leur transmettre ?

J’aime cette phrase de Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». Il faut toujours donner le meilleur de soi-même pour ne pas avoir de regrets, persévérer, s’accrocher et recommencer dans le respect des autres. Nous sommes adversaires mais pas ennemis !

www.chassieu-athle.fr

Propos recueillis par Caroline Roger

leprog.jpg

12:18 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 13 janvier 2014

Fabien Fuster, c’est fabuleux !

IMG_3142.JPGDéjà vainqueur surprise des championnats du Rhône en 2011 à Décines, le coureur de Lyon Athlétisme a remis ça, sur le même circuit du Mamelon après avoir été gravement malade et manqué deux saisons.

C’est sa course ! Déjà vainqueur surprise des championnats du Rhône de cross en 2011 à Décines, Fabien Fuster a remis ça hier sur le difficile circuit du Mamelon. Bon, les circonstances lui ont facilité les choses. Le tenant du titre, Renaud Jaillardon, et son dauphin, Fernando Da Silva, étaient forfaits. D’autres costauds avaient choisi de disputer le cross court. Et le dernier favori restant, Guy-Noël Rouania, a été fauché en pleine course par un point de côté l’obligeant à stopper deux fois. Cela dit, la sensation n’est pas moins forte, car Fabien Fuster revient de très loin.

«Deux années d’arrêt à essayer de trouver de quoi je souffrais»

Il y a trois ans, le coureur de Lyon Athlétisme était rapidement passé de la joie d’avoir décroché la plus belle victoire de sa carrière au cauchemar, en raison d’un mal mystérieux responsable de malaises et d’une paralysie du côté droit du corps. « C’était un problème de moelle épinière dû à un choc, explique-t-il. Un jour, il m’a fallu 1h05 pour faire trois kilomètres soutenu par mon père. Avec une canne, il allait plus vite que moi ! Après deux années d’arrêt à essayer de trouver de quoi je souffrais, c’est finalement un ostéopathe qui a remis les choses en place… »

IMG_3194.JPG

Autorisé à reprendre la course à pied en début 2013, il en était à l’époque bien incapable. « En septembre, il était encore à la rue, très loin derrière les autres gars du groupe », témoigne son coach Jacques Maréchet. A bientôt 29 ans, ce comptable aurait eu toutes les raisons de s’estimer déjà heureux de marcher. Mais ce n’est pas le genre… « Je sais que je n’ai pas beaucoup de talent, admet-il. Mais je compense avec le travail. J’ai repris sérieusement l’entraînement en octobre à raison de cinq ou six séances par semaine. C’est allé de mieux en mieux. Pendant les vacances, j’en ai profité pour doubler. Je savais que j’avais une petite chance. »

« Il n’a aucun talent, rectifie son coach. Son seul talent, il est dans la tête. Petit, il a dû porter un corset pendant deux ans et il a une cheville bloquée. Voilà pourquoi il court un peu voûté avec cette impression d’amortir la foulée. C’est quelqu’un qu’on montre en exemple au club. Cette victoire, c’est la victoire de la pugnacité. »

De quoi transformer, en tout cas, son rictus de douleur en large sourire dans les derniers mètres, tandis qu’il avait le titre assuré, loin toutefois derrière le Kenyan Eliud Sugut Kimutai (hors concours car étranger). Déjà que sa victoire en 2011 avait eu une sacrée saveur, « celle-ci a encore plus de valeur d’autant que je suis né à Décines et que j’ai toujours vécu ici », souligne-t-il. D’ores et déjà comblé, il va maintenant enchaîner les championnats régionaux, interrégionaux jusqu’aux championnats de France… Avec un seul objectif : « Y arriver sans être malade ni blessé. La dernière fois que je les ai courus, j’ai fini 115e … »

 

IMG_3030.JPGGuet à la cool, Charayron dans le rythme.Entre elles, c’est une longue histoire… Et les deux dernières championnes du Rhône de cross, Emmie Charayron (2012) et Hélène Guet (2013), ont encore transformé l’épreuve en duel. Avantage cette fois à la Décinoise qui s’est envolée au train… « Je me suis accrochée le plus longtemps possible, mais Hélène, c’est Hélène… », disait Charayron sans rien regretter.

D’ailleurs, les deux jeunes femmes pouvaient avoir le sourire. Alors qu’elle envisage l’athlétisme avec beaucoup plus de recul depuis deux saisons, Guet ne va visiblement pas moins vite que lors de ses grandes années : « Je me suis fait plaisir, expliquait-elle. J’apprends à courir autrement et essayant d’être beaucoup relâchée qu’avant. Cela marche parce que je suis beaucoup mieux dans ma tête. Aujourd’hui, j’ai couru sur l’euphorie.»

IMG_2923.JPG

Pour son premier cross de la saison, Charayron était elle-aussi à la recherche de « sensations » après une année 2013 à oublier. Le résultat est concluant : « Je savais que je n’étais pas mal vu mes chronos à l’entraînement, mais c’est toujours bien de le valider en compétition dans un contexte différent. De courir contre Hélène me donne un bon repère », expliquait la championne d’Europe de triathlon 2011 avant de filer directement pour l’Alpe d’Huez où elle s’installe régulièrement pour des courts séjours de quatre jours depuis l’automne dernier. Au programme, natation, course à pied et même ascension à vélo de la montée aux 21 virages… Un menu casse-pattes qui ne l’empêchera pas de disputer les championnats régionaux et interrégionaux de cross.

Benjamin Steen


Tous les résultats

Les PHOTOS: Album 1 - Album 2

vendredi, 03 janvier 2014

Bonne Année !!!

0d8cd192.jpg

21:30 Écrit par La Com dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu