compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 29 septembre 2013

La piste du stade Balmont de La Duchère inaugurée

IMG_7056.JPGLe pôle d’athlétisme de La Duchère (Lyon 9e ) est désormais en ordre de marche. Un an après la mise en service de la halle Stéphane Diagana, le maire de Lyon Gérard Collomb et la discobole lyonnaise Mélina Robert-Michon (2e des Mondiaux de Moscou) ont inauguré hier la toute nouvelle piste du stade Balmont, à quelques mètres de la halle. D’un budget d’1,75M d’euros, ce chantier a permis de transformer la vieille piste de 7 couloirs en synthétique moderne de 8 couloirs, en mesure d’accueillir des compétitions interrégionales.

IMG_7094.JPG

La nouvelle piste d’athlétisme inaugurée par 250 enfants

Depuis l’automne 2012, le quartier de Balmont-Duchère s’enorgueillissait d’accueillir la toute nouvelle halle d’athlétisme Stéphane Diagana. Désormais, les jeunes sportifs de la section UNSS Athlétisme du collège Scheolcher, mais aussi ceux de Lyon Athlétisme à travers son club local, et du centre de loisirs de la Maison de l’Enfance pourront s’entraîner sur la nouvelle piste mise à leur disposition.

IMG_7308.JPG

Les élus mouillent le maillot

Dès hier, pas moins de 250 jeunes -primaires et collégiens-, répartis en 17 ateliers distincts se sont initiés aux différentes disciplines de l’athlétisme. Mais pas seulement ces jeunes. En effet, Gérard Collomb a tenté le lancer de disque après avoir écouté les conseils de Mélina Robert-Michon,

IMG_7126.JPG

actuelle détentrice du record de France. Alain Giordano,

IMG_7142.JPG

maire du 9es’est élancé pour un saut à la perche pendant que Sara Peillon, conseillère régionale courait 400 mètres sans démériter. Sous les applaudissements fournis des différents élus locaux et régionaux, mais également des représentants des fédérations, comité (Béatrice Pfaender sur les haies )

IMG_7173.JPG

Ligue avec Marcel Ferrari

IMG_7199.JPG

et club d’athlétisme et des partenaires.

À l’applaudimètre, Mélina Robert-Michon est la grande gagnante…

IMG_7106.JPG

même si certains jeunes n’ont pas hésité à féliciter Gérard Collomb ou Alain Giordano « vous avez bien sauté m’sieur ! »

Cette piste parachève la revalorisation du complexe sportif de Lyon La Duchère.

Et conforte le club « Lyon Athlétisme » dans le bien-fondé de sa section locale. « Nous enregistrons une progression de 30  % du nombre d’adhérents par an, et nous pensons passer la barre des 600 cette année » a annoncé Jean-Pierre Lacroix, président.

IMG_7188.JPG

Hier, la jeunesse a pris le pouvoir sportif à La Duchère.

IMG_7226.JPG

 

Brigitte Del Rizzo

LES PHOTOS

leprog.jpg


 

 

11:18 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : robert-michon |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 28 septembre 2013

Radio Parilly: Un dossier !

IMG_7360.JPG

Aperçu ce soir dans la parc de Parilly en compagnie d'une femme mariée. François Portay (figure du monde athlétique en Rhône-Alpes) arrivera-t-il à ses fins sous l'oeil protecteur de son ami le Défibrillateur...

23:45 Écrit par La Com dans Radio Parilly | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 26 septembre 2013

Le DMA était bien à l'heure

IMG_6898.JPGLe Décines Meyzieu Athlétisme a superbement organisé les championnats Lara de durée.

Mickael Thomas, du Coquelicot 42, a remporté, parmi 20 candidats seniors et vétérans, l’épreuve des 60 minutes de marche athlétique, dimanche sur la nouvelle piste d’athlétisme du parc des sports Raymond-Troussier, dont le Lyonnais Dominique Guebey

IMG_6696.JPG

, ancien spécialiste du 50 km aux Jeux olympiques de 1984. A noter aussi la présence de la cadette Jeanne Billa, championne de France du 3 000 m.

IMG_6897.JPG

Mickael Thomas, domicilié dans l’Ain, a son club dans la Loire. Il prépare en novembre prochain, le championnat de France des 50 km. Classé 2e Français du 20 km en 1 h 30' et présent en Coupe du monde à Turin en 2013, il effectue 120 à 130 km par semaine, pour tenter de réaliser une belle performance dans un mois, soit mieux que 4 h 15' au 50 km.

IMG_6682.JPG

Sous un soleil printanier, cette compétition a remporté un beau succès, d’autant qu’il était dédié à Patrick Fluixa, avec un challenge remis en jeu chaque année.

Classement masculin de l’épreuve de l’heure : 1. Mickael Thomas (Coquelicot 42) 12,555 km ; 2. Gilles Sahuc (Entente Rhône Vercors) ;

IMG_6631.JPG

3. Martin Come (Tassin)

Classement féminin de l’épreuve de l’heure :

1. Chloé Bouchet-Liou (Entente Rhône Vercors) 11,029 km ;

IMG_6653.JPG

2. Marit Naumann (Allemagne) 10,964 km ;

3. Marine Florindi (Coquelicot 42) 10,409 km.

IMG_6656.JPG

Classement des jeunes de l’épreuve des 30 minutes : 1. Jeanne Billa a parcouru 5,525 km dans la demi-heure.

IMG_7023.JPG

Tous les résultats

Les PHOTOS

IMG_6846.JPG

Marc Giono le seul disqualifié du jour après 55'....il était le seul représentant du club organisateur sur l'heure.


08:42 Écrit par La Com dans Athlétisme, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 24 septembre 2013

Le Run in Lyon bloqué à 20000 dossards !

2012_1007Image0093.JPGLes derniers dossards pour la 4e édition de Run in Lyon (6 octobre) s’arrachent. Hier en conférence de presse, les organisateurs ont annoncé qu’à deux semaines de l’événement plus de 18000 coureurs s’étaient d’ores et déjà inscrits sur l’une des trois distances (10km, 21km et marathon avec départs simultanés). Jamais une course à pied n’avait réuni autant de monde à Lyon. L’épreuve étant limitée à 20000 concurrents, les inscriptions devraient être closes d’ici la fin de la semaine. Aucun engagement ne sera en tout cas enregistré sur place la veille ou le jour de la course. A noter que compte tenu de ce succès populaire, les lignes départ et d’arrivée ont cette année été séparées d’un côté et de l’autre de la place Bellecour.

2012_1007Image0171.JPG

leprog.jpg


lundi, 23 septembre 2013

Course des Irréductibles. Des sourires à Sathonay

IMG_6416.JPGSoirée historique samedi soir à Sathonay où, pour la première fois en six éditions, la course des Irréductibles a franchi la barre des 300 participants, établissant ainsi un record de participation. Les membres de l’association « Des sourires pour Niongono » se montraient évidement ravis à l’issue de l’épreuve « C’est une très bonne nouvelle effectivement d’autant que toutes ses inscriptions vont aider notre association et le village de Niongono au Mali. Les athlètes ont répondu présents et on joint l’utile à l’agréable» explique Guillaume Schroll le président de l’association qui tenait aussi à saluer le parrain de l’association, Fabien Antolinos présent tout au long de la journée.

IMG_6333.JPG

Sur la course notons la belle performance de Damien Jeanjeanvainqueur de la course de 22km en 1h25’49 à seulement 49 secondes du record de Yann Noury établit en 2009.

IMG_6556.JPG

 Résultats :

22 km : 1. JeanJean 1h25’49 ; 2. Vinot 1h26’00 ; 3. Carval 1h28’17 ; 3. Deragne 1h28’17; 5. Alfano 1h34’27; 6. Darmedu 1h35’34; 7. Genois 1h35’49; 8. MAthot 1h37’43; 9. Chataing 1h38’30; 10. Boidevezi 1h40’34

Féminines : 1. Le Merrer 1h57’37; 2. Labalme 2h03’54 ; 3. OUmeddour 2h04’45

IMG_6461.JPG

13km : 1. Alakcon 51’39 ; 2. Vallet 52’14 ; 3. Burlet 53’39 ; 4. Jouannaiest 54’51; 5. Groshein

IMG_6531.JPG

 Féminines : 1. Schaumburg 1h08’05; 2. Courrier 1h08’20; 3. Fraissard 1h08’26

Résultats

PHOTOS

Ils sont ' FORMIDABLE' !!!

L'équipe de France se drape d'or

Après deux médailles d'argent olympique et deux autres à l'Euro, l'équipe de France masculine s'offre enfin son premier titre international grâce à sa victoire en finale sur la Lituanie (80-66), dimanche à Ljubljana. Plus qu'une victoire en fait : un bijou de match.

30e9e.jpg

05:48 Écrit par La Com dans Autre Sport, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 21 septembre 2013

Euro 2013 : demi-finale la France réussit l’exploit de battre l’Espagne (72-75 a.p.). Fantastico !

avec-32-points-parker-a-ete-l-immense-bonhomme-de-cette-demi-finale-photo-afp.jpgLe géant espagnol est à terre et les Bleus en finale ! La France a terrassé, hier soir, son grand rival et affrontera ce dimanche la Lituanie (à 21h sur France 2). Elle disputera là sa deuxième finale consécutive à l’Euro, et tentera de décrocher enfin le premier titre européen de son histoire.

Ils l’ont fait ! Hier soir, dans l’Arena de Ljubljana, les matadors tricolores ont enfin dompté leur bête noire. Cela faisait trois ans que les Bleus courraient après ce succès, trois longues années d’hibernation marquées par huit défaites de rang.

Tony Parker et sa clique ont mis fin à ce qui ressemblait de plus en plus à une sorte de malédiction et ils y sont parvenus à l’issue d’un affrontement dantesque, d’une prolongation insoutenable, puisqu’il a fallu recourir au temps additionnel pour départager les deux meilleures nations européennes du moment.

Parce que la seleccion espagnole a si souvent été le fossoyeur des espoirs français – en finale du championnat d’Europe il y a deux ans, en quart de finale des JO de Londres l’an dernier pour ne prendre que les deux exemples les plus récents -, l’exploit de ce vendredi n’en est que plus jubilatoire. Double champion d’Europe en titre et vice-champion olympique, le colosse ibère a été déboulonné de son socle et l’équipe de France retrouvera la Lituanie demain, une formation contre laquelle elle s’était inclinée (76-62) au deuxième tour, pour tenter de décrocher le premier titre européen de son histoire.

La France a eu le mérite de se relever d’une première mi-temps indigente sur le plan offensif. A la pause, les Bleus avaient en effet été limités à 20 points, dont 14 pour Tony Parker. Sur la lancée de son époustouflant quart de finale contre la Slovénie, le meneur tricolore était le seul à tirer son épingle du jeu (7 sur 9 au tir), là où ses coéquipiers cumulaient un affreux 3 sur 20 !

Portés par Tony Parker (au centre), les Bleus se sont arrachés pour venir à bout de l’Espagne  Photo AFP

Par Aguilar, Rodriguez et San Emeterio, les Espagnols avaient planté trois banderilles primées pour se faire la belle au début du deuxième acte, alors que la France, elle, était stérile derrière l’arc (0 sur 8 à mi-parcours). Vincent Collet avait pourtant largement ouvert son banc, envoyé Lauvergne et Kakudi au front pour muscler le jeu, rien n’y avait fait. Ce 13-0, la France l’a traîné comme un boulet et la faute antisportive de Boris Diaw sur Sergio Llull à la fin du deuxième quart-temps, qui a manqué de mettre le feu aux poudres, en disait long sur la frustration des vice-champions d’Europe.

La main de Diot et une défense de zone permettaient aux Bleus de revenir dans le match au retour des vestiaires. Parker poursuivait son récital et les coéquipiers de Marc Gasol pouvaient sentir le souffle de leurs adversaires dans leur nuque (44-41, 28e’, puis 46-43, 30e’). Pietrus retrouvait ses jambes de 20 ans et Gelabale, puis Diaw effaçaient presque entièrement l’ardoise (52-51, 33E’). Gelabale, touché à la cheville en allant au combat, était contraint de quitter ses coéquipiers au début du money-time, mais Batum inscrivait ses premiers points de la soirée à 6,75m pour entretenir l’espoir.

La bande à Collet était héroïque et Parker remettait les compteurs à zéro. Sur un nuage, encore une fois, le meneur tricolore donnait même l’avantage aux Bleus (63-64) à deux minutes du terme. Un lancer franc d’Ajinça figeait la marque à l’issue du temps réglementaire, l’ultime tentative de Calderon manquant la cible. Le suspense était à son comble. Parker et Diot ne tremblaient pas sur la ligne de réparation – huit lancers francs consécutifs pour le duo – et envoyaient les Bleus au nirvana.

Le monarque d’Espagne a donc laissé choir sa couronne et c’est la France qui, aujourd’hui, rêve haut et fort de la coiffer. Ce dimanche, la génération dorée du basket hexagonal se voit offrir une deuxième chance – après 2011- de se parer d’or, le seul métal qui manque à sa collection. Quarante minutes seulement l’en séparent encore.

Régis Schneider

leprog.jpg

08:20 Écrit par La Com dans Autre Sport, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 19 septembre 2013

La Course des Irréductibles c'est samedi !!!

2012_0915Image0048.JPGNouvelle édition de 'La Course des Irréductibles'.

Organisée par l'association 'Des sourires à Niongono' et le Décines Meyzieu Athlétisme.

A présent bien encré dans le calendrier, se sont pas moins de trois courses de trail format courte distance au programme de cette fin d'après-midi du 21 septembre.

L'occasion de faire 'une belle sortie' et de tester sa forme au retour des vacances.

Plus d'infos sur le site officiel

La course des irréductibles vous convie à une matinée reconnaissance du parcours le samedi 31 août à 9h. Gratuit et ouvert à tous, rendez-vous dans le parc de la Mairie de Sathonay Village. Programme: le parcours du 4,5 kms et du 13 kms (qui est commun avec le 22 kms).

560816_10201993151734546_862742609_n.jpg

Inscriptions sur place

16:55 Écrit par La Com dans Coup de Coeur, Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 13 septembre 2013

Tanguy Pépiot, étape aux jeux de la Francophonie avant les Etats-Unis

IMG_6055 (1280x853).jpgA l’occasion des Jeux de la Francophonie organisés à Nice (l’athlétisme a lieu du mardi 10 au samedi 14 septembre), focus sur ces athlètes qui fêtent leur première sélection internationale senior. Aujourd’hui, Tanguy Pepiot, en lice sur 3 000 m steeple samedi.

Avec Romain Collenot Spriet, il représente la génération montante du 3 000 m steeple tricolore derrière les Mahiedine Mekhissi, Yoann Kowal ou Nouredine Smail. Avec un très bon record personnel (8’33’’42 à Botrop en 2012), Tanguy Pepiot a confirmé ses bonnes dispositions cet été à Tampere, aux championnats d’Europe espoirs, où il a pris la 3eplace (en 8’38’’07), après la disqualification du Bulgare Tsenov, coupable d’avoir mis un pied à l’extérieur de la piste. «Je retiens l’état d’esprit que j’avais pendant la finale, car j’ai vraiment couru pour gagner. J’ai vraiment tout mis cette année pour être en forme aux Europe espoirs. Je suis content que la médaille vienne récompenser mon approche de la compétition. C’est vraiment une consécration même si je visais le titre » relève t-il. Seul regret, ne pas avoir profité de sa forme pour améliorer son record personnel. « Il ne pas manqué grand-chose. Je me suis blessé à l’adducteur mi mai. Je n’ai jamais été aussi fort à l’entraînement que cette année. J’ai fait 8’38 dans une course tactique. Je n’ai pas eu de courses intéressantes au moment où j’étais en forme » explique le Franc-Comtois.

IMG_6034 (1280x853).jpg

Invité au Décanation il y a dix jours –il n’a pas été classé, c’est Yoann Kowal qui représentait la France - Tanguy Pepiot a éprouvé quelques difficultés, terminant en 8’56’’69. « Ce n’était vraiment pas bon. Je suis parti à Font Romeu du 26 juillet au 12 août. On s’est dit que c’était bien de tenter un stage en altitude comme je n’ai pas trop l’habitude. J’ai mis presque trois semaines à bien récupérer. Je n’avais toujours pas “surcompensé“ ce stage. C’est intéressant car ça va me servir. Je “découvre“ l’entraînement senior, car la plupart des athlètes font un, deux ou trois stages en altitude par an ».

Quand il dit « on », le champion de France espoir 2012 inclut son entraîneur Bastien Perraux. Un coach qu’il n’a pas souvent vu cette saison –excepté en stage- Bastien Perraux s’occupant de la préparation de Bouabdellah Tahri.  « C’était un peu compliqué » convient Tanguy Pepiot.

IMG_6011 (1280x853).jpg

« Si je pars aux Etats-Unis, c’est que je suis ambitieux »

S’il avait la possibilité de s’entraîner avec le Messin, Tanguy Pepiot a choisi une autre option : partir un an aux Etats-Unis poursuivre son « double projet », dans l’université d’Oregon à Eugene, alors qu’il était à l’INSA à Lyon, tout comme Guillaume Adam. « Je vais avoir une très bonne structure d’entraînement. Je ne connais pas trop les partenaires d’entraînement. Je sais qu’il y a un coureur qui a fait 28’30 au 10 000, un autre 13’18 au 5 000.  J’ai envie de continuer mon double projet dans un pays qui vit l’athlétisme à fond. La vie universitaire américaine tout en m’entraînant, c’est vraiment quelque chose que je voulais vivre. Et m’entraîner comme un athlète professionnel, je pourrais le faire plus tard » souligne celui qui sera désormais entraîné par Andy Powell (et Bastien Perraux quand il s’entraînera en France).

Mais avant, il y a cette première sélection internationale senior à Nice. « C’est une continuité. J’ai été médaillé en espoir,  j’étais déjà dans le haut niveau senior depuis quelques années. Je commence à toucher le haut niveau international senior ». Et à 21 ans, Tanguy Pepiot a déjà des ambitions particulièrement aiguisées. « Si je pars aux Etats-Unis, c’est que je suis ambitieux. Là bas, les coureurs au dessus de 13’50 sur 5 000 m n’existent pas. Mon objectif à terme, ce sont les Jeux Olympiques 2016. L’an prochain, l’objectif est d’aller en finale des championnats d’Europe (à Zurich).  J’attends de voir comment ça va se passer aux Etats-Unis car la saison va être longue. Je ne sais pas si je serais capable  d’enchaîner toute la saison. Les Américains arrivent à faire de très bonnes choses dans les championnats du Monde tout en étant universitaires, alors pourquoi pas moi ? »

Source

207696_201080266589158_100000615582273_594299_1010107_n.jpg

19:23 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) | Tags : pepiot |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 10 septembre 2013

La Ronde de Salaise

Dimanche 22 septembre se déroulera la première édition de "La Ronde de Salaise" .

Une distance de 10km est proposée par Jérôme Michallon (un bon coureur bien connu à Parilly) le directeur de cette toute nouvelle course sur route.

Plus d'infos: Ici

 

16:51 Écrit par La Com dans Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 04 septembre 2013

Les Foulées Fleurinoises "2ème édition", rendez-vous le 22 septembre !

9j7nu-Affiche_2013.JPGLes Joggers de la Chouette de Fleurieux sur l'Arbresle organisent la 2ème édition des Foulées Fleurinoises le 22 septembre. Cette course nature présente dans le calendrier des courses hors stade du Rhône est de 14 Kms à travers les coteaux du lyonnais et le domaine de la Tourette. 360 coureurs en 2012 et 450 dossards attendus cette année pour une belle matinée sportive et de solidarité (2€ / dossard reversés à "aidons Marina" & "Xtraordinaire".

Tous les détails et inscriptions sur le site officiel.


15:16 Écrit par La Com dans Course sur route | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 02 septembre 2013

Jean-Christophe Rolland : Un lyonnais au sommet

Le-Francais-Jean-Christophe-Rolland-elu-a-la-tete-de-l-aviron-mondial_image_article_large.jpgLe Lyonnais Jean-Christophe Rolland élu président de la fédération internationale d’aviron

C’est une grande nouvelle pour le sport français : le Lyonnais Jean-Christophe Rolland a été élu ce lundi en Corée, président de la fédération internationale d’aviron. L’ancien champion, au palmares impressionnant (champion olympique à Sydney avec Michel Andrieux, deux fois champion du monde entre autres) est licencié à l’AUN Lyon.

Le Lyonnais Jean-Christophe Rolland a été élu ce lundi en Corée, président de la fédération internationale d’aviron, succède au Suisse Denis Oswald, à la tête de l’aviron mondial depuis 24 ans. Il l’a emporté au premier tour de scrutin lors du congrès de la FISA à Chungju, en Corée du Sud, avec 117 voix sur 179 votants. Il était en concurrence avec l’Australien John Boultbee et la Canadienne Trica Smith.
Agé de 45 ans, l’ingénieur en énergie nucléaire originaire de la région lyonnaise n’occupait pas de fonction au sein de la FISA. Mais il a bénéficié du soutien du président sortant, Denis Oswald, un avocat suisse en course pour la succession de Jacques Rogge à la tête du Comité international olympique (CIO).
«Cette désignation constitue un très grand honneur pour moi», a déclaré le nouveau président, assurant ses pairs qu’il mettrait toute son «énergie» au service de l’aviron.
«Le score que j’ai obtenu dépasse mes espérances, je le prends comme un message fort de la part des membres de la FISA. Une nouvelle aventure commence pour moi. Je vais devoir relever les défis de demain. Le monde bouge, notre sport doit rester dans la course».
Ingénieur chez EDF, responsable du partenariat entre l’entreprise française et les JO de Londres en 2012, Jean-Christophe Rolland avait bâti sa campagne sur l’importance d’un renforcement de la position de l’aviron au sein du mouvement olympique.
Ses autres priorités, martelées au cours des derniers mois auprès des 132 fédérations nationales de la FISA: le développement de la discipline sous toutes ses formes (aviron de mer, handi aviron, indoor...), l’ouverture vers l’aviron loisir et la nécessité de prendre le virage du multimédia et des réseaux sociaux.

Il ne prendra seul les commandes de l’aviron mondial qu’en juillet 2014
Détaché par son employeur à Lausanne, où siège la FISA, il ne prendra seul les commandes de l’aviron mondial qu’en juillet 2014. Dans l’intervalle, il fera ses classes aux côtés de Denis Oswald, le sortant ayant été prolongé pour une dizaine de mois, afin de former son successeur et d’assurer une sereine transition.

Avec cette élection, la France compte désormais trois présidents de fédération internationale dans un sport olympique. Rolland rejoint Yvan Mainini, président de la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) depuis 2010, et Bernard Lapasset, à la tête du rugby mondial (IRB) depuis 2008.

dimanche, 01 septembre 2013

Décanation à Valence : Le bronze et la fête !

IMG_5961.JPGL’équipe de France a pris la troisième place du DécaNation derrière les Etats-Unis et la Russie.  Une édition marquée par une ferveur populaire impressionnante, avec 9000 spectateurs dans les tribunes et une ambiance de folie. Renaud Lavillenie et Mahiedine Mekhissi-Benabbad se sont imposés avec la manière, tout comme Yoann Kowal et Cindy Billaud. Le champion du monde du triple saut Teddy Tamgho a, lui, pris la deuxième place du concours  de la longueur. Retour sur un après-midi de fête.

IMG_5759.JPG

Un directeur technique national, Ghani Yalouz, qui finit la compétition trempé dans la rivière de steeple, après avoir été porté à bout de bras par les costauds de l’équipe de France. Des athlètes qui se déshabillent (pas entièrement, on vous rassure) pour offrir leurs vêtements à des supporters en furie, menaçant de faire tomber une barrière de sécurité. Un Christophe Lemaitrequi lutte contre une crampe aux doigts, après avoir signé des centaines d’autographes sur tous les supports possibles et imaginables… Au DécaNation, il y a souvent autant de spectacle en dehors que sur la piste.

IMG_5977.JPG

 Sur ce plan-là, l’édition 2013 a été à la hauteur. Neuf mille spectateurs s’étaient massés dans les tribunes du stade Georges Pompidou de Valence pour encourager les représentants de l’équipe de France. Un chiffre impressionnant, synonyme de beau succès populaire. Accueillis comme des messies, les Bleus ont répondu présents en s’appuyant sur de solides leaders. Pas de records personnels en cette fin de saison, où les jambes commencent à être très lourdes. Mais des victoires logiques pour les deux médaillés mondiaux Renaud Lavillenie

IMG_6131.JPG

et Mahiedine Mekhissi-Benabbad.

 

IMG_6160.JPG

Le premier, après s’être offert un petit bain avec son frère dans la piscine de son hôtel, s’est imposé à la perche en effaçant une barre à 5,70 m. Le second, au terme d’une course très tactique conclue par un dernier tour express en 51’’1, l’a emporté en 3’56’’10. Les deux autres premières places tricolores ont été décrochées par Yoann Kowal

IMG_6011.JPG

(8’36’’66 sur 3000 m steeple) et Cindy Billaud (12’’85 sur 100 m haies). Cette dernière s’est même payé le luxe de devancer une vraie cliente en la personne de l’Américaine Queen Harrison.

 

D’autres Français, même s’ils ne se sont pas imposés, ont réalisé de jolies performances sous les yeux de la discobole Mélina Robert-Michon, venue encourager ses petits camarades. Des exemples ? Teddy Tamgho, le champion du monde du triple saut, qui, malgré une course d’élan délicate, s’est classé deuxième à la longueur avec 7,81 m. Même rang pour Emmanuel Biron

IMG_5917.JPG

sur 100 m, auteur d’un départ canon avec, à l’arrivée, un bon 10’’30 face au vent (-1,5m/s). Autre deuxième place : celle de Thomas Martinot-Lagarde sur 110 m haies en 13’’39, dans une course très relevée. A retenir également : les 51’’77 de Floria Guei(4e)

IMG_5932.JPG

sur 400 m, les 46’’21 de Mame-Ibra Anne (2e) sur la même distance, les 1,89 m de Mélanie Skotnik

IMG_5794.JPG

(3e) à la hauteur, les 6,53 m d’Eloyse Lesueur (3e) à la longueur et les 2’04’’82 de Clarisse Moh

IMG_6086.JPG

(3e) sur 800 m.

 

Des résultats qui ont permis à l’équipe de France de monter sur la troisième marche du podium avec 118 points. La première place, elle, est logiquement revenue aux grands favoris, les Etats-Unis (137 points), qui ont devancé la Russie (121 points). Les représentants du pays de l’Oncle Sam, emmenés notamment par leurs vainqueurs Mike Rodgers

IMG_5741.JPG

(10’’21 sur 100 m), Ryan Wilson (13’’38 sur 110 m haies) et Nick Symmonds (1’49’’69 sur 800 m), ont survolé les débats. Pour les Américains ainsi que pour les athlètes des sept autres sélections, place désormais à une autre piste. Celle de danse, pour la soirée de clôture. Les vacances se rapprochent…

A Valence, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Les PHOTOS


logo-soutenu_par.jpg

16:48 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu