compteur

Avertir le modérateur

jeudi, 25 juillet 2013

Michel Lafont: Juge-arbitre et bénévole

IMG_1215.JPGLe patron d’Athlé 43 est juge aux championnats du monde handisport. Pas forcément de tout repos

Il faisait très chaud hier dans cette plaine de Parilly, mais il a bien fallu priver Michel Lafont d’une sieste bien méritée pour les besoins de l’interview. Voilà déjà une bonne semaine déjà qu’il est sur la brèche, tôt matin et tard le soir, pour ces championnats du monde handisport, d’abord à l’accueil à Saint-Exupéry et depuis dimanche, sur le tartan comme patron des courses. Rencontre caniculaire.

Michel Lafont, vos championnats n’ont pas commencé avec la cérémonie d’ouverture…
J’étais à l’aéroport pour accueillir les délégations. C’était merveilleux, j’étais avec des jeunes extras, certains, bénévoles comme moi, faisaient pourtant preuve d’un étonnant professionnalisme.
Et quel est exactement votre rôle désormais ?
Je suis juge-arbitre courses. Je supervise toutes les courses, du 100 au 10 000 mètres ; cela concerne les mal-voyants avec ou sans guide et les courses en fauteuil. Il y a 54 catégories en fonction du handicap.

IMG_1756.JPG

Michel et d'autres bénévoles de la ligue d'Athlétisne Rhône-Alpes

Et concrètement ?
Je règle tout problème technique qui m’est signalé par les juges courses. Par exemple, hier on a disqualifié un Vénézuélien qui avait serré un Australien, lequel a été reclassé et a pu ainsi disputer la finale. Ou encore on a disqualifié un Chinois mal-voyant parce que son guide l’avait propulsé avec sa cordelette.
Combien êtes-vous à l’organisation ?

Entre les jurys, les bénévoles en charge de l’organisation et les juges internationaux, les I.T.O., un millier de personnes environ.

Personnellement, qu’est-ce que vous en retirez de travailler aussi avec le handisport ?
Les handisports m’ont fait découvrir que j’avais deux jambes et deux bras. Ils m’ont beaucoup apporté à titre personnel, mais aussi dans l’exercice de mon métier de prof d’EPS. Ca m’a énormément apport. Et puis, on apprend à relativiser nos petits malheurs. Sans parler que souvent, ces athlètes ont une attitude que l’on aimerait voir plus fréquemment chez les valides.

Propos recueillis par Philippe Décot

leprog.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu