compteur

Avertir le modérateur

mardi, 25 juin 2013

Quatrache Tarare: Jean-Jacques Behm, « J’aimerais qu’on fidélise les Tarariens au 4 H

2012_0707Image0621.JPGAthlétisme. Rendez-vous incontournable dans le paysage du 400 m haies, le Quatrache revient samedi 29 juin pour un 26e épisode au stade Léon-Masson. Présentation de l’événement avec Jean-Jacques Behm, champion de France de la distance en 1964, et fondateur du meeting.
Que représente le Quatrache dans le monde de l’athlétisme ?
C’est le meeting de référence nationale du 400 m haies, avec les meilleurs athlètes nationaux et des internationaux. Notre record est de 17 nations présentes sur une même édition. Cette année, il y en aura un petit peu moins à cause des Jeux Méditerranéens disputés au même moment.
Combien d’athlètes sont attendus pour cette édition ?
Une centaine d’athlètes seront à Tarare. Des minima de 60 secondes pour les hommes et de 67 pour les femmes sont instaurés. Malgré cela, on est le seul meeting de France, et peut être même au monde, où il y a autant de séries (20, ndlr). Les huit premiers mondiaux sont généralement sélectionnés pour des meetings internationaux. On espère récupérer le 9e ou le 10e. Cependant, cette année, la course masculine s’annonce relevée avec un podium qui peut se situer sous les 50 secondes. C’est digne des meilleurs meetings internationaux.
Des grands noms ont-ils déjà couru à Tarare ?
En 26 ans, huit athlètes, qui ont couru des finales olympiques ou mondiales, ont participé au Quatrache. Parmi lesquels, deux grands champions français : Stéphane Diagana et Marie-José Pérec, qui ont couru leur premier 400 m haies à Tarare. Ce qui est énorme car on a un petit budget (lire par ailleurs).

2012_0707Image0652.JPG

Pouvez-vous présenter la course de 5 km ?
Le 100 m et le 5 km sont ouverts à tous sur inscription (lire par ailleurs). C’est la quatrième année que se dispute le 5 km, mais la première fois dans le complexe Léon-Masson. On y attache beaucoup d’importance car cette course permet de « tarariser » le meeting. Les coureurs sont du coin. Ils restent ensuite pour assister aux séries du 400 mètres haies. J’aimerais bien qu’on fidélise les Tarariens.
Ne craignez-vous pas que l’absence de Kévin Young, présent en 2011 et 2012, fasse baisser l’attractivité du meeting cette année ?

2012_0707Image0192.JPG

C’est certain que sa venue a fait un boom dans le monde de l’athlétisme et médiatiquement. Kévin Young sera invité en 2017 pour la 30e édition du Quatrache et le 25e anniversaire de son record du monde (46’’78, ndlr). Il m’a dit qu’il voulait revenir à Tarare.
Le Quatrache fête cette année son 26e anniversaire. Comment expliquez-vous un tel succès ?
Il y a eu quatre miracles. Le premier est dû à Jean Besson, le maire de Tarare à l’époque, et à Jean Debourg, son adjoint aux Sports, qui ont décidé de faire une piste en synthétique fin 1986. Le deuxième, c’est la venue des meilleurs athlètes français dès la première édition, en 1988. Troisième miracle : la réputation a franchi les frontières. Aucun meeting du niveau de celui de Tarare ne peut se targuer d’avoir accueilli autant d’athlètes internationaux. Enfin, le dernier miracle, c’est Kévin Young. Lorsque je l’ai rencontré lors d’un colloque, fin 2009, et que je lui ai dit qu’un meeting était dédié aux 400 m haies, il a absolument tenu à voir ça.

Propos recueillis par Kévin Ronzon kevin.ronzon@leprogres

2012_0707Image0673.JPG

« On a un petit budget par rapport aux gros meetings », confie Jean-Jacques Behm. Il s’élève environ à 15 000 € financés à hauteur de 5 000 € par la Ville, et de 5 000 € par les collectivités. Les 5 000 € restant sont collectés auprès de parrains privés. Le budget sera réemployé pour l’hébergement, les déplacements, les primes et la publicité. Pour ce qui est des primes, le fondateur du Quatrache précise : « A Tarare, on ne donne aucune prime de départ, ce qui est une particularité. C’est compensé par la notoriété de l’épreuve. » Seuls les trois premiers obtiennent des primes. Le vainqueur touchera 300 €. D’autres peuvent être éventuellement décernées, par exemple, au vainqueur des deux meetings : le Quatrache et celui de Chambéry, épreuve partenaire disputée le lendemain, ou encore si un record du stade venait à tomber.

2012_0707Image0683.JPG

 

16 h : début des épreuves avec deux courses animations : un 100 m et un 5 km, où les participants feront trois boucles dans le complexe. Inscriptions ouvertes à tous (1). Pour l’épreuve-animation de 5 km, une participation de 5 € sera demandée, dont 3 € reversés à l’association Dams, qui lutte contre le cancer.

17 h: début du Quatrache avec les séries du 400 m haies féminins.

18 h 15 : séries du 400 m haies masculins.

(1) Inscriptions sur place à partir de 15 h. L’entrée pour le meeting est gratuite.

leprog.jpg

 

16:12 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu