compteur

Avertir le modérateur

samedi, 30 mars 2013

Tamgho revient dans les bacs

 Après vingt mois d’absence, le triple sauteur renoue avec la compétition au stade Duboeuf de Bron, dans un meeting départemental monté spécialement pour l’événement.

2012_0705Image0020.JPGFin de la parenthèse. Vingt mois après s’être fracturé la malléole de la cheville de sa jambe d’appel, Teddy Tamgho (23 ans) renoue les fils de sa carrière ce samedi (14h30) à Bron où l’on s’est mis en quatre pour le recevoir. L’idée de cette rentrée hors saison a germé il y a un mois au détour d’une conversation avec le nouveau manager national des relais Djamel Boudebibah. Le recordman du monde en salle du triple saut (17,92m) lui confiait sa volonté de débuter en compétition le plus tôt possible. « Il va me falloir du temps pour retrouver mes repères et mes sensations. Or, il n’y en a pas à cette période », disait-il en substance. « On va voir ce qu’on peut faire », lui répondait le Brondillant…

Quinze jours plus tard, il était en mesure de lui proposer un meeting départemental monté sur mesure comportant, comme les règles l’exigent, un minimum de trois concours (triple saut hommes et longueur hommes et femmes). Une dizaine d’athlètes locaux a été « recrutée » pour donner la réplique à l’ancien champion du monde et d’Europe en salle. Enfin, une sono pourrait être installée pour accompagner les sauts d’une musique choisie par Tamgho lui-même… Bref, l’idéal pour une rentrée aux petits oignons, discrète car loin de Paris, mais quasiment à domicile.

Le troisième performeur mondial de tous les temps (17,98m) a en effet débarqué mardi à Lyon où il a ses habitudes chez son grand pote, le vice-champion d’Europe du 110m haies Garfield Darien. Depuis, avec son coach Ivan Pedroso, il a méticuleusement préparé son affaire à la Halle de La Duchère et sur le stade Pierre-Duboeuf de Bron dont il est venu repérer le sautoir flambant neuf mercredi soir. Ce jour-là, il restait incertain : « C’est le coach qui décidera. Mais j’ai très envie de sauter », confiait-il en espérant que le beau temps allait se maintenir. Son vœu ne sera pas exaucé puisque des gouttes de pluie sont attendues. Mais il a néanmoins confirmé jeudi sa participation, sans préciser combien de sauts il envisageait de réaliser. « Je dois surtout me remettre dedans psychologiquement, a-t-il déclaré dans Le Parisien. Mais ma vraie rentrée, ce sera en mai lorsque je retrouverai les meilleurs mondiaux. […] J’ai une certaine patate dans les jambes. De là à dire que je peux faire 17,50 m d’entrée… »

Benjamin Steen

leprog.jpg

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu