compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 17 mars 2013

CHAMPIONNATS DE FRANCE cadets/Juniors (HALLE DIAGANA A LA DUCHERE). Dans le creux de la vague

2013_0316Image0031.JPGSuccédant à une génération dorée emmenée par Lemaitre, Darien ou Biron, les jeunes Rhônalpins (et a fortiori Rhodaniens) peinent à émerger au niveau national. Illustration ce week-end à la Halle de La Duchère.

En décrochant la médaille d’argent sur 200m, la junior d’Aix-les-Bains Anne-Flore Mailland a sauvé l’honneur lors de la première journée des championnats de France en salle jeunes. Le second volet, ce dimanche, devrait permettre aux athlètes de la Ligue Rhône-Alpes de s’illustrer davantage, mais sans changer singulièrement le bilan comptable du week-end. Pire : en ce qui concerne les jeunes athlètes issus de clubs du Rhône, la possibilité de « rentrer » bredouille de ces championnats à domicile n’est pas à écarter…

2013_0316Image0596.JPG

Le cadet Thibault Larpin (800m) représente l’une des rares chances de médaille ce week-end pour le Rhône

Sur les 834 cadets et juniors engagés ce week-end, 74 provenaient de la Ligue Rhône-Alpes et seulement 16 du Rhône. Quant aux chances de médailles, elles se comptent sur les doigts d’une main et demie… Le contraste est saisissant avec la proportion des Rhônalpins en équipe de France senior (Christophe Lemaitre, Mélina Robert-Michon, Garfield Darien, Emmanuel Biron, Pierre-Alexis Pessonneaux, Jennifer Galais, Elea Mariama Diarra) et plus encore avec les scores réalisés il y a quelques années par les clubs locaux lors des compétitions jeunes. Il n’était pas rare notamment que l’Entente Sud Lyonnais y réalise des razzias portée par une génération dorée (Biron, Labourel, Jemaa, Maisonnier, etc)

« Depuis trois ans, on a des cadets qui ne sont pas bons. On a moins de qualifiés, moins de podiums », détaille Jean-Jacques Behm qui compile les statistiques saison après saison. « Le niveau général est faible et pourtant, on n’a pas de médailles », renchérit le coach brondillant Djamel Boudebibah (manager national des relais).

Les dirigeants régionaux ne sont pas surpris : « Cela correspond à ce qui se passe chez les minimes. On est dans le creux de la vague surtout chez les filles. Ce qui est remarquable c’est que la Loire redevient moteur… », observe le président de la Ligue Rhône-Alpes Marcel Ferrari pour qui la situation n’est pas inquiétante. « Les générations, c’est cyclique. Il faut surtout noter la hausse du nombre de licenciés (20000) surtout en compétition et qu’on arrive à fidéliser les jeunes. »

CTS à la Ligue, Pierre-Alexandre Vial avoue cependant qu’« on s’interroge » : « On observe une baisse de 30 à 40 % du nombre de régionaux inscrits sur les listes ministérielles espoirs c’est-à-dire l’antichambre du haut-niveau. Est-ce que c’est dû à la qualité des athlètes, aux entraîneurs, leur investissement, leur formation, etc ? Comment créer de la détection alors qu’on n’en a pas ? Il n’y a pas une seule explication unique. Ce sont les mêmes questions que partout ailleurs. Mais on s’interroge. »

Benjamin Steen

leprog.jpg

Résultats et Programme du jour

08:46 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu