compteur

Avertir le modérateur

dimanche, 20 janvier 2013

Régionaux à La Halle Stéphane Diagana:Térésa Nzola se donne du temps

teresa-nzola-hier-a-la-halle-diagana-qui-accueillait-sa-premiere-competition-avec-les-championnats-r.jpgUne officielle s’approche, la médaille de championne Rhône-Alpes à la main, avant de la glisser autour du cou de Térésa Nzola. « Merci, sourit-elle, ça faisait longtemps ! »

Pas tant que ça en fait, puisque son dernier podium datait en réalité des championnats de France Elites à Angers en juin dernier (3 e avec 13,79m). N’empêche, le temps a sans doute semblé long à la Lyonnaise, privée tour à tour des championnats d’Europe à Helsinki, puis des JO de Londres, faute d’avoir réalisé les minima. « L’an passé, je n’ai pas fait de fausse note, même si j’ai manqué de régularité et que j’ai eu du mal à trouver les bons réglages, assure-t-elle. J’ai quand même sauté à 14,02m (au meeting de Montreuil). Et comme je me suis fait une petite déchirure aux ischios aux championnats de France, je n’ai pas pu vraiment aller au bout. »

Voilà pourquoi, elle n’a pas hésité à repartir à l’entraînement en septembre dernier pour une nouvelle olympiade : « Je sais où je vais, dit-elle. (Yamilé) Aldama (championne du monde en salle 2012) continue de sauter et pourtant, elle pourrait être ma mère ! Je n’ai que 29 ans, alors que le triple saut est une discipline à maturité tardive. »

La double recordwoman de France en plein air (14,67m en 2007) et en salle (14,53m en 2008) n’a, cependant, plus revu l’équipe de France depuis la naissance de sa fille Kayla il y a 22 mois (sa dernière sélection remonte à la Coupe d’Europe 2010 à Bergen)…

« C’est normal, selon elle. Mon médecin pense qu’après une phase progression après l’accouchement, le corps a besoin de prendre son temps. Je ne suis pas magique ! Mais je sais que ça reviendra. Je sais que certains pensent le contraire, mais c’est vraiment une sale mentalité de penser qu’un enfant peut être un handicap pour un athlète. Au contraire, cela fait un bien fou. »

Elle n’est pas pressée. Elle attaquait hier la saison en salle (13,08m) sans objectif précis, alors qu’elle amorce une petite révolution technique : « L’idée, c’est de modifier le ‘‘cloche’’ et la rotation de bras pour rendre son triple saut plus fluide, explique son coach Zoran Denoix. Ça passe à l’entraînement sur élan réduit, mais cela se complique forcément avec la vitesse en compétition. Après 15 ans, c’est nécessaire de se renouveler, mais c’est difficile. »

Le tandem espère en récolter les fruits l’été prochain. Mais avec des minima abordables (14,05m) pour les championnats d’Europe en salle (1 er-3 mars à Göteborg) où elle décrocha le bronze en 2007 (à Birmingham), elle ne dirait pas non à un petit retour en Bleu.

> Son programme – 2 février : Interrégionaux à Lyon ; 8 février : meeting de Düsseldorf ; 10 février : meeting de Gand ; 16/17 février : championnats de France à Aubière.

Benjamin Steen

leprog.jpg

10:45 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : nzola |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu