compteur

Avertir le modérateur

vendredi, 07 septembre 2012

Pierre-Alexis Pessonneaux, un champion très discret

2010_1016Image0164.JPG

Le Villeurbannais a frôlé l’exploit aux JO de Londres avec ses complices du relais.

Avec ses complices, Christophe Lemaitre, Ronald Pognon et Jimmy Vicaut, le Villeurbannais Pierre-Alexis Pessonneaux, à 24 ans tout juste, a frôlé l’exploit, le mois dernier, aux Jeux Olympiques de Londres. En effet, à 4 centièmes de secondes près, ces quatre mousquetaires du relais 4X100 mètres grimpaient sur le podium pour se voir accrocher autour du cou une superbe médaille de bronze. Avec 38 secondes et 16 centièmes, les jeunes gens arrivent en quatrième position. Battus par les Américains et par les Jamaïquains, c’est normal, ces deux nations sont intouchables en la matière. Mais ils auraient pu être les premiers du reste du monde. C’était compter sans les sprinter de Trinidad qui les taclent sur le fil. « Quand on visionne notre course », dit le rapide Villeurbannais, « nous sommes très fiers mais nous avons cependant quelques regrets, nous avons tous fait de mini erreurs qui, une fois totalisées, dépassaient les 4/100 e qui nous manquaient pour accrocher la troisième place… » Ces jeux londoniens demeurent une « fabuleuse expérience, des rencontres géniales avec les têtes d’affiches du monde entier… » Spécialiste du 200 mètres, (20’75’’) et bien sûr du relais, le jeune homme a une olympiade devant lui. Objectif Rio mais avant cela, les championnats du monde à Moscou durant l’été prochain. Né à Belley, Pierre-Alexis s’est essentiellement entraîné au club d’Aix-les-bains avec Lemaitre pour partenaire et Pierre Carraz pour coach. Depuis trois années, il a posé ses valises en la cité des Gratte-ciel, aux Charpennes, en toute discrétion. Il s’entraîne sur le campus de la Doua, deux à trois heures par jour, avec un groupe d’athlètes motivés et Marie Bussery comme coach. L’athlétisme nourrit mal son homme aussi, après des études de commerce et de finance, le nouveau Villeurbannais doit-il travailler, comme contrôleur de gestion chez SFR, heureusement avec des horaires aménagés pour sportif de haut niveau… « Avis aux sponsors régionaux », lance-t-il avec le sourire. On est bien loin des ponts d’or proposés aux footballeurs pourtant parfois colériques et sans grands résultats… Le jeune homme adore sa nouvelle ville d’adoption, surtout, dit-il « les Gratte-ciel, on s’y sent bien et le Parc de la Tête d’Or, quel bonheur… » Le sprinter qui, avec son équipe, a loupé le très médiatique succès et les projecteurs pour quatre petits centièmes n’en demeure pas moins champion d’Europe 2010, à Barcelone. Un Villeurbannais désormais à suivre et à applaudir sur les stades…

leprog.jpg


16:03 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : pessonneaux |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu