compteur

Avertir le modérateur

samedi, 30 juin 2012

Helsinki 2012: Programme des Lyonnais!

HELSINKI-20121-300x200.jpgSi nous aimons l'athlétisme, les grands championnats, c'est encore plus excitant quand on y a retrouve des amis.

Et comité du Rhône est très bien représenté avec quatre athlètes.

Le premier en lice Emmanuel Biron malgré son beau record personnel sur 100m en série (10"28), sera certainement déçu de son parcours individuel, il rêvait certainement d'une belle finale avec ses copains.

Ce samedi ce sera un vrai feu d'artifice avec dans la même journée nos quatre athlètes de coeur sur le stade.

Dès 10h30, place au relais 4 x 100 masculin avec Lord Biron au départ.

A 11h35: Qualification du disque pour Mélina Robert-Michon, espérons que ce soit une simple formalité.

A 12h05 c'est Jennifer Galais qui entre en piste dans le deuxième virage avec le relais 4 x 100m.

A 20h50 Eléa Mariama Diarra partira en seconde position du relais 4 x 400m.

Pour nos lyonnais de coeur:

Christine Bardelle termine 12ième du 5000m en 15'33"49

« Quand ça a accéléré, je n’ai pas réussi à répondre. Je suis déçue du chrono et de la place. Pourtant, j’avais de bonnes jambes jusqu’aux quatre mille mètres. Après, ça a été dur mais je n’ai pas baissé les bras. Je suis super déçue. En plus, c’était une super course. Il y avait les moyens de faire les minima aujourd’hui. »

Blandine Maisonnier dispute aujourd'hui la seconde journée de son Heptathlon.

Quand à Adrien Clémenceau, tout comme son maître Héni Kéchi, il termine au pied du podium deux ans plus tôt mais réalise un grand championnat et bat son record en 49"70.

« Faire l’effort dans la dernière ligne droite, c’est ce que je voulais. Les autres sont partis vite. Je savais que j’allais en ramasser quelques uns voire beaucoup dans la ligne droite. Un centième, au cassé, c’est comme ça. Je ne sais pas si je peux être déçu. J’ai tout donné. Je suis tout prêt de mon meilleur niveau en grand championnat. J’aurais signé pour une quatrième place avant la compétition. »
 
Pierre-Alexis Pessonneaux sera dans le deuxième virage du 4 x 100m.

Ayodele Ikuesan passera le témoin à Jennifer Galais dans le relais 4 x 100.

Garfield Darien disputera sa série du 110haies à 14h09.

Pour tout savoir: site FFA

12:32 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

« Courir pour Elles » offre 50 000 € à quatre associations !

2012_0527Image0033.JPGA la Préfecture, Sophie Moreau, présidente de « Courir pour Elles » a remis les bénéfices de son association à quatre organisations reconnues pour leur action dans la lutte contre le cancer : la Ligue contre le Cancer, Europa Dona, Adémas et Activ’RA.

2012_0527Image0197.JPG

« Courir pour Elles », dont la vocation principale est la prévention du cancer par l’activité physique, organise chaque année en mai, au parc de Lacroix-Laval, une course à pied à laquelle participent de plus en plus de femmes (6 000 en 2012). Pour Sophie Moreau, si cet événement à la fois sportif, caritatif, festif et écologique, remporte un tel succès, c’est grâce aux membres actifs, aux 60 ambassadrices et aux 250 bénévoles de l’association. Forts de ce succès, « Courir pour Elles » va continuer à faire passer le message « Bougez contre le cancer ! » et à collecter des fonds pour aider d’autres associations qui partagent la même éthique.

2012_0527Image0194.JPG



10:26 Écrit par La Com dans Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 29 juin 2012

Meeting des Abeilles. Pas encore les jambes en vacances

leprog.jpgAlors que les vacances arrivent à grands pas, les athlètes ont bien joué le jeu mercredi soir à Chassieu lors du meeting des Abeilles, dernière épreuve du challenge sprint haies.

Si les meilleurs représentants Rhônalpins sont actuellement à Helsinki pour les championnats d’Europe, le spectacle était tout de même à la hauteur, notamment sur 100m et 200m féminin avec le doublé de la Villeurbannaise Khoudjediata N’Diaye devant sa coéquipière de l’ASVEL Anais Lufutucu.

2012_0627Image0035.JPG

Principaux résultats

Féminines : 100m. : 1. N’Diaye (ASVEL) 12’’06 ; 2. Lufutucu (ASVEL) 12’’10 ; 3. Vifquin (CSBJ) 12’’13 ; 200m 1. N’Diaye (ASVEL) 24’’51 ; 2. Lufutucu (ASVEL) 24’’92 ; 100m H. : 1. Vifquin (CSBJ) 13’’79

Masculins : 100m : 1. Brun (ASC) 11’’03 ; 100m H. : 1. Achouri (ESL) 14’’45 ; Hauteur : 1. Deschamps (ESL) 2,08m

Tous les résultats

Les Photos

mercredi, 27 juin 2012

Décines Cet été : démarrage du chantier de la piste d’athlétisme

Les entraînements ont cessé au stade Raymond-Troussier. L’accès est maintenant limité aux entreprises qui vont suivre le chantier pendant l’été.

Tout au long de l’année, le stade est très utilisé, par les clubs de sport ou les scolaires (collèges Maryse-Bastié et Jeanne-d’Arc, école primaire Jean-Jaurès et activités du mercredi de l’Usep), mais demeurait souvent inaccessible. Trous et flaques le rendaient régulièrement impraticable et d’accès interdit en période de gel. « La terre battue craint les intempéries et la piste se détériorait », commente Jean-Jacques Linossier, adjoint au Sport. Elle sera remplacée par une piste synthétique. « En accord avec le club, nous avons opté pour un matériau souple, qui amortit les chocs et protège mieux les articulations, même si les pistes dites « dures » permettent d’améliorer les performances. »Les intempéries rendaient régulièrement la piste d’athlétisme impraticable.  Photo Claire Devillard

Les travaux ne concerneront pas uniquement la piste : « On en a profité pour tout repenser : Création d’une aire de saut à la perche, javelot… et d’agrandir le terrain de football. Il sera ainsi réglementaire pour accueillir le niveau Honneur régional, le niveau actuel de l’UGA. A terme, ce terrain pourra accueillir des compétions nationales. On préfère anticiper, au cas où le club progresse, car on ne va pas faire revenir les engins de chantier sur le terrain de football une fois que la piste d’athlétisme sera terminée ! » Après les travaux, prévus fin septembre, le stade restera accessible à tous « à condition de porter des chaussures adaptées ! », prévient Jean-Jacques Linossier. « Décines possédera de beaux équipements : Stade, tennis, escalade, judo… Ce sera un vrai atout d’attractivité par rapport à d’autres villes », assure-t-il.

15:48 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 24 juin 2012

10 km de Corbas, l'année de tous les records!

Malgré la concurrence d'un 10km dans le centre ville de Lyon venu s'installer le même jour, celui de Corbas à connu plus qu'un beau succès car pour cette édition 2012, les records sont tombés.

Celui du nombre d'engagés 677 ainsi que le record de l'épreuve avec l'ex international Lhoussane Dhame qui l'emporte en 31'38 devant Antoine Buisson 33'50 et Christian Cazorla 33'58. En féminine c'est une revenante qui l'emporte après 10 ans sans courses à pied. Leina Hosin en 40'08 devance Pascale Rotsaert 40'37 et Andrée Bel 40'51.

Et pour finir cette matinée de la meilleure des façons, un mâchon était offert à tous les participants pendant la remise des récompenses.

Un grand coup de chapeau à Alain Viollet et son équipe.

 

2012_0624Image0013.JPG

Les résultats

Les Photos de Photogone

2012_0624Image0196.JPG

2012_0624Image0219.JPG

2012_0624Image0221.JPG

19:42 Écrit par La Com dans Course sur route, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 22 juin 2012

10 km de Corbas

10 km Corbas

Ce dimanche 24 juin à partir de 9 h, Corbas Running organise sa 4 e édition du « 10 km de Corbas – Challenge Deck » sur un parcours varié et très roulant. « Après les succès de 2009, 2010 et 2011, tout le club s’est remis à la tâche pour rendre cette nouvelle édition encore plus attractive et passionnante. Au terme de son effort chaque participant se verra offrir un mâchon et pourra ainsi partager ses impressions autour d’une bonne table car si la performance peut être importante le plaisir d’être tous ensemble l’est certainement bien plus… » explique le président Alain Viollet. Deux courses sont programmées, l’une pour les adultes (à partir de 16 ans révolus) à 9 h (dont 5 500 m de bitume et 4 500 m de chemins). La famille sera à l’honneur, puisque l’autre (sur 300 m à 2 000 m) concernera les enfants qui auront leur course dans un espace sécurisé à l’intérieur du stade à 10 h 30 et où chaque « gone » se verra récompensé (inscription gratuite).

Modalités d’inscription sur www.corbasrunning.fr

mardi, 19 juin 2012

Championnats d’Europe d'Athlétisme (27 juin-1 er juillet à helsinki). Le Rhône au top européen

leprog.jpgLe département sera représenté comme jamais la semaine prochaine avec pas moins de neuf athlètes sur les 68 qui composeront la délégation bleue en Finlande.

Ils ont leur billet

Garfield Darien a fait le nécessaire dimanche aux championnats de France à Angers pour éteindre le peu de suspense qui subsistait le concernant : grâce à son premier titre national chez les seniors, le vice-champion d’Europe a officiellement validé ses tickets pour Helsinki et les JO de Londres, comme l’a confirmé le DTN Ghani Yalouz.

Un autre hurdler lyonnais l’accompagnera, mais sur 400m haies : Adrien Clémenceau. Bien que vice-champion de France derrière Heni Kechi, sans avoir confirmé les minima qu’il avait réalisé l’an dernier, les sélectionneurs lui ont accordé leur confiance. Trois Rhôdaniennes ont aussi assuré leurs qualifications en Anjou ce week-end. Au disque, Mélina Robert-Michon, titrée pour la 12 e fois, a l’assurance aussi d’aller aux JO. Victorieuse du 5000m, Christine Bardelle devra sans doute se contenter des « Europe ». Enfin, Blandine Maisonnier (heptathlon), vice-championne de France, tentera de réaliser les minima pour les JO à Helsinki.

424561_10150680138884883_699114882_8991272_820454634_n.jpg

Ils vont relayer tout l’été

Non qualifiés en individuel, ils seront quatre dans les relais cet été : Emmanuel Biron (ESL), privé de sélection sur 100m samedi à cause du vent (10’’10, +2,6m/s), Jennifer Galais (Décines MA) et Ayodele Ikuesan dans les relais 4x100m. Enfin, Elea Mariama Diarra a gagné sa place avec le relais 4x400m filles qui doit encore valider sa participation aux Jeux.

Quatre malheureux

Les championnats de France ont sonné le glas de leur ambition : un scénario particulièrement cruel pour Héni Kechi (400m haies), champion de France en butant à quatre centièmes des minima (49’’91 au lieu de 49’’87), et Claire Navez (3000m steeple) qui échoue pour 83 centièmes… Mais la DTN a refusée de déroger à la règle les concernant.

Hugo Grillas (400m haies) avait quant à lui les minima en poche mais il n’est pas au mieux actuellement (8 e en finale à Angers). Enfin, Térésa Nzola Meso Ba (triple saut) n’ira pas à Helsinki faute de minima (14,25m). Mais ceux pour les Jeux Olympiques, à faire avant le 6 juillet, restent abordables (14,30m).

16:31 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 18 juin 2012

Héni Kéchi termine en beauté

leprog.jpgParmi les hauts lieux de la carrière d’Heni Kechi, le Stade du Lac de Maine n’égalera quand même pas celui de Montjuic à Barcelone où il a décroché la 4e place des championnats d’Europe en 2010. Mais Angers arrivera juste derrière. Trois ans après avoir arraché en Anjou son premier titre de champion de France, le Brondillant a refait le coup à trois semaines de la retraite sportive.

2010_0703Image0161.JPG

A seulement 32 ans, il a expliqué hier qu’il préférait « partir en beauté » sur un second titre national et un dixième podium ! Sa dernière finale des championnats de France a frisé l’excellence. « J’ai fait jouer l’expérience, racontait-il. Je savais qu’il y avait des chances de faire des erreurs en partant vite. Je suis resté concentré sur ma course sans m’affoler quand j’ai vu les autres accélérer. J’ai su à partir de la huitième haie que j’allais avoir un gros finish et que j’allais être sur le podium. »

Parti beaucoup plus vite, son partenaire d’entraînement Adrien Clémenceau était avalé au-dessus de la dernière haie, sans que le champion de France 2011 ne soit en mesure de réagir. « J’ai heurté violemment la première haie, regrettait ce dernier. Cela m’a coûté du jus pour repartir. Mais Bravo à Héni ! » Il ne manqua pas grand-chose pour que Kechi soit totalement comblé. Vainqueur en 49’’91, il frôlait en effet les minima pour les championnats d’Europe (27 juin-1 er juillet) d’un souffle (49’’87)… « Sur la dernière haie, je fais ma plus mauvaise réception de la course », regrettait-il, avant d’ajouter : « C’est dommage mais ce n’est peut-être pas définitif si jamais cela me place dans les 16 meilleurs Européens de la saison. Il y a une petite chance, mais je veux aller aux Europe en ayant le niveau. Si avec 49’’91, je ne suis pas placé au bilan, ce n’est pas la peine. Il faut que ce soit une suite logique. »

Finalement écarté de la sélection, il ne nourrira donc aucune rancoeur, ni aigreur : « Terminer comme ça, c’est beau. Je me suis battu et je réalise mon meilleur chrono de l’année. » Une réaction à l’image de sa belle carrière : « J’ai exploité toutes mes capacités, se félicite-t-il. Il y a eu des erreurs et des belles choses. Mais j’ai donné le meilleur de moi-même. Pour moi, c’est le plus important. » Avant de tourner le dos à l’athlétisme pour travailler dans l’automobile, reste une dernière course, à la maison au meeting de Quatrache.

21:24 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : kechi |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 17 juin 2012

Championnats de France Elite à Angers: Emmanuel Biron « Faites-moi confiance ! »

leprog.jpg

Troisième du 100m en 10’’10, le Lyonnais rate toutefois les minima pour les championnats d’Europe (10’’21) en raison d’un vent supérieur à la limite autorisée. Il en appelle à l’indulgence de la DTN.

Emmanuel B iron a gagné sa place dans le relais 4x100m à l’Euro et aux JO. Mais le Lyonnais s’imagine aussi un destin individuel après sa prometteuse troisième place en 10’’10 hier à Angers  Photo Le Courrier de l’Ouest

PHOTO: Le Courrier de l'Ouest

Emmanuel Biron n’a pas enquiquiné Christophe Lemaitre par hasard l’hiver dernier en finale des championnats de France du 60m. Le Lyonnais (23 ans) est sans nul doute le meilleur partant de l’hexagone. Le 6 e des derniers Mondiaux en salle à Istanbul l’a encore prouvé hier en finale du 100m des championnats de France en giclant comme une balle des starting-blocks, poussant Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut à trimer jusqu’aux 60 mètres pour enfin revenir à sa hauteur. C’est ce qu’il voulait retenir de sa deuxième finale nationale du 100m (5 e en 10’’29 en 2011) alors qu’il ne se consacre au sprint que depuis un an, après avoir renoncé (temporairement) au saut en longueur. « Je suis jeune dans la discipline et on peut valider maintenant que j’ai un bon départ. Malheureusement, je pêche à la fin. Cent mètres, c’est encore un peu long. Mais la saison ne fait que commencer. »

C’est certain. En terminant finalement troisième en 10’’10, il a gagné sa place dans le relais 4x100m qui ira défendre son titre européen à Helsinki (27 juin-1er juillet) avant d’enchaîner avec les JO de Londres. « C’était au moins ce que j’espérais aujourd’hui (hier) même si je pensais à la plus haute marche. Il fallait viser quelque chose de gros pour rivaliser avec ces deux-là. Je suis content de moi parce que je n’ai rien lâché. » Malheureusement pour lui, le vent lui a joué un mauvais tour. Mesuré à 2,6m/s (au-dessus des 2,0m/s autorisés), il ne permet pas d’homologuer sa performance. Alors qu’il n’avait couru qu’en 10’’33 cette saison, il manque donc les minima (10’’21) pour l’Euro. Il ne fait pourtant aucun doute qu’il les a dans les jambes : « Je pense que je vaux 10’’15/10’’17 avec du vent régulier », assure-t-il. Mais il devra espérer un coup de pouce du DTN Ghani Yalouz avec qui il a longuement conversé après son 100m. « J’ai essayé de lui en toucher quelques mots, avoue-t-il. Il ne sait pas trop si c’est possible. Est-ce qu’il peut y avoir une faveur ? Je ne sais pas. On verra. J’ai envie de leur dire : faites-moi confiance ! On m’a demandé d’être présent le jour J. Je n’ai pas défailli. » Réponse dès demain soir à la publication de la liste de la sélection.

09:10 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : biron |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 16 juin 2012

Championnats de France Elite à Angers: Un vendredi à deux titres !

Beaucoup de Comités aimeraient s'enorgueillir d'un telle première journée.

LIVE.jpg


Evidemment Mélina Robert-Michon (Lyon-Athlétisme) était favorite pour un 12ième titre au disque (j'espère ne pas me tromper! lol) mais encore fallait-il le gagner.

Un beau titre donc et une belle  performance aussi (60m57) pour celle qui représentera la France aux Jeux Olympiques pour la troisième fois.

« J’aurais aimé faire un peu mieux mais je gagne le titre. C’est de bon augure pour la suite et ça fait toujours plaisir. C’est important pour se mettre en confiance. C’est la première compétition de la saison lors de laquelle je commence à me sentir bien. J’avais presque trop de jus et ce n’était pas très bon techniquement. Il y a encore un peu de boulot. »

Claire Navez du Décines Meyzieu Athlétisme aussi remporte le titre sur 3000m steeple, favorite après son chrono de 9'44"12 en Espagne la semaine dernière. Mais comme pour rendre la victoire encore plus belle, elle s'offre une belle chute à la mi course. Pour mieux revenir et coiffer sa rivale du jour Elodie Olivares.

« Je suis contente, je cours en 9’51 malgré une chute. Cela ne m’était encore jamais arrivé. Mais même après être tombée, je ne désespérais pas de revenir. Je savais qu’il restait 1500 m et que j’étais capable de remonter. Je pense que les minima pour les championnats d’Europe étaient faisables aujourd’hui mais il aurait fallu une course plus limpide. Le plus important, c’était le titre, en plus ici à Angers. J’étais un peu chez moi aujourd’hui ! »

S'il doit y avoir une surprise c'est peut-être la médaille d'argent de Darlène Mazeau de l'ESL. Et encore, bien placé au bilan son entourage espérait bien qu'elle monte sur la boite. Avec un 6m05 effectué dans des conditions exécrables c'est chose faite.

A noter la place de finaliste du 4 x 100 du DMA en 41"89 avec Clément Martin, Dorain Hauterville, Christopher Zombo et Martin Carrère.

La Lyonnaise d'Alès Athlétisme Christine Bardelle remporte de toute une classe le titre de championne de France du 5000m en 15'48'38.

«  Je n’avais pas d’objectif chronométrique aujourd’hui. Je me suis abritée pendant toute la course et j’ai attendu le dernier moment pour fournir mon effort. Je n’ai jamais eu peur, je me suis sentie en aisance de bout en bout.  Je suis en plein cycle d’entraînement en ce moment. Le 5000 m des championnats d’Europe est dans pile quinze jours. »

19:16 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : robert-michon, navez, mazeau |  Facebook |  Imprimer | |

Le célèbre commentateur Thierry Roland est décédé

Thierry Roland, voix légendaire du football à la télévision, est décédé à l'âge de 74 ans. «Informé par sa famille, M6 a l'immense chagrin d'informer du décès de Thierry Roland. La chaîne transmet son immense affection à sa femme Françoise et à son fils Gary», a indiqué à l'AFP le directeur de la communication de M6, Yann de Kersauson, mandaté par la famille. La date et les causes du décès n'ont pas été spécifiées, mais selon Selon Jacques Vendroux, sur France Inter, Thierry Roland aurait fait un AVC (accident vasculaire cérébral) dans la nuit de vendredi à samedi.

ROLAND_170210.jpg

Thierry Roland avait dû renoncer à l'Euro

L'Euro 2012 devait signer le grand retour du duo mythique qu'il a formé avec Jean-Michel Larqué, alors qu'ils n'avaient plus commenté de grande compétition internationale depuis l'Euro 2004. Les deux compères s'étaient retrouvés brièvement pour commenter le match Roumanie-France comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012. Mais Thierry Roland avait dû renoncer le 13 juin, avant le match France-Ukraine, à commenter la compétition, n'étant pas totalement remis d'une opération liée à un calcul biliaire.

«L'opération s'est bien passée. Mais ça reste récent, et je suis encore en période de convalescence. Je suis courbatu, j'ai des petits spasmes à droite à gauche. Donc très sincèrement, je ne me sens pas le courage d'aller en Ukraine», avait expliqué le commentateur sportif. Il avait estimé que «ça ne serait pas raisonnable d'aller en Ukraine où il n'y a pas de grosse médecine au cas où il m'arriverait quelque chose».

13 Mondiaux et 9 Euros

 
En près de 60 ans de carrière, le journaliste, aussi populaire que controversé pour ses débordements verbaux et ses saillies franchouillardes, a commenté 13 Coupes du Monde et 9 Championnats d'Europe des Nations.

Avec AFP

09:19 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

Claire Navez chute et gagne !

leprog.jpgRalentie par une chute à mi-course, la Décinoise a malgré tout réussi à s’imposer en 9’51’’62. Cela devrait être suffisant pour se qualifier pour les championnats d’Europe.

2011_0611Image0718.JPG

«cela ne m’était jamais arrivé. Il a fallu que ça se passe ici ! » En se rémémorant son gadin peu avant la mi-course du 3000m steeple, Claire Navez n’avait aucun frisson rétrospectif, mais au contraire un sourire grand comme ça. L’incident aura juste pimenté sa course et rendu finalement l’obtention de son premier titre de championne de France en plein air plus dramatique. Dans l’affaire, la championne de France en salle du 1500m et du cross court (décidément quelle année !) avait limité les frais. C’est qu’elle n’avait pas buté sur la barrière. Plutôt raté sa réception… Aussitôt au sol, aussitôt repartie, poussée par les encouragements du Stade où l’étudiante à l’Insa de Lyon a débuté l’athlétisme. « Je ne me suis pas affolée, expliquait-elle. Je n’ai même pas eu d’appréhension sur les barrières suivantes. Je savais qu’il restait 1500m. Je suis revenue au train. » Tandis que la favorite Sophie Duarte devait abandonner, Navez se retrouvait finalement en tête pour disputer la victoire à Elodie Olivarès. Faisant parler sa pointe de vitesse de mileuse, elle s’imposait finalement sans suspense en 9’51’’62 avec près de trois secondes d’avance. Et dire que l’athlète ne courait hier que le cinquième 3000m steeple de sa vie après avoir opéré une reconversion du 1500m aux barrières en début d’année. Elle ne risque pas de revenir en arrière. Déjà détentrice des minima européens depuis le meeting de Huelva 9'44’’11, elle a sans doute gagné son billet pour les championnats d’Europe (27 juin-1 er juillet à Helsinki). Elle devrait obtenir la mansuétude de la Fédération : « J’ai confirmé, insistait-elle. Je voulais montrer mon état d’esprit et que si je vais à Helsinki, j’irai pour me battre. » C’est réussi.

Bardelle plus forte que jamais

A bientôt 38 ans, Christine Bardelle gambade plus allégrement que jamais. Après avoir réalisé tôt dans la saison les minima pour les championnats d’Europe sur 5000m (15’20’’84), elle a survolé l’épreuve hier en 15’48’’38 : « Je n’avais pas d’objectif de chrono, disait la Lyonnaise. J’ai attendu le dernier moment. C’est intéressant à deux semaines des championnats d’Europe où j’espère encore réaliser les minima pour les JO (15’15’’00). Ce sera dur, mais je ne désespère pas. »

jeudi, 14 juin 2012

Nouveau site: Le CAMN-Villeurbanne

Elle est demi-fondeuse et lui sprinter.

2012_0609Image0451.JPG

Anaïs Dominici et Romain Lamrche, passionnés de course à pied, d'athlétisme et aussi de photo,viennent de créer un site pour la section locale de l'ASVEL Athlétisme , le CAMN-Villeurbanne.

CAMN-Villeurbanne

 

20:30 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Kévin Campion manque...la marche

leprog.jpgKévin Campion, le marcheur international de l’AFA Feyzin-Feyzin-Vénissieux, a échoué dans sa tentative de qualification aux jeux Olympiques de Londres, lors des 20 km de La Corogne (Espagne).

DSC_0036.JPG

Kévin était parti très vite, passant en 40'35"aux 10 km. Temps inférieur à son record sur la distance. « J’ai tout tenté, puis j’ai explosé. » Le temps final, de 1h23'28’’, représente cependant son 2 e meilleur chrono sur la distance, mais s’avère insuffisant pour être à Londres cet été. Kevin fera une dernière tentative, en Italie, sinon il faudra attendre 2016 et Rio de Janeiro pour voir un Vénissian aux J.O.

19:04 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | |

ESL: Le grand Chelem au France Elite

leprog.jpgA l’issue de ce week-end, la Fédération d’athlétisme a communiqué la liste des qualifiés aux championnats de France Elite, qui se dérouleront à Angers, de vendredi à dimanche.

2012_0608Image0256.JPG

L’Entente Sud Lyonnais, avec quinze qualifications, bat non seulement son record, mais se situe en troisième position des clubs français. Voici la liste des heureux élus, avec leur position nationale.

2012_0608Image0188.JPG

En féminines : Telie Mathiot, perche (2 e) ; Térésa N Zola, triple saut (3 e) ; Darléne Mazeau, longueur (5 e) ; Prisca Duvernay, hauteur (9 e) ; Estelle Perossier, 400 m (9 e) ; Nelly Lafortune, 200 m (13 e).

2012_0610Image0319.JPG

En masculins : Manu Biron, 100 m (4 e) ; Florian Labourel, hauteur (4 e) ; longueur (7 e) ; Heni Kechi, 400 m haies (6 e) ; Vincent Favretto et Xavier Tromp, perche (8 es) ; Hugo Grillas, 400 m haies (8 e) ; Sébastien Deschamps, hauteur (12 e) ; Kevin Achouri, 110 m haies (16 e).

2012_0610Image0164.JPG

 

Comme on peut le remarquer, les chances des finalistes sont nombreuses, avec des podiums espérés !

mardi, 12 juin 2012

Sébastien Hours dans Endurance Trails

Logo Trail Endurance.jpegPour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! Premier trail, a fortiori dans une manche du Trail tour national court, et premier grand succès pour Sébastien Hours. « C’est aussi agréable qu’inattendu », résumait Sébastien Hours après avoir arraché samedi le Trail Faverges Icebreaker (28km) dans les tout derniers kilomètres devant Ivan Bizet et Alexis Traub. Mais si c’est une vraie surprise de le voir-là, cette victoire ne doit pas grand-chose au hasard. Le jeune Lyonnais (24 ans) n’avait peut-être jamais poussé ses baskets jusqu’en montagne, mais il est tout le contraire d’un débutant.

2012_0422Image0160.JPG

Son nom restait jusqu’à maintenant associé au cross, à la piste et à la route. Il fut notamment sélectionné pour les championnats d’Europe espoirs à Kaunas en 2009 sur 3000m steeple (demi-finale) et à de nombreuses reprises pour des matches internationaux sur route. Champion de France espoirs 2009 et 2010 de semi-marathon, ses records sur la distance (1h07’17’’ en 2009) ou sur 10km (30’48’’ en 2007) prouvent l’étendue de sa palette. Il aurait même dû s’attaquer au marathon de Paris en avril dernier… Secrètement, il espérait passer sous les 2h30 dès sa première tentative. «La préparation s’était super bien passée, raconte Philippe Rémy, son entraîneur au club de l’Entente Sud Lyonnais. Lors d’un test au semi-marathon de Feurs (Loire) fin mars, il avait fait 10km à l’échauffement à l’allure marathon, 3’30’’ au kilomètre, avant la course (1er en 1h08’34’’). Malheureusement, il s’est blessé une semaine avant de partir pour Paris. » Victime d’une tendinite au pied, il devait renoncer, mais la forme ne s’est pas évaporée pour autant.


« J’ai été très frustré, avoue-t-il. Du coup, je me suis dit que je ferais du long cet été à commencer par le Trail de Faverges. » En contact avec le team lyonnais Running Conseil depuis l’hiver dernier, il s’est quand même « payé » une formation express à l’occasion d’un regroupement de l’équipe de Fabien Antolinos à Villars-de-Lans en avril. « Lors de la première sortie avec le groupe, il est revenu bien sec, témoigne l’une des managers du team, Virginie Antolinos. Mais il a appris beaucoup. » Il confirme : « Ils m’ont donné plein d’astuces. En tout cas, la discipline m’a bien branché. Que ce soit le cadre ou la distance, ça me plait. »


Il a néanmoins débarqué samedi dernier sur la pointe des pieds. « Je venais vraiment pour découvrir, explique-t-il. Avec 1614m de dénivelé positif, je partais dans l’inconnu, surtout qu’il fallait grimper dès le début. J’ai pris un départ tranquille. Je passe 8e seulement au sommet de l’Epaule de Chaurionde, mais je suis revenu dans la descente. »


Coureur robuste (1,68m ; 63kg), ni les montées, ni les descentes ni les parties techniques ne lui font peur même si ses quadriceps et ses ischio-jambiers « hurlaient » le lendemain : « J’avais du mal à marcher ! Faire un footing n’était pas envisageable... »

Il sera remis dans deux semaines pour la prochaine manche du TTN court au Cap’Aubrac (24 juin). Ce n’est qu’après qu’il décidera s’il se lance dans la chasse aux points pour le classement général du TTN ou s’il prépare à nouveau un marathon pour l’automne. Actuellement en stage de fin d’études à l’Insa de Lyon, cet ingénieur spécialisé en génie énergétique et environnement ira s’oxygéner l’hiver prochain en Nouvelle-Zélande. Mais à son retour, il sera de retour sur les trails, vraisemblablement avec Running Conseil. « Cela m’intéresse, dit-il. De toute façon, même en travaillant, je continuerai de courir. Cela fait partie de mon équilibre. Je pense que je continuerai aussi les cross, la piste et la route. C’est très important de conserver une bonne base de vitesse. »


Benjamin Steen

23:02 Écrit par La Com dans Actualité, Coup de Coeur | Commentaires (0) | Tags : hours |  Facebook |  Imprimer | |

Claire Navez : « Continuer à explorer le steeple »

logo-soutenu_par.jpgPassée à un cheveu des minima européens (9’43’’28) pour sa quatrième course seulement sur 3000 m steeple à Huelva jeudi soir, Claire Navez espère participer aux joutes d’Helsinki à la fin du mois. Un an après avoir découvert la discipline, elle a signé un chrono de 9’44’12’’. Elle a, au passage, devancé la taulière du steeple français depuis plusieurs années, Sophie Duarte.

2012_0506Image0350.JPG

Athle.fr : Claire Navez, quel est le sentiment qui prédomine après avoir battu largement votre record, tout en échouant à moins d’une seconde des minima européens ?
Claire Navez : C’est clairement la satisfaction d’avoir battu mon record personnel et d’avoir fait un bon chrono qui l’emporte ! Même si c’est toujours un peu frustrant de se dire que neuf dixièmes sur un steeple, ce n’est pas grand-chose. Mais c’était une bonne course, et j’ai encore pas mal de chose à gagner sur cette distance, au niveau de la gestion de la course et de la technique.

Vous devancez au passage Sophie Duarte, quadruple championne de France de la discipline. Qu’est-ce que cela vous évoque ?
Battre Sophie n’était pas un objectif en soi. Elle est partie plus vite que moi, et je suis revenue sur la fin en finissant plus fort. Mais c’est toujours sympa de la battre, c’est une référence. Elle a déjà fait 9’25, c’est une très bonne coureuse.

Quel est le secret pour passer de 10’08 à 9’44’sur 3000 m steeple en un peu moins d’un an ?
En fait, la décision de passer sur 3000 m steeple a été prise après ma déception d’avoir raté mon 1500 m aux championnats de France l’an passé. Avec mon coach, Bastien Perraux, on a essayé à l’entraînement de voir si j’étais capable de passer des barrières, et comme le résultat était plutôt bon, j’ai fait un steeple en Belgique. Donc ce 10’08 venait sans aucune préparation, alors que cette année, je me suis concentrée sur le 3000 m steeple.

Vous ne regrettez donc pas d’avoir abandonné le 1500 m ?
Non ! Je savais que j’étais un peu limitée sur 1500 m parce que je n’ai pas la vitesse de base nécessaire pour réussir et, comme j’ai une bonne « caisse », j’avais plus de chance d’être performante sur le steeple. Cette année, j’ai pu faire deux stages, l’un en janvier et l’autre en avril, et cela se ressent.

Comment voyez-vous les championnats de France, qui seront votre dernière chance pour réaliser les minima européens ?
A priori, la course pourrait ne pas être trop lente, pour en avoir parlé un peu avec Sophie cette semaine. On verra bien, mais peut-être que ça peut passer avec ce chrono-là pour aller aux championnats d’Europe. C’était mon objectif cette année.

Les minima pour les Jeux Olympiques, fixés à 9’32’’40, vous paraissent donc inaccessibles ?
Pour cette année, ça va sans doute être compliqué. Mais je suis encore nouvelle sur 3000 m steeple, et j’espère pouvoir faire descendre encore le chrono. Je pense que c’est possible lors d’un gros meeting dans les semaines à venir. Après, je finis mes études cette année, et j’espère trouver un travail à mi-temps qui me permettra de continuer à explorer cette discipline, car il y a des choses à faire sur le steeple. J’aimerais poursuivre dans cette voie pendant au moins quatre ans, et j’aurai peut-être l’occasion d’aller à Rio !

17:26 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) | Tags : navez |  Facebook |  Imprimer | |

France Elites (15-17 juin à Angers): Florian Labourel sur le fil

leprog.jpgFlorian Labourel sur le fil


2012_0609Image0017.JPG

C’était moins une pour Florian Labourel. Le sauteur en longueur de l’Entente Sud Lyonnais s’est qualifié pour les championnats de France Elites (15-17 juin à Angers) à son dernier saut de son dernier concours qualificatif, samedi lors des championnats Rhône-Alpes au stade de Parilly. Le Lyonnais, qui n’était pas allé au-delà de 7,45m cette saison, a enfin sorti le bon saut pour retomber à 7,67m (+0,7m/s). Il se présentera du coup à Angers avec la septième performance française de la saison.

Nelly Lafortune rapide mais inquiète

2012_0609Image0046.JPG

Nelly Lafortune se rapproche doucement de son record personnel sur 100m. Samedi, aux championnats Rhône-Alpes, la sprinteuse de l’Entente Sud Lyonnais (3 e en 11’’88) a raté le coche pour seulement un centième (son record en 11’’87 date de 2008). « C’est encourageant », estime la Guadeloupéennne qui disputera le 200m, sa distance favorite, aux championnats de France Elites à Angers (15-17 juin). Seul bémol : déjà à l’arrêt toute l’année dernière en raison d’une fracture de fatigue au pied, elle redoute une rechute. « J’ai mal et cela m’inquiète un peu, dit-elle. Il est possible que cela ne guérisse pas.

Il faudra faire avec », conclut-elle.

15:50 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : labourel, lafortune |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 11 juin 2012

Championnats Rhône-Alpes à Parilly: Hugo Grillas se cherche encore

leprog.jpg

Troisième des derniers championnats de France, Hugo Grillas peine à trouver ses marques.

A la recherche d’une grosse performance avant les championnats de France la semaine prochaine à Angers, le hurdler Hugo Grillas affichait la mine des sombres jours après avoir bouclé son tour de piste en 51’’03 dimanche après-midi à Parilly lors des championnats Rhône-Alpes d’athlétisme,

2012_0610Image0420.JPG

« Déçu autant par le chrono que par la manière » résumait le lutin de l’ESL qui avait décidé de partir vite (21’’9 à la cinquième haie) mais qui s’est finalement un peu écroulé sur la fin de course.

« J’ai bien respecté ce qui était prévu avec une bonne première partie mais après je finis à la ramasse. Je n’arrive pas trop à comprendre ce qui se passe car à l’entraînement je suis mieux que l’an dernier » confie Hugo qui avoue également qu’il n’a pas encore pu trouver les conditions idéales de course cette année.

C’est donc sans un course référence qu’Hugo se rendra la semaine prochaine à Angers avec la 8ème place au bilan des français. « Je ne suis pas trop inquiet pour Hugo, il lui a juste manqué la bonne course car si je regarde toutes les courses qu’il a fait cette saison, c’est finalement ce dimanche, sous la pluie, qu’il a eu les meilleures conditions » explique son coach Djamel Boudebibah qui prédit même un podium pour Hugo Grillas la semaine prochaine à Angers.

Record personnel pour Clerc.Malgré la pluie et une douleur au genou, Farah Clerc (ASVEL) a battu son record personnel en terminant deuxième du 400m haies en 61’’21 améliorant sa performance établit la semaine dernière à Oyonnax 61’’33.

 

2012_0610Image0374.JPG

Principaux résultats :

Féminines : 200m : 200m : 1. Perrossier (ESL) 24’’30 en série Galais (DMA) 23’’64 ; 400m. H. : 1.Privat (Vichy) 60’’38 ; Clerc (ASVEL) 61’’21

Masculins : 110m h. : 1. Achouri (ESL) 14’’20 ; 400m H. : 1. Grillas (ESL) 51’’03 ; Perche : 1. Favretto (LA) 5,42m ; 2. Tromp (LA) 5,42m.

Tous les résultats

Les Photos

dimanche, 10 juin 2012

Championnats Rhône-Alpes à Parilly: Jennifer Galais a bien révisé

leprog.jpg

La jeune Décinoise a travaillé hier ses gammes tout près de son record à une semaine des championnats de France où elle jouera sa qualification pour les JO avec le relais 4x100m.

Jennifer Galais joue son avenir la semaine prochaine. Le bac débute en effet dans huit jours pour la lycéenne en terminale STG. Mais avant de plancher sur sa copie, une autre épreuve attend la sprinteuse de Décines Meyzieu athlé (20 ans) aux championnats de France Elites à Angers (15-17 juin). En jeu : une place dans le relais 4x100m bleu pour les championnats d’Europe (27 juin-1 er juillet à Helsinki) et aux JO de Londres (3-12 août) et – pourquoi pas ? – une sélection en individuel sur 200m.

2012_0609Image0049.JPG

En attendant, elle révisait hier aux championnats Rhône-Alpes plutôt qu’au meeting de Lille où elle avait pourtant un couloir réservé. Mieux vaut ne pas trop s’éloigner de ses bouquins. Et de toute façon, le 100 mètres régional face à Nelly Lafortune et Marie-Jeanne Eba valait un bon bac blanc. Ses victoires en série (11’’64) et une autre en finale (11’’65), à deux doigts de son record personnel (11’’63) valident le test. « Comparé à l’année dernière à la même époque, c’est rassurant, dit-elle, même si je me suis trouvée lourde. Mes ischios sont un peu douloureux. Je dois beaucoup m’échauffer. Je suis bien partie mais je me suis un peu endormie après 30 mètres. La semaine prochaine, je serai obligée de me donner à fond. »

2012_0609Image0058.JPG

Dixième au bilan français de la saison sur 100m (9 e sur 200m), elle n’aura pas le choix effectivement. Mais elle peut aller à Angers sans crainte ni pression. « Il y a un an, jamais elle n’aurait imaginé jouer la qualification pour les JO, explique son coach Grégory Duval. Ça lui tombe un peu dessus. Quoi qu’il arrive, elle est espoir 1 re année et tout le temps devant elle. » Alors qu’elle n’a débuté l’athlétisme qu’en mars 2009, elle a progressé à pas de géante. Médaillée de bronze aux championnats d’Europe juniors l’été dernier sur 200m (23’’35 ; -1,5m/s), sur sa distance favorite, elle a élargi sa palette cet hiver en brillant sur 60m (7’’38), devenant une candidate sérieuse au relais. Du coup, « alors qu’il y a un an, elle disait détester le 100m, la ligne droite a presque pris le pas sur le 200m », observe Duval. « Je vais essayer de jouer les deux, assure-t-elle malgré tout. Le 100m, ce n’est toujours pas ma tasse de thé, mais je suis bien obligée d’y penser... »

Quant au demi-tour, les minima pour les championnats d’Europe semblent dans ses cordes (23’’23) même si elle n’a couru qu’en 23’’83 cette saison. « Mais elle n’a jamais eu les bonnes conditions » fait remarquer Duval. L’examen de passage n’en sera que plus crucial. Sans possibilité de rattrapage.

Principaux résultats

HOMMES – 100m (+1,4m/s) : 1. Pessonneaux (AS Aix-les-Bains) 10’’39 ;… 3. Hauterville (Décines MA) 10’’86. Longueur : 1. Labourel (ES Lyonnais) 7,67m (+0,7m/s). FEMMES – 100m (+0,6m/s) : 1. Galais (Décines MA) 11’’65 ; 2. Eba (AS Aix) 11’’83 ; 3. Lafortune (ES Lyonnais) 11’’88. Série (+0,5m/s) : 1. Galais 11’’64.

Les résultats

Les Photos

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu