compteur

Avertir le modérateur

lundi, 18 juin 2012

Héni Kéchi termine en beauté

leprog.jpgParmi les hauts lieux de la carrière d’Heni Kechi, le Stade du Lac de Maine n’égalera quand même pas celui de Montjuic à Barcelone où il a décroché la 4e place des championnats d’Europe en 2010. Mais Angers arrivera juste derrière. Trois ans après avoir arraché en Anjou son premier titre de champion de France, le Brondillant a refait le coup à trois semaines de la retraite sportive.

2010_0703Image0161.JPG

A seulement 32 ans, il a expliqué hier qu’il préférait « partir en beauté » sur un second titre national et un dixième podium ! Sa dernière finale des championnats de France a frisé l’excellence. « J’ai fait jouer l’expérience, racontait-il. Je savais qu’il y avait des chances de faire des erreurs en partant vite. Je suis resté concentré sur ma course sans m’affoler quand j’ai vu les autres accélérer. J’ai su à partir de la huitième haie que j’allais avoir un gros finish et que j’allais être sur le podium. »

Parti beaucoup plus vite, son partenaire d’entraînement Adrien Clémenceau était avalé au-dessus de la dernière haie, sans que le champion de France 2011 ne soit en mesure de réagir. « J’ai heurté violemment la première haie, regrettait ce dernier. Cela m’a coûté du jus pour repartir. Mais Bravo à Héni ! » Il ne manqua pas grand-chose pour que Kechi soit totalement comblé. Vainqueur en 49’’91, il frôlait en effet les minima pour les championnats d’Europe (27 juin-1 er juillet) d’un souffle (49’’87)… « Sur la dernière haie, je fais ma plus mauvaise réception de la course », regrettait-il, avant d’ajouter : « C’est dommage mais ce n’est peut-être pas définitif si jamais cela me place dans les 16 meilleurs Européens de la saison. Il y a une petite chance, mais je veux aller aux Europe en ayant le niveau. Si avec 49’’91, je ne suis pas placé au bilan, ce n’est pas la peine. Il faut que ce soit une suite logique. »

Finalement écarté de la sélection, il ne nourrira donc aucune rancoeur, ni aigreur : « Terminer comme ça, c’est beau. Je me suis battu et je réalise mon meilleur chrono de l’année. » Une réaction à l’image de sa belle carrière : « J’ai exploité toutes mes capacités, se félicite-t-il. Il y a eu des erreurs et des belles choses. Mais j’ai donné le meilleur de moi-même. Pour moi, c’est le plus important. » Avant de tourner le dos à l’athlétisme pour travailler dans l’automobile, reste une dernière course, à la maison au meeting de Quatrache.

21:24 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : kechi |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu