compteur

Avertir le modérateur

mardi, 12 juin 2012

Claire Navez : « Continuer à explorer le steeple »

logo-soutenu_par.jpgPassée à un cheveu des minima européens (9’43’’28) pour sa quatrième course seulement sur 3000 m steeple à Huelva jeudi soir, Claire Navez espère participer aux joutes d’Helsinki à la fin du mois. Un an après avoir découvert la discipline, elle a signé un chrono de 9’44’12’’. Elle a, au passage, devancé la taulière du steeple français depuis plusieurs années, Sophie Duarte.

2012_0506Image0350.JPG

Athle.fr : Claire Navez, quel est le sentiment qui prédomine après avoir battu largement votre record, tout en échouant à moins d’une seconde des minima européens ?
Claire Navez : C’est clairement la satisfaction d’avoir battu mon record personnel et d’avoir fait un bon chrono qui l’emporte ! Même si c’est toujours un peu frustrant de se dire que neuf dixièmes sur un steeple, ce n’est pas grand-chose. Mais c’était une bonne course, et j’ai encore pas mal de chose à gagner sur cette distance, au niveau de la gestion de la course et de la technique.

Vous devancez au passage Sophie Duarte, quadruple championne de France de la discipline. Qu’est-ce que cela vous évoque ?
Battre Sophie n’était pas un objectif en soi. Elle est partie plus vite que moi, et je suis revenue sur la fin en finissant plus fort. Mais c’est toujours sympa de la battre, c’est une référence. Elle a déjà fait 9’25, c’est une très bonne coureuse.

Quel est le secret pour passer de 10’08 à 9’44’sur 3000 m steeple en un peu moins d’un an ?
En fait, la décision de passer sur 3000 m steeple a été prise après ma déception d’avoir raté mon 1500 m aux championnats de France l’an passé. Avec mon coach, Bastien Perraux, on a essayé à l’entraînement de voir si j’étais capable de passer des barrières, et comme le résultat était plutôt bon, j’ai fait un steeple en Belgique. Donc ce 10’08 venait sans aucune préparation, alors que cette année, je me suis concentrée sur le 3000 m steeple.

Vous ne regrettez donc pas d’avoir abandonné le 1500 m ?
Non ! Je savais que j’étais un peu limitée sur 1500 m parce que je n’ai pas la vitesse de base nécessaire pour réussir et, comme j’ai une bonne « caisse », j’avais plus de chance d’être performante sur le steeple. Cette année, j’ai pu faire deux stages, l’un en janvier et l’autre en avril, et cela se ressent.

Comment voyez-vous les championnats de France, qui seront votre dernière chance pour réaliser les minima européens ?
A priori, la course pourrait ne pas être trop lente, pour en avoir parlé un peu avec Sophie cette semaine. On verra bien, mais peut-être que ça peut passer avec ce chrono-là pour aller aux championnats d’Europe. C’était mon objectif cette année.

Les minima pour les Jeux Olympiques, fixés à 9’32’’40, vous paraissent donc inaccessibles ?
Pour cette année, ça va sans doute être compliqué. Mais je suis encore nouvelle sur 3000 m steeple, et j’espère pouvoir faire descendre encore le chrono. Je pense que c’est possible lors d’un gros meeting dans les semaines à venir. Après, je finis mes études cette année, et j’espère trouver un travail à mi-temps qui me permettra de continuer à explorer cette discipline, car il y a des choses à faire sur le steeple. J’aimerais poursuivre dans cette voie pendant au moins quatre ans, et j’aurai peut-être l’occasion d’aller à Rio !

17:26 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) | Tags : navez |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu