compteur

Avertir le modérateur

mercredi, 06 juillet 2011

Meeting de Bron. Nzola, maman turbo

leprog.jpgLa cachottière ! Térésa Nzola Meso Ba a pris tout le monde de court en effectuant hier sa rentrée à Bron quatre mois après avoir accouché de sa fille, Kayla. Même les organisateurs, qui l’a croisent tous les soirs au stade, n’étaient pas au courant. La recordwoman de France (14,69m en 2007 à Munich) avançait masquée. Son entraîneur d’origine serbe, Zoran Denoix, l’avait malicieusement inscrit sous le nom de Fy Zolic (!), « histoire de ne pas en faire un événement », dit-il. Gagné : Vincent Labas, le responsable des inscriptions, n’y a vu que du feu : « Je ne pensais pas qu’elle ferait une saison. »

2011_0705Image0230.JPG
Il n’est pas le seul. Mais vu sa forme, elle aurait eu tort de s’en priver. Hier soir, il a suffi qu’elle ôte son survêtement pour comprendre qu’elle est affûtée. Et d’un saut pour signifier son retour. Une course d’élan réduite à 16 foulées, un bel enchaînement et elle retombait à 13,41 (+0,5m/s) tandis que sa petite fille sifflait son biberon en tribune. D’emblée, la voilà au 5e rang français de la saison…

« Je voulais voir où j’en étais. Je sors d’un cycle d’entraînement court, très court même. Mais en un mois, j’ai bien travaillé. Faire 13,41m comme ça, no comment ! Cela veut dire que ce que j’ai fait pendant ma grossesse a payé », disait-elle visiblement heureuse du résultat.

Elle n’avait plus sauté en compétition depuis près d’un an. A l’époque ce n’était pas fameux. Alors qu’elle était déjà enceinte, elle était apparue très émoussée aux championnats de France à Valence (11,88m), incapable de se qualifier pour les championnats d’Europe. La pause bébé lui a fait du bien : « Je me sens beaucoup plus forte. J’ai l’impression de gérer plus facilement certaines choses. Je saute mieux qu’avant même si ce soir (hier), j’ai peut-être eu trop envie de bien sauter. C’était le bon moment pour couper », assure-t-elle. « Mentalement, c’est sûr qu’elle est plus forte. L’idéal pour repartir sur un autre cycle », selon Denoix.

Pas question de griller davantage les étapes. Elle ira aux championnats de France (28-30 juillet à Albi) « zen », « sans me prendre la tête », avant de prendre un mois de vacances sans penser aux Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre). Le vrai coup d’envoi de sa seconde carrière débutera en septembre. Objectif, JO de Londres. « Cet été, c’est juste une remise en route », résume-t-elle. « Elle a déjà les 14 mètres dans les jambes, affirme Denoix. Mais ce n’est pas ce qu’on recherche. Ce qui compte, c’est de retrouver le rythme, la musique qu’elle avait il y a quatre ans et qu’elle avait perdu après les JO de Pékin. »

N’empêche, maman Térésa (27 ans) pourrait bien finir l’été sur le podium à Albi. Mais cette fois, impossible d’y arriver grimée en Fy Zolic.

> Principaux résultats

HOMMES - 400m : 1. Gelie (ESL) 48’’65. 800m : 1. Calandreau (AL Voiron) 1’51’’14 ; 2. Gavant (ESL) 1’51’’46. Perche : 1. Tromp (ESL) ; Favretto (ESL) 5,20m.

FEMMES - Perche : 1. Mathiot (ESL) 4,20m ; 2. Guigon (EA Grenoble) 4,15m. Haureur : 1. Plasse (AS Caluire) 1,70m. Triple saut : 1. Nzola Meso Ba (ESL) 13,41m (+0,5m/s).

Benjamin Steen


Les PHOTOS

12:58 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès, Résultats | Commentaires (0) | Tags : nzola |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu