compteur

Avertir le modérateur

mardi, 28 juin 2011

Kévin Campion explose son record

Communiqué de presse de l'AFA Feyzin Vénissieux

Il disait l’avoir dans les jambes, il l’a fait ! Ce dimanche 26 juin, dans le cadre du meeting international de Dublin, Kevin Campion a explosé son record personnel sur 20km marche en 1h22’48 (ancien record : 1h24’05) !

dsc_0242_1309117021328_large.jpg

Dans un contexte relevé, avec notamment le vice-champion du monde 2009, Kevin a décidéde suivre le groupe de tête le plus longtemps possible. Il ne laissera partir les leaders qu’à 5km de l’arrivée. Au classement, il termine 10ème, à seulement 3’02 du vainqueur chinois Zhen Wang.
« Je suis très heureux, se réjouissait le marcheur feyzino-vénissian, c’est une performance énorme ! J’avais de bonnes sensations à l’échauffement et les conditions étaient idéales (ndlr : 18°, parcours plat, peu de vent). Je passe en 40’55 à mi-course, plus vite que mon meilleur temps sur la distance ! Je craque un peu au 16ème kilomètre mais je mets quand même plus d’une minute à mon record, c’est fou ! »
« C’est une superbe performance, analysait son entraîneur Philippe Dols. Kevin confirme tous les espoirs placés en lui ! » Au sujet de la course, le coach se montrait également élogieux. « Il a réalisé une très belle course. Il a pris de l’expérience et n’hésite plus à suivre les meilleurs.

dsc_0356_1309116574937_large.jpg

Il faut continuer à travailler comme cela et le travail pour l’année prochaine payera. »
Grâce à ce temps, il améliore bien entendu son propre record Rhône-Alpes de la distance. Au bilan national, il établit la 2ème meilleure performance de la saison, détenue par Bertrand Moulinet en 1h21’50. Et bien sûr, il se rapproche du record de France toutes catégories confondues qui est la propriété de Yohann Diniz (1h15’58).
Désormais, Kevin va participer à un ou deux meetings sur 5000m marche, dont celui du Pro Athlé Tour à Reims, avant de partir en stage à Font-Romeu. Une station pyrénéenne d’où il descendra fin juillet pour s’engager sur le 10 000m des Championnats de France à Albi. « L’objectif est au minimum le podium », prévient Philippe !


>Meeting de Reims – mardi 5 juillet. Diffusion sur Canal + Sport (direct) de 20h à 22h et sur
Sport + (différé) le 06/07 de 12h à 14h.
>Championnats de France – vendredi 29 juillet. Diffusion sur Canal +.


Merci à tous ceux qui soutiennent Kevin et Philippe dans cette belle aventure ! C’est grâce à
vous que Kevin peut atteindre ses objectifs, nous ne l’oublions pas !

22:11 Écrit par La Com dans Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : campion |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 26 juin 2011

TRIATHLON / distance olympique : CHAMPIONNATS D’EUROPE (Pontevedra). Charayron comme une grande

leprog.jpgLa Lyonnaise a été sacrée championne d’Europe élite. A 21 ans, elle a les moyens de ses ambitions olympiques

Ne pas se fier à son visage angélique. Emmie Charayron a la tête dure. Il y avait pourtant de quoi avoir les jambes flasques en débarquant au championnat d’Europe à Pontevedra. Sa 3 e place à la manche de Série mondiale de Madrid au début du mois l’avait évidemment placée en position de favorite. On lui avait d’ailleurs concocté une conférence de presse officielle et réservé le dossard n° 1 en l’absence de Helen Jenkins, la meilleure Européenne du moment. Mais rien ne l’a ébranlé hier dans la fournaise de la cité du nord ouest de l’Espagne où la triathlète a écrasé la course au titre continental pour décrocher sa première grande victoire depuis son passage chez les seniors il y a un an et demi… Philippe Charayron, son père et entraîneur, verse rarement dans l’euphorie, mais il applaudit : « Elle avait à gérer une pression forte dans la mesure où on lui demandait — enfin pas moi — de ramener une médaille. Et elle l’a fait. » Il n’y a pas eu photo.

emmie-charayron-hier-a-pontevedra-ou-elle-a-decroche-l-or-europeen-photo-c-guiard-(triathlete-m.jpg
Emmie Charayron hier à Pontevedra où elle a décroché l’or européen / Photo C.Guiard (Triathlète Magazine)

Ce n’est pas pour autant qu’elle ne s’est pas fait des frayeurs. En très net progrès cette saison en natation, rien n’a été facile dans l’eau hier dans une rivière brassée par le courant. Sans s’affoler, elle réussissait à limiter les dégâts pour sortir de l’eau dans le gros du peloton. Devant, cinq concurrentes avaient pris le large. Pas pour très longtemps. Sous l’impulsion de Charayron, le parcours vélo favorisait un regroupement, avant que la Lyonnaise s’envole dès le début de la course à pied, sa spécialité. « C’était gonflé, raconte son père. Mais c’est ce qu’elle avait prévu de faire… Ce que j’apprécie, c’est qu’elle a été lucide. Et qu’elle a voulu peser sur la course comme le font les grandes au niveau mondial. » Le niveau européen est encore un cran en dessous. Mais son rêve olympique prend forme. « On n’avait pas optimisé la préparation, confie son père. C’est prometteur, mais ça reste une étape. Si elle va aux JO, a minima, elle visera une place de finaliste (dans les 8 premières) ». Prochain grand rendez-vous à la manche de Série mondiale de Londres le 6 août pour un test grandeur nature.

Classement : 1. Charayron (FRA) 2h04’00’’ ; 2. Frintova (CZE) à 1’27’’ ; 3. Mazzetti (ITA) à 1’28’’.

Benjamin Steen

07:40 Écrit par La Com dans Autre Sport, Coup de Coeur, Résultats | Commentaires (0) | Tags : charayron |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 20 juin 2011

Les Soldes Running Conseil !

logo-runingconseil.jpg

Les soldes débutent  ce mercredi 22 juin !!!

Venez nombreux profiter des bonnes affaires !!!

 

soldes1.jpg

 

 

16:09 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) | Tags : running conseil |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 19 juin 2011

Christophe Lemaitre, de la constance dans l'exploit

leprog.jpgOnze jours après Montreuil (9’’96), Lemaitre améliore son record de France (9’’95). Il devient régulier sous les dix

Emporté par son élan, il s’est laissé glisser le long des tribunes du stade Olympique de Stockholm en mimant les ailes de l’avion. Le chrono venait d’afficher 9’’96. Il n’allait pas tarder à être corrigé à 9’’95 (+1,0 m/s)… Décidément, ça plane pour Christophe Lemaitre lancé sur une trajectoire ascensionnelle dont le sommet demeure invisible.

Cinquième ligne droite de la saison. Et le chrono ne cesse de descendre. Comme la dernière fois, à Montreuil le 7 juin, il avait déjà battu son record de France, il s’est offert hier après-midi son quatrième record national en moins d’un an.

christophe-lemaitre-a-fait-le-vide-derriere-lui-hier-a-stockholm-dwain-chambers-et-francis-obikwelu.jpg
C’est son banquier qui va être content… Non seulement, Lemaitre est une valeur montante, mais il sait aussi gérer son trésor en père tranquille. Depuis qu’il se l’est mis en poche, le Culozien parvient habilement à le faire progresser centième après centième… Cela peut durer longtemps à ce rythme-là même si le » kid du Bugey » a la gâchette de plus en plus facile ces temps-ci.

D’ailleurs, il avait un regard revolver dans les starting-blocks sous le chaud (23 °C) soleil scandinave. Pas un coup d’oeil pour Francis Obikwelu à sa gauche, ni Dwain Chambers à sa droite. De la tension ? Peut-être un peu. A Barcelone l’été dernier, il avait mis les deux « grognards » au pli. Mais les championnats d’Europe en salle à Bercy sur 60 m (1. Obikwelu, 2. Chambers, 3. Lemaitre) avait instillé le doute. Il n’est plus permis. Un monde a séparé hier le Culozien de l’Anglais (2 e en 10’’07) et du Portugais (3 e en 10’’22) qu’il ne faut quand même pas enterrer.

Ils ont «matché» dix mètres, pas plus. Visuellement, ils étaient dans le tempo au coup de pistolet. Impression trompeuse. Imperturbable malgré le rappel du starter après un premier départ, Lemaitre multiplie les temps de réaction riquiqui : 0’’129 à Rome fin mai, 0’’143 à Montreuil et encore 0’’143 hier. «  ça, c’est bien, ça veut dire qu’il est serein. Pourvu que ça dure », juge son coach, Pierre Carraz depuis Aix-les-Bains.

Quoi que le triple champion d’Europe en dise, la mise en action n’était pas vilaine. Si bien qu’après trente mètres, il avait mis tout le monde dans le vent. C’est ce qui s’appelle marquer des points : douze pour l’équipe de France qui en avait bien besoin au classement du championnat d’Europe par équipes et un surcroît de confiance dans la besace sur le chemin des Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre). Mieux qu’un saut de puce d’un centième, Lemaitre vient d’enchaîner en onze jours avec un deuxième chrono en moins de dix, dès la mi-juin à plus de deux mois du gros rendez-vous de l’année. Fondamentalement, ça ne change pas grand-chose au bilan de la saison : il reste douzième mondial (9 e à trois par nation), à distance encore des 9’’79 de Tyson Gay. Mais il se met au diapason de la densité mondiale (seize athlètes sous les dix cette saison) et prouve sa capacité à répéter les gros chronos susceptibles de l’approcher du podium en Corée-du-Sud.

Et ce n’est pas fini. Si les conditions ne se détériorent pas dans la nuit, difficile de ne pas l’imaginer aujourd’hui battre le record de France du 200m cette fois, qu’il co-détient avec Quénéhervé (20’’16). Et pas que pour un centième…

Benjamin Steen

Mélina Robert-Michon sur avance rapide...

leprog.jpgLa discobole retrouve ce week-end l’équipe de France neuf mois après la naissance de sa fille. Un retour express

Mélina Robert-Michon s’est trompée. La discobole lyonnaise avait pourtant tout préparé, tout planifié. Mais la 8 e des JO de Pékin 2008 et des Mondiaux de Berlin en 2009 ne va pas pester. Neuf mois après avoir donné naissance à sa fille Elyssa, son come-back grille les étapes. Pour quatre centimètres, la voilà revenue beaucoup plus tôt que prévu dans le cercle des 33 filles à plus de 60 mètres cette saison depuis le meeting de Poligny (Jura) le 5 juin (60,04 m). «  ça fait du bien de franchir cette ligne, sourit-elle. C’est une barre symbolique. 59 m, ça n’aurait pas été pareil… ».

2009_0517Image0225.JPG

La recordwoman de France (64,78 m en 2002) n’avait plus franchi cette barrière de séparation entre le haut et le très haut niveau international depuis le meeting de Thessalonique, le 13 septembre 2009. En définitive, la parenthèse aura été extrêmement courte. « Je ne pensais pas que ça allait revenir si vite, confirme son coach, Serge Debié. Avec Jérôme (Simian, son préparateur physique), on avait tout mis en place afin qu’elle remonte progressivement. Les lancers, ce n’est pas comme le sprint ou les sauts. Il y a une rotation qui engendre des tensions au niveau des abdos et du bassin… D’ailleurs, elle a eu un peu de mal à se remettre de son jet à 60 m. » Serait-elle allée plus vite que la musique ? Depuis Poligny, elle n’a pratiquement plus relancé à l’entraînement et a renoncé au meeting de Besançon cette semaine pour se concentrer sur le renforcement. « Mon physique n’est pas encore au niveau de ma technique », avoue-t-elle. Rien d’inquiétant. Au contraire : « Me retrouver à 60 m alors que les conditions n’étaient pas optimales, c’était une surprise, raconte-t-elle. Lorsque mon disque est parti, je n’ai pas eu l’impression que ça partait si loin. J’ai de la marge. »

Envisagés, en début de saison, comme un « bonus », selon Debié, les Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre) ne sont plus si loin. Les minima (62 m) sont visiblement dans ses cordes : « Ce n’est pas infaisable. Il suffit juste de trouver un concours avec des bonnes conditions. »

C’est peut-être pour ce week-end à Stockohlm, au championnat d’Europe par équipes où elle reprend sa place en équipe de France. « Un moment sympa », dit-elle. Et l’occasion de disputer un gros concours, dans une discipline au niveau très relevé sur le vieux continent, en présence notamment de la 3 e mondiale, l’Allemande Nadine Müller (66,05 m cette saison). «  ça va me permettre de me remettre dans l’ambiance d’une grande compétition avec chambre d’appel. Et surtout, ce sera un test pour me situer vraiment. En disque, on sait bien que les bilans ne veulent rien dire. Là, je pourrai comparer. »

Benjamin Steen

mercredi, 15 juin 2011

Meeting National de l’Est Lyonnais: Les Vidéos

Après des centaines de photos voici quelques vidéos des épreuves du Meeting National de l'Est Lyonnais

C'est ICI (dans la médiathèquue)
2011_0611Image0577.JPG

16:35 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Dans le Progrès: Darien, Maisonnier, Galais.

leprog.jpg110 m haies : Darien chamboulé dans son programme

Pour une surprise, c’était une bonne surprise. Garfield Darien ne s’attendait pas à aller si vite pour sa rentrée dimanche au meeting de Strasbourg. Seulement devancé par l’Américain Jason Richardson (13’’35; +0,2 m/s), le vice-champion d’Europe du 110 m haies (13’’41) a échoué à seulement un centième des minima pour les championnats du monde de Daegu (en Corée du 27 août au 4 septembre),.

«Il ne s’entraîne sur les haies que depuis deux semaines et n’a travaillé les départs en starting-blocks que la semaine dernière, explique son père et entraîneur Daniel Darien. Il a eu du mal à finir, ce qui est normal, alors qu’il était en tête. Mais c’est de bon augure. C’est une bonne base de travail. » D’emblée meilleur peformeur français de la saison (devant Ladji Doucouré, 13’’52), le Lyonnais a donc été retenu en équipe de France pour disputer pour le championnat d’Europe par équipes (ce week-end à Stockholm) un peu malgré lui. Initialement, il n’avait pas prévu le voyage en Suède à son programme compte tenu de sa rentrée tardive.

Heptathlon : Maisonnier à la coupe d’Europe

Blandine Maisonnier (Entente Sud Lyonnais) a décroché le weed-end dernier à Aubagne sa sélection en Bleu pour la Coupe d’Europe d’épreuves combinées (par équipes) organisée à Torun (Pologne) les 2 et 3 juillet. En Provence, la Lyonnaise s’est imposée en totalisant 5 669 points.

Galais et la Ligue Rhône Alpes brillent en Italie

L’équipe Rhône-Alpes de moins de 20 ans a remporté le week-end dernier à Vénise le match Vénétie-Lombardie-Rhône-Alpes avec un point d’avance sur la Lombardie. A noter la victoire de la sprinteuse junior de Décines-Meyzieu Athlé Jennifer Galais dans le 100 m (11’’63; +3,6 m/s).

Hors stade : le « Tonight trail » annulé

Le trail nocturne « ToNight trail » (ex-Thou night) qui devait avoir lieu vendredi soir à Couzon-au-Mont-d’or a été annulé

16:25 Écrit par La Com | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 13 juin 2011

Meeting National de l’Est Lyonnais: Les Photos

1400 photos du MNEL pour revivre cette première édition du
Meeting National de l'Est Lyonnais



2011_0611Image0121.JPG

14:24 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 12 juin 2011

Meeting National de l’Est Lyonnais, Baptême réussi

leprog.jpgPlus de 500 athlètes étaient réunis pour la première édition hier à Chassieu

Pour sa première édition, le meeting national de l’Est Lyonnais a réussi son coup en réunissant plus de 500 athlètes pour les courses régionales et en proposant quatre courses de haut niveau pour sa partie nationale.

En fin d’après-midi, le cadet Bannour Jerbi donnait le ton en réussissant la 4 e performance française sur 2 000 m steeple en 6’18’’04, à 2 secondes des minimas pour les championnats du monde cadets.

Dans le meeting national, Bryan Cantero ouvrait le bal, sur 1 500 m, en s’imposant dans un chrono un peu décevant de 3’44’’17. L’Aixois tentera de décrocher son billet pour les championnats d’Europe Espoirs dans 15 jours, à Metz, lors du meeting de sélection.

2011_0611Image0596.JPG

Chez les féminines, la Décinoise Claire Navez, bien emmenée par Hélène Guet, ratait pour quelques dixièmes son record personnel en s’imposant en 4’18’’10. « Je réalise un bon temps pour mon premier vrai 1 500 m de la saison, mais je suis un peu déçue car j’ai mal abordé ma course. J’espère battre mon record et même descendre sous le 4’15 au meeting de Nancy dans 15 jours. ».

2011_0611Image0669.JPG

Sur 3 000 m steeple, les frères Pépiot ont animés la course avec la victoire de Tanguy en 8’41’’67 et la deuxième place de son frère Valentin qui bat de plus de 8 secondes son record. « J’étais un peu seul dans le dernier 1 500 m ce qui m’a coûté quelques secondes. Je félicite également mon frère qui était blessé l’an dernier et qui mérite de battre son record. L’objectif sera de nous qualifier tous les deux aux championnats d’Europe Espoirs », confiait Tanguy, l’élève de Bastien Perraux, qui jouera sa qualification pour les championnats d’Europe le 27 juin prochain au meeting de Metz.

2011_0611Image0934.JPG

Dans la dernière course de la soirée, la Quimpéroise Hasna Tabboussi échoue à six dixièmes de son record, mais signe la deuxième meilleure performance française de la saison.

2011_0611Image1028.JPG

 

RÉSULTATS

Meeting régional :

1 500 m H : 1. Malatre (Aix-les-Bains) 3’55’’14.

2 000 m Steeple : 1. Jerbi (AC Val de Saône) 6’18’’04.

Meeting national :

1 500 m H : 1. Cantero (Aix-les-Bains) 3’44’’17 ; 2. Mahmoudi (Lille) 3’45’’78 ; 3. Jolivet (Clermont) 3’46’’13 ; 4. Nael (FAC Andrezieux) 3’46’’81 ; 5. Akbache (EA Grenoble) 3’47’’37.

1 500 m F : 1. Navez (Décines Meyzieu A.) 4’18’’10 ; 2. Coulaud A. (Athle St Junien) 4’19’’95 ; 3. Roquain 4’23’’29 ; 4. Reslinger (Athle78) 4’24’’04 ; 5. Beuviere (Givet Revin) 4’25’’32.

3 000 m steeple H : 1. Pepiot T. (Doubs Sud Athlé) 8’41’’67 ; Pepiot V. (DSA) 8’45’’74 ; 3. Hours (ESL) 8’51’’81 ; 4. Simon (Essones Athlé) 8’53’’75 ; 5. Oumoussa (Martigues) 8’58’’93.

3 000 m steeple F : 1. Tabboussi (Quimper) 10’15’’74 ; 2. Mensing (Lyon Athle) 10’38’’44 ; 3. Roy (Athle St Junien) 10’48’’37 ; 4. Lecoq (CA Balma) 10’50’’88 ; 5. Boucansaud (LemanAC) 10’51’’68.


Tous les résultats

Plus d'un millier de photos....plus tard!

samedi, 11 juin 2011

Envol Trophée: Télie Mathiot malgré tout !

leprog.jpgTélie Mathiot-Marion Lotout, C’était l’un des matches attendus de la soirée. Il a fait pschitt. Les deux premières au bilan français (respectivement avec 4,41 m et 4,40 m), en lutte pour la place en Bleu au championnat d’Europe par équipes (18-19 juin à Stockholm) ont fait chou blanc à Pierre-Bénite. Zéro pour la Bretonne. Et 4,04 m seulement pour la Lyonnaise. « J’étais stressée, dit-elle. Quand Marion a fait zéro, j’ai tout relâché. » Inquiète sur sa sélection après sa 3 e place (2 e Française), elle a finalement été rassurée en fin de soirée : elle sera du voyage en Suède.

 

2011_0610Image0459.JPG

 

Benjamin Steen

Envol Trophée: Kafétien Gomis s'est rebellé

leprog.jpgKafétien Gomis ne savait pas trop sur quel pied danser en débarquant hier à Pierre-Bénite. Le vice-champion d’Europe de la longueur en salle et en plein air en est reparti rassuré, le regard désormais tourné vers les Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre). La tendinite à l’insertion des ischios qui l’avait contraint à quitter le meeting de Hengelo au premier saut le 29 mai n’a pas totalement disparu. Mais c’est tout comme. «  ça me rassure, disait-il après sa victoire grâce à un bond à 8,12 m (+1,1 m/s). Je ne suis pas encore guéri, mais j’arrive à m’en sortir quand même. Maintenant, je me dis que je vais pouvoir reprendre un entraînement normal. »

2011_0610Image0392.JPG

Pour en arriver à cet état de délivrance, il aura mis le temps. Après quatre sauts à chercher ses marques (7,83 m, mordu, 7,47 m et 7,69 m), il était même mis en difficulté par Nicolas Gomont et ses 7,94 m (+2,4 m/s). « Il était inhibé par ses ischios, selon son coach Renaud Longuèvre. Alors au 5 e essai, je lui ai demandé de poser le cerveau… » Présent parmi les spectateurs, son grand pote Garfield Darien lui donnait à peu près le même conseil. « Il m’a dit : ‘‘tu vas quand même pas te faire botter les fesses par des p’tits’’. Je lui ai promis que ça n’arriverait pas. » Pour Gomis, la parole de Darien compte. Les deux hommes ont l’habitude de faire chambre commune lors des grands championnats. Un peu par superstition puisqu’ils ont tous les deux raflé l’argent à Barcelone l’été dernier et cet hiver à Bercy. « Le truc, c’est que celui qui ne monte pas sur le podium dort dehors. J’ai eu chaud à Turin en 2008 quand il a fait 4 e et moi 6 e. Mais depuis l’été dernier, on se porte chance », raconte le hurdler lyonnais. En tout cas, ça a encore marché hier, puisque Gomis retombait aussitôt à 8,12 m (meilleure performance française de la saison), à huit centimètres des minima pour les Mondiaux. « Au début, je pensais à gagner le concours, à faire huit mètres. Finalement, ce n’est qu’après le cinquième que j’ai pensé aux minima. Malheureusement, mon dernier saut était moins bon techniquement (8,07 m). » C’est partie remise. Pourquoi pas la semaine prochaine au championnat d’Europe par équipes à Stockholm puisqu’il a obtenu hier soir sa sélection.

2011_0610Image0205.JPG

Benjamin Steen


Les PHOTOS ....PLUS TARD !

08:55 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 09 juin 2011

Fabien Antolinos raconte son Pilatrail

logo-runingconseil.jpgIl est 8h30 ce dimanche et je vais partir pour 44km au Pilatrail, manche bonus du TTN 2011 où j'occupe la 3ème place après 2 courses disputées sur 4 déroulées. Sont au départ les meilleurs traileurs du challenge Rancon, Clavery, Giguet, De Paepe, Benay, Bringer...sauf Gault!

Au départ d'une course c'est toujours bien d'avoir des certitudes, je sais que j'ai progressé cette année, je connais le parcours par coeur mais j'ai peur de manquer de rythme sur 44km, distance que certains de mes adversaires affectionnent. On se pose toujours aussi la question de savoir comment seront les autres, je répondrai au bout de 500m!

Dès les premières pentes, Rancon met du rythme, Bringer se porte à sa hauteur et relance, Clavery slalome dans le peloton pour recoller, Chartoir et Martin suivent à 50m avec moi. Sauf Bringer qui se blessera à la cheville nous seront les^5 premiers à couper la ligne d'arrivée.

Ce dimanche je n'ai pas des jambes de feu mais je fais le boulot dans les montées de la première partie, toujours entre 30 et 50m de la tête que j'ai du mal à rejoindre car le rythme est très élevé. Je suis plutôt satisfais de l'écart qui se creuse rapidement derrière nous et au ravito du 10ème nous ne sommes plus que 4 à nous disputer la victoire.Au 12ème je suis toujours à mes fameux 50m quand je vois revenir les 3 de devant qui ont oublié de prendre la petite épingle à droite. Je suis bien contant de voir l'écart se réduire si facilement (enfin facilement, j'ai fait quand même 2 recos de ce secteur avant la course...).


 

257943_2000727452065_1059918479_2287654_2740876_o.jpg
Photo: Adeline M.

 

Dans la foulée Bringer se déconcentre un peu et se tord la cheville, il abandonnera un peu plus loin. Nous ne sommes plus que 3 et Rancon accélère lorsque la pente se redresse encore, Clavery réagit immédiatement, je reste à mon rythme jugeant qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire et que ça va bien assez vite. au sommet du trail, au crêt de la perdrix j'ai presque 1' de retard sur clavery et 1'30 sur Rancon, derrière je fais un pointage et il n'y a personne à moins de 2', c'est bien la 3ème place semble déjà presque assurée à mi course.

Au ravitaillement du 26ème Virginie m'annonce que j'ai repris 10'' sur clavery et arrive un petit sentier technique de 2 km que je connais bien et je relance en m'enflammant un peu "il faut bien se faire plaisir aussi"...). Après ce passage je ne suis plus qu'à 30'' du 2ème mais perçois des débuts de crampes aux adducteurs, nous ne sommes qu'au 28ème, il reste encore 16 km dont des parties très techniques, je décide de ralentir et d'assurer la place pour ne pas tout perdre.

La suite je vais la gérer sérieusement, me lachant uniquement dans les 5 derniers kilos pour arriver à finalement 1'10 de Clavery et à 5' de Julien Rancon.

le bilan est très positif puisque cette troisième place me propulse provisoirement à la 2ème place du challenge derrière un Julien Rancon qui paraît intouchable sur ces distances. Une place dans les 5 premiers paraît assurée mais il reste encore 5 courses du challenge et 5 coureurs pour le podium à priori.

Prochaine étape le 19 Juin à Gérardmer où je trouverai une nouvelle fois sur ma route un certain Rancon qui viendra dans les Vosges pour assurer sa 4ème victoire.

En attendant je vais aller faire du vélo cette semaine...

Bonnes courses à tous en ce mois de juin bien chargé en évènements.


Fabien.A

 

Classement du TTN

15:42 Écrit par La Com dans Autre Sport, Course sur route | Commentaires (0) | Tags : antolinos |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 08 juin 2011

Emmie Charayron, tout baigne

leprog.jpg

Sa 3e place à Madrid confirme ses nets progrès en natation à un an des JO

Décidément, Madrid lui réussit. Deuxième l’an passé de la manche de Série Mondiale dans la capitale espagnole, Emmie Charayron s’y est à nouveau hissée sur le podium dimanche. Elle a certes « chuté » d’une marche, en prenant la 3 e place derrière la Canadienne Findley et la Britannique Jenkins, mais la jeune triathlète de Messimy (21 ans) en pleurerait presque de joie.

champagne-pour-emmie-charayron-(a-d-)-sur-le-podium-a-madrid-maxppp.jpg

D’abord parce que ce podium au plus niveau planétaire marque la fin d’une demie année de course-poursuite pour effacer le retard dû à une blessure au genou en décembre dernier. « Après tous les moments durs que j’ai vécus, dit-elle, c’est la preuve que le travail paye. On ne sait jamais quand exactement, mais il paye toujours… »

Au-delà de ce retour au premier plan, c’est surtout la manière qui a comblé la championne du monde et d’Europe junior 2009. « L’an dernier, j’avais été très contente, explique-t-elle. Mais j’étais restée lucide. J’avais saisi une occasion rendue possible par les circonstances. Cette année, ce podium est beaucoup mieux construit. »

Autrement dit, la triathlète licenciée au Lagardère Paris Racing récolte le fruit de son investissement à la nage, son talon d’Achille. A Madrid l’an dernier, elle avait pu combler son retard à la sortie de l’eau grâce à un ralentissement du peloton de tête lors de la partie à vélo. De « chasseuse », elle est devenue « meneuse » cette saison en prenant la bonne habitude d’enfourcher sa bicyclette avec les premières. C’est plus confortable.

« L’an passé, c’était impensable. J’avais perdu trop de poids. Je ne me sentais pas à l’aise dans l’eau, j’avais froid. Dorénavant, j’ai trouvé un poids optimal. Je prends du plaisir dans l’eau. Je peux surveiller ce qui se passe, accélérer quand je veux. C’est beaucoup plus agréable. » Et cela change tout dans ses schémas de course.

Dimanche, le groupe de tête s’est entendu pour interdire le retour du groupe de contre-attaque emmené par la double championne du monde Emma Moffat. Du coup, alors qu’elle n’a pas recouvré toute son efficacité à pied, Charayron avait encore de l’énergie pour arracher la troisième place dans les derniers hectomètres. « Je suis longtemps restée à cinq secondes, raconte-t-elle. La foule était déchaînée et m’a encouragée. J’avais très envie mais je suis restée concentrée sur ma technique… »

Voilà qui la rapproche un peu plus de la qualification pour les JO de Londres où elle pourrait avoir son mot à dire… En attendant, elle a le regard braqué vers le championnat d’Europe (24-26 juin à Pontevedra en Espagne). Vu classement de dimanche à Madrid (quatre Européennes dans les dix premières), elle ne pourra pas viser moins que le podium. Totalement relancée, elle ne veut pas s’arrêter là : « En début d’année, ma motivation, c’était de revenir. Maintenant, c’est de continuer à progresser. Je vis des moments fabuleux. »

Benjamin Steen

Athlétisme: L'Actu

leprog.jpgMEETING ENVOL TROPHÉE

Gomis et Lesueur seront là

Copie de 2010_0611Image0036.JPG

Deux belles têtes d’affiche sont à ajouter à la liste des engagés au meeting Envol trophée organisé vendredi à Pierre-Bénite. Légèrement touché à la cuisse la semaine dernière au meeting de Hengelo (Pays-Bas), le vice-champion d’Europe en plein-air et en salle de la longueur a finalement décidé de s’aligner au stade du Brotillon où il entend assurer sa sélection pour le championnat d’Europe par équipes (18-19 juin à Stockholm). Sa partenaire d’entraînement, Eloyse Lesueur, qui domine actuellement la longueur féminine, s’est également engagée.

Le programme

> MEETING DE MARSEILLE

Clémenceau, le troisième homme

On attendait l’un des deux hommes de l’Entente Sud Lyonnais, Heni Kechi ou Hugo Grillas. C’est finalement leur partenaire d’entraînement à Bron, Adrien Clemenceau (EA Mondeville Herouville), qui s’est imposé dans le 400m haies du meeting de Marseille. Le jeune Caennais (23 ans) entraîné par Djamel Boudebibah l’a emporté en explosant son record personnel (50’’13). Il prend ainsi la tête du bilan français de la saison (devant Kechi, 50’’26) et se positionne pour décrocher l’unique billet pour le championnat d’Europe par équipes (18-19 juin à Stockholm).

IMG_4821.JPG
De gauche à droite, Brice Panel, Héni Kéchi, Rémi Wallard, Adrien Clémenceau et Hugo Grillas lors de la journée de Dam's

Déception en revanche pour le 4 e des championnats d’Europe Heni Kechi (4 e en 50’’75) et Hugo Grillas (5 e en 51’’71). A noter sur 200m féminin, la belle victoire de la junior de Décines-Meyzieu Athlétisme Jennifer Galais (23’’57).


> MEETING DE POLIGNY

Robert-Michon proche des minima

Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme) poursuit allégrement son retour vers son meilleur niveau. Après une saison sabbatique en 2010, le temps de donner naissance à sa fille, la discobole internationale a pour la première depuis un an et demi relancé à plus de 60 mètres au meeting de Poligny (60,04m). La 8 e des JO de Pékin 2008 et des Mondiaux de Berlin 2009 se rapproche ainsi tout près des minima (62m) pour les Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre).

> PILATRAIL

Antolinos sur le podium

Fabien Antolinos (Décines-Meyzieu Athlétisme) a pris dimanche la troisième place du Pilatrail, comptant pour le Trail tour national (TTN). La victoire est revenue au Ligérien Julien Rancon (ACO Firminy) qui domine le classement général provisoire du TTN.

IMG_4220.JPG

> CHAMPIONNATS DE FRANCE UNIVERSITAIRES

Mathiot reprend la tête

Dépassée par la Bretonne Marion Lotout (4,40m à Pézenas), Télie Mathiot (Entente Sud Lyonnais) n’a pas tardé à réagir. La perchiste lyonnaise a remporté le championnat de France universitaire à Saran en reprenant la tête au bilan français pour un centimètre (4,41m). Les deux jeunes femmes se disputeront la place en équipe de France pour le championnat d’Europe par équipe vendredi soir au meeting Envol trophée à Pierre-Bénite.

2011_0122Image0306.JPG

> COUPE D’EUROPE DE 10000 MÈTRES

Murcia a eu chaud

Le record de France du 10000m de Rosario Murcia (31’42’’83 le 25 avril 1992 à Lommel) ne tient plus qu’à un fil. Christelle Daunay, qui s’y attaque depuis plusieurs saisons, a failli parvenir à ses fins à la coupe d’Europe de 10000m à Oslo. Deuxième, la recordwoman de France du marathon a échoué à seulement deux secondes (31’44’’84). La Lyonnaise Christine Bardelle a pour sa part pris la 10 e place en 32’59’’31.

B.Steen

Rendez-vous ce samedi à Chassieu pour le Meeting National de l'Est Lyonnais organisé par le Décines Meyzieu Athlétisme.

affiche MNEL.jpg.png


Toutes les infos sur le site officiel.


16:07 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 06 juin 2011

Meeting Lara 1/2 fond à Caluire

leprog.jpgPour la première étape du circuit des meetings Rhône-Alpes qui se tenait samedi soir à Caluire, les athlètes n’ont pas été gâtés par les conditions climatiques avec de violents orages qui ont abondamment inondé la piste du Stade Pierre-Bourdan.

Malgré cela, près de 200 concurrents, venus des quatre coins de la région Rhône-Alpes, ont participé à ce meeting de demi-fond avec au programme des courses de 800m et de 3000m. Parmi les résultats, on notera les belles performances du Roannais Gaétan Manceaux qui s’impose sur 800m en 1’53’’28 devant Thibaud Nael ainsi que du Stéphanois Mounir Hsain victorieux du 3000m en 8’21’’33.

Résultats

Masculins :

800m (Finale 1) : 1. Manceaux (CA du Roannais) 1’53’’28 ; 2. Nael (Fac Andrezieux) 1’54’’57 ; 3. Da Silva F. (Lyon Athlé) 1’54’’91 ; 4. Alex (Fac Andrezieux) 1’55’’11 ; 5. Calandreau (Centre Isère) 1’55’’36 ; 6. Hours 1’55’’50

IMG_6666.JPG

 

3000m (Finale 1) : 1. Hsain (Athlé Form 42) 8’21’’93 ; 2. Juge (Athlé St Julien) 8’44’’46 ; 3. Fuster (Lyon Athlé) 8’47’’16 ; 4. Boucheliga (CA Du Roannais) 8’47’’53 ; 5. Perrillat (EA Grenoble) 8’52’’40 ; 6. Fellague (Ascu Lyon) 8’54’’01

Féminines :

800m (Finale 1) : 1. Ceriez (AC Digne) 2’16’’45 ; 2. Alirol (Fac Andrezieux) 2’17’’03 ; 3. Bissay (Entente Ouest Lyonnais) 2’18’’81 ; 4. Marechet C. (Lyon Athlé) 2’24’’41 ; 5. Dupuis (Lyon Athlé) 2’24’’82

3000m (Finale 1) : 1. Delagarde- Charpin (Valence) 10’42’’64 ; 2. Prudent (Athlé 52) 10’52’’49 ; 3. Bonche (CLCS Firminy) 11’11’’94 ; 4. Sastre (AC Tassin) 11’16’’80 ; 5. Garcia Ordonez (AC Tassin) 11’17’’29

IMG_6751.JPG

 

Une surprise pour Radio Parilly

249247_209587805746297_100000852379203_550991_4966714_n.jpgOh la belle surprise!!!

Ce samedi au Parc de Parilly une banderole était présente afin de souhaiter à votre serviteur un anniversaire parait-il important car il se termine par zéro. Mais c'est surtout  du 20/20 pour cette très bonne idée de la petite soeur. Un bon moment avec tous mes amis du parc.
252871_209588165746261_100000852379203_550996_715795_n(1).jpg

J'en profite pour remercier tous ceux qui se sont signalés par courrier, téléphone, sms et pour les plus nombreux par l'incontournable réseau social.  Beaucoup de messages très sympathiques . Avec la palme pour celui de Kéline :-)

Mon cher Bernard ......Tu es un cru très rare ....Tes photos nous font rêver ...Que se soi l'hiver ou l'été...Cacher derrière ton objectif ....Tu es toujours très réactif...Course,saut,lancer,ligne d'arrivée ....Rien échappe à ton œil aiguisé...De journée à nuit blanche ...Voilà tes photos sur les planches ....A notre tour de les regarder ...Et d'admirer le travail réaliser...Joyeux anniversaire Bernard ...Et pour la rime à plus tard .

keline

Je remercie: Maman, Mikael, Lucas, Olivier, Arnaud, Marie, Adil, Christine, Kadji, Gerse, Thibault, Michel, Nico, Agnès, Nathalie, Sylvère, Guy, Isabelle, Jean-François, Dédé, Mélodie, Corinne, Etienne, Danièle, Erik, Thomas, Emmanuelle, Erwan, Christian, Christophe, Sami, Nawel, Philippe, Sophie, Kéline, Kim, Camille, Aurélia, Laurence, Julien, Sandrine, Khoudjé, Céline, Vincent, Guilhem, Marjorie, Thélie, Mathilde, Laurence, Jean-Michel, Manon, Julie, Mallou, Franck, Marine, Sylviane, Marie, Laetitia, Paul, Nini, Magalie, Maîté, Laurence, Sandy, Hughes, Alexandra, Laurelyne, Mathieu, Lamine, Léa, Anne-Sophie, Chloé, Solange, Christophe, Serge, Magali, Hughues, Jean-Michel, Corentin, Loic, Bruno, Lolo, Aretha, Mathilde, Dide, Amélie, Bastien, Jenny, Boris, Stéphanie, Myriam, Titi, ISA, Gérard, Flavien, Vincent, Sébastien, Diane-Mary, Théo, Guillaume, Babette, Marine, Christian, Alexandre, Caroline Bouras, Juliette, Morgan, Isabelle, Fabrice, Yacine, Caroline, Youri, Isabelle, Alix, Matvei, Eric, Antonio, Lucas, Adrien, Théo, Frédéric, Ophélie, René, Elsa, Sandrine, Romain, Jean-Christophe, Thibaut, Maud, Vincent, Alvito, Loris, Emeric, Laurent, Chris, Alexandra, Carole, Lucie, Christell, Louiza, Evelyne, Antoine, Sarah, Formasport,Océane, Martin, Maxime, Christian, Olivier, Jo, Pierre, Jazz ab, Romain, Mélina, Alison, Funny, Zenab, Elies, Yamina, Otilia, Damien, Jean-Louis, Pierre, Francine, Clément, Lily, Joelle, Laurent, Mario, Laura, Noémie, Carole, Marion, Jessica, Pierre, Kévin, Alain, Charlotte, Sabrina, Sylvain, Patrick, Farah, Valérie, Stéphanie, Marc, Benoit, Stéphane, Alexandre, Fabien, Léa, Nath, Sonia.....et j'ai du en oublier :-)

 

16:23 Écrit par La Com dans Coup de Coeur, Radio Parilly | Commentaires (0) | Tags : radio parilly |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 05 juin 2011

A Pleins Poumons a du souffle

IMG_6800.JPGPour la sixième édition de Courir à Pleins Poumons, Reydellet père et fils se sont installés une fois encore dans le magnifique Parc de Gerland.

IMG_6788.JPG

Si l'affluence n'explose toujours pas malgré tous les efforts des organisateurs, il faut bien reconnaître que ceux qui font le choix de venir tous les ans passent une super matinée.

Les familles Moissonnier, Margerie, Nallet, Maréchet sont présentent depuis la première édition et donnent le ton à cette manifestation.

Au profit de la HTAP, une maladie rare, la lutte continue....

Sur le plan sportif un 5km remporté par Freddy Ponchon de Lyon-Athlétisme devant Damien Grosjean et Jean-Claude Buron. En féminine victoire de Camille Maréchet (Lyon-Athlétisme) devant Chloé Martinez et Marie Muruano.

IMG_6884.JPG

Sur les 10km, le fils Magand domine le père, Pierre l'emportant en 32'26 devant Claude 34'47 et Michkael Moissonnier 34'50. Chez les filles Sylvie Blangis domine Marie Palmer et Christelle Amaouz.

IMG_6932.JPG

Ainsi que de nombreuses courses enfants très disputées.

IMG_6999.JPG

 

Toutes les Photos

samedi, 04 juin 2011

Triathlon, série mondiale. Emmie Charayron, retour en force

leprog.jpgPeu à peu, Emmie Charayron grignote. Blessée au genou l’hiver dernier aux championnats d’Europe de cross-country et arrêtée plusieurs semaines, la jeune triathlète rhodanienne (21 ans) avait dû débuter la saison avec un gros déficit de préparation. 35e de la manche de Série mondiale (le circuit planétaire le plus huppé) de Sydney pour son retour à la compétition en avril, la championne du monde junior 2009, médaillée de bronze aux Mondiaux espoirs 2010, revient dans la course.

2009_0315Image0685.JPG

Elle vient coup sur coup de terminer 10e de la manche de Coupe du monde de Monterrey (Mexique) puis 9e du Grand-Prix de Dunkerque face à une opposition de niveau mondial.

« Je vais de mieux en mieux, dit-elle. Surtout depuis Dunkerque, je sens que je retrouve mes sensations en course à pied. C’est mon point fort, je sais que ça reviendra… Mais ce qui est bien, c’est que depuis le début de la saison, je sors de l’eau avec les meilleures. Cela prouve que le travail effectué en piscine cet hiver paye. » La forme arrive au bon moment alors que Charayron dispute ce week-end la manche de Série mondiale de Madrid où elle avait fait sensation l’année dernière en s’adjugeant la deuxième place. « Je vais essayer de confirmer, annonce-t-elle. Peut-être que ça peut bien se passer. » Les grands objectifs de sa saison arriveront juste derrière avec les championnats d’Europe (24-26 juin à Pontevedra en Espagne) puis l’étape de Série mondiale de Londres (6-7 août) sur le circuit des JO 2012. « Il faudra être compétitive ce jour-là comme à Pékin (10-11 septembre) car c’est quasiment sur ces deux manches que se jouera la qualification pour les JO. »

B.Steen

16:16 Écrit par La Com dans Autre Sport, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

jeudi, 02 juin 2011

Une Claire Navez de Gala

Il était très tard quand Claire Navez du Décines Meyzieu Athlétisme a pris le départ du 3000m au Stade Chéron à Saint Maur des Fossés. Mais il faut reconnaître que le choix de monter en région parisienne sur ce stade mythique aura été le bon et une fois encore il aura permis de réaliser Un Chrono!

Après un passage en 3'04 au 1000, puis 4'37 au 1500, elle accélère  progressivement pour pulvériser son record personnel et prendre la tête du bilan des meilleures françaises de la saison en 9'08"27.

Dans la même course sa camarade de club Hélène Guet termine en 9'32"62, une montée en régime avant les grosses échéances de la saison estivale.

Elles seront toutes les deux sur la distance du 1500m du Meeting National de l'Est Lyonnais le samedi 11 juin, il faudra se déplacer pour un spectacle assuré.
IMG_3818.JPG
Photo: Claire sur 800m aux interclubs

18:38 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Matumaïni, Résultats | Commentaires (0) | Tags : navez |  Facebook |  Imprimer | |

mercredi, 01 juin 2011

Actu Matumaïni

MATUMAINI.jpgDE PEZENAS A GENEVE...

…les performances étaient au rendez-vous ce week-end. Pas moins de deux records personnels ont été établis et des chronos très prometteurs ont été notés !

Dans l’Hérault, Matumaïni était venu en force. Sur 1500m, Julien Calandreau, termine 4ème en 3’50’’37, suivi de près par Hassan Chadhi, 7ème, en 3’50’’97. Cette course, remportée en 3’46’’40, était menée par un lièvre de luxe en la personne de Benoît Calandreau. Sur 3 000 m steeple, les frères Pepiot se sont également distingués. Tanguy éclate son record (ainsi que celui du groupe !!!) de 10 secondes, en 8’39’’24, ce qui lui permet d’obtenir la 3ème place, à 1 seconde du premier. Valentin ne démérite pas en terminant 9ème, à seulement 3 secondes de son meilleur chrono, soit en 8’56’’20.

En Suisse, Matveï Gaschet, emmené par son lièvre Sofiane Messah, bat son record sur 800m en 1’51’’92 ! Il en profite pour remporter la deuxième série du meeting (vidéo de la course en cliquant ici).

Le lendemain, le 29 mai, on retrouvait Sofiane Messah, à Parilly. A l’occasion des championnats du Rhône, Soso s’est découvert une âme de sprinteur. Bien lui en pris…avec ses camarades du Décines Meyzieu Athlétisme, il remporte le titre départemental du …4x100m !!!

Retrouvez l’ensemble des résultats de ce week-end et leur synthèse ici.

Hélène Guet


Source site officiel


16:16 Écrit par La Com dans Athlétisme, Coup de Coeur, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu