compteur

Avertir le modérateur

mardi, 29 mars 2011

Fabien Antolinos voit plus loin

leprog.jpgLe vainqueur de l'Eco-Trail de Paris vise le classement général du Trail Tour National

L’ombre de la Tour Eiffel lui léchait presque les pieds. Fabien Antolinos avait course gagnée. Avec plus de six minutes d’avance sur Emmanuel Gault à 10km de l’arrivée jugée au 1er étage du monument, le Décinois ne pouvait plus être rejoint en tête de l’Eco-Trail de Paris. Mais que ce fut dur pour en finir avec les 80 km ! « Cela m’a fait penser à la SaintéLyon », dit-il en souvenir de sa victoire en 2008. Une douleur identique sur les quais de Seine à celle éprouvée il y a trois ans sur les quais du Rhône pour un bonheur aussi intense.

fabien-antolinos-est-content-de-voir-que-mon-travail-paye-dr.jpg

Si le trail parisien, dont c’était cette année la 4e édition, n’a pas l’histoire de la classique nocturne, il a quand même fallu aller chercher cette première victoire dans une épreuve du Trail Tour National (TTN), la Coupe de France de la spécialité. « Il y avait quelques-uns des meilleurs Français et c’est une belle épreuve. Ça fait vraiment plaisir », commente Antolinos qui referme par la même occasion le chapitre de sa blessure au genou (bursite au tendon fascia lata) qui l’a handicapée en 2009. « J’ai dû m’arrêter six mois et demi, raconte-t-il. C’était très long. J’ai dû faire beaucoup d’efforts pour revenir. L’an dernier j’ai beaucoup couru. Mais on dit qu’il faut autant de temps pour revenir que la durée de la blessure… Je me suis entraîné très sérieusement cet hiver. J’ai eu une alerte à cause d’une douleur au tendon rotulien. Je doutais un peu. Mais finalement, je suis content de voir que mon travail paye. »

Cinquième en 2010 du TTN, il brigue cette année au moins le podium. Quatrième de la première étape à Gruissan, il s’est emparé samedi de la tête d’un classement très virtuel après deux manches (les concurrents sont classés en fonction de leurs quatre meilleurs résultats sur dix manches). « C’est une bonne opération, mais le chemin est encore long. Julien Rancon (le traileur de Firminy absent à Paris) m’a fait grosse impression lors de sa victoire à Gruissan… »

A son programme maintenant le Pilatrail (5 juin) et les deux gros morceaux de la saison, la 6000D à La Plagne (30 juillet) et la Grande course des Templiers à Millau (23 octobre). Deux épreuves de montagne qui n’avantagent pas le Décinois qui a forgé ses victoires à la SaintéLyon et l’Eco-Trail de Paris sur ses qualités de « routier » (2h29’55’’ au marathon d’Annecy en 2008). « C’est sûr qu’il va falloir enchaîner, a-t-il conscience. Il faudra bien planifier les prochains objectifs. Mais d’abord, c’est récup/récup ! Il y en a besoin… »

Perche : Mathiot termine en beauté

Télie Mathiot a pris la 2e place de la finale du Perche Elite Tour à Cassis. L’athlète de l’ESL a été battue au nombre d’essais par Maria Ribeiro-Tavarès, les deux jeunes femmes ayant franchi 4,34 m (record de Ligue Rhône-Alpes en salle).

Benjamin Steen

samedi, 26 mars 2011

Fabien Antolinos remporte l'ECOTRAIL

C'est un très bel exploit que vient de réaliser Fabien Antolinos du Décines Meyzieu Athlétisme et du team Running Conseil.

Il y a quelques minutes seulement il est arrivé le premier au sommet du premier étage de La Tour Eiffel pour remporter la quatrième édition de l'ECOTRAIL de Paris sur la distance de 80km.

IMG_9680.JPG

Le site officiel

Son interview sur le site Run in live

vendredi, 25 mars 2011

La Famille du Sport pour une Cause

Atelier Fit N Coach - 237 rue de Préssensé Villeurbanne





Conférence Médicaux/Sportives:

10h00 Pierre Sallet - Agence Mondiale Anti-Dopage




11h00 Alexandre Gonzalez - Préparation aux sports d'endurance
14h30 Yannick Mirra - Musculation/Préparation spécifique à la natation

15h00 Jean Pierre Decrette - Sophrologie adaptée au sport avec séance

affiche-26mars11.jpg
Presse_Présentation.jpg

23:15 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Annulation Course de Parilly

LogoRP.jpgLa Course JOGG'IN PARILLY du 2 avril 2011 est annulée.

21:10 Écrit par La Com dans Actualité | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Emmie Charayron: Rattraper le temps perdu

leprog.jpgAprès une première saison de coupe du monde de triathlon marquée par une seconde place lors de la manche madrilène en juin dernier, la Villeurbannaise Emmie Charayron a vu sa progression ralentie par une blessure au genou après une chute de vélo à Kitzbühel en août dernier. « On a mis du temps à savoir d’où venait mon mal. Au final on s’est aperçu que l’œdème initial avait fini par provoquer une inflammation du ligament. Résultat, je n’ai pu reprendre la course que depuis trois semaines alors que d’habitude je travaille énormément l » hiver. J’ai perdu tout le bénéfice du travail effectué l’an dernier mais j’essaye de prendre du recul et de me dire que les blessures font aussi partie du sport », explique l’athlète licenciée au Lagardère Paris Racing qui est tout de même apparue très affûtée pour sa première sortie de saison ponctuée par une 3e place aux 10km de Villeurbanne en 35’26. « Ce n’est pas si mal que ça même si l’an dernier à la même époque je courais en 34’. Il me reste encore 3 semaines avant la première étape de coupe du monde à Sydney et d’ici là, j’aurais encore progressé. Je ne me mets pas trop de pression sur les premières étapes car je sais que je suis en retard dans ma préparation »

2009_0315Image0685.JPG

Hormis la manche de Kitzbühel, la médaillée de bronze aux derniers Mondiaux espoir devrait participer cette année à toutes les autres dates de la coupe du monde de triathlon. « L’objectif est de finir dans les 15 premières au général et j’aimerais bien réussir à faire un autre podium après celui de Madrid l’an dernier. »

17:52 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : charayron |  Facebook |  Imprimer | |

lundi, 21 mars 2011

La Foulée Vourloise pour Sébastien Hours

leprog.jpgLes coureurs ont pris place sous l’arche du Progrès aux alentours de 9H pour le départ de la course.

Depuis 2005 et grâce à la volonté de Claude Malige et de son staff de bénévoles, la foulée vourloise a repris sa place dans le calendrier des foulées.

Son succès ne se dément pas. Ce sont 470 coureurs qui ont pris place derrière la bannière jaune.

10 km ou 21 km pour les coureurs, 10km pour les randonneurs et la course des familles, cette rencontre sportive fait désormais partie du patrimoine sportif vourlois.

Le départ s’est donc fait sans anichroche.

les-3-premiers-des-10-km-hours-au-centre-laurence-saccu.jpg

 

Un parcours à travers vergers et chemins qui pour le 10km fera une boucle du stade au stade en passant par le chemin de la gare , chemin de Champemin, chemin des grabelières. Tandis que les 21 km, les mènera plus bas en coupant la route de Coutois puis en remontant par le chemin de Poizat pour rejoindre également le stade.

34,05 plus tard Sébastien Hours franchissait la ligne d’arrivée, suivi par Christian Cazorla et Claude Magand, des vétérans 2.

Tous les résultats

17:29 Écrit par La Com dans C'est dans Le Progrès, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les foulées de Villeurbanne pour Eric Niyonsaba

eric-niyonsaba-devant-son-coequipier-nizigimana-qui-arrivera-deuxieme-photo-fabrice-petit.jpgTempérature fraîche et soleil de printemps hier pour la 20ème édition des foulées de Villeurbanne. Elles ont réunis près de 800 coureurs sur le 5km et le 10km, ainsi que plus de 1000 scolaires sur les courses pour enfants. « C’est un bon millésime, avec des athlètes de haut niveau mais aussi une participation importante car c’est une course populaire avant tout. » reconnaissait après coup Marianne Ducroux, la nouvelle directrice de l’OMS de Villeurbanne qui organisait ses premières foulées.

L’ASVEL a effectivement brillé hier en réussissant un doublé sur le 10km avec les victoires d’Eric Niyonsaba, et d’Immaculate Chemutai chez les féminines. Chez les hommes, on espérait une victoire en moins de 30 minutes vue la qualité des protagonistes mais c’est une course tactique qui s’est déroulée sur le parcours roulant de Villeurbanne. Après un passage en 15’14 au 5ème kilomètre pour un peloton de 5 Burundais, Eric Nyionsaba a attendu le dernier kilomètre pour porter une attaque que seul Nizigimana est parvenu à contenir.

« J’ai couru en 29’05 à Roanne samedi et j’avais les jambes un peu lourdes. Ezekiel était également à Roanne et il l’a emportée en 28’45, donc je pense qu’à l’arrivée il était encore plus fatigué que moi c’est pourquoi il n’a pas disputé le sprint » explique Eric Niyonsaba. Après sa deuxième place de l’an dernier, il décroche enfin la victoire sur ses terres en terminant finalement en 30’14. Le vainqueur de l’édition 2010 Willy Ndwimana complète cette année le podium en prenant la troisième place en 30’51.

Chez les féminines, la victoire finale est revenue à l’athlète de l’ASVEL Immaculate Chemutai qui devance s’impose en 35’06 avec 3 petites secondes d’avance sur Francine Niyonizigiye. Emmie Charayron qui revenait de blessure signe une encourageante 3ème place en 35’26.

Sur le 5km le duathlète Alexis Duque l’emporte en 15’32 tandis que la Décinoise Hélène Guet réalise une belle performance en s’adjugeant la victoire en 16’22 et surtout en prenant la 8ème place au scratch.

Résultats :

10km : Niyonsaba (ASVEL) 30’14 ; 2. Nizigimana (ASVEL) 30’14 ; 3. Ndwimana (AS Rispoli) 30’51 ; 4. Musagirije (ASR) 30’56 ; 5. Baguma (ASR) 31’28 ; 6. Pelle (Firminy) 31’35 ; 7. Delorme (Grenoble) 31’53 ; 8. Merle (Romagnat) 31’55 ; 9. Masciotra (Grenoble) 31’56 ; 10. Deldossi (Aix-Les-Bains) 31’59

Féminines : 1. Chemutai (ASVEL) 35’06 ; 2. Niyonizigiye (ASR) 35’09 ; 3. Charayron (ASVEL) 35’26 ; 4. D Lagarde (Valence) 37’15 ; 5. Arnould (Grenoble) 37’50

5km : 1. Duque (Troyes) 15’32 ; 2. Dos Santos (Stade Rocher) 15’40 ; 3. Hanafi (Asvel) 15’53 ; 4. Jerbi (ACVS) 16’06 ; 5. Chamonard

Féminines : 1. Guet (DMA) 16’22 ; 2. Reignier (Asvel) 17’45 ; 3. Du Repaire (ESL) 19’19

17:20 Écrit par La Com dans Course sur route, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 20 mars 2011

Stage pour Futurs jeunes Dirigeants

Les inscriptions pour le stage Jeunes Dirigeant du Comité Régional Olympique et Sportif de Rhône Alpes sont ouvertes. Organisé en partenariat avec le CDOS de Haute Savoie il se déroule à coté d'Annecy du 22 au 26 juin.


Vous êtes impliqué dans votre association, vous sentez que vous avez la fibre d'un dirigeant, vous souhaitez comprendre le fonctionnement d'une association sportive, découvrir les dessous de l'organisation d'un évênement sportif , créer une affiche, un tract, faire un clip...

Ce stage est pour vous en plus il est gratuit!!! Important cette année le stage est limité à 25 jeunes.

193944_10150110743371286_567801285_6944995_452756_o.jpg

 

 

20:19 Écrit par La Com dans Autre Sport | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 18 mars 2011

Et si l’Athlé lyonnais s’unissait ?

DSCN3162.JPGLa construction de la halle de La Duchère accélère le projet de club d’agglomération

Le club d’athlétisme du Grand Lyon serait-il sur les rails ? Toujours est-il qu’on discute. Ce soir, ce sont les adjoints aux Sports de plusieurs municipalités de l’agglomération (dont Pierre-Bénite, Feyzin, Vénissieux, Villeurbanne, Caluire et Tassin-le-demi-Lune) qui doivent se réunir à l’invitation de Thierry Braillard et Djamel Boudebibah (eux-mêmes adjoints aux Sports respectivement à Lyon et à Bron) pour évoquer ce vieux serpent de mer.

C’est la première fois que les élus sont à ce point mobilisés sur ce dossier. « Le projet a l’air de prendre forme. La municipalité de Lyon a envie que ça avance », affirme un acteur du dossier.

C’est que jamais, le besoin ne s’était autant fait sentir alors que le chantier de la halle d’athlétisme à La Duchère a débuté depuis cinq mois. D’une capacité de 1 600 places et d’un coût de 25 millions d’euros, cette salle construite sur le modèle de celle d’Aubière (Puy-de-Dôme), sera livrée mi-2012 avant d’entrer en service l’automne suivant. La pose d’une piste synthétique sur le stade Balmont adjacent permettrait de former dans le quartier du nord-est de Lyon un véritable pôle destiné à accueillir des athlètes de haut niveau.

Or, les modalités de son utilisation comme sa gestion restent à déterminer... Aucun club lyonnais n’a les reins assez solides pour assumer le rôle de résident initialement dévolu à Lyon Athlétisme. Mais le club créé il ya quatre ans a traversé une crise financière l’an dernier et perdu plusieurs de ses meilleurs athlètes partis à l’Asu Bron lors de la dernière intersaison.

DSCN3160.JPG
Une première réunion entre les principaux acteurs de l’athlétisme lyonnais s’était tenue le 21 octobre. Lors de cette entrevue, qualifiée de « houleuse » par la plupart des participants, Thierry Braillard avait initié des groupes de travail censés plancher sur la faisabilité d’un rapprochement. Il avait surtout missionné Christian Plaziat pour réaliser un « état des lieux ». L’ancien champion d’Europe du décathlon doit présenter son rapport ce soir aux élus.

A un peu plus d’un an de la livraison de la salle, le temps presse. Mais le chemin qui mène à un club d’agglomération (ou leur articulation autour d’une même colonne vertébrale) est encore très long. La plupart des clubs et des entraîneurs restent à convaincre : « Sur le papier, ce projet semble ambitieux, estime une personnalité importante de l’athlétisme à Lyon. Mais il faudra qu’on nous donne les moyens comme Lille l’a fait pour Lille Métropole Athlétisme par exemple. Sinon, rien ne se fera. »

Benjamin Steen

Photos: Roland Corgier

16:00 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) | Tags : duchère |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 13 mars 2011

Trail des Cabornis

IMG_0857.jpg

Aujourd'hui se disputait à Chasselay (69), dans les Monts d'Or, la 8e édition du Trail des Cabornis. 750 concurrents ont pris le départ ce matin de la compétition offrant trois parcours de 40, 20 et 10km. Les 40 km pour 2300 m+ ont été corsés par des conditions relativement difficiles, avec une pluie quasiment continuelle et un fort brouillard.5 hommes se sont rapidement échappés en tête de course : Vincent Faillard, Alexandre Daum et Pascal Giguet, Aurelien Brun et Joris Milleret. Sur un terrain très gras, les 5 vont rester au contact jusqu’au 18eme km où petit à petit Vincent Faillard et Alexandre Daum prennent le large. Derrière, les écarts se creusent et c’est à celui qui perd le moins de terrain…A ce petit jeu, Aurelien Brun, triple vainqueur de l’épreuve et dans  « un jour sans », craque le premier… Giguet et Joris Milleret restent ensembleFinalement, Alexandre Daum cède à son tour et Vincent Faillard s'impose après une première victoire il y quelques semaines sur le Trail Glazig. Alexandre Daum termine 2e, et Pascal Giguet 3e.,Chez les filles, la course s’est résumée à un cavalier seul de Sandrine Motto-Ross qui poursuit elle-aussi son excellent début de saison et l'emporte.Sur le 20 km, un mano à mano a opposé Julien Ferel à Stephane Avrillon… ce dernier l’emportant de quelques secondes prises dans la dernière descente. Victoire féminine pour Maud Combarieu

A noter également les belles victoires de Cathy Dubois et Yann Nourry sur le 10 km

CAR_0054.jpg

Tous les résultats sont consultables sur Running Conseil

Credit photo: Photogone

 

22:56 Écrit par La Com dans Course sur route, Résultats | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

samedi, 12 mars 2011

Samedi matin à Parilly: Christelle, Hassan et Bob!!!

IMG_0225.JPGIMG_0119.JPG

2010_0710Image0266.JPG

 

 

 

 

 

 



Du très beau monde ce matin dans la parc de Parilly.

Avec pas moins de trois stars de la piste, du cross et de la route.

Chrsitelle Daunay qui vient de remporter son troisième titre de championne de France de cross a participé à l'échauffement des athlètes avec ses amis de Lyon-Athlétisme avant que chacun s'occupe de sa propre séance, c'était triangle pour Christelle et son ami Frédéric Bouvier. Christelle qui me confiait se préparer pour un 10 000m, sans pour autant annoncer son ambition de battre le record de France de Rosario Murcia.

Présent aussi mais en solitaire le champion de steeple Bob Tahri.

Ainsi qu'un habitué mais avec un grade de plus depuis sa seconde place des championnats de France de cross, Hassan Chahdi et toute sa bande de 'Matumaïni' mais bien plus tard pour tout ce groupe qui prendra le relais vers 11h0.

France jeunes, Ozon Courir, les Cabornis au programme de ce week-end

frjeunes.jpgA Aubière: Championnats de France pour les catégories cadets et juniors.

Le LIVE pour les résultats.

A suivre, Anaï Lufutucu (Asvel) et Darlène Mazeau (ESL) sur 60m. Caroline Rossi (ESL) sur 400m et Youri Guichard (DMA) à la hauteur.




ozon_log.jpgLe Printemps d'Ozon Courir:

Sur 10 ou 21km

Le site officiel







Trail-Cab-1-copie-1.jpg

Le Trail des Cabornis:

Le Petit (20 km - 1000m+ environ) et le Grand Format (40 km - 2000 m+ environ)
Départ 9h00

Le site officiel

08:13 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

mardi, 08 mars 2011

Djamel Boudebibah gagne ses galons

Djamel Boudebibah a rapidement tourné les talons. Invité chez Disney à la soirée de clôture des championnats d’Europe en salle dimanche soir, le Brondillant a préféré regagner ses pénates. Le triomphe modeste ? « Cette soirée appartenait aux athlètes », dit-il.

leprog.jpg

Et puis lundi matin, il devait reprendre son travail au centre hospitalier du Vinatier. Pas facile de revenir aux affaires courantes, la clameur de Bercy encore dans les oreilles au lendemain de la médaille d’or des garçons (record de France en prime) et du bronze des filles des relais 4x400m qui ont conclu en beauté le week-end historique des Bleus (11 médailles en tout). D’autant que ce sont ses deux premiers podiums depuis sa nomination en 2009 au poste de coordinateur des deux collectifs… « C’est marrant, parce qu’avant les courses, j’étais un peu tendu, mais finalement assez serein. Tout au long de la journée, j’ai senti chacun très concerné. A la fin, ce n’est que du bonheur. Tout le monde a pris un plaisir fou ! » Ce n’est pas un hasard s’il insiste sur l’unité de ses troupes alors qu’il avait été nommé après les JO de Pékin pour restaurer l’esprit de groupe. Pari réussi.

2010_0530Image0728.JPGLe podium était attendu chez les hommes, portés par Leslie Djhone au lendemain de son titre en individuel sur 400m, également assorti du record de France (45’’54). «Ce n’était pas gagné d’avance, objecte Boudebibah. Leslie et Yoann (Décimus) en étaient à leur 4e course. On était au couloir 1 au départ. On avait deux petits jeunes (Macédot et Hanne). Ils ont appliqué à la lettre ce qu’on avait prévu. » Les filles, en revanche, ont créé la surprise. Après les championnats de France en salle, il a même été question de ne pas aligner d’équipe à Bercy : « On a argumenté auprès de la DTN, confie Boudebibah. On pensait qu’elles pouvaient se transcender dans le contexte de Bercy. La semaine dernière, j’ai senti monter le truc. » Il va maintenant falloir confirmer aux Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre) : « Les pions sont posés. On sait, notamment chez les garçons, qu’on peut compter sur une dizaine de gars… »
B.Steen

15:45 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : boudebibah |  Facebook |  Imprimer | |

dimanche, 06 mars 2011

Les Foulées Tassilunoises

affiche_les_foulees.jpgDéjà vainqueur la veille du 10km de Bourg-en-Bresse en 29'56, le burundais Willy Nduwimana de l'As Rispoli récidive à Tassin en 30'24, il devance Alaa Hrioued 30'53 et le coureur de l'A.C.O. Firminy, Emmanuel Meyssat 30'55.

1er junior: Ronan Lecointre-Wesolowich (AFA Feyzin-Vénissieux) en 34'56

1er espoir: Ludovic Papillie (ESL) en 34'18

1er vétéran: Didier Girard (ACVS) en 33'36

En féminine, comme la veille à Bourg-en-Bresse c'est la coureuse de l'AS Rispoli, Francine Niyonizigiye qui l'emporte en 36'10 (34'46 à Bourg) devant Magali Bernard de l'E.A.Grenoble en 36'14 et la vétérane de l'ASVEL Villeurbanne Florence Reignier en 37'23.

Marion Nuguet de l'ACVS est première espoir en 40'51.

Tous les résultats

 

samedi, 05 mars 2011

Matumaïni: Du travail et des résultats

MATUMAINI.jpgLe week-end dernier le groupe coaché, managé par Bastien Perraux a récolté les fruits du travail accompli ces derniers mois au parc de Parilly,au stade Raymond Troussier de Décines, sur le campus de la Doua, au parc de la Tête d'Or et même au Kénya pour quelques membres du groupe.

Ils sont lyonnais pour quelque temps car pour  la plupart ils effectuent des études supérieurs mais chacun représente son club tout cela dans un bel esprit de camaraderie.

A Paray le Monial ce fut un beau feu d'artifice avec pour les filles:

Un Super Titre sur le cross court pour Claire Navez du Décines Meyzieu Athlétisme une semaine après sa seconde place sur 1500m sur piste à Aubière.

La vidéo de la course.

IMG_9965.JPG

En junior une belle seconde place pour Eva Federspiel du G.A. Haut Saonnois, malheureusement pour elle seule la première sera du voyage en espagne pour les mondiaux.


eva.jpg

photo Run in Live

La vidéo de la course

Hélène Guet du DMA, neuvième de la course Elite et septième française.

IMG_0222.JPG

Coralie Bailly du DMA, huitième en espoir dans la course Elite.

Clara Véricel de l'E.A.Centre Isère est 83ième du cross court.

Pour les garçons:

C'est évidemment Hassan Chahdi de l'Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois qui a éclaboussé de tout son talent ce championnat en faisant la course en tête  comme un sénior expérimenté. Il a enchanté le public et tous ses supporters venus nombreux.
Avec sa deuxième place il sera du voyage à Punta Umbria pour les mondiaux.

IMG_0144.JPG

Sur le cross court, Tanguy Pépiot de Doubs Sud Athlétisme (finaliste aux mondiaux en junior l'été dernier sur 3000 steeple) termine au pied du podium. Il était aussi de la finale du 1500m des Elite huit jours plus tôt.
IMG_0028.JPG
La vidéo de la course

Sur le cross court  73ième Mounir Akbache (E.A.Grenoble), 102ième Maxime Janin (DMA), 142ième Guillaume Adam (Aix-les-Bains), 144ième Nicolas Sleilhac (DMA), 183ième Matvei Gaschet (DMA), 199ième Clément Hély (Doubs Sud Athlétisme) et 239ième Sofiane Messah (DMA).

Dans le course Elite, 49ième place pour Julien Masciotra (E.A.Grenoble) et 230ième pour Bruno Rousset de La Foulée d'Annemasse.

La veille au Meeting Interrégional Individuel à Aubière, quatre records pour quatre engagés sur 800m: Adeline Matera (DMA) 2'30"23, Ronan Lebouteiller ( E.A.Mondeville Hérouvilel) 1'51"56, Matvei Gaschet (DMA) 1'52"18 et Nicolas Soleilhac (DMA) 1'52"37.

Rendez-vous sur la piste cet été pour tous ces athlètes.

Le site de l'association

19:24 Écrit par La Com dans Athlétisme, Matumaïni | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

vendredi, 04 mars 2011

Championnats d’Europe en salle à Paris-bercy

leprog.jpg

Portés par la vague de Barcelone, les Bleus ont tout pour enflammer Bercy à 511 jours des Jeux Olympiques

Barcelone est encore dans les mémoires et Londres déjà dans toutes les têtes. C’est à mi-chemin entre l’euphorie de l’incroyable razzia sur les championnats d’Europe en plein air 2010 (18 médailles dont huit en or) et l’espoir de surfer sur cette déferlante historique jusqu’aux prochains Jeux Olympiques, que l’athlétisme français s’apprête à se produire durant trois jours à Bercy devant son public, avide de voir ces nouveaux Bleus embrasser la mascotte Athlix avec autant de vigueur que Barni l’an dernier.

L’épopée barcelonaise n’a pas seulement fait exploser le nombre de licenciés dans les clubs (210000), elle a aussi assuré une com’ d’enfer aux 31e championnats d’Europe en salle, à guichets fermés demain et après-demain depuis plus de deux mois.

A l’échelle du plus petit des grands championnats d’athlétisme et de la capacité de la salle de spectacle parisienne (6000 sièges payants), c’est quelque chose ! Autant dire que cela va pousser derrière les Bleus qui - avant Barcelone - avaient pris l’habitude d’exploser leurs compteurs à Paris que ce soit aux Mondiaux en plein air au stade de France en 2003 (8 médailles) ou à l’Euro en salle à Bercy déjà en 1994 (11 médailles) à une époque où le 200m (Sangouma 1er) et la marche (Langlois 3e) figuraient encore au programme des grands championnats en salle.

Dans sa volonté d’enfoncer le clou, la Fédération a tout fait pour briller à domicile. Financièrement, les retombées de Barcelone sont restées modestes (1M d’euros) mais des partenaires seraient près à s’investir… cela rejoint la logique sportive du DTN Ghani Yalouz pour qui le rendez-vous a autant de valeur que les Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre) sur la route des JO de Londres : « L’important c’est d’intégrer la culture de la gagne », son crédo, qu’il a répété cette semaine.

IMG_9279.JPG

De fait, l’équipe de France, deuxième au tableau des médailles derrières la Russie l’été dernier, débarquée gonflée d’ambition et de certitudes sur la piste bleue dU POPB. « Entre huit et onze podiums » sont espérés selon le président Bernard Amsalem, soit au moins deux de plus qu’à Turin il y a deux ans. L’objectif est élevé mais accessible. Les minima n’ont pas été assouplis pour l’occasion, mais les Bleus se sont spécialement investis - Bercy oblige – dans une compétition qui ne mobilise habituellement pas autant.

IMG_1561.JPG

Les stars étrangères Yelena Isinbaeva (perche), Blanka Vlasic (hauteur), Tatiana Lebedeva (triple saut) ou Philips Idowu (triple saut) font d’ailleurs l’impasse. Au contraire, tous nos médaillés de l’an dernier à la fois valides et dont la discipline est concernée par la salle (les sprinteurs Lemaitre et Mbandjock, le hurdleur Darien, le perchiste Lavillenie, le sauteur en longueur Gomis, le triple sauteur Tamgho, et les sprinteuses Soumaré et Mang) sont sur le pont. Manquent quand même Diniz (marche), Mekhissi (3000m steeple), Tahri (3000m steeple), Barras (combinées) et Dehiba (1500m) en plus des Doucouré/Barras (blessés), ce qui n’empêche pas les Français (et beaucoup moins les Françaises) d’apparaître ce matin à huit reprises sur les podiums virtuels au regard des Bilans (lire par ailleurs). Myriam Soumaré et Véronique Mang ne sont pas loin par exemple et l’atmosphère de Bercy doit faire le reste.

Toute commence aujourd’hui avec le 60m haies où le Lyonnais vice-champion d’Europe du 110 haies Garfield Darien a une occasion en or. Histoire de donner le ton d’un lendemain qui chante.

Benjamin Steen

Pour tout savoir c'est ICI

jeudi, 03 mars 2011

Garfield Darien, silence il court

leprog.jpgA-t-il douté ? Est-il soulagé ? Garfield Darien (23 ans) sait depuis lundi que la gêne au bassin qui le titillait depuis deux semaines s’est évaporée et qu’il sera demain à Bercy au départ du 60m haies des championnats d’Europe en salle. Mais ne comptez pas sur lui pour commenter la nouvelle. Le Lyonnais ne parle pas, enfin plus.

2010_1109Image0039.JPG

Son téléphone peut bien sonner vingt fois, il ne décroche jamais. « Il ne répond qu’à sa mère et son meilleur pote. Même son grand-père a du mal à l’avoir. Moi, je fais avec », rapporte son père et entraîneur Daniel qui fait le lien avec le monde extérieur. Chou blanc aussi à l’entraînement sur le campus de la Doua à Villeurbanne où l’accueil a toujours été chaleureux. Aucune hostilité ce soir-là mais une fois la séance terminée, le vice-champion d’Europe file dare-dare. On insiste. Il repousse poliment mais fermement.

- On peut prendre rendez-vous ?

- Non, là je ne vais pas voir le temps jusqu’aux championnats d’Europe, répond-il.

- Il n’y en a pas pour longtemps…

- Non, je veux rester dans mon truc. Je ne veux pas parler chrono, place, etc., pour ne rien dire. C’est la ligne de conduite que je me suis fixée et je veux m’y tenir.

Le Lyonnais n’a jamais été bavard. Du temps où il s’entraînait avec François Pépin à l’Insep, le coach parisien s’était déjà plaint d’un manque de communication. Mais ces derniers mois, il n’y est plus pour personne, ni les journalistes, ni la fédé, ni ses partenaires. Discret, « très timide » selon son père, il n’a même pas cherché à monnayer sa médaille d’argent sur 110m haies à Barcelone, refusant quasiment toute exposition, à l’inverse par exemple de Christophe Lemaitre, toujours très disponible.

Cela intrigue autant que cela agace. « Je lui ai déjà dit : mais punaise, pourquoi est-ce que tu fais ça ? Il se coupe de plein de choses », confie le président de la Ligue Rhône-Alpes Marcel Ferrari qui l’a fait signer à l’EA Chambéry lorsque le Lyonnais s’était fâché avec son ancien club (AC Paris-Joinville). « En même temps, poursuit Ferrari, il répond toujours présent pour les opérations du groupe Rhône-Alpes Elite. Mais c’est clair qu’il est atypique. C’est peut-être révélateur d’une personnalité forte qui permet d’avoir des résultats. »

C’est la thèse de son petit cercle de proches. « Il ne fait pas attention à ce qu’on dit de lui. Il sait ce qu’il vaut et où il va. Il veut rester concentré sur ce qu’il a à faire », estime le sauteur en longueur lyonnais Emmanuel Biron. « Il est très intéressé par le modèle américain à la just do it. Fais-le, ne parle pas ! ajoute un ami qui tient à garder l’anonymat. Après Barcelone, il était content. Mais au fond de lui, il sait qu’il aurait dû battre l’Anglais (Turner). Il ne se satisfait pas de cette médaille. Pour rester sur l’objectif, il a besoin de se créer cette ambiance en se repliant dans son cocon. »

Sa dernière blessure l’a encore renfrogné, alors qu’il a accumulé les pépins physiques entre 2006 et 2010 justement en raison d’un déséquilibre du bassin. En juillet dernier, il s’était recroquevillé sur lui-même de la même façon en plein championnat de France. Après une alerte à la cuisse en demi-finale, il s’était éclipsé sans avertir personne jusqu’à ce qu’on découvre son couloir vide en finale. Quinze jours plus tard, il décrochait l’argent à Barcelone… Troisième performer européen de la saison (7’’56 à Karlsruhe) derrière le Tchèque Svoboda (7’’48) et Dimitri Bascou (7’’52), le scénario peut se reproduire. « Il a couru en 7’’56 avec une gêne, rappelle son père. Il peut aller plus vite. Dans la tête, il va mieux. Et c’est un compétiteur. »

Si tout va bien, il a promis de parler enfin demain soir.

Benjamin Steen

15:33 Écrit par La Com dans Actualité, Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) | Tags : darien |  Facebook |  Imprimer | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu