compteur

Avertir le modérateur

vendredi, 28 mai 2010

Marathon de Lyon: Le Kenya dans la course

leprog.jpgUn partenariat avec l'ambassade du Kenya assure la présence d'une dizaine d'athlètes de haut niveau

Le marathon de Lyon va-t-il se remettre à flirter avec les 2h10 ? Voilà près d'une décennie, depuis les 2h11'50'' de Ziar en 2001, qu'on n'a plus couru aussi vite sur 42,195 km entre Saône et Rhône où le vainqueur a même dépassé les 2h22 les trois dernières fois de 2006 à 2008… Les nouveaux organisateurs fondent en tout cas de grands espoirs dans un partenariat inédit noué avec le Kenya. L'accord a été conclu à Lyon à l'issue d'une rencontre entre l'ambassadeur Elkanah Odembo et l'adjoint au Sport Thierry Braillard qui a pris les manettes du comité de pilotage de Run in Lyon lancé pour redonner vie au marathon annulé en 2009 pour raison financière à la fin d'une lente agonie.

Le partenariat prévoit un échange de bons procédés. Dix Kenyans s'aligneront au départ des épreuves au programme le 3 octobre (marathon, semi, 10 km). À charge pour l'organisateur de les acheminer, les loger et les défrayer. Ces athlètes sont tous originaires d'un camp d'entraînement d'Eldoret financé par la fédération internationale (IAAF) et dirigé par Martin Keino, le fils de la légende « Kip » Keino. Les deux principaux marathoniens, Joseph Birgen et Benjamin Bor, ont déjà couru en moins de 2h14… En contrepartie, l'organisation s'engage à faire la promotion du Kenya et de ses produits (thé, café…) auprès des participants qui portent déjà le pays des hauts plateaux en très haute estime. « Notre but, c'est d'inviter les joggers à venir chez nous. Quelques athlètes de haut niveau viennent mais pas le coureur du dimanche », explique Louise Mbati, chargée des affaires économiques à l'ambassade. Un « deal » comparable est en discussion avec La Rochelle.

Un an après l'épisode de l'annulation, Run in Lyon est engagé dans une difficile opération séduction. Pour reconquérir les coureurs, de nouveaux parcours ont déjà été dévoilés (départs et arrivées place Bellecour). Avec ce partenariat, et celui plus ancien avec l'Armée de terre, l'épreuve devrait être en mesure de présenter un plateau significatif alors qu'elle se débat avec un budget difficile à boucler. Pour la première édition, l'ambition est de réunir 10 000 participants. 2 000 inscriptions auraient déjà été enregistrées.

Benjamin Steen

Commentaires

C'est fort possible que la barre des 2h10' soit franchie si les conditions météo sont favorable (pas trop chaud avec un peu d'humidité)

Écrit par : Chauffagiste lyon | vendredi, 28 mai 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu