compteur

Avertir le modérateur

lundi, 10 mai 2010

Interclubs: Christophe Lemaitre maîtrise

leprog.jpgLe vent et la pluie ont contrarié le 100 mètres de Christophe Lemaitre

Ça ne pouvait pas être pire! Toute l'après-midi, le ciel avait craché tantôt une bruine légère, tantôt de vraies gouttes. Quelques minutes avant sa course, un semblant d'éclaircie avait commencé à se dessiner. Mais ce n'était pas le jour des sprinters. Pluie, vent pleine face, température frisquette (14 °C), la météo n'a pas voulu d'un nouveau coup de Lemaitre, finalement aligné sur 100 m une semaine après sa rentrée en boulet sur la distance à Aix-les-Bains (10''09; +1m/s). Voyant la sale journée qui se préparait, avec son coach Piere Carraz, il avait décidé samedi de renoncer au 200 m comme c'était prévu : « J'avais peur de mal virer et d'aller à la blessure.»

2010_0509Image0473.JPG

C'est que le bonhomme ne sait pas courir avec le frein à main. Hier encore, le champion d'Europe junior a fait contre mauvaise fortune gros cœur, couloir 1, le long de la pelouse, regard tendu vers la ligne, indifférent aux autres concurrents cloués sur place. Le public resta suspendu deux bonnes minutes avant que ne tombe l'annonce de son chrono officiel : 10''24. Celle de la puissance du vent l'avait précédé : -2,2 m/s. Il est généralement admis qu'1 m/s fait perdre cinq centièmes. Même si ça claque moins que la semaine dernière, c'est donc une nouvelle grosse perf' pour Christophe Lemaitre. Avec un tel vent dans le dos, la barrière des dix secondes n'aurait pas résisté… Ça ne fait pas le bonheur du « kid du Bugey » même si le 4x100m de l'ASAix-les-Bains (39''77 à 71 centièmes du record de France des clubs) lui a rendu le sourire : « Au fond de moi je suis déçu, admettait-il. C'est frustrant de ne pas avoir la possibilité de réaliser ce que j'aurais pu faire… On n'a pas été aidé.». Il y a pourtant de quoi envisager un avenir radieux. Le pur-sang galope à moins de trois mois des Championnats d'Europe à Barcelone (27 juillet-1er août). « J'ai essayé de prendre le meilleur départ possible pour que le vent m'affecte le moins possible, dit-il. J'ai eu une bonne mise en action et j'essaye à la fin de conserver une foulée bien rythmée.Je n'ai rien à me reprocher techniquement… » Au contraire, confirmait Pierre Carraz : « Il m'a impressionné. Beaucoup plus qu'à Aix-les-Bains la semaine dernière. Il est bien parti, mais ça, maintenant, c'est acquis… Il s'est bien battu jusqu'au bout dans les pires conditions. Maintenant, il n'y a plus qu'attendre la bonne course… » Vivement les beaux jours! Son prochain 100 m, il le courra le 5 juin au meeting de Marseille, quinze jours avant la Coupe d'Europe à Bergen (Norvège). D'ici là, l'attend un gros cycle d'entraînement de trois semaines. Quant au deuxième tour d'Interclubs, dans deux semaines à Franconville, il devrait lui permettre de se jauger enfin sur le demi-tour de piste. « J'ai envie de voir ce qu'il a dans le ventre sur 200 m », insiste Carraz. Sur 100 m, c'est sûr, il en a sous la capot.

2010_0509Image0505.JPG

Benjamin Steen

14:55 Écrit par La Com dans Athlétisme, C'est dans Le Progrès | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu